Archives mensuelles : avril 2018

Ces anciennes Musulmanes qui se battent pour la Tradition Catholique, par Laurent Glauzy

J’ai vraiment rigolé à la lecture des « arguments » des petits Messieurs qui s’offusquaient de la représentante métisse des fêtes Johanniques à Orléans, Mathilde Edey Gamassou.

La racisme est vraiment une maladie de gens aigris cherchant à intellectualiser ce qui sort du tout à l’égout, de leur cerveau en vrac : des idées moisies pour des gens sans talent. Car la réalité est là. Il ne faut pas chercher plus loin.

Je suis également convaincu que ces mêmes personnes ne récitent pas leur chapelet quotidiennement, et encore moins le rosaire recommandé par Louis-Marie Grignon de Montfort, et bien encore moins celui de l’Archange Michel. Donc passons, il n’y a vraiment rien à kiffer avec ces « relouds » mon frère !

Nous sommes vraiment dans les derniers moments qui précèdent la fin des temps, l’avènement de l’Antéchrist qui passera par une dictature, celle du Nouvel Ordre Mondial.

Ce combat contre l’Antéchrist est incarné aujourd’hui par des évangélistes comme le rappeur DMX dont les messages de foi sont puissants. L’Eglise catholique qui est la seule à posséder toute la vérité s’est empêtrée dans un comportement conventionnel, avec des fidèles engoncés dans un petit costume de simples consommateurs de sacrement. Comme si le paradis ne se limitait qu’à cela. Car, si l’on a raison, il faut aller jusqu’au bout, comme le font notamment le Dr Xavier Dor, Winfried Wermeling.

Le plus grand rappeur de tous les temps, DMX, incarne un homme qui a vraiment du talent et qui met tous ses espoirs dans le Christ, sans hésitation, sans crainte, mais avec panache, lucidité et courage.

Le talent et le courage, voilà ce qu’il manque à beaucoup pensant être ce qu’ils sont loin d’être.

C’est donc avec plaisir que je remets en ligne cette photographie de deux anciennes musulmanes, l’une Malienne et l’autre Algérienne, rencontrées à Lourdes avec le révisionniste mon ami Michel Piermee. Nous avons pris un grand plaisir à parler des dangers de la secte sataniste maçonnique, à rire et à nous délecter sur la terrasse d’un café. j’ai trouvé chez ces deux femmes une connaissance pointue de l’histoire de France et du catholicisme, expliquant entre autres qu’au début de la colonisation la France maçonnique est allée prendre des imams en Egypte pour Islamiser l’Algérie. C’est dire que les plans dont nous observons les fruits amères aujourd’hui, sortent bien des loges et datent des années 1830.

Ces deux femmes m’ont aussi affirmé que le mensonge, la duperie font partie de l’Islam ; et qu’elles ont découvert l’Amour, le courage, la joie, la liberté dans le Christ. Ce sont exactement les propos formulés par Elias, ce musulman pratiquant ayant rêvé du Christ et voulant à présent découvrir la Vérité. Ils le disent: quand on a connu le Christ, on est convaincu que l’Islam n’apporte rien.

Ces deux femmes qui sont d’un calibre bien au-dessus des « parlementaires » pleurant sur la Jeanne d’Arc métisse d’Orléans, sont pour moi les vrais représentants, comme mon ami Michel Piermee (qui fut emprisonné) de la France qui gagnera, de la France talentueuse et insolente, de la Tradition qui perdure et qui s’adapte pour avancer éternellement contre les loges, contre la république, contre Satan. La France gagnera quand elle aura converti les banlieues. Car les cœurs et les intelligences se trouvent là, dans les banlieues, et pas dans le 5° arrondissement de Paris.

VIVE LA FRANCE CATHOLIQUE, VIVE LE CHRIST ROY, VIVE LA FRANCE RÉVISIONNISTE, A BAS LA SYNAGOGUE DE SATAN, A BAS LA FRANC-MACONNERIE.