Le torchon des invertis « Têtu » montre Bilal Hassani en « Dieu Jésus-Christ Lumière du Monde ».

Enième Blasphème contre Dieu.

Que notre Sainte Mère ne retiennent plus le bras de son Divin Fils.

Ainsi soit-il.


6 Commentaires

  • fr.m.wikipedia.org/wiki/Trouble_oppositionnel_avec_provocation

  • C’est exactement comme je l’ai dit à mes trois enfants de plus de 35 ans, du  »spectacle » du Louvre au soir des  »résultats » de mai 2017 (femmes en courts maillots, exhibant sur une musique et chant pas français mais anglo-saxon, des cranes humains en plastique rouge) :  »Maintenant, nous les satanistes, on fait tout c’qu’on veut ». L’ainé (48 ans) a compris en avril 2020 avec le délire des masques, puis sa soeur ainée, avec la rabâchage radio et télé, puis la plus jeune a compris aussi, mais elle ne veut plus me parler depuis octobre de l’an dernier. Si seulement on avait dans toute la France, cette proportion!! Encore un peu de temps, cela arrivera !!

  • Jean14 Crampon

    1″ Que votre cœur ne se trouble point. Vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi.

    2 Il y a beaucoup de demeures dans la maison de mon Père ; s’il en était autrement, je vous l’aurais dit, car je vais vous y préparer une place.

    3 Et lorsque je m’en serai allé et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis, vous y soyez aussi ;

    4 et là où je vais, vous en savez le chemin.  »

    5 Thomas lui dit :  » Seigneur, nous ne savons où vous allez ; comment donc en saurions-nous le chemin ?  »

    6 Jésus lui dit :  » Je suis le chemin, la vérité et la vie ; nul ne vient au Père que par moi.

    7 Si vous m’aviez connu, vous auriez aussi connu mon Père… dès à présent vous le connaissez, et vous l’avez vu.  »

    8 Philippe lui dit :  » Seigneur, montrez-nous le Père, et cela nous suffit.  »

    9 Jésus lui répondit :  » Il y a longtemps que je suis avec vous, et tu ne m’as pas connu ? Philippe, celui qui m’a vu, a vu aussi le Père. Comment peux-tu dire : Montrez-nous le Père !

    10 Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même : le Père qui demeure en moi fait lui-même ces œuvres.

    11 Croyez sur ma parole que je suis dans le Père, et que le Père est en moi.

    12 Croyez-le du moins à cause de ces œuvres.

    En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m’en vais au Père,

    13 et que tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils.

    14 Si vous me demandez quelque chose en mon nom, je le ferai.

    15 Si vous m’aimez, gardez mes commandements.

    16 Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Consolateur, pour qu’il demeure toujours avec vous ;

    17 c’est l’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point ; mais vous, vous le connaissez, parce qu’il demeure au milieu de vous ; et il sera en vous.

    18 Je ne vous laisserai point orphelins ; je viendrai à vous.

    19 Encore un peu de temps, et le monde ne me verra plus ; mais vous, vous me verrez, parce que je vis, et que vous vivrez.

    20 En ce jour-là, vous connaîtrez que je suis en mon Père, et vous en moi, et moi en vous.

    21 Celui qui a mes commandements et qui les garde, c’est celui-là qui m’aime ; et celui qui m’aime sera aimé de mon Père ; et moi je l’aimerai et je me manifesterai à lui.  »

    22 Judas, non pas l’Iscariote, lui dit :  » Seigneur, comment se fait-il que vous vouliez vous manifester à nous, et non au monde ?  »

    23 Jésus lui répondit :  » Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera, et nous viendrons à lui, et nous ferons chez lui notre demeure.

    24 Celui qui ne m’aime pas, ne gardera pas mes paroles. Et la parole que vous entendez n’est pas de moi, mais du Père qui m’a envoyé.

    25 Je vous ai dit ces choses pendant que je demeure avec vous.

    26 Mais le Consolateur, l’Esprit-Saint, que mon Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.

    27 Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix ; je ne la donne pas comme la donne le monde. Que votre cœur ne se trouble point et ne s’effraye point.

    28 Vous avez entendu que je vous ai dit : Je m’en vais, et je reviens à vous. Si vous m’aimiez, vous vous réjouiriez de ce que je vais au Père, car mon Père est plus grand que moi.

    29 Et maintenant, je vous ai dit ces choses avant qu’elles n’arrivent, afin que, quand elles seront arrivées, vous croyiez.

    30 Je ne m’entretiendrai plus guère avec vous, car le Prince de ce monde vient et il n’a rien en moi.

    31 Mais afin que le monde sache que j’aime mon Père, et que j’agis selon le commandement que mon Père m’a donné, levez-vous, partons d’ici. « 

  • Quelle folie, j’ai l’impression de faire partie des dinosaures tant ce monde est chamboulé à ne plus le reconnaître. Nous avons perdu tous nos repères sauf Dieu et la Foi qui resteront immuables.
    J’ai lu un article dans un magazine sur « les reptiliens » qui dit que les religions servent à nous maintenir esclaves dans la matrice et que nous avons été créé par des reptiliens plus intelligents, que nous et nôtre sort est lié car nous sommes le produit de ces « reptiliens ». Et puis le clou, nous devons à l’heure de nôtre mort refuser de toutes nos forces d’aller le tunnel de lumière car nous serons piégés à jamais, il faut demander à un archange de nous aider pour que l’on puisse rentrer chez soi..J’ai l’impression que l’on voit fleurir des mouvements comme « méta » soit ce que tu es, ton âme t’appartient etc..On comprend mieux maintenant pourquoi avoir une Foi solide est le seul rempart de ne pas perdre pied dans tout ce ramassis abject troublant les esprits.

  • Psaumes de la pénitence CRAMPON

    Psaume 6 au maître de chant. Sur les instruments à cordes. A l’octave. Psaume de David.

    2 Yahweh, ne me punis pas dans ta colère,
    et ne me châtie pas dans ta fureur.
    3 Aie pitié de moi, Yahweh, car je suis sans force ;
    guéris-moi, Yahweh, car mes os sont tremblants.
    4 Mon âme est dans un trouble extrême ;
    et toi, Yahweh, jusques à quand… ?

    5 Reviens, Yahweh, délivre mon âme ;
    sauve-moi à cause de ta miséricorde.
    6 Car celui qui meurt n’a plus souvenir de toi ;
    qui te louera dans le schéol ?

    7 Je suis épuisé à force de gémir ;
    chaque nuit ma couche est baignée de mes larmes,
    mon lit est arrosé de mes pleurs.
    8 mon œil est consumé par le chagrin ;
    il a vieilli à cause de tous ceux qui me persécutent.

    9 Eloignez-vous de moi, vous tous qui faites le mal !
    Car Yahweh a entendu la voix de mes larmes.
    10 Yahweh a entendu ma supplication,
    Yahweh accueille ma prière.
    11 Tous mes ennemis seront confondus et saisis d’épouvante ;
    ils reculeront, soudain couverts de honte.

    Psaume 32 De David. — Pieuse méditation.

    Heureux celui dont la transgression a été remise,
    dont le péché est pardonné !
    2 Heureux l’homme à qui Yahweh n’impute pas l’iniquité,
    et dans l’esprit duquel il n’y a point de fraude !

    3 Tant que je me suis tu, mes os se consumaient
    dans mon gémissement, chaque jour.
    4 Car jour et nuit ta main s’appesantissait sur moi ;
    la sève de ma vie se desséchait aux ardeurs de l’été. — Séla.

    5 Je t’ai fait connaître mon péché, je n’ai point caché mon iniquité ;
    j’ai dit :  » Je veux confesser à Yahweh mes transgressions  »
    et toi, tu as remis l’iniquité de mon péché. — Séla.

    6 Que tout homme pieux te prie donc au temps favorable !
    Non ! quand les grandes eaux déborderont,
    elles ne l’atteindront point.

    7 Tu es mon asile, tu me préserveras de la détresse ;
    tu m’entoureras de chants de délivrance. — Séla.
    8 —  » Je t’instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre ;
    je serai ton conseiller, mon œil sera sur toi.  » —

    9 Ne soyez pas comme le cheval ou le mulet sans intelligence ;
    il faut les gouverner avec le mors et le frein,
    autrement, ils n’obéissent pas.

    10 De nombreuses douleurs sont la part du méchant,
    mais celui qui se confie en Yahweh est environné de sa grâce.
    11 Justes, réjouissez-vous en Yahweh et soyez dans l’allégresse !
    Poussez des cris de joie, vous tous qui avez le cœur droit !

    Psaume 38 (Vulg. XXXVII)

    1 Psaume de David. Pour faire souvenir.

    2 Yahweh, ne me punis pas dans ta colère,
    et ne me châtie pas dans ta fureur.
    3 Car tes flèches m’ont atteint,
    et ta main s’est appesantie sur moi.

    4 Il n’y a rien de sain dans ma chair à cause de ta colère,
    il n’y a rien de sauf dans mes os à cause de mon péché.
    5 Car mes iniquités s’élèvent au-dessus de ma tête ;
    comme un lourd fardeau, elles m’accablent de leur poids.

    6 Mes meurtrissures sont infectes et purulentes,
    par l’effet de ma folie.
    7 Je suis courbé, abattu à l’excès ;
    tout le jour je marche dans le deuil.

    8 Un mal brûlant dévore mes reins,
    et il n’y a rien de sain dans ma chair.
    9 Je suis sans force, brisé outre mesure ;
    le trouble de mon cœur m’arrache des gémissements.

    10 Seigneur, tous mes désirs sont devant toi,
    et mes soupirs ne te sont pas cachés.
    11 Mon cœur palpite, ma force m’abandonne,
    et la lumière même de mes yeux n’est plus avec moi.

    12 Mes amis et mes compagnons s’éloignent de ma plaie ;
    et mes proches se tiennent à l’écart.
    13 Ceux qui en veulent à ma vie tendent leurs pièges ;
    ceux qui cherchent mon malheur profèrent des menaces,
    et tout le jour ils méditent des embûches.

    14 Et moi, je suis comme un sourd, je n’entends pas ;
    je suis comme un muet, qui n’ouvre pas la bouche.
    15 Je suis comme un homme qui n’entend pas,
    et dans la bouche duquel il n’y a point de réplique.

    16 C’est en toi, Yahweh, que j’espère ;
    toi, tu répondras, Seigneur, mon Dieu !
    17 Car je dis :  » Qu’ils ne se réjouissent pas à mon sujet,
    qu’ils ne s’élèvent pas contre moi, si mon pied chancelle.  »

    18 Car je suis près de tomber,
    Et ma douleur est toujours devant moi.
    19 Car je confesse mon iniquité,
    Je suis dans la crainte à cause de mon péché.
    20 Et mes ennemis sont pleins de vie, ils sont puissants ;
    Ceux qui me haïssent sans cause se sont multipliés.
    21 Ils me rendent le mal pour le bien ;
    ils me sont hostiles, parce que je cherche la justice.

    22 Ne m’abandonne pas, Yahweh !
    Mon Dieu, ne t’éloigne pas de moi !
    23 Hâte-toi de me secourir,
    Seigneur, toi qui es mon salut !

    Psaume 51 (Vulg. L)

    1 Au maître de chant. Psaume de David.
    2 Lorsque Nathan le prophète vint le trouver, après qu’il fut allé vers Bethsabée.

    3 Aie pitié de moi, ô Dieu, selon ta bonté ;
    selon ta grande miséricorde efface mes transgressions.
    4 Lave-moi complètement de mon iniquité,
    et purifie-moi de mon péché.
    5 Car je reconnais mes transgressions,
    et mon péché est constamment devant moi.

    6 C’est contre toi seul que j’ai péché,
    j’ai fait ce qui est mal à tes yeux,
    afin que tu sois trouvé juste dans ta sentence,
    sans reproche dans ton jugement.
    7 Voici que je suis né dans l’iniquité
    et ma mère m’a conçu dans le péché.

    8 Voici que tu veux que la sincérité soit dans le cœur
    au dedans de moi fais-moi connaître la sagesse.
    9 Purifie-moi avec l’hysope, et je serai pur ;
    lave-moi, et je serai plus blanc que la neige.
    10 Annonce-moi la joie et l’allégresse,
    et les os que tu as brisés se réjouiront.

    11 Détourne ta face de mes péchés,
    efface toutes mes iniquités.
    12 O Dieu, crée en moi un cœur pur,
    et renouvelle au dedans de moi un esprit ferme.
    13 Ne me rejette pas loin de ta face,
    ne me retire pas ton esprit saint.

    14 Rends-moi la joie de ton salut,
    et soutiens-moi par un esprit de bonne volonté.
    15 J’enseignerai tes voies à ceux qui les transgressent,
    et les pécheurs reviendront à toi.
    16 O Dieu, Dieu de mon salut, délivre-moi du sang versé,
    et ma langue célébrera ta justice.

    17 Seigneur, ouvre mes lèvres,
    et ma bouche publiera ta louange.
    18 Car tu ne désires pas de sacrifices, — je t’en offrirais, —
    tu ne prends pas plaisir aux holocaustes.
    19 Les sacrifices de Dieu, c’est un esprit brisé ;
    ô Dieu, tu ne dédaignes pas un cœur brisé et contrit.

    20 Dans ta bonté, répands tes bienfaits sur Sion,
    bâtis les murs de Jérusalem !
    21 Alors tu agréeras les sacrifices de justice,
    l’holocauste et le don parfait ;
    alors on offrira des taureaux sur ton autel.

    Psaume 102 (Vulg. CI)

    1 Prière du malheureux, lorsqu’il est accablé et qu’il répand sa plainte devant Yahweh.

    2 Yahweh écoute ma prière,
    et que mon cri arrive jusqu’à toi.
    3 Ne me cache pas ton visage,
    au jour de ma détresse ;
    incline vers moi ton oreille,
    quand je crie, hâte-toi de m’exaucer.

    4 Car mes jours s’évanouissent comme en fumée,
    et mes os sont embrasés comme par un feu.
    5 Frappé comme l’herbe, mon cœur se dessèche ;
    j’oublie même de manger mon pain.
    6 A force de crier et de gémir,
    mes os s’attachent à ma chair.

    7 Je ressemble au pélican du désert,
    je suis devenu comme le hibou des ruines.
    8 Je passe les nuits sans sommeil,
    comme l’oiseau solitaire sur le toit.
    9 Tout le jour mes adversaires m’outragent,
    mes ennemis furieux jurent ma ruine.

    10 Je mange la cendre comme du pain,
    et je mêle mes larmes à mon breuvage,
    11 à cause de ta colère et de ton indignation,
    car tu m’as soulevé et jeté au loin.
    12 Mes jours sont comme l’ombre qui s’allonge,
    et je me dessèche comme l’herbe.

    13 Mais toi, Yahweh, tu es assis sur un trône éternel,
    et ta mémoire vit d’âge en âge.
    14 Tu te lèveras, tu auras pitié de Sion,
    car le temps de lui faire grâce,
    le moment fixé est venu.
    15 Car tes serviteurs en chérissent les pierres,
    ils s’attendrissent sur sa poussière.

    16 Alors les nations révéreront le nom de Yahweh,
    et tous les rois de la terre ta majesté,
    17 parce que Yahweh a rebâti Sion ;
    il s’est montré dans sa gloire.
    18 Il s’est tourné vers la prière du misérable,
    il n’a pas dédaigné sa supplication.

    19 Que cela soit écrit pour la génération future,
    et que le peuple qui sera créé célèbre Yahweh,
    20 parce qu’il a regardé de sa sainte hauteur,
    parce que Yahweh a regardé des cieux sur la terre,
    21 pour écouter les gémissements des captifs,
    pour délivrer ceux qui sont voués à la mort,
    22 afin qu’ils publient dans Sion le nom de Yahweh,
    et sa louange dans Jérusalem,
    23 quand s’assembleront tous les peuples,
    et les royaumes pour servir Yahweh.

    24 Il a brisé ma force sur le chemin,
    il a abrégé mes jours.
    25 Je dis : Mon Dieu, ne m’enlève pas au milieu de mes jours,
    toi, dont les années durent d’âge en âge.
    26 Au commencement tu as fondé la terre,
    et les cieux sont l’ouvrage de tes mains.
    27 Ils périront, mais toi, tu subsistes.
    Ils s’useront tous comme un vêtement ;
    Tu les changeras comme un manteau, et ils seront changés :
    28 mais toi, tu restes le même,
    et tes années n’ont point de fin.

    29 Les fils de tes serviteurs habiteront leur pays,
    et leur postérité sera stable devant toi.

    Psaume 130 (Vulg. CXXIX)

    1 Cantique des montées.

    Du fond de l’abîme je crie vers toi, Yahweh.
    2 Seigneur, écoute ma voix ;
    que tes oreilles soient attentives
    aux accents de ma prière !

    3 Si tu gardes le souvenir de l’iniquité, Yahweh,
    Seigneur, qui pourra subsister ?
    4 Mais auprès de toi est le pardon,
    afin qu’on te révère.

    5 J’espère en Yahweh ; mon âme espère,
    et j’attends sa parole.
    6 Mon âme aspire après le Seigneur
    plus que les guetteurs n’aspirent après l’aurore.

    7 Israël, mets ton espoir en Yahweh !
    Car avec Yahweh est la miséricorde,
    avec lui une surabondante délivrance.
    8 C’est lui qui rachètera Israël
    de toutes ses iniquités.

    Psaume 143 (Vulg. CXLII)

    1 Psaume de David.

    Yahweh, écoute ma prière ;
    prête l’oreille à mes supplications ;
    exauce-moi dans ta vérité et dans ta justice.
    2 N’entre pas en jugement avec ton serviteur,
    car aucun homme vivant n’est juste devant toi.

    3 L’ennemi en veut à mon âme,
    il foule à terre ma vie ;
    il me relègue dans les lieux ténébreux,
    comme ceux qui sont morts depuis longtemps.

    4 Mon esprit défaille en moi,
    mon cœur est troublé dans mon sein.
    5 Je pense aux jours d’autrefois,
    je médite sur toutes tes œuvres,
    je réfléchis sur l’ouvrage de tes mains.

    6 j’étends vers toi mes mains,
    et mon âme, comme une terre desséchée, soupire après toi. — Séla.
    7 Hâte-toi de m’exaucer, Yahweh,
    mon esprit défaille ;
    ne me cache pas ta face,
    je deviens semblable à ceux qui descendent dans la fosse.

    8 Fais-moi de bonne heure sentir ta bonté,
    car c’est en toi que j’espère ;
    fais-moi connaître la voie où je dois marcher,
    car c’est vers toi que j’élève mon âme.

    9 Délivre-moi de mes ennemis, Yahweh,
    je me réfugie auprès de toi.
    10 Apprends-moi à faire ta volonté,
    car tu es mon Dieu.
    Que ton bon esprit me conduise dans la voie droite !

    11 A cause de ton nom, Yahweh, rends-moi la vie ;
    dans ta justice, retire mon âme de la détresse.
    12 Dans ta bonté, anéantis mes ennemis,
    et fais périr tous ceux qui m’oppriment,
    car je suis ton serviteur.

  • Ouffff….Quelle horreur…

Laisser un commentaire