L’UE autorise l’ajout de grillons (toxiques) à une vaste gamme d’aliments de base !!!

La Star Hollywood du WEF de service :

Avertissements :

Etude : »Ces études suggèrent fortement que la chitine peut contribuer au développement d’une inflammation de type allergique en activant un certain nombre de cellules immunitaires innées, notamment les macrophages, les éosinophiles et les basophiles, et en améliorant la génération de macrophages activés alternativement. »

VIDAL : »Le chitosane est déconseillé aux femmes enceintes ou qui allaitent, aux enfants et aux personnes allergiques aux crustacés. Le chitosane perturberait l’absorption des vitamines liposolubles A, D, E et K, de certains minéraux comme le zinc, et de substances comme les flavonoïdes. Il pourrait en outre perturber l’absorption de nombreux médicaments. »

Los Cantos de Xochi. Orchestration de la Famine Pandémique. Chapitre 2

REGLEMENT UE Janvier 2023 :

FRANCAIS: RÈGLEMENT D’EXÉCUTION (UE) 2023/5 DE LA COMMISSION du 3 janvier 2023 autorisant la mise sur le marché de la poudre d’Acheta domesticus (grillons domestiques) partiellement dégraissés en tant que nouvel aliment et modifiant le règlement d’exécution (UE) 2017/2470: https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:32023R0005&from=EN

Le 3 janvier, l’UE a autorisé l’inclusion des grillons en tant que nouvel aliment, à inclure dans les produits de base destinés à être consommés par le grand public tels que :

les boissons de type bière les biscuits les barres de céréales les confiseries au chocolat les crackers et les gressins produits à base de pâtes sèches farcies et non farcies plats à base de légumineuses et de légumes produits à base de farine de maïs analogues de viande préparations à base de viande pain et petits pains multigrains noix et oléagineux pizza, produits à base de pâtes sauces snacks autres que les frites [il s’agira de chips pour les personnes résidant au Royaume-Uni]. soupes et concentrés de soupe ou poudres poudre de lactosérum

AVERTISSEMENT :

RÈGLEMENT D’EXÉCUTION (UE) 2023/5 DE LA COMMISSION

https://lexparency.org/eu/32023R0005/PRE/
Règlement d’exécution (UE) 2023/5 de la Commission du 3 janvier 2023

autorisant la mise sur le marché de poudre partiellement dégraissée d’Acheta domesticus (grillon domestique) en tant que nouvel aliment
et modifiant le règlement d’exécution (UE) 2017/2470 (Texte présentant de l’intérêt pour l’EEE).

du 3 janvier 2023 autorisant la mise sur le marché de la poudre partiellement dégraissée Acheta domesticus (grillon domestique) en tant que nouvel aliment et modifiant le règlement d’exécution (UE) 2017/2470.

(Texte présentant de l’intérêt pour l’EEE) LA COMMISSION EUROPÉENNE,

vu le traité sur le fonctionnement de l’Union européenne, Vu le règlement (UE) 2015/2283 du Parlement européen et du Conseil du 25 novembre 2015 relatif aux nouveaux aliments, modifiant le règlement (UE) n° 1169/2011 du Parlement européen et du Conseil et abrogeant le règlement (CE) n° 258/97 du Parlement européen et du Conseil et le règlement (CE) n° 1852/2001 de la Commission(1), et notamment son article 12,

Considérant ce qui suit :

Le règlement (UE) 2015/2283 prévoit que seuls les nouveaux aliments autorisés et inscrits sur la liste de l’Union peuvent être mis sur le marché de l’Union. En application de l’article 8 du règlement (UE) 2015/2283, le règlement d’exécution (UE) 2017/2470(2) de la Commission a établi une liste de l’Union des nouveaux aliments autorisés. Le 24 juillet 2019, la société Cricket One Co. Ltd (le demandeur) a soumis à la Commission une demande d’autorisation, conformément à l’article 10, paragraphe 1, du règlement (UE) 2015/2283, en vue de mettre sur le marché de l’Union de la poudre partiellement dégraissée d’Acheta domesticus (grillon domestique) en tant que nouvel aliment. La demande portait sur l’utilisation de la poudre partiellement dégraissée obtenue à partir d’Acheta domesticus (grillon domestique) entier dans le pain et les petits pains multigrains, les crackers et les gressins, les barres de céréales, les prémélanges secs pour produits de boulangerie, les biscuits, les produits secs à base de pâtes farcies et non farcies, les sauces, les produits transformés à base de pommes de terre, les plats à base de légumineuses et de légumes, les pizzas, les produits à base de pâtes, la poudre de lactosérum, les analogues de viande, les soupes et les concentrés ou poudres de soupe, les snacks à base de farine de maïs, les boissons de type bière, les confiseries au chocolat, les noix et les oléagineux, les snacks autres que les chips et les préparations à base de viande, destinés à la population générale.

Le 24 juillet 2019, le demandeur a également adressé à la Commission une demande de protection des études et données scientifiques exclusives soumises à l’appui de la demande, à savoir une description détaillée du processus de production(3), les résultats des analyses de proximité(4), les données analytiques sur les contaminants(5), les résultats des études de stabilité(6), les données analytiques sur les paramètres microbiologiques(7) et les résultats des études de digestibilité des protéines(8).

Le 8 juillet 2020, la Commission a demandé à l’Autorité européenne de sécurité des aliments (l’Autorité) de procéder à une évaluation de la poudre partiellement dégraissée d’Acheta domesticus (grillon domestique) en tant que nouvel aliment.;

Jusqu’à ce que les données générées par la recherche soient évaluées par l’Autorité, et compte tenu du fait que, à ce jour, les preuves liant directement la consommation d’Acheta domesticus à des cas de sensibilisation primaire et d’allergies ne sont pas concluantes, la Commission considère qu’aucune exigence d’étiquetage spécifique concernant le potentiel d’Acheta domesticus à provoquer une sensibilisation primaire ne devrait être incluse dans la liste de l’Union des produits alimentaires autorisés.

Le 23 mars 2022, l’Autorité a adopté son avis scientifique sur l’innocuité de la poudre entière partiellement dégraissée d’Acheta domesticus (grillon domestique) en tant que nouvel aliment en application du règlement (UE) 2015/2283(9), conformément à l’article 11 du règlement (UE) 2015/2283.
Dans son avis scientifique, l’Autorité a conclu que la poudre d’Acheta domesticus (grillon domestique) partiellement dégraissée est sûre dans les conditions d’utilisation et les niveaux d’utilisation proposés. Par conséquent, cet avis scientifique constitue une base suffisante pour établir que la poudre partiellement dégraissée d’Acheta domesticus (grillon domestique), lorsqu’elle est utilisée dans le pain et les petits pains multigrains, les crackers et les gressins, les barres de céréales, les prémélanges secs pour produits de boulangerie, les biscuits, les produits secs à base de pâtes alimentaires farcies et non farcies, les sauces, les produits transformés à base de pommes de terre, les plats à base de légumineuses et de légumes, pizza, produits à base de pâtes, poudre de lactosérum, analogues de viande, soupes et concentrés ou poudres de soupe, snacks à base de farine de maïs, boissons de type bière, confiseries au chocolat, fruits à coque et oléagineux, snacks autres que les frites, et préparations à base de viande, destinés à la population générale, remplit les conditions de mise sur le marché conformément à l’article 12, paragraphe 1, du règlement (UE) 2015/2283.


Sur la base de données publiées limitées sur les allergies alimentaires liées aux insectes en général, qui établissent un lien équivoque entre la consommation d’Acheta domesticus et un certain nombre d’événements d’anaphylaxie et, sur la base de données démontrant qu’Acheta domesticus contient un certain nombre de protéines potentiellement allergènes, l’Autorité a conclu dans l’avis que la consommation de ce nouvel aliment peut déclencher une sensibilisation aux protéines d’Acheta domesticus. L’Autorité a recommandé de mener des recherches supplémentaires sur l’allergénicité d’Acheta domesticus.


Afin de répondre à la recommandation de l’Autorité, la Commission étudie actuellement les moyens de mener les recherches nécessaires sur l’allergénicité d’Acheta domesticus.

L’Autorité a également considéré dans son avis que la consommation de poudre partiellement dégraissée d’Acheta domesticus (grillon domestique) peut provoquer des réactions allergiques chez les personnes allergiques aux crustacés, aux mollusques et aux acariens. En outre, l’Autorité a noté que des allergènes supplémentaires peuvent se retrouver dans le nouvel aliment, si ces allergènes sont présents dans le substrat donné aux insectes. Par conséquent, il convient que les aliments contenant de la poudre partiellement dégraissée d’Acheta domesticus (grillon domestique) soient étiquetés de manière appropriée conformément à l’article 9 du règlement (UE) 2015/2283.


Dans son avis scientifique, l’Autorité a également noté que sa conclusion sur l’innocuité de la poudre partiellement dégraissée d’Acheta domesticus (grillon domestique) reposait sur les études scientifiques et les données relatives à la description détaillée du processus de production, aux résultats des analyses de proximité, aux données analytiques sur les contaminants, aux résultats des études de stabilité, aux données analytiques sur les paramètres microbiologiques et aux résultats des études de digestibilité des protéines, sans lesquelles elle n’aurait pas pu évaluer le nouvel aliment et parvenir à sa conclusion.
La Commission a demandé au demandeur de clarifier davantage la justification fournie en ce qui concerne sa revendication de propriété sur ces études et données scientifiques, et de clarifier sa revendication d’un droit exclusif de référence à celles-ci, conformément à l’article 26, paragraphe 2, point b), du règlement (UE) 2015/2283.

Le demandeur a déclaré qu’il détenait des droits de propriété et de référence exclusifs sur les études et données scientifiques relatives à la description détaillée du processus de production, aux résultats des analyses de proximité, aux données analytiques sur les contaminants, aux résultats des études de stabilité, aux données analytiques sur les paramètres microbiologiques et aux résultats des études sur la digestibilité des protéines, en vertu du droit national au moment où il a présenté la demande, et que les tiers ne peuvent pas légalement accéder à ces données et études, les utiliser ou y faire référence.

La Commission a évalué toutes les informations fournies par le demandeur et a estimé qu’elles ont suffisamment étayé le respect des exigences énoncées à l’article 26, paragraphe 2, du règlement (UE) 2015/2283. Par conséquent, les études scientifiques et les données relatives à la description détaillée du processus de production ; les résultats des analyses proximales ;, les données analytiques sur les contaminants ; les résultats des études de stabilité ; les données analytiques sur les paramètres microbiologiques ; et, les résultats des études de digestibilité des protéines, doivent être protégés conformément à l’article 27, paragraphe 1, du règlement (UE) 2015/2283. En conséquence, seul le demandeur devrait être autorisé à mettre sur le marché de l’Union de la poudre partiellement dégraissée d’Acheta domesticus (grillon domestique) pendant une période de 5 ans à compter de l’entrée en vigueur du présent règlement.
Toutefois, le fait de limiter l’autorisation de la poudre partiellement dégraissée d’Acheta domesticus (grillon domestique) et la référence aux études et données scientifiques contenues dans le dossier du demandeur à son seul usage n’empêche pas les demandeurs ultérieurs de solliciter une autorisation de mise sur le marché du même nouvel aliment, à condition que leur demande soit fondée sur des informations obtenues légalement à l’appui d’une telle autorisation.
La poudre partiellement dégraissée Acheta domesticus (grillon domestique) doit être inscrite sur la liste de l’Union des nouveaux aliments établie par le règlement d’exécution (UE) 2017/2470. L’annexe du règlement d’exécution (UE) 2017/2470 doit donc être modifiée en conséquence.

Les mesures prévues par le présent règlement sont conformes à l’avis du comité permanent des végétaux, des animaux, des denrées alimentaires et des aliments pour animaux,

A ADOPTÉ LE PRÉSENT RÈGLEMENT :

(1)JO L 327 du 11.12.2015, p. 1.

(2) Règlement d’exécution (UE) 2017/2470 de la Commission du 20 décembre 2017 établissant la liste de l’Union des nouveaux aliments conformément au règlement (UE) 2015/2283 du Parlement européen et du Conseil relatif aux nouveaux aliments (JO L 351 du 30.12.2017, p. 72).

(3) Cricket One CO. 2019, 2020 et 2021 (non publiés).

(4) Cricket One CO. 2019, 2020 et 2021 (non publié).

(5) Cricket One CO. 2018, 2019, 2020 et 2021 (non publié).

(6) Cricket One CO. 2020 (non publié).

(7) Cricket One CO. 2018, 2019, 2020 et 2021 (non publié).

(8) Cricket One CO. 2019, 2020 et 2021 (non publié).

(9) EFSA Journal 2022;20(5):7258.

Article documenté et traduit par Theara Truth News France

24 Janvier 2023

VIDEO :https://crowdbunker.com/v/qQicELi7os

LES INSECTES CONTIENNENT DE LA CHITINE DONT ON SE SERT POUR PRODUIRE DU GRAPHENE

13 Commentaires

  • L’horreur n’a plus de limites pour ces gens là.

  • Donc je boycotte tous les produits industriels et je retourne à la terre et je pratique l’agriculture vivrière !

  • Extrait du :

    RÈGLEMENT D’EXÉCUTION (UE) 2023/5 DE LA COMMISSION
    du 3 janvier 2023
    autorisant la mise sur le marché de la poudre d’Acheta domesticus (grillons domestiques) partiellement dégraissés en tant que nouvel aliment et modifiant le règlement d’exécution (UE) 2017/2470

    …..

    (9)
    Pour donner suite à la recommandation de l’Autorité, la Commission étudie actuellement les moyens de mener les recherches nécessaires sur l’allergénicité d’Acheta domesticus. Jusqu’à ce que les données obtenues au terme des recherches soient évaluées par l’Autorité, et compte tenu du fait que, à ce jour, les éléments de preuve liant directement la consommation d’Acheta domesticus à des cas de sensibilisation primaire et d’allergie ne sont pas concluants, la Commission considère qu’aucune exigence d’étiquetage spécifique concernant le potentiel de sensibilisation primaire d’Acheta domesticus ne devrait figurer dans la liste de l’Union des nouveaux aliments autorisés.

    (10)
    Dans son avis scientifique, l’Autorité a aussi considéré que la consommation de poudre d’Acheta domesticus (grillons domestiques) partiellement dégraissés peut provoquer des réactions allergiques chez les personnes allergiques aux crustacés, aux mollusques et aux acariens. En outre, elle a noté que des allergènes supplémentaires peuvent se retrouver dans le nouvel aliment si ces allergènes sont présents dans le substrat avec lequel sont nourris les insectes. Par conséquent, il convient que les denrées alimentaires contenant de la poudre d’Acheta domesticus (grillons domestiques) partiellement dégraissés soient étiquetées de manière appropriée conformément aux dispositions de l’article 9 du règlement (UE) 2015/2283.

    ….

    Exigences en matière d’étiquetage spécifique supplémentaire

    1.
    La dénomination du nouvel aliment sur l’étiquetage des denrées alimentaires qui en contiennent est “poudre d’Acheta domesticus (grillons domestiques) partiellement dégraissés”.

    2.
    L’étiquetage des denrées alimentaires contenant de la poudre d’Acheta domesticus (grillons domestiques) partiellement dégraissés porte une mention indiquant que cet ingrédient peut provoquer des réactions allergiques chez les consommateurs souffrant d’allergies connues aux crustacés, aux mollusques et aux produits qui en sont issus, ainsi qu’aux acariens.
    Cette mention figure à proximité immédiate de la liste des ingrédients.

    • c’est dans une annexe en effet, bien plus bas dans le PDF on ne le voit pas sans descendre au dela d ‘une page blanche de fin… mais ca ne change rien au fait que c’est toxique .

      et satanique de faire ça.

      • jai corrigé le titre, mais ca ne change rien au problème, tous les mougeons vont en manger sans se poser de questions.

  • Tout comme avec de nombreux autres produits de « synthèse » -alimentaires, pharmaceutiques, cosmétiques, domestiques, …- il s’agit de pratiques de magie noire.
    La magie noire contemporaine porte le nom de « science » et comme la majeure partie du monde est « démocratiquement » envoûtée, elle trouve tout cela « merveilleux » et porteur d’espérances pour un « meilleur des mondes ».
    Voici des décennies que nous en respirons et avalons de toutes sortes, des « poudres magiques ». Il n’aura échappé à personne d’un peu éveillé que, même nous, par rapport à nos parents et grands parents, sommes déjà des « mutants ».
    Les démons contrôlent tout désormais. La question même du choix est en voie de disparition de nos esprits, de nos intellects. Ils nous narguent, se moquent ouvertement de notre soumission imbécile. Ils veulent que Dieu ait honte de sa plus belle créature, certes, déchue depuis longtemps.

    • Exactement ! que ceux qui ont des yeux voient !

    • Bonjour à vous.

      Je me suis souvent demandée si l’apathie si profonde de notre peuple ne pouvait pas aussi être le résultat, en partie, de la pratique de certains rituels sur l’ensemble de notre territoire et au-delà. Savez-vous si quelqu’un a étudié ce sujet ? Où peut-on trouver des références ou des explications ?
      Le recours doit sans doute résider dans la conversion et dans la destruction de tous ces lieux.
      J’avais aussi remarqué que nous étions nettement moins robustes et forts, par rapport à nos ancêtres.

      Pour la nourriture et la consommation d’insectes, d’emblée cela ne me semble ni bon ni sain, mais pour quelle raison dites-vous que c’est sataniste ? L’abbé Sallenave avait pour le masque fait une vidéo le liant à une pratique occulte, si nous avions plus de détails de ce genre pour les grillons, cela permettrait peut-être d’éclairer encore certains indécis.

      Merci.

      • Voici quelques éléments sur cette problématique..

        Des sites internet, ci-dessous, qui nous explique : que la consommation de grillons et autres bestioles volantes, ou plutôt de la farine de grillon…

        « C’ EST LA SOLUTION ECO RESPONSABLE POUR SAUVER LA PLANETE !!!!! »
        Site internet :

        « Pourquoi manger des insectes?
        Résumé

        La consommation d’insectes vient avec multiples avantages. Les experts en nutrition et les Nations Unies la préconisent même et la perçoivent comme une solution pour subvenir aux besoins alimentaires de la population mondiale grandissante.
        Contrairement à plusieurs sources de protéines, les insectes viennent pas milliers et s’insèrent dans une logique écoresponsable. En effet, ils constituent une source de nutriments économique, durable et facile à produire! En prime, ils sont riches en nutriments et particulièrement en protéines! Manger des insectes comestibles, pourquoi pas? Découvre les avantages!
        Manger des insectes, c’est bon pour la santé
        Tu serais surpris de voir à quel point les grillons sont bons pour la santé! En plus d’être très économiques, ils cadrent parfaitement dans une alimentation saine et savorueuse. Oui, oui, savoureuse!
        1. Riches en protéines
        Les grillons sont les insectes les plus consommés à travers le monde. Pourquoi Ils sont très riches en protéines, en minéraux et vitamine B12! D’ailleurs, une étude réalisée en 2020 a même révélé que la plupart des grillons comestibles contiennent plus de protéines que les sources de protéines animales courantes comme le poulet et le porc.1 C’est dont un excellent moyen de te rassasier! »

        https://bonpourtoi.ca/pourquoi-manger-des-grillons-comestibles/

        Bien voyons, comme le dit le dicton, qui n’est pas cité : « Dans le grillon tout est bon….. » de la grillade de grillons, ça vous tente ?
        « Nouveau produit – Les cracottes de Yuma »
        « Les grillons grillés au four : Nouveaux goûts »
        « Nouveau produit : La poudre de grillons »

        BON APPETIT !!! Si on veut !

        Après la Chauve-Souris, le Pangolin, le Ragondin.. peut-être ?…

        Très peu pour moi….Bon, des sites comme celui-là pullulent sur Internet, comme les grillons, vous voyez où ILS VEULENT NOUS EMMENER DANS LEURS MONDES DE MENSONGES, ce sont les néo pèlerins missionnés par le WEF de Davos, L’U.E, l’ONU, L’OMS et toutes les organisations mondialistes empoisonneuses du même cru…

        C’est une idéologie NEW AGE, pseudo-écolo, et un gros business très marketing venant directement des pays anglo-saxons, du Canada, des USA et autres pays nordiques comme d’habitude, qui nous colonisent…Et veulent détruire notre propre culture culinaire historique.

        –IL FAUT SAUVER LE MONDE !!!!!…..Des vilains gastronomes qui pillent sans vergogne la planète….M’enfin.. Puisque qu’on vous le répète à longueur de temps, matin, midi et soir…

        https://littlebugs.be/blogs/infos/pour-sauver-le-monde-on-mange-des-grillons-de-lapero-jusquau-dessert

        « Pour sauver le monde, on mange: des grillons de l’apéro jusqu’au dessert » Janvier 07, 2019
        « Article rédigé par Elise Parentani, paru le 7 janvier 2019 dans la rubrique « Délices de Femmes d’Aujourd’hui ». Si manger des insectes ne vous évoque que le souvenir d’un marchand de rue lors de votre dernier voyage en Asie ou ne vous fait penser qu’à une épreuve de Koh-Lanta, désolée de vous le dire, vous serez bientôt contraints de les accueillir dans votre assiette, à la maison ! »

        —NON, chez TOI, Elise , pas chez MOI !!!! C’est mon choix !!!!!

        et bla-bla-bla, voilà l’explication, « EN ASIE DEPUIS DES TEMPS IMMERIAUX… » les peuples de ces contrées sauvages, consomment des insectes de toutes sorte et autres animaux, j’ai vu des photos pas très alléchantes, d’étals d’insectes et autres vermines……Beurk.. Beurk….Beurk..

        « Les Européens peuvent manger de la poudre de grillons et des petits ténébrions »
        https://www.retaildetail.be/fr/news/food/les-europeens-peuvent-manger-de-la-poudre-de-grillons-et-des-petits-tenebrions/

  • Toute la raison d’être de l’union européenne (qui n’est ni une union, ni d’essence européenne) est de centraliser la corruption. Une fois ce fait admis, tout s’éclaire. Les lobbyistes, corrompent une personne au lieu de 28 => économies de temps et d’argent.
    En voici une preuve s’il en fallait encore.

  • @Michela
    je ne parlerais pas d’apathie, mais aujourd’hui,
    A ) les gens vivent au chaud dans des fauteuils confortables et avec des jeux qui leur permettent de construire des maisons en 3 clicks. Comment voulez vous sortir ces jeunes ( jusque 45 ans ), dans le froid, et sous la pluie ? Ca a deux aspects, 1. il faudra vraiment quelque chose d’important pour qu’ils sortent, 2. ce sont des déserteurs en puissance, on n’en fera pas de la chair à canon au delà de la première pluie. Nos poilus pouvaient tout supporter car ils y étaient habitués.
    B ) les jeunes, le 1% de jeunes qui savent, savent mieux que nous que le système ne tient que par la violence. Instinctivement ils ont compris le discours du Christ de tendre l’autre joue. Ils savent que le système de violence va tomber sous sa propre violence. Les autres, ceux qui descendront dans la rue se faire tuer quand il n’y aura plus d’électricité, ne nous intéressent pas, malheureusement.
    C ) Si les manifestations étaient efficaces, ça ferait longtemps qu’elles seraient interdites. Là, les gens qui réfléchissent ont compris que ce n’est pas en demandant la permission de manifester qu’on obtiendra quelque chose, et si on manifeste sans permission alors la république défigure, ampute et emprisonne quelqu’un qui tape à poings nus sur le plexiglass du bouclier d’un CRS.
    D ) les gens s’éveillent doucement parce que c’est violent, je me souviens avoir mis 3 semaines à comprendre le principe de voter pour une personne pré-sélectionnée. Beaucoup de gens ne veulent pas savoir, mais la vague est là qui grossit, et elle grossit avec les jeunes.
    E ) lutter contre le système c’est l’apathie apparente … apparente seulement, quelqu’un qui lit ce message fait plus de mal au système qu’un héro mort.
    .
    ==> conclusion, les jeunes sortent leur liquide pour ne plus utiliser la CB, ils se renseignent et nous ( les ainés ) devons les y encourager, les encourager à se poser des questions.
    Regardez, la vaccination ne posait aucun problème jusqu’à il y a deux ans … Maintenant combien ont lu Sylvie Simon ou Eric Ancelet ?

  • Ping : Insectes dans l’alimentaion | Blog etresoi-e

Laisser un commentaire