Archives de Catégorie: Anti-Avortement

Pierre Lambert, père de Vincent, s’est opposé, dans son Service, à la Loi Veil sur l’Avortement.

Tout s’explique de plus en plus ; c’est la maçonnerie sataniste, à l’oeuvre contre la Vie, qui « règle ses comptes » avec la Famille Catholique Lambert.

Ce sont les Editions de Chiré qui nous informe de ce fait :

Pierre LAMBERT (1929 – )

Né le 02.05.1929, français de naissance, il a fait ses études à Saint-Jean d’Angély, Poitiers et Bordeaux. Spécialiste en gynécologie-obstétrique, dite « grande qualification », il est chef de service hospitalier sur concours, à temps partiel, puis à temps complet.

En 1975, il s’oppose dans son service à la loi Veil sur l’avortement dénommé « I.V.G. », cela de 1975 à 1980 environ. L’avortoir est même fermé (temporairement hélas).

En 2013, il s’oppose avec son épouse à l’euthanasie de son fils Vincent, hospitalisé au CHU de Reims. Un recours en référé lui donne raison le 27.04.2013. Il est marié et père de six enfants. Actuellement en bonne santé. Il a publié quelques articles et la plaquette sur le Docteur Pierre Bouët.

Pierre Bouët (1919-1951). Chirurgien d´exception et mystique  

Site Chiré : http://www.chire.fr/A-183269-pierre-lambert-1929.aspx

*****

 

 

 

L’ Avortement redevient un Crime en Alabama aux Etats-Unis.

Le Sénat de l’Etat de l’Alabama a adopté mardi par 25 voix contre 6 le projet de loi le plus restrictif des Etats-Unis en matière d’avortement, dans lequel l’interruption volontaire de grossesse redevient un crime.

Le texte prévoit de lourdes peines de prison pour les médecins pratiquant l’avortement, de 10 à 99 ans, et ne prévoit pas d’exception en cas de viol ou d’inceste (La seule exception porte sur un danger vital encouru par la mère).

L’Alabama s’inscrit dans la lignée de 28 autres Etats qui, depuis quelques mois, ont introduit de nouvelles règles limitant l’accès à l’IVG. Ils espèrent ainsi porter cette loi devant la Cour Suprême des Etats-Unis et abroger la loi de 1973 l’autorisant. Il s’agit pour beaucoup de la loi la plus répressive en matière d’avortement. L’Association de défense des droits civiques (ACLU) a annoncé son intention d’aller en justice pour empêcher l’application de ce texte.

Depuis janvier, 300 mesures restreignant l’avortement ont déjà été adoptées dans 28 États américains.

 

Afficher l’image source

Unplanned, un film anti-avortement qui cartonne au Box-Office.

TraSuccès américain pour le film anti-avortement Unplanned.

Unplanned.png

Malgré la censure de Twitter qui a suspendu le compte, malgré qu’il ait été classé pour adultes (alors que les jeunes adolescentes peuvent avorter), malgré une sortie dans uniquement 1059 salles américaines, Unplanned, –qui pourrait être traduit par « non planifié », – arrive à la 4e place des ventes du week-end dernier aux États-Unis.

Une victoire pour ce film du distributeur confessionnel Pure Flix. Dirigé par Chuck Konzelman et Cary Solomon, il parle du drame de l’avortement en racontant l’histoire d’Abby Johnson. Directrice à 29 ans d’une clinique de Planned Parenthood, ayant elle-même subi deux avortements, Abby Johnson se retrouve un jour confronter en direct à l’avortement d’une grossesse de 13 semaines avec des ultrasons. Traumatisée et choquée, elle démissionne en quelques jours et s’engage totalement dans la défense de la vie de l’enfant à naître.

« Nous sommes ravis, reconnaissants et touchés », ont déclaré les codirecteurs Cary Solomon et Chuck Konzelman.

« Nous sommes très heureux que le peuple américain ait réagi avec un tel soutien au box-office. Cela nous donne une leçon d’humilité et nous avons hâte de voir ce qui se passera dans les semaines à venir. »

« Le fait de présenter l’histoire d’Abby Johnson au public et de la voir présentée si abondamment, démontre à quel point l’avortement est un sujet important pour l’auditoire », ajoute Michael Scott, PDG de Pure Flix.

« Nous espérons que ceux qui sont des deux côtés du débat verront Unplanned et commenceront à avoir leurs propres discussions. Ce film peut être une étincelle pour amener plus de cœurs et d’esprits à comprendre la valeur de la vie. »

Les grands distributeurs américains, Lifetime, Hallmark Channel, HGTV, parmi d’autres, ont boycotté le film en arguant que le message ne pouvait pas être diffusé en raison de son « sujet sensible ». Twitter a censuré le compte en empêchant les abonnés de le suivre. De nombreuses personnalités américaines ont d’ailleurs protesté auprès de Twitter. L’actrice Patricia Heaton a écrit au PDG de Twitter Jack Dorsey :

« Hey @jack – pourquoi vous ne me laissez pas suivre @UnplannedMovie ? J’ai essayé huit fois de soutenir mon ami @AbbyJohnson et @Twitter ne me laisse pas faire. D’autres ont le même problème. Veuillez corriger cela. Merci. »

L’ambassadeur des États-Unis en Allemagne, Richard Grenell, a partagé une vidéo le montrant suivant le compte du film. Quelques secondes plus tard, son compte a automatiquement arrêté de l’afficher. « Que se passe-t-il @jack ? C’est scandaleux », a-t-il ajouté

Le fils du président Donald Trump, Donald Trump Jr, a partagé la vidéo de M. Grenell avec son propre commentaire :

« Encore un autre exemple des Maîtres des médias sociaux ne laissant pas les gens voir que ce qu’ils veulent qu’ils voient et croient. La censure et les préjugés doivent cesser !!!! »

La sortie de Unplanned en France est prévue prochainement. Pour une fois, un film à soutenir !

Francesca de Villasmundo