Archives de Catégorie: Attentat Trèbes

Le réseau Gladio et la « mort » (irréelle) du franc-maçon Beltrame, par Laurent Glauzy

Est-ce que le réseau Gladio a fait sa mutation ?

Honoré de Balzac écrivait : « Il y a deux Histoires: l’Histoire officielle, menteuse qu’on enseigne, l’Histoire ad usem delphini puis l’Histoire secrète, où sont les véritables causes des évènements, une histoire honteuse. »

Gladio (« Glaive » en itien) désigne le réseau italien des stay-behind une structure créée sous l’égide du ministre de l’Intérieur italien, Mario Scella dès le lendemain de la IIe Guerre mondiale pour (officiellement) parer à une menace d’invasion soviétique.

L’élite satanique qui nous dirige prévoit ses plans sur le long terme et à cet effet, il y a tout lieu de penser que le réseau Gladio ait évolué sur d’autres projets, une autre logique, comme le choc des cultures qui débouchera sur un troisième conflit mondial et la suprématie d’Israël où viendra l’Antéchrist. La géopolitique est intrinsèquement lié au surnaturel.

Dans l’article « Gladio », l’Armée Secrète de l’OTAN en Europe ! ou « Réseau Gladio », l’armée secrète de l’OTAN : qu’en est-il de ces opérations sales (attaques sous fausses bannières) en 2016 ? », il est mentionné qu’« Un enseignant d’une école d’officiers disait que 90% des attentats étaient le fait de Services Secrets, ce qui est confirmé ici, et cela montre comment notre histoire a été façonnée par ces opérations secrètes et meurtrières ! » Cet article confirme les manipulations des opinions publiques par l’utilisation d’attentats organisés par les différents Services Secrets dont le Réseau Gladio de l’OTAN.

Quid de Beltram et de l’attentat de Trèbes dans l’Aude et du Lieutenant-colonel Beltrame ?

Dans la parution catholique traditionnelle « Le Segnadou » de Saint Joseph des Carmes, dans l’Aude, le P. de Lassus, le prêtre responsable de cette communauté de la Fraternité saint Pie X s’étonne qu’un mois avant son décès, le lieutenant-colonel Beltrame participait a une tenue de loge en région parisienne. Ce constat est étrange pour un homme que l’on présentait comme catholique. S’agissait-il par le cas de Beltrame de commencer à amener l’élite catholique de l’armée dans une première mobilisation contre la population musulmane ?Et si tel est le cas, Beltrame est-il réellement mort ? Nous répondrons à cette interrogation en fin d’article.

Hier, un ami du site et proche de l’Association du Christ Roy de France constatait que Beltrame n’avait rien de catholique. Il écrit :

Deux éléments de sa vie nous interrogent. Le premier concerne sa vie de couple. Pourquoi marié civilement en août 2016, attendait-il juin 2018 pour un mariage religieux ? On le dit converti depuis 2008, et avoir suivi un catéchuménat de deux ans. Il fait alors, en 2010, sa première communion et sa confirmation. Après un pèlerinage à Sainte-Anne-d’Auray en 2015, où il demande à la Vierge Marie de rencontrer la femme de sa vie, il se lie avec Marielle, dont la foi est profonde et discrète. Les fiançailles sont célébrées à l’abbaye bretonne de Timadeuc à Pâques 2016. Entre cette date et son mariage civil, 4 mois après ; ce qui pour des personnes mûres sont suffisantes pour se préparer au mariage religieux et donc faire les deux cérémonies en même temps. Pourquoi attendre deux ans ? Se pose donc la question de sa vie conjugale. Comment cet homme « viril » vivait-il pendant ces deux ans la chasteté exigée par la religion catholique ? Pouvait-il communier ? Pour un vrai catholique cette question est essentielle. Vivait-il en état de grâce ? Etait-il en état de grâce ?

Le second problème est lui aussi inexplicable : sa vie maçonnique. Le fait est indiscutable et incompréhensible pour les vrais catholiques. Il a fallu la déclaration de la Grande Loge de France pour tout dévoiler dans le communiqué de presse du 24 mars 2018. « La Grande Loge de France rend hommage à son Frère, le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame. C’est avec une grande émotion que les Frères de la Grande Loge de France ont appris aujourd’hui le décès de leur Frère, le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, membre de la Respectable Loge Jérôme Bonaparte à l’Orient de Rueil-Nanterre. Ils s’associent pour rendre un vibrant hommage à cet homme « parti en héros », qui a fait preuve d’un sens du devoir et du sacrifice exemplaire. Cet acte de bravoure et son patriotisme sans faille ont permis de sauver des vies et rappelle qu’il ne faut jamais plier face à la barbarie. Toutes les pensées de nos Frères accompagnent sa famille en cet instant d’une grande tristesse. La Grande Loge de France continue de saluer les représentants des forces de l’Ordre de la République qui combattent toutes les formes d’ostracisme, de xénophobie et de terrorisme, en un mot à toutes les formes de rejets des autres, nos Frères et Sœurs en humanité ». (Philippe Charuel)

Cette déclaration a été suivie du complément suivant : « La grande loge de France, dans un communiqué du 24 mars, au lendemain de sa mort, Philippe Charuel, Grand Maître de la GLDF, me précise :  De mémoire, Arnaud Beltrame a été initié en 2008 dans la Respectable Loge Jérôme Bonaparte à Rueil-Nanterre. Il y était très assidu et remontait régulièrement du sud de la France aux Tenues [réunion rituelles]. J’ai trouvé sur l’un des blogs un commentaire indigne selon lequel la Franc-Maçonnerie faisait de la récupération. Ce qui n’aurait pas été digne de la GLDF, c’est si nous n’avions pas fait de communiqué ».

Sur son site Internet le journal catholique, La Croix affirmait : « Il avait depuis quelques années pris ses distances avec la franc-maçonnerie, selon le témoignage d’un proche ». Philippe Charuel a tenu officiellement à démentir cette information : « Notre frère Arnaud Beltrame participait encore à une tenue maçonnique un mois seulement avant sa mort. Et il était actif au sein de la Fraternelle de la Gendarmerie ».

« Le haut dignitaire me précise que Beltrame a été élevé au grade de Maître maçon le 31 avril 2012 et qu’il a même exercé la fonction d’expert au sein de sa loge jusqu’à son départ dans l’Aude. »

BELTRAME N’AVAIT DONC RIEN D’UN CATHOLIQUE, MAIS TOUT D’UN FRANC-MACON.

Cette constatation relance par conséquent la réflexion de l’auteur Christophe Cros Houplon qui dans sa vidéo « Colombo à Carcassonne » et au vu des déclarations peu convaincantes de la fiancée et de la mère du gendarme, demande si Beltrame est réellement mort. Car, quand un raisonnement ne tient pas la route et que des indices montrent que nous sommes dans une fabrication, nous devons nous poser toutes les questions et tout remettre en cause. Autrement, nous devons tout accepter naïvement et le cas présent même ce qui est illogique.

Car, si tel est le cas d’une mascarade autour de sa mort, nous sommes en lieu de nous demander si cette opération n’a donc pas lieu de mobiliser une élite militaire qui, quand elle n’est pas maçonne, est catholique. C’est là où le réseau Gladio et ses méthodes psychologiques peuvent entrer en lisse.

Dans ce cas, nous pouvons mettre en doute la parole du prêtre qui lui aurait donné les derniers sacrements. Qui douterait de la parole d’un prêtre en pareil moment ? Personne ! Et pourtant ! Je vous rappelle que le pédosataniste, le pape Paul VI fut illégalement élu, après l’élection légale du cardinal Siri, qui menacé ne put se présenter au balcon. Il s’agit là d’une histoire liée aux secrets de Vatican II démontrant que si un pape a plié sous les menaces, un prêtre aurait pu être contrait d’obéir surtout si celui-ci était lié à une loge.

Rappelons que le Super U de Trèbes pourtant fort pourvu en caméras ne livra aucune image. Et je vous renvoie aux précédents articles sur la numérologie secrète liée à l’assaut du Super U. Pour étayer ces connaissances et mieux comprendre, je vous invite à lire mon ouvrage LA NUMEROLOGIE SECRETE DE LA SYNAGOGUE DE SATAN.

Autre point très étrange : le Midi-Libre expose que six mois auparavant en août 2017 le père du gendarme disparait au large de Port Camargue : Jean-François Beltrame (le père d’Arnaud Beltrame) a été repêché par un bateau de pêche du Grau-du-Roi, le 16 février 2018. Ses obsèques religieuses ont eu lieu le 16 mars dernier dans le port gardois, en présence de son fils Arnaud.

Rivarol expose qu’aucun média n’est alerté pour signaler la disparition. Pas un article, pas un entrefilet, rien. Or, deux mois plus tard, un certain Frédéric Molinier, 49 ans, disparait. Les journaux parlent et la famille demande de l’aide. Pourquoi ce silence autour de la disparition du père de Beltrame et pourquoi cette seconde disparition ?

Le père de Beltrame appartenait-il aux loges ? Est-il réellement mort ? Et si tel n’est pas le cas, son fils est-il réellement mort ?

Décidément, et comme d’habitude, l’attentat de Trèbes présente bien des affirmations sans aucune preuve. C’est exactement ainsi qu’agissent les services secrets, comme le réseau Gladio, pour manipuler les populations.

Mais rien ne prouve la mort de Beltrame. Bien au contraire !

Trèbes, l’intervention tardive du GIGN, par Laurent Glauzy

L’affaire de Trèbes, dans l’Aude, qui a vu le meurtre le 23 avril 2018 du Lieutenant-colonel Beltrame, et de trois autres victimes, selon la version officielle, c’est-à-dire maçonnico-talmudico-médiatico-mensongère, connaît un nouveau rebondissement. Ce 17 avril, la grande presse dont Le Parisien mentionne que dix minutes se seraient écoulées entre le signal d’assaut donné par Arnaud Beltrame et l’intervention du GIGN. Un laps de temps qui interroge.

Tout d’abord, il s’agit de répéter que mes précédents articles vont dans le sens d’un crime rituel fondé sur une numérologie cabalistique : le 23 avril, l’Aude (département 11) et tant d’autres données permettent de croire que tout fut organisé par les frères trois points de haut grades.

En revanche, je pense mettre trompé dans ma supposition d’un Beltrame qui ne serait pas mort, car le prêtre traditionnel qui avait la charge de le marier l’a bien assisté dans ses derniers instants. Quand, comme dans mon cas, on refuse les explications officielles, nous sommes toujours livrés dans un raisonnement qui peut égarer. Le tout est de s’en rendre compte.

Donc, Beltrame est mort. Or, il y a deux aspects dans l’annonce de cette nouvelle information : le retard du GIGN et l’aspect psychologique de masse.

Le retard du GIGN est d’autant plus choquant que nous ne disposons d’aucune image. Élément bien étrange alors qu’une grande surface est truffée de caméras. Ces deux indices vont dans le sens d’une réalité que l’on veut cacher et d’un évènement que l’on a certainement provoqué. A titre personnel, je pense que des barbouzes ont préparé le coup, exactement comme avec Mohammed Merah, en 2012, à Toulouse. Rappelons que Mohammed Mérah, selon son avocat (à qui l’on refusa ensuite de s’exprimer) était en prison quand on prétendait qu’il se faisait endoctriner en Afghanistan.

Dans le cas de l’Aude, je pense que Beltrame a été assassiné et que le Marocain Redouane Lakdim a servi de diversion.

Pourquoi la presse nous informe-t-elle du retard de l’intervention maintenant ? La presse sert à diriger la masse. Donc, ce nouvel élément n’a aucun but informel. Nous sommes à présent dans la réalisation de 1984 de George Orwell. La presse maintient la population dans un état de peur. Par ce fait, nous comprenons que les forces de l’ordre sont désorganisées, inaptes. Comme lors de la Terreur, nous sentons que toute la France est menacée. Cette réalité est amplifiée par l’effet des médias. La réaction d’un état de terreur est simple. La masse retourne aux médias pour savoir, vers ceux qui la manipulent. La peur empêche la réflexion, surtout quand il s’agit d’une population malléable ne comprenant que les musulmans sont dangereux. Ce qui est complètement faux. Le danger, c’est la maçonnerie aux ordres des plans Illuminati, préparant une guerre civile en France.

Beltrame aurait donc été sacrifié. Si tel en est le cas, la raison en est simple : il est un franc-maçon de très haut niveau qui devient catholique traditionnel : donc il va devoir faire un choix entre le satanisme et le camp de Dieu. Il est au courant des secrets des loges. Quels sont ces secrets ? Nous pouvons bien entendu penser aux scandales des messes noires et de sacrifices humains mouillant les huiles du milieu politique.

Et puis, un franc-maçon ne se sacrifie jamais. Il suffit d’en avoir côtoyé pour savoir que ces gens ne valent rien.

LA FAUSSE MORT DE BELTRAME ?, par Laurent Glauzy

Cette vidéo est l’œuvre d’un homme posant des arguments particulièrement pertinents sur la « fausse mort » du gendarme Beltrame. Il ne fait aucun doute que les éléments avancés tiennent la route, et tendent à montrer que nous nous serions tous trompés, moi le premier, sur la mort de l’officier de gendarmerie. Mais toute recherche de vérité, l’important est d’avoir la capacité et l’humilité de revenir en arrière. C’est ce que nous faisons par la diffusion de cette vidéo.

Cette vidéo mettant en avant les constations que j’ai exposées sur la numérologie secrète de la synagogue de Satan, va plus loin que mes derniers posts : pourquoi dans un supermarché suréquipé de caméras de surveillance, rien n’est diffusé sur l’attentat de Trèbes ? Pourquoi en aucun moment ne voit-on le cadavre de Beltrame ? (Ce cas rappellerait étrangement celui de l’école juive de Toulouse, Ozar Hatorah où en aucun moment l’on ne voit le cadavre des enfants envoyés par avion en Israël. C’était l’attentat du terroriste Mohammed Mérah qui selon son avocat était en même temps en prison et en Afghanistan !) Pourquoi le père du gendarme, catholique traditionnel et non dépressif s’est-il « suicidé » ?

Selon cette vidéo que j’ai choisi de diffuser, l’auteur avance un scénario, une manipulation maçonnique où en fait Beltrame ne serait pas mort, mais aurait pu partir à l’étranger avec une grosse somme d’argent pour le remercier de ses services.

Ecoutez, c’est très pertinent. Merci à l’auteur de cette vidéo qui est particulièrement courageux et qui fait preuve d’une très grande qualité d’analyse révisionniste.

Quoi qu’il en soit la mise en scène de Trèbes intervient bien dans une volonté de fomenter une guerre ethnique en opposant une population dite catholique à des musulmans qui y voient de manière très limpide. Pourquoi ? Parce que l’Antéchrist est déjà né, et les satanistes qui dirigent ce monde sont en retard sur leur plan. Ils doivent donc prendre des risques avec des mises en scènes grotesques et faire naître un conflit ethnique et mondial pour asseoir le plus vite possible leur dictature dont le siège sera en Israël.

Il est enfin à ajouter que les soi-disant catholiques tirant à boulets rouges sur l’Islam tout en épargnant les Talmudistes et la franc-maçonnerie, entrent dans cette sérénade. Je n’étais pas à la fête du « Pays Réel » et j’avais bien raison. Je vous conseille à ce sujet la vidéo de Philippe Ploncard d’Assac sur Alain Escada et sa véritable identité.

Beltrame, ce Bastien-Thiry « bis », par Laurent Glauzy

Le Lieutenant-Colonel Arnaud Beltrame quittait la secte des pédosatanistes de la franc-maçonnerie pour rejoindre le camp de la vraie religion, le catholicisme de Tradition.

Il est par ce simple acte un exemple de courage et d’intégrité, surtout à un moment où l’armée est un refuge de petites pédales carriéristes, sans idée, sans talent, sans colonne vertébrale, sans flamme, sans générosité, sans nationalisme et sans religion.

Il faudra un jour se débarrasser des loges et faire des charrettes de ces frères, petits golem de M et adeptes du Baphomet.

Le Lieutenant-Colonel Arnaud Beltrame a-t-il été exécuté en réprimande de ses nouvelles positions ? Poser la question est déjà y répondre.

 

La république maçonnique riant aux hommages de Beltrame, par Laurent Glauzy

 

Mme Autain, député de Seine Saint Denis, riant de bon cœur avec sa collègue pendant l’hommage national rendu au Colonel Beltrame.

Cette attitude est de la même facture que les crimes des révolutionnaires talmudisés, lors de la guerre de Vendée ayant causé plus de 200.000 victimes. La peau des enfants et des femmes servait alors dans les tannerie pour faire des selles à chevaux.

Lors de la guerre d’Espagne, les communistes empalaient les religieuses et ouvraient les cercueils dans les églises, disposant des crânes sur les autels. Nous avons vu des horreurs semblables avec les protestants, d’autres talmudisés, contre les prêtres lors des guerres de religion, en France.

Si le communisme est l’œuvre de Satan sur terre, le protestantisme est quant à lui le communisme dans le ciel. Il sont des têtes de l’hydre, des piosn de la Synagogue de Satan

C’est cette haine anti-Dieu qui ressort de cette député sans âme ni cœur, considérant en Beltrame un franc-maçon qui a trahi le camp de Satan pour rejoindre le camp vainqueur de Dieu. Cette crevure a beau rire, mais j’entends déjà ses gémissements poussées du fond des Ténèbres et pour l’éternité. Car, que vaut une âme rouge ? Pas grand-chose bien entendu !

Je regrette l’époque du Général Franco, le plus jeune d’Europe (à 32 ans, précisons-le !) qui réduisait au silence ces affreux personnages, ces lâches qui se cachent derrière la justice maçonne pour garder leur prébende.

Nous observons aussi les médias qui essaient de tirer vers les loges la mort du lieutenant-colonel Beltrame. Je dois reconnaître que tout de suite j’ai douté du récit d’un franc-maçon qui se sacrifiait. Ce geste est plutôt catholique et non maçon. On n’a jamais vu un maçon ou un communiste se sacrifier. Ces gens-là sont de la graine génocidaire, les mêmes qui utilisaient la peau des enfants et des femmes pour faire des selles à chevaux en Vendée. Répétons ad nauseum cette vérité.

Nous l’avons bien compris. Les médias veulent concilier sacrifice et maçonnerie à travers Beltrame, pour redorer le blason terni des loges, servant davantage à la protection des corrompus et des satanistes pédocriminels. Ainsi, la presse veut que la mort de Beltrame serve la « bonne cause ». Mais celui qui a la bonne grille de lecture sait pertinemment que les francs-maçons n’ont rien de salvateurs, bien au contraire, ils sont des démons incarnés et des criminels. Dieu merci, Beltrame devint catholique comme par une grâce du ciel. Et c’est bien là le principal. Un catholique quittant la maçonnerie mort pour la France !

 

 

AUDE : UN ATTENTAT ILLUMINATI ? par Laurent Glauzy

 

L’attentat de Trèbes ayant causé la mort de quatre personnes dont celle de l’officier de gendarmerie et ancien maçon converti au catholicisme, Arnaud Beltrame, ne cesse de révéler de nouveaux indices laissant penser que tout fut orchestré par la Synagogue de Satan.

Nous savons que les Illuminati laissent leurs empreintes avec une numérologie secrète. Or, l’attentat de Trèbes s’est déroulé la 13e semaine de l’année, et il reste 39 (3×13) semaines jusqu’à la fin de l’année.

Ce cas rappelle celui du 11 septembre 2001 du World Trade Center. 11 et 13 sont deux nombres maçonniques.

– la date des attaques : 11/9 : 1+1+9 = 11 ;

– après le 11 septembre, il reste 111 jours jusqu’à la fin de l’année ;

– le 11 septembre est le 254e jour de l’année dont le total (2+5+4) est 11 ;

– l’État de New York est le 11e État fédéral des États-Unis ;

– le nom de la ville « New York City » compte onze lettres ;

– le nom de « Ramzi Yousef », à qui l’on attribua en 1993 le premier attentat sur le World Trade Center, possède aussi 11 lettres ;

– les deux tours jumelles comptent chacune 110 étages ;

– le numéro du vol d’American Airline qui s’est écrasé sur le World Trade Center est le AA 11.

– à bord de l’AA11, 92 passagers (9+2 = 11) ont pris place ;

– l’avion AA11 compte onze membres d’équipage ;

– les lettres des avions AA11 et AA77 reprennent la numérologie du nombre 11 : A est la première lettre de l’alphabet.

 

Je vous renvoie aux deux précédents articles :

https://profidecatholica.com/2018/03/27/attentat-dans-laude-crime-rituel-maconnique-par-laurent-glauzy/

https://profidecatholica.com/2018/03/23/aude-laurent-glauzy-pense-a-attentat-illuminati/

sur l’Aude (11). La compréhension de cette grille de lecture liée à la numérologie permet de nous poser la question des véritables auteurs de l’attentat de l’Aude. Ça viendrait bien de très haut, ou du moins de « très en bas », des profondeurs des Ténèbres !

JE TIENS ENFIN A PRÉCISER QUE NOTRE NOUVEAU SITE PROFIDECATHOLICA.COM QUI EST EN CONSTANTE PROGRESSION, COMPTE DEPUIS L’ATTENTAT DE L’AUDE DE NOMBREUX « VISITEURS » ISRAÉLIENS, INEXISTANTS JUSQU’ALORS.

Ceux qui entendent creuser ces sujets, et ne plus être victimes de la désinformation maçonnique, je leur conseille de lire mes ouvrages :

UNE ÉLITE SATANISTE DIRIGE LE MONDE (23 €)

PEDOSATANISME ET FRANC-MAÇONNERIE, L’AUTEL DES ÉLITES (21 €)

LA NUMEROLOGIE SECRETE DE LA SYNAGOGUE DE SATAN (17 €)

+ 4,50 de frais de port pour un ou plusieurs livres.

Laurent Glauzy – BP 25 – 91151 Etampes Cedex (paypal : laurent-blancy@neuf.fr)

Attentat dans l’Aude : crime rituel maçonnique ? par Laurent Glauzy

Dès le lendemain, à la lecture des premières annonces liées à l’attentat du supermarché de Trèbes, dans l’Aude, et au décès du regretté Lieutenant-colonel de Gendarmerie Arnaud Beltrame, j’émettais des doutes sur la version officielle, comme d’habitude, et me demandais s’il ne s’agissait pas d’un rituel satanique perpétré par des services secrets étrangers en mèche avec le pouvoir.

L’attentat se déroula vendredi (jour de la Crucifixion), le 23 mars 2018. Je soulignais que 23 était un nombre de la numérologie secrète (comme 13 et 33) de la synagogue de Satan. Et l’attentat se déroulait à 10h13. Aleister Crowley, le plus grand mage sataniste moderne, franc-maçon du 33e degré ayant sacrifié des centaines d’enfants à Satan dans les années 1920, affirmait que 11 et 13 étaient les nombres préférés des loges. Or, l’attentat se déroula dans l’Aude, 11.

Le « terroriste » Radouane Lakdim , 26 (2×13) ans, était  muni d’un poignard et d’une arme de poing de calibre 7,65 (moyenne 6,66) mm.

Quatre jours seulement après l’attentat, nous apprenons que le valeureux gendarme allait quitter la franc-maçonnerie et rejoignait une pratique catholique. Sachant que la Franc-maçonnerie est la contre-Eglise, nous sommes donc confrontés à un foisonnement d’informations convergentes permettant de demander s’il ne s’agit pas d’un règlement de compte, à un frère qui trahissait et qui échappait aux loges sataniques pour rejoindre le camp de Dieu et épouser sa fiancée. D’après les prêtres, l’officier de gendarmerie ne voulait plus vivre dans le péché avec sa fiancée.

Or, nous apprenons aussi, par le Midi-Libre que six mois auparavant le père du gendarme avait disparu : 6 mois après sa disparition en mer, le corps de Jean-François Beltrame (le père d’Arnaud Beltrame) a été repêché par un bateau de pêche du Grau-du-Roi, le 16 février 2018. Ses obsèques religieuses ont eu lieu le 16 mars dernier dans le port gardois, en présence de son fils Arnaud, très affecté par le drame. Ne s’agissait-il pas d’un avertissement ? Poser la question est y répondre !

Et, 100 jours, précisément, avant l’attaque du supermarché, Arnaud Beltrame participait à un exercice de simulation d’attentat.

Quoi qu’il en soit notre site PROFIDECATHOLICA.COM s’était posé les bonnes questions et avait bien raison également d’adresser son soutien à la population musulmane que l’on veut stigmatiser par tous les moyens. Je le répète : quand on a la grille de lecture du contrôle mental, on comprend que les terroristes aient pu être victimes de cette technique, d’une programmation qui se déclenche à leur insu à partir d’un son, d’une couleur, d’un mot.

PROFIDECATHOLICA.COM adresse tout son respect à cet officier de gendarmerie, un vrai catholique, un homme qui quittait Satan et la Franc-maçonnerie pour rejoindre le camp de Dieu. Que son âme repose en paix, car contrairement aux communistes et aux francs-maçons, il en avait une.

Ceux qui entendent creuser ces sujets, et ne plus être victimes de la désinformation maçonnique, je leur conseille de lire mes ouvrages :

UNE ELITE SATANISTE DIRIGE LE MONDE (23 €)

PEDOSATANISME ET FRANC-MACONNERIE, L’AUTEL DES ELITES (21 €)

LA NUMEROLOGIE SECRETE DE LA SYNAGOGUE DE SATAN (17 €)

+ 4,50 de frais de port pour un ou plusieurs livres.

Laurent Glauzy – BP 25 – 91151 Etampes Cedex (paypal : laurent-blancy@neuf.fr)

 

« Entrées précédentes