Archives de Catégorie: Eau contaminée

Plus de six millions de Français boivent une eau contaminée au tritium.

Info sur TV Liberté : L’association pour le contrôle de la radioactivité dans l’Ouest (ACRO), basée près de Caen, révèle la présence de tritium dans l’eau potable de 6,4 millions de Français, d’après les données du ministère de la Santé. Si le seuil de contamination ne dépasse pas la limite autorisée, cette contamination pose la question de la vulnérabilité du système d’eau potable, notamment en cas de catastrophe (Voir la carte).

Voir carte

Un système d’eau potable particulièrement vulnérable

La présence de tritium concerne au total 268 commune et 6,4 millions d’habitants, pour lesquels l’eau potable est puisée dans les cours d’eau. Ainsi, des zones comme la vallée du Rhône ou la Normandie, pourtant fortement nucléarisées n’apparaissent pas car l’eau est captée ailleurs.

Si la contamination reste en dessous des niveaux acceptés par les autorités sanitaires, à savoir 100 Bq/l avant d’engager des contrôles supplémentaires, le tritium est un « lanceur d’alerte«  pour l’ACRO, qui précise qu’ »En cas d’accident grave sur une de ces centrales, il n’y aura pas que le tritium rejeté et ce sont des millions de personnes qui risquent d’être privées d’eau potable« . L’association avertit qu’en cas de catastrophe, près de deux millions de personnes et des grandes villes comme Orléans, Blois, Tours, Angers et Nantes, pourraient être touchées. En Île-de-France, cela pourrait affecter quatre millions de personnes.

L’ACRO s’interroge :  « Les autorités sont-elles préparées?« . Pour l’association, il n’existe à ce jour pas de plan ORSEC eau potable. « Le risque est incroyable et montre une vulnérabilité impressionnante du système d’eau potable en France, il y a un véritable trou noir sur l’eau potable dans les plans d’urgence« .

L’ACRO lance un observatoire citoyen de la radioactivité

En attendant une réaction du gouvernement, l’ACRO a lancé un « Observatoire citoyen de la radioactivité dans l’eau », auquel vous pouvez participer en vous rendant sur son site internet.

Pour rappel : Le tritium est une forme radioactive de l’hydrogène rejeté par les installations nucléaires relativement rare à l’état naturel, mais est émis dans l’environnement par l’industrie nucléaire : dans le fonctionnement normal des réacteurs nucléaires, et lors du traitement des éléments combustibles. Il est également produit lors d’explosions nucléaires. La période radioactive du tritium est de 12,32 ans

Source : France Bleu Le Parisien
Illustration : porte-clé contenant du tritium, interdit dans certains pays, dont la France (Wikipedia)

*****

Screenshot_2019-07-19 ACROTritium.png