Archives de Catégorie: Hindouisme

Saï Baba le dieu vivant de l’hindouisme.

Qui était Saï Baba, le Mahatma au 30 millions d’adeptes à travers le monde ?

Du point de vue traditionnel, l’hindouisme est la religion des faux dieux. On découvre à haut niveau dans la pratique de l’hindouisme et du bouddhisme que les adeptes sont invités à laisser entrer des entités qui doivent les posséder, se découvrant ensuite une envie irrésistible de destruction, devenant un maître et un guide. Il est étonnant de découvrir rapidement que ces gourous ont très souvent des liens avec la communauté internationale.

Défendant un enseignement gnostique sans réelle prise de position spirituelle, Saï Baba prône un discours qui plaît à la majorité. Depuis très jeune, il est considéré comme étant un dieu vivant, il est l’avatar, l’homme sage et pieux mais lui, ce qui lui plaît, c’est violer les jeunes garçons. Une pratique qui semble incontournable dans les sectes sataniques puissantes comme l’est la supramaçonnerie en France et dans le monde et que nous ne cessons de dénoncer.

Mais quand on apprend que celui qui dirige l’organisation Saï Baba est le médecin juif Michael Goldstein (nom qui n’est pas sans rappeler celui de Goldstein, héros du livre phare de Johan Livernette, personnage aux multiples visages qui milite pour toutes les causes mais servant avant tout le judaïsme apocalyptique) apparaît alors une certaine redondance qui nous n’est pas étrangère. Mieux encore, l’architecte du prince Charles en personne s’est occupé de la création du centre hospitalier Saï Baba. Là encore du déjà-vu où apparaissent des contacts physiques entre les hautes personnalités de l’hindouisme et les people du mondialisme international. Le satanisme est une religion d’élite où les membres se connaissent et se soutiennent les uns les autres, Saï Baba est mort en 2011 à l’âge de 85 ans.

En lien video YT avec cet article, le témoignage poignant des membres d’une famille américaine de l’Arkansas, qui après des années hippies New Age à Hollywood, décidèrent de vénérer sur place en Inde, l’avatar, le dieu vivant Saï Baba. Ils recevèrent de celui-ci gratitude et pot de vin en gourmettes et bagues d’or alors que leur jeune fils payait le prix fort lors des réunions privées avec le Mahatma alors âgée de 70 ans. Cela nous offre une compréhension de la nature profonde de l’hindouisme. AyM.B

https://johanlivernette.wordpress.com/livre/