Archives de Catégorie: Jésus Christ

La Reconstruction de sa Petite Eglise fédère Tout le Village de Saint Alban dans l’Ain.

À seulement 22 ans, Gaëtan Bertrand Lusignan, étudiant en architecture, est un jeune homme passionné. Depuis son adolescence, il se bat avec avec l’association des Amis de Saint Alban (Ain) pour sauver la petite église médiévale en ruines. Au-delà de la passion du Patrimoine, cette restauration résonne chez lui comme un défi. Celui de fédérer un village mais aussi de rendre à l’église son âme, sa valeur spirituelle. « Lorsque l’on visite le site, on y ressent quelque chose de plus grand que nous », confie-t-il à Aleteia.

« Plus qu’un simple tas de pierres à valeur historique, le site est en quelque sorte devenu le projet commun d’un village », confie Gaëtan Bertrand Lusignan. Ce jeune étudiant en architecture, passionné par le Patrimoine — un domaine vers lequel il souhaite se spécialiser — a toujours été attiré par le tas de ruines du village de ses grands-parents. Ce tas de ruines, c’est la « vieille église » de Saint Alban, dans l’Ain, perchée sur un joli promontoire rocheux. De la haut, on peut admirer un superbe panorama sur la vallée du Cerdon.

@ GBL
La chapelle de Saint Alban, 2018.

Il y a quelques années, cette chapelle du XIIe siècle était si méconnaissable qu’on pouvait aisément la confondre avec une ancienne bergerie. « Il ne restait que les deux murs de la nef. L’abside et le toit s’étaient écroulés au XIXe siècle », précise le jeune homme.

Sa destruction était aussi en partie liée à l’abandon du village qui la jouxtait. Depuis cette date le site a été totalement oublié. En 1980, des premières fouilles sont organisées mais très rapidement le site replonge à nouveau dans l’oubli. C’est finalement en 2009 que les villageois, conscients que leur patrimoine était en train de disparaître, se réveillent.

L’association des Amis Saint Alban voit alors le jour.

Photographie de la chapelle en 1930.

Rapidement, les bénévoles — actuellement au nombre de 30 — s’attèlent au déblaiement et partent à la recherche de photographies anciennes.

« Pour le gros œuvre, nous avons fait appel à un maçon local afin qu’il nous aide à remonter les murs. En 2018, nous avons eu la joie de remonter le porche gothique avec l’appui de la Fondation du Patrimoine ».

Prochain objectif ? « Refaire le toit pour protéger la structure des intempéries », précise Gaëtan. « Nous avons lancé une cagnotte sur Ulule afin de récolter les 5.000 euros nécessaires. Pour un don de 20 euros, les donateurs peuvent inscrire leur nom sur la face intérieure d’une des 3.000 tuiles nécessaires. L’occasion de laisser une trace dans l’histoire de l’édifice. »

Les bénévoles commencent à déblayer la chapelle.

Devenu le projet commun d’un village, Gaëtan voit dans cette formidable aventure patrimoniale l’occasion pour toute une communauté de se rassembler, quelque que soit les âges. « La restauration de la chapelle a été un beau prétexte pour l’organisation de fêtes qui, outre le fait de rapporter des fonds pour la restauration, permettent d’animer cette petite commune de 170 habitants », confie-t-il. « En 2010, l’association avait organisé une fête, aujourd’hui nous en sommes à cinq par an », précise-t-il avec fierté.

@ GBL
Avant/après

Croyant, Gaëtan espère aussi secrètement redonner à l’église sa dimension spirituelle.

« Si l’intérêt majeur est de sauvegarder un patrimoine matériel, je ressens aussi peu à peu la nécessité de lui donner une dimension spirituelle. C’est une envie personnelle et qui, j’espère, verra le jour. »

Son souhait ? « Organiser, pourquoi pas, une procession de l’église principale jusqu’à la chapelle, en utilisant une des statues, rare vestige de la “vieille église”. Ou bien même y accueillir des camps scouts ».

Dans les campagnes, où la pratique religieuse a parfois disparu, par manque de prêtres ou de foi, redonner une âme à ces villages semble essentiel. Un enjeu dont Gaëtan a bien conscience : « L’art, et la beauté des paysages qui vont avec, élèvent l’âme. Tous les visiteurs qui passent devant la chapelle sont unanimes pour dire que l’on y ressent quelque chose de plus grand que nous ».

Une conviction qui pousse ce futur jeune architecte à poursuivre la mission qu’il s’est donnée, en espérant que d’autres passionnés, comme lui, rejoignent cette aventure patrimoniale et spirituelle.

Des images du chantier avant/après :

Site : aleteia

*****

Quand l’homme est touné vers Dieu, il construit des Cathédrales.
Quand il ne regarde que vers le bas, il sombre dans les méandres des drogues, de l’alcool et du pervers.
Quand les Eglises et les petites Chapelles reprendont Vie, l’homme comprendra combien a été périlleux le sentier de traverse qu’il a emprunté, loin de Dieu.
Bravo à Gaëtan et à Tout le Village de Saint Alban dans l’Ain.
Que cela ait lieu dans toute la France, nous Prions pour cela. Ainsi soit-il.

« Avant qu’Abraham fut, JE SUIS ». Jésus-Christ.

« ABRAHAM N’ÉTAIT PAS JUIF »

« Abraham n’était pas Juif », a insisté le membre arabe de la Knesset, Ibrahim Sarsur, chef du parti de la Liste Arabe Unie, dans un communiqué publié dans les médias israéliens la semaine dernière.

Sarsur répondait à une récente affirmation des membres juifs de la Knesset, Naftali Bennett et Uri Ariel, deux membres du Parti du Foyer Juif, que la revendication d’Israël envers Jérusalem et la Judée-Samarie (la Cisjordanie) est soutenue par la Bible.  « Cette affirmation amène contre Israël un demi-milliard de musulmans et l’ensemble du monde chrétien », a déclaré Sarsur.

Dans les médias israéliens, le différend historique et religieux sur la possession et le contrôle de ces zones est souvent discuté.  Les Juifs et les Musulmans se disputent la même terre promise et les deux basent leurs prétentions sur leurs livres saints respectifs, la Bible et le Coran.  Cet aspect du conflit est bien compris en Israël, mais, il est souvent passé sous silence par l’Occident Chrétien qui cherche à imposer un compromis politique sur ce qui est essentiellement une bataille religieuse.

Et, selon l’interprétation islamique de l’histoire, les Juifs n’ont aucun héritage dans ce pays, qui a été plutôt promis aux Musulmans.  « Selon le Coran, Abraham n’était pas Juif, mais Musulman », a fait valoir Sarsur.  « Abraham croyait en Allah, tout comme l’ont fait son fils, Isaac, et son petit-fils, Jacob. »

Au-delà du Coran, Sarsur fonde également son argumentation sur le fait qu’Abraham a vécu 1,300 ans avant l’existence historique d’un groupe connu sous le nom du « peuple juif ».  Comme Sarsur le voit, ceci signifie que « la terre appartient aux Palestiniens ».  Rappelez-vous que cela vient d’un citoyen israélien ayant un salaire en tant que fonctionnaire de l’état d’Israël.

Sarsur a poursuivi en expliquant comment le Coran établit une distinction claire entre les enfants d’Israël sous la conduite de Moïse et les Juifs plus tard dans l’histoire : « Moïse a apporté la Charia (loi islamique) au peuple d’Israël.  Mais, après que cette nation ait rejeté la Charia et l’Islam, c’est alors seulement que le Coran se réfère à un peuple connu comme les Juifs. »  En tant que tel, le Coran voit les « Juif » comme un terme négatif, un peuple qui a péché contre Allah.

Comme beaucoup d’apologistes pour la cause palestinienne, Sarsur commodément ignore le fait que le Coran et l’Islam sont arrivés dans le décor quelques 2,700 ans après l’époque d’Abraham et environ 2,200 ans après Moïse et l’Exode.

« Les différents théologiques entre Juifs et Musulmans, entre la Bible et le Coran, déterminent le climat politique dans le pays et dans cette région, et que beaucoup de gens à l’étranger ne peuvent pas comprendre, » a déclaré Avichail, un jeune rabbin de Jérusalem, a Israël Today.  « Le fait que nous (les Juifs) vivons maintenant à nouveau dans la terre biblique d’Israël a été annoncé par les prophètes de la Bible et non par le Coran. »

http://www.wnd.com/2013/10/abraham-was-not-a-jew/?cat_orig=faith

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

Quel esprit Dieu avait-il donné a Abraham sinon celui de Notre Seigneur Jésus Christ, SEUL ET UNIQUE VERBE DE DIEU ?

Notre Seigneur n’a JAMAIS était juif.

Où est-il écrit dans La Bible qu’Abraham était juif ?

 

« AVANT QU’ABRAHAM FUT, JE SUIS ».

 

Ca Change Toute une Histoire……………….

Au Nom de Qui l’on Tue les Chrétiens ?

Hier matin, à 8 h 30 heure à Montréal au Québec, le père Claude Grou qui célébrait la messe matinale a été agressé à l’arme blanche par un homme, à l’Oratoire Saint-Joseph. La messe étant diffusée en direct sur Internet, plusieurs personnes ont vu de chez elles l’agression.

Le prêtre a été légèrement blessé au haut du corps et transporté dans un centre hospitalier.

Le suspect a été maîtrisé par le service de sécurité de l’Oratoire.

 

 

 

Matthieu 24:9
Alors on vous livrera aux tourments, et l’on vous fera mourir ; et vous serez haïs de toutes les nations, à cause de mon nom.

Ésaïe 66:5,6
Ecoutez la parole de l’Eternel, Vous qui craignez sa parole. Voici ce que disent vos frères, Qui vous haïssent et vous repoussent A cause de mon nom: Que l’Eternel montre sa gloire, Et que nous voyions votre joie! -Mais ils seront confondus.…

Luc 6:22
Heureux serez-vous, lorsque les hommes vous haïront, lorsqu’on vous chassera, vous outragera, et qu’on rejettera votre nom comme infâme, à cause du Fils de l’homme!

Jean 7:7
Le monde ne peut vous haïr; moi, il me hait, parce que je rends de lui le témoignage que ses oeuvres sont mauvaises.

Jean 15:18,19
Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï avant vous.…

Jean 17:14
Je leur ai donné ta parole; et le monde les a haïs, parce qu’ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde.

1 Jean 3:13
Ne vous étonnez pas, frères, si le monde vous hait.

Matthieu 10:39
Celui qui conservera sa vie la perdra, et celui qui perdra sa vie à cause de moi la retrouvera.

Matthieu 5:11
Heureux serez-vous, lorsqu’on vous outragera, qu’on vous persécutera et qu’on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi.

Jean 15:21
Mais ils vous feront toutes ces choses à cause de mon nom, parce qu’ils ne connaissent pas celui qui m’a envoyé.

Actes 9:16
et je lui montrerai tout ce qu’il doit souffrir pour mon nom.

2 Corinthiens 4:11
Car nous qui vivons, nous sommes sans cesse livrés à la mort à cause de Jésus, afin que la vie de Jésus soit aussi manifestée dans notre chair mortelle.

Apocalypse 2:3
que tu as de la persévérance, que tu as souffert à cause de mon nom, et que tu ne t’es point lassé.

Matthieu 24:13
Mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé.

Daniel 12:12,13
Heureux celui qui attendra, et qui arrivera jusqu’à mille trois cent trente-cinq jours!…

Marc 13:13
Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom, mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé.

 

Jésus, Lumière du Monde

Notre société sans Âme résumée dans un Magnifique RAP de 22 minutes !

La Solution ? Revenir à notre Roi des Rois Jésus-Christ, Seul Seigneur et Sauveur, Dieu fait Homme.

« Ils désirent l’abaissement de tout ce qui est au-dessus d’eux. Ils accepteraient demain le despotisme pourvu que ce fût avec l’égalité. Leur amour de la liberté c’est de la haine et de l’envie. »

Tels ont été les propos de François-René De Chateaubriand au 19ème siècle qui sont d’une Troublante modernité.

 

Jésus-Christ était-il un juif ?

Voici un texte de l’Abbé Roland Hamel intitulé « Notre-Seigneur est-Il un juif ». Ce document fut diffusé par le Presbytère St-Barnabé-Apôtre au Diocèse de Montréal le 16 avril 1962 et cité dans « Mon Livre d’heures » d’Adrien Arcand réédité en 2006 aux éditions Béluga.

Prêtre traditionaliste, refusant les compromis néomodernistes, servi par une étonnante érudition, il s’opposa aux réformes conciliaires. Décédé il y a quelques années, l’abbé Roland Hamel vivait dans l’indigence la plus totale, victime de la persécution des apôtres du libéralisme catholique et auparavant par l’un des plus fidèles supporteurs de Vatican II, le cardinal Paul-Émile Léger.

« Notre-Seigneur est-il un Juif ?

« Le Verbe, la 2e personne de la Sainte-Trinité, qui est éternel, n’a pas voulu prendre chair pour idéaliser, sublimer un groupe d’homme seulement, comme si ces hommes, les Juifs, étaient des hommes-dieux, un groupe de surhommes faisant partie de la divinité. Jésus est venu au monde parmi le peuple juif ; mais ce qui compte pour Lui, c’est de sauver tous les hommes et non pas de rendre divine la race juive. Le Verbe n’a pas voulu prendre chair chez les juifs, avec un corps de sang juif, pour participer à l’atavisme de la race juive pas plus qu’à celui d’une autre race ; cela ne l’intéresse pas : Il est Dieu, Il a toutes les perfections.

« Comme Dieu, le Verbe n’a aucun achèvement à recevoir d’une créature. Pourquoi parler de Juif, de race juive chez le Verbe pour sembler indiquer que Dieu avait un penchant pour la race juive plus que pour les autres races, par le seul fait que le Verbe s’est incarné dans une chair de sang humain provenant d’ancêtres juifs ? Jésus n’a jamais dit explicitement qu’Il était Juif ; c’est-à-dire qu’Il ne tient pas à ce qu’on le proclame Juif. Il a dit cependant que le salut venait des Juifs, (Jean 4-22) pour nous montrer que les Juifs qu’Il appelle « les fils du royaume » avaient reçu les premiers, le dépôt de la Révélation et le Sauveur du monde parce que Il était né parmi les Juifs et qu’Il était de la postérité d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, de Juda, de David etc. Jésus est vraiment né d’ancêtres juifs puisqu’il est dit dans l’Évangile : « … le Seigneur Dieu Lui donnera le Trône de David, son père ; Il règnera éternellement sur la maison de Jacob, et son règne n’aura point de fin. » (Luc 1-32-33)

« Puisque le Saint-Esprit dit que David est son père, Il est donc bel et bien de la postérité de David, par le sang immaculé de Marie, sa mère. L’Évangile de saint Jean dît : « Et le Verbe s’est fait chair », c’est-à-dire, homme : pour le salut de tous les hommes, et non “s’est fait juif”, comme si c’était pour le salut des juifs seulement. “Et le Verbe s’est fait Juif”, cette parole est contraire au Corps Mystique du Christ.

« Le Christ total n’est ni juif, ni anglais, ni allemand, ni belge, ni chinois, etc … Il est de toutes les races. Ou plutôt, les races ne comptent pas pour le Christ total : le Corps Mystique du Christ. Et comme on ne peut pas donner au Verbe, de l’imparfait, des défauts et que lorsqu’il s’agit de race, il s’agit de défauts héréditaires, de caractères, de sciences, de connaissances, de façons de juger viciés, influencés par le péché originel, on peut dire sûrement que pas même la nature humaine de Jésus est juive.

« Évidemment sa nature divine ne l’est pas. Rien en Jésus n’est donc juif. On peut dire que le sang immaculé de Marie n’a été que le véhicule de sa venue sur terre. Le Père de Jésus, de son Corps, c’est Dieu, le Saint-Esprit qui n’est d’aucune race. Il est infiniment parfait. Quant à la Mère de Jésus, Marie, Elle a été créée sans tache, dès le premier instant de sa vie, dans le sein de sa mère Anne et sans même la tache originelle en Elle. Au tout début de son existence, Elle a été créée dans un état d’innocence et de pureté, au point de vue de son corps et de son âme, plus parfait que la première femme Ève, avant son péché. C’est donc une injure que l’on fait à Jésus quand on dit qu’il est juif, non seulement parce que c’est faux, mais aussi parce que l’on couvre un homme·Dieu, tel que Notre·Seigneur, du manteau des crimes de la race juive qui dans sa presque totalité est un peuple au cou raide qui a mérité ce jugement de la Sainte Ecriture : « Le père dont vous (les Juifs) êtes issus, c’est le diable,… » (Jean 8, 44).

« Serpents, engeance de vipères, comment éviterez-vous d’être condamnés à la géhenne ? C’est pourquoi, voici que je vous envoie prophètes, docteurs et scribes. Vous en tuerez et crucifierez, vous en flagellerez dans vos synagogues, vous en persécuterez de ville en ville, afin que retombe sur vous tout le sang innocent répandu sur la terre, depuis le sang du juste Abel jusqu au sang de Zacharie,… » (Matthieu 23-34 et 35). 

« Tous, les Juifs par le sang, qui n’acceptent pas de croire en Jésus et ne Le reconnaissent pas comme le Fils du seul Dieu vivant et véritable sont en réalité, pour Lui, « une synagogue de Satan » : « Je connais ta tribulation… et les insultes de ceux qui se disent juifs et ne le sont pas, mais bien une synagogue de Satan. » (Apoc.2-9). Le mot synagogue employé par l’Esprit-Saint, dans ce passage de l’Ecriture Sainte, indique bien qu’il s’agit de Juifs par le sang, car c’est le mot courant pour designer une assemblée particulière à la race juive. Ce qui veut dire, encore une fois, que le fait d’être juif par le sang seulement, c’est quelque chose de mauvais aux yeux de Dieu. Pour que cela devienne bon, il faut ajouter en plus : être de la descendance d’Abraham selon son esprit : ce qui veut dire : croire en Jésus-Christ et l’aimer par une foi réelle.

« J’espère que l’Église qui a charge de garder précieusement le dépôt de la foi en Jésus, va condamner les erreurs inventées par le Père du mensonge le démon, même quand elles sont très subtiles, très adroitement dissimulées. Il n’y a pas que Dieu qui trouve que beaucoup de Juifs se disent Juifs et ne le sont pas vraiment (selon le sens qu’Il donne au mot Juif).

« L’encyclopédie juive reconnaît et publie que 88 % des Juifs modernes sont des Turco-Mongols (Khazars) n’ayant pas une goutte de sang Juif dans les veines.

« Les Juifs ont toujours appelé Jésus avec mépris : le Galiléen, le Nazaréen. Galilée veut dire pays des Gentils, pays des étrangers. Les Juifs croyaient que les habitants de la Galilée, même s’ils étaient de foi mosaïque et pratiquaient la religion mosaïque, ne descendaient pas du sang d’Abraham. La plupart des noms des premiers apôtres sont des noms grecs, comme Barthélemy, Luc, André. Les Juifs devaient célébrer la pâque le jour du sabbat du vendredi au crépuscule au samedi au crépuscule. Aux non-Juifs qui pratiquaient la loi de Moise, le racisme juif donnait la permission de célébrer la Pâque le jeudi précédent. C’est pourquoi Notre-Seigneur qui n’était pas considéré comme un Juif par le sang et qui n’était pas de race juive parce qu’Il n’avait pas les idées, les préjugés du racisme juif, célébra la Pâque mosaïque le Jeudi-Saint avec ses disciples, tous Galiléens moins Judas de Judée, qui s’esquiva avant la fin. « Toi aussi, tu étais avec le Nazaréen Jésus » (Marc 14-68). « Toi aussi, tu étais avec Jésus, le Galiléen ! » (Matthieu 26-69). Les Galiléens avaient un langage particulier : « Pour sûr, tu en es ; aussi bien, ton langage te fait reconnaître. » (Matthieu 26-73). Jésus prenait plaisir à dire, non pas qu’Il était juif, mais qu’Il était le Fils de l’homme, c’est-à-dire qu’Il venait des humains, qu’Il était descendant d’Adam, pas seulement des Juifs. Ce mystère de Dieu le Verbe devenu Homme-Dieu est au-dessus de toutes les races et de toutes les nationalités. De plus, il y a deux Testaments. Comme partout et toujours, un 2e testament annule le premier. Ainsi, ce qui compte pour Jésus, ce n’est pas l’Ancien Testament où il n’était question que des Juifs, mais le Nouveau Testament qui annule l’Ancien, en s’occupant de tous les hommes sans exception, pourvu qu’ils acceptent leur Rédemption du vrai Rédempteur : Jésus.

« L’Ancien Testament a eu son mérite : il a préparé le Nouveau Testament. Jésus ne peut pas être juif parce qu’Il est le Roi de tous les hommes, de toutes les races qui veulent faire partie de son royaume spirituel. Un roi appartient à la race de ses sujets. Or tous les hommes de toutes les races sont les sujets de notre Roi, Jésus. Donc Jésus appartient à toutes les races ; ou plutôt Il n’est d’aucune race. C’est pourquoi toutes les races peuvent Le revendiquer comme leur Roi.

« Celui qui dit race dit hérédité ou atavisme de famille, de tribu ou de nation. Marie et Jésus n’ont rien reçu de l’atavisme de la race juive, de leurs ancêtres juifs. Ils n’appartiennent en réalité à aucune race. Ils sont de descendance juive par le sang seulement, mais ils n’ont rien reçu des idées propres, des particularités de la race juive. Marie a reçu son sang de sa mère et de son père, mais sans aucune trace du peuple juif. On peut donc dire qu’Elle n’est pas juive de race, qu’Elle n’appartient pas au peuple juif, en propre. Si c’est vrai pour Marie, c’est vrai pour Jésus. C’est comme s’Ils précédaient leurs ancêtres à tout point de vue, excepté pour le sang ; et ce sang, c’est un sang virginal, libre de toute trace du péché originel, du racisme juif, celui de Marie, la Vierge-Mère Immaculée.

« Pourquoi insister trop sur le respect qu’on doit à l’erreur : aux Juifs actuels qui pratiquent, dit-on la religion mosaïque ? Qu’on dise donc la vérité. On ne les convertira jamais par le mensonge, en les encourageant dans leurs erreurs et leurs mensonges. C’est par la Vérité qu’on détruit le mensonge et non pas par le mensonge.

Abbé Roland Hamel

*

« Car nous tenons pour certain que l’homme est justifié par la foi, à l’exclusion des œuvres de la Loi. Ou bien Dieu n’est-il que le Dieu des Juifs ? Et n’est-il pas aussi le Dieu des Gentils ? Oui, il est aussi le Dieu des Gentils, puisqu’il y a un seul Dieu qui justifiera les circoncis par principe de foi et les incirconcis par la foi. » (Romains 3, 28-30)

*

« Isaïe pousse la hardiesse jusqu’à dire : « J’ai été trouvé par ceux qui ne me cherchaient pas, je me suis manifesté à ceux qui ne me demandaient pas. » Mais au sujet d’Israël il dit : « J’ai tendu mes mains tout le jour vers un peuple incroyant et rebelle. » » (Romains 10, 20-21)

*

« Je dis la vérité dans le Christ, je ne mens point, ma conscience m’en rend témoignage par l’Esprit-Saint : j’éprouve une grande tristesse et j’ai au cœur une douleur incessante. Car je souhaiterais d’être moi-même anathème, loin du Christ, pour mes frères, mes parents selon la chair, qui sont Israélites, à qui appartiennent l’adoption, et la gloire, et les alliances, et la Loi, et le culte, et les promesses, et les patriarches, et de qui est issu le Christ selon la chair, lequel est au-dessus de toutes choses, Dieu, béni éternellement. Amen ! […] tous ceux qui descendent d’Israël ne sont pas le véritable Israël, et pour être la postérité d’Abraham, tous ne sont pas ses enfants […] Que dirons-nous donc ? Y a-t-il de l’injustice en Dieu ? Loin de là ! Car il dit à Moïse : « Je ferai miséricorde à qui je veux faire miséricorde, et j’aurai compassion de qui je veux avoir compassion. » Ainsi donc l’élection ne dépend ni de la volonté, ni des efforts, mais de Dieu qui fait miséricorde. […] Le potier n’est-il pas maître de son argile, pour faire de la même masse un vase d’honneur et un vase d’ignominie ? Et si Dieu, voulant montrer sa colère et faire connaître sa puissance, a supporté avec une grande patience des vases de colère, formés pour la perdition, et s’il a voulu faire connaître aussi les richesses de sa gloire à l’égard des vases de miséricorde qu’il a d’avance préparés pour la gloire, envers nous, qu’il a appelés, non seulement d’entre les Juifs, mais encore d’entre les Gentils, où est l’injustice ? » (Romains 9, 1 à 24)

Source

https://lacontrerevolution.wordpress.com/2018/11/28/jesus-christ-etait-il-un-juif/

Salvador Mundi – Linceul de Turin – Tombeau Royal et Sacré d’Opoul-Périllos

SALVADOR MUNDI :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Salvator_Mundi_%28L%C3%A9onard_de_Vinci%29

fr.wikipedia.org
Salvator Mundi de Léonard de Vinci (le « Sauveur du monde », en latin) est une peinture à l’huile sur bois de noyer, sur le thème du Christ rédempteur, peint probablement vers 1500 pour le roi de France Louis XII et son épouse la reine Anne de Bretagne, et attribué par les experts à Léonard de Vinci [1] ou à Bernardino Luini son élève [2].

Léonard de Vinci et François 1er :

 

http://vallee-du-ciron.com/Documents/Ouvrages/Michelant/1520.Vinci.htm

vallee-du-ciron.com
Faits mémorables . de l’histoire de . France. L. Michelant. Souverain : François 1 er. Année : 1520 François I et Léonard de Vinci. La prise de Constantinople en 1454 avait éveillé ou plutôt développé en Italie le goût des arts et des lettres ; les guerres qui, à la fin du quinzième siècle et au commencement du seizième, conduisirent nos armées au delà des Alpes, transmirent …

Lénard de Vinci a dit : « Il y a 3 classes dans la population : ceux qui voient, ceux qui voient et qui désignent et ceux qui ne voient rien ».

SALVADOR MUNDI : LE SAUVEUR DU MONDE
Il faut que cela soit un Anglais William Henry qui informe que des études ont été faites et sur le tableau de Léonardo Da Vinci « Salvador Mundi » et sur le Linceul de Turin.

 

Etude du Savador Mundi :

Le Christ nous offre le Monde dans sa main gauche : Le Ciel par son vêtemnt Bleu et La Terre par la paume de sa main. Les trois points Blancs : Le Père, le Fils et le Saint Esprit.

WILLIAM-HENRY-DA-VINCIS-LOST-ORB-CLOSE-UP

Ce monde est symbolisé par une boule ou Orbe tranparente en Christal = CHRIST-AL ou ALL en Anglais = TOUT EST DANS LE CHRIST.

Signification : Le Christ s’offre à nous pour sauver le monde.

Le Christ nous bénie de sa main droite :

800px-Leonardo_da_Vinci,_Salvator_Mundi,_detail_of_right_hand

C’est la main de Justice qui a été celle des Rois de France : Seuls les Rois de France qui sont désignés pour représenter la Justice.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Main_de_justice

fr.wikipedia.org
Peu de récits du sacre des rois capétiens existent, ce qui rend difficile l’établissement d’une chronologie de l’apparition de la main de justice.
Léonard de Vinci a pris soin de dessiner sur un vêtement Bleu au Christ en référence aux eaux et au ciel.
Il a mis 3 Rubis sur un liseret de couleur marron représentant La terre en référence au Martyr et à la Passion et à la Résurection du Christ sur Terre.
WILLIAM-HENRY-SALVATOR-MUNDI-PEARL-AND-RUBY-3
Le trait noir dans l’oeil droit du Christ (gauche pour nous) est signe de Divinité :
Oeil-du-Salvador-Mundi
Ce qui n’a jamais été révélé, c’est  que le Visage du Linceul de Turin a été juxtaposé avec le visage du Christ Salvador Mundi  :
Comparaison de la moitié du visage du Christ Salvador Mundi avec la moitié du visage du Linceul de Turin :

 

WILLIAM-HENRY-SHROUD-SALVATOR-MUNDI-COMPARISON

Et si l’on pose le visage du Linceul de Turin sur le visage du Christ Salvador Mundi :

WILIAM-HENRY-SHROUD-SALVATOR-MUNDI-MASH-UP

Le message que nous livre Léonard De Vinci est sans appel : Le Visage du SALVADOR MUNDI Jésus-Christ et  le visage représenté sur le Linceul de Turin sont Identiques.

Et si l’on juxtapose le Salvador Mundi, La Joconde et le Visage du Linceul de Turin :

GIF :

image063

Léonard de Vinci n’a pas pris grand chose en quittant l’Italie.

Il a tenu par contre à emporter son Tableau La Joconde.

Tableau qu’il a offert à notre Roi François 1er donc à la France : Son merveilleux Chef d’Oeuvre MONA LISA.

 

L’ anagramme de MONA LISA est AA MON LYS !

Et si La Joconde, Mona Lisa était la Vierge Marie, Reine de France ?

Le regard est semblable. Le Sfumato est appliqué aux deux yeux.

Le décolleté du Salvador Mundi et celui de Mona Lisa sont indentiques et les vêtements, bien que de couleurs différentes, ont chacun un liseré similaire. Anagramme de liseré = reliés

 

« Ce lieu est Saint et Sacré ». Notaire Royal Courtade.

Opoul-Périllos -Pyrénées-Orientales

Une embarcation venant de Palestine a accosté aux Saintes Maries de la Mer dans les Bouches du Rhône et ensuite à Sainte Marie de la Mer dans les Pyrénées-Orientales.

Une congrégation Millénaire s’est créée à Perpignan : LA SANCH = LE SANG

La Sanch célèbre  la Passion du Christ tous les Vendredi Saint depuis le Moyen-Âge.

https://www.lasemaineduroussillon.com/2017/03/28/sanch-a-perpignan-tradition-catalane-ancestrale/

un moment de recueillement intense j allais voir cette manifestation déjà quand j étais enfant très impressionnant. Les chants religieux et la lecture des textes sacrés vous plongent et vous obligent à une méditation profonde a voir absoluement..

Dans son tableau « LA CENE », Léonard De Vinci nous montre le Christ au Centre,  les Âpotres, les assiettes, les verres, le pain mais ne dessine AUCUNE COUPE !

La COUPE, le SAINT GRAAL ayant recueilli le SANG et L’ EAU du CHRIST n’apparait pas !
UltimaCenaDaVinci
La montagne dessinée en arrière plan du Tableau ressemble à s’y méprendre aux Corbières dans les Pyrénées-Orientales.
to_80-corbieres-paysage

https://www.youtube.com/watch?v=G0APSycdquM

Dernier village habité au nord Roussillon, dans les Corbières Catalanes, surplombé par son château: OPOUL-PÉRILLOS. Venez à l’air marin, aux senteurs de pin …
Peut-être pour nous dire que la Sainte Coupe y est cachée ?
Alors que l’Abbé Saunière de Rennes le Château a laissé pour Seul Testament un moulage d’une maquette faisant état de la Tombe de Joseph d’ Arimathie et de celle du Christ sur le territoire d’ Opoul-Périllos dans les Pyrénées-Orientales, une explosion a eu lieu justement dans ce lieu en 2009.
Et ce sont des agents de la DGSE qui « par mégarde » ce sont fait exploser alors qu’ils avaient eu très certainement la consigne de faire exploser le lieu mentionné sur la maquette par l’Abbé Saunière !
Je précise qu’il n’y a AUCUN ENTRAINEMENT MILITAIRE dans ce lieu. Il faut bien que la DGSE explique pourquoi deux agents se sont fait exploser et pourquoi leurs agents sont munis d’explosifs sur une terre SAINTE et SACREE où se trouve le Tombeau d’un parent de Jésus-Christ.

https://www.20minutes.fr/france/316191-20090330-deux-militaires-dgse-tues-lors-exercice-pyrenees-orientales

Les deux soldats ont été tués lors d’un entraînement à Opoul-Périllos, dans les Pyrénées-Orientales. — IDE Deux militaires français ont été tués lundi lors d’un exercice à Opoul …

Manuscrit du Notaire Royal Courtade qui  désigne : « Un endroit Saint et Sacré » sur le terroire d’Opoul-Périllos correspondant à la Maquette de l’Abbé Saunière :

http://www.portail-rennes-le-chateau.com/perillos.htm

La Gazette de Rennes-le-Château . ©. Nouvelles Lumières sur Périllos . Ce samedi 20 novembre 2004, la Société Périllos organisait son premier colloque centré sur les sites d’Opoul – Périllos et leurs seigneurs.

Depuis l’explosion sur les terres de Périllos par des agents qui, bizarement se sont fait exploser au lieu d’exploser l’endroit Sacré, la commune d’Opoul-Périllos a fait savoir que toute « nouvelle explosion » donnerait lieu à des poursuites judiciaires.

En effet, les pompiers d’ Opoul-Périllos qui ont été appelés lors de l’explosion ont été dirigés vers l’autre versant de Périllos, ce qui a permis à la DGSE de cacher ce qui été inavouable.
Ce sont les pompiers eux-mêmes qui ont révélé cette information car ils ont estimé qu’ils avaient été manipulés alors qu’ils oeuvrent pour venir porter secours et sauver des vies.
La république ne sait que Piller et Détruire les preuves qui sont reliées à Notre Seigneur Jésus-Christ.
L’explosion de ces agents à quelques mètres du Tombeau de Joseph d’Arimathie est restée inexpliquable et inexpliquée.
Mais au dessus des agents destructeurs de leur république il y a Notre Seigneur Jésus-Christ, Roi de France qui Veille et qui protège ce qui doit l’être.
Notre Seigneur Jésus-Christ a voulu que la France et l’Italie soient les Témoins de sa Royauté pour la France et de son Eglise pour l’Italie.
Qu’il en soit Ainsi.
Vidéos à écouter. André Douzet est un chercheur de Vérité qui a été plus que sali par la secte maçonnique de l’Aude et des Pyrénées-Orientales.

https://www.youtube.com/watch?v=cthkRcxOU-o

Pour le n°1, André abordera le Mystère Périllos. L’enquête qu’il a menée est tout simplement extraordinaire et ses découvertes incroyables! A travers cette causerie, il vous amènera à …

81b3c6dc-259a-4078-8169-658f9f591bc3

C’est le roi de l’Arabie Saoudite ISLAMIQUE qui, désormais, est propriétaire du SALVADOR MUNDI.

« Entrées précédentes