Archives de Catégorie: Lutte pour la Vie

Mobilisation pour Sauver Vincent Lambert.

Alors que le docteur SANCHEZ a annoncé l’arrêt de l’alimentation et de l’hydratation de Vincent Lambert à partir du 20 mai, Viviane Lambert sera devant l’hôpital de Reims ce dimanche 19 mai pour supplier de laisser en vie son fils

Message reçu de Viviane Lambert :

Chers amis,
Dans ces moments dramatiques, je suis très touchée par tous vos messages de soutien pour mon fils Vincent.

Vous êtes nombreux à me demander « Qu’est-ce qu’on peut faire » ?

Ce dimanche 19 mai , je serai dès 15h devant l’hôpital de Reims, pour les supplier de continuer à hydrater et nourrir Vincent. En France, en 2019, personne ne devrait mourir de faim et de soif. Si vous le souhaitez, vous pouvez m’accompagner.

CHU de Reims – Hôpital Sébastopol

48 Rue de Sébastopol
03 26 78 78 78

Il faut garder espoir jusqu’au bout et expliquer à tout le monde que Vincent n’est pas en fin vie, il est handicapé ! Rien n’est perdu, le comité des personnes handicapées de l’ONU a demandé à la France de continuer à hydrater et alimenter Vincent. Il faut que la France respecte la convention qu’elle a signée, elle doit le faire pour Vincent mais aussi pour tous les autres handicapés.

Encore merci à tous, du fond de mon cœur de maman.

Viviane Lambert, maman de Vincent Lambert.

 

Plus que jamais, restons mobilisés pour Vincent !

Transférez ce message et faites signer l’appel :

 

 

Pour Vincent

Alors que l’arrêt des soins de Vincent Lambert est programmé au 20 mai prochain, sa mère, Viviane, organise un rassemblement devant l’hôpital Sébastopol ce dimanche à 15 h. Les parents du malade ont également déposé un recours devant la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) et le Comité international de protection des droits des personnes handicapées de l’ONU (CIDPH).

La mère de Vincent Lambert appelle à un rassemblement dimanche devant l’hôpital de Reims où se trouve son fils, tétraplégique en état végétatif depuis 10 ans, afin de tenter d’empêcher l’arrêt programmé des traitements annoncé par le médecin à la famille.

« Ce dimanche 19 mai, je serai dès 15 h devant l’hôpital de Reims pour les supplier de continuer à hydrater et nourrir Vincent. En France, en 2019, personne ne devrait mourir de faim et de soif. Si vous le souhaitez, vous pouvez m’accompagner », écrit Viviane Lambert sur le site « Je soutiens Vincent ».

« Il faut garder espoir jusqu’au bout et expliquer à tout le monde que Vincent n’est pas en fin de vie, il est handicapé ! Rien n’est perdu, le comité des personnes handicapées de l’ONU a demandé à la France de continuer à hydrater et alimenter Vincent », ajoute-t-elle. « Il faut que la France respecte la convention qu’elle a signée, elle doit le faire pour Vincent mais aussi pour tous les autres handicapés ».

Le médecin traitant de Vincent Lambert a annoncé vendredi à la famille l’interruption des traitements, à partir du 20 mai, de cet ancien infirmier psychiatrique en état végétatif au CHU de Reims.

Un recours déposé devant la Cour européenne des droits de l’Homme

Le 24 avril, le Conseil d’État avait jugé conforme à la loi la décision collégiale d’arrêt des soins, prise le 9 avril 2018 par le CHU de Reims pour faire cesser un « acharnement thérapeutique » mais contestée par une partie de la famille.

Suite à cette décision, les parents de Vincent Lambert, catholiques farouchement opposés à l’euthanasie passive, ont déposé un recours devant la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) et le Comité international de protection des droits des personnes handicapées de l’ONU (CIDPH).

La CEDH a rejeté cette requête, mais le CIDPH a demandé à la France de suspendre toute décision d’arrêt des soins, dans l’attente d’une instruction sur le fond. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn a indiqué que la France répondrait à la demande du comité mais qu’elle n’était pas tenue, légalement, de la respecter.

Les avocats des parents de Vincent Lambert, devenu le symbole du débat sur la fin de vie en France, ont également saisi lundi le Défenseur des droits pour faire appliquer les mesures provisoires demandées par le CIDPH.

Source : https://t.co/swJfg8iTKo

*****

Ministre de la Santé : AGNES BUZYN

 

Wikipedia : Agnès Buzyn

Biographie

Vie privée

Agnès Buzyn naît le 2, à Paris3, au sein d’une famille juive.

Sa famille paternelle est originaire de Łódź, en Pologne, où son oncle a été fusillé par les nazis en octobre 1940.

Ses grands-parents et son père, alors âgé de quinze ans, ont été déportés à Auschwitz. Seul son père, Élie Buzyn, en revient. Au sortir de la guerre, il s’installe en Palestine mandataire, puis à Oran, en Algérie francaise, et finalement en 1956 en métropole, où il exerce comme chirurgien orthopédiste à la clinique Saint-Marcel de Paris4.

Sa mère, Etty Buzyn, enfant caché dans l’Ain durant la Seconde Guerre mondiale5, est psychologue, psychanalyste et écrivain3.

Agnès Buzyn est mariée en premières noces à Pierre-François Veil, l’un des fils de Simone Veil6, avec lequel elle a trois enfants7, dont l’un est le mari de Nelly Auteuil, fille de Daniel Auteuil et Emmanuelle Béart8.

Elle épouse en secondes noces Yves Lévy, directeur général de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM)3.

 

*****

LA FAMILLE LAMBERT EST CATHOLIQUE

 

https://www.francetvinfo.fr/societe/euthanasie/affaire-vincent-lambert-commentles-milieux-catholiques-traditionalistes-se-sont-mobilises_523483.html

*****

Toute la classe politique FRANC-MACONNE  dirige avec le TALMUD et le ZOHAR qu’ils appliquent à la Règle contre les Catholiques :

 

1– “Il est autorisé d’avoir des rapports sexuels avec une fille de trois ans et un jour », Sanhedrin 55b

2– « Jésus était un bâtard né dans l’adultère », Yebamoth 49b

3– « Il est permis de divorcer avec votre femme si vous voyez une plus jolie fille-vierge et attirante, même si elle n’est âgée que de 3 ans », Gittin 91a

4– « Jésus a été envoyé en enfer, où il est puni en étant bouillit dans des excréments”, Gittin 56b

5– « Marie était une prostituée », Sanhedrin 106a

6– « Les disciples de Jésus méritent d’être tués », Sanhedrin 43a

7– « Même le meilleur des Goyim (non juif) devrait être abattu », Abhodah Zarah 26b T

8– « Les femmes Juives sont contaminées par la simple rencontre de Non-juifs », Iore Dea 198, 48

9– « Il n’est pas bon de parler aux femmes, pas même votre propre femme », Aboth 1.5

10– « Un Non-juif est comme un chien », Ereget Rashi Erod.22 30

11– « Mangez en présence d’un non-juif c’est comme manger avec un chien », Jebamoth 94b.

12 « Vous pouvez tuer un incroyant avec vos propres mains », Abhodah Zarah 4b

13– « Si un goyim (non-juif) frappe un juif, il faut le tuer, car c’est comme frapper Dieu« , Sanhedrin 58b

14– « L’usure(le taux d’intérêt) peut être pratiquée sur les Non-juifs », Abhodah Zarah 54a

15– « Si un juif trouve un objet appartenant à un goyim, il n’est pas tenu de le lui rendre », Babha Mezia 24a.

16– « La propriété d’un Non-juif appartient au premier juif qui la réclame », Babha Bathra 54b

17– « Ce qu’un juif vole d’un non-juif, il peut le garder », Sanhedrin 57a

18 « Les goyims (non juifs) qui chercheraient à découvrir les secrets de la Loi d’israël, commettent un crime qui réclame la peine de mort », Sanhedrin 59a

19– « Ordre est donné de modifier et de ridiculiser les textes religieux des goyims (non juifs) », Iore Dea 147.5

20– « Tous les juifs sont vertueux », Sanhedrin 11.1

http://www.codeig.net/Pranaitisfr.pdf