Archives de Catégorie: Mireille Knoll

La Conjuration Anti Armée Française

L’Armée Française est désormais touchée de Plein Fouet par la Toile d’Araignée féministe, anti-raciste, pro mariage gay et pro invasion massive.

C’est Rosette Gellens qui Crache à la Figure de ceux qui sont LES SEULS à pouvoir Défendre le Peuple Français dans le Pire des cas.

1a234eea-4837-4ddb-9857-24d4b9d43a77

De toute évidence, ce tissage à été installé par le pouvoir apatride !

Il était juste nécessaire qu’une Justiciaire Aux Ordres Hurle Au Racisme pour rameuter la racaille gauchiste et les vendus, sous l’oeil attentif de la presse judéo-communiste.

Dans un état tenu de mains de Fer, une seule tentative d’agitation de cette nature aurait entraîné un châtiment exemplaire, comme la PRIVATION DE TOUS LES DROITS A LA RETRAITE POUR COLLUTION AVEC DES ELEMENTS SUBVERSIFS.

Mais la France étant désormais une dystopie anarcho-communiste, c’est bien évidemment l’ Officier qui sera persécuté au profit d’une secrétaire civile, de ses afficionados douteux et bien sur des jounaleux gaucho-fragilo-dégénérés.

Nous sommes sur le point d’avoir au sein de l’Armée, des Karl Marx, des Tirailleurs Congolais, des Jolis-Coeurs effarouchés et des secrétaires féministes anti-racistes. Ce tout, encadré par des commissaires politiques Rouges qui mettront crosse en l’air à la première occasion.

Le syndicaliste de la CFDT, TINTIN, a l’oeuvre contre l’armée !!!

c7b9c4f7-2ab1-436a-9882-d5e1be41efab

C’est désormais ce genre de freluquet qui Combat l’Armée Française au nom de l’Antiracisme et de l’homophobie !

bf087417-3e33-43db-a3dc-a3fc06389747

Il y aussi « Musclor » qui se déchaîne, celui qui arbore fièrement l’Union Jack à la pochette de sa chemise ! Et toujours le sempiternel refrain de la PLEURNICHE, cela en devient UNE HONTE ABSOLUE.

bc56c3e8-7b76-4908-9443-9fb50055f75e

Bien sur,  il n’y a pas une pleurniche sans que les mots ANTISEMITISME et HAINE soient gravés par les Syndicats Marxistes et les Sectes Racistes : LICRA – CRIF – SOS RACISTES- DILCRAH – B’NAI B’RITH, etc

9276a504-83cb-45c7-81da-eb487c255742

b228bb7d-c3bf-4876-8dad-7b95366e6765

Le mot d’Ordre et de Virer le Capitaine Avec Tambour et Trompette :

LA VIDEO DE LA HONTE ABSOLUE :

 

France 3 Hauts-de-France/Nord/Lille

L’armée dit prendre ces accusations très au sérieux.

Par Quentin Vasseur et Claire Chevalier

Un capitaine de la gendarmerie, numéro deux du Centre de service national (CSN) de Lille, est accusé par ses collègues de harcèlement moral et de violences verbales, en particulier des injures à caractère raciste et homophobe.

C’est une assistante au sein du CSN, où étaient organisées ce jeudi la Journée défense et citoyenneté (JDC), anciennement JAPD, qui a pris la parole. Elle a interpellé sa hiérarchie sur le comportement du militaire à l’égard du personnel et des jeunes, âgés de 17 à 25 ans, que reçoit le centre.

Il a des propos homophobes, il a des propos racistes sur les jeunes des JDC

Rosette Gellens, qui travaille depuis 37 ans au sein de l’Armée, dit avoir vu sa vie basculer avec l’arrivée du capitaine il y a deux ans. « Il s’en prend à tout le monde » s’alarme-t-elle. « Il a des propos homophobes, il a des propos racistes sur les jeunes des JDC » qu’il appelle « ‘les Bougnoules’ ou ‘les Norvégiens’ en réunion, devant tout le personnel ! Je ne supporte plus et je ne peux pas. C’est pas possible ! »

Lille : un capitaine de la gendarmerie accusé de harcèlement moral, de racisme et d’homophobie
Intervenants : Rosette Gellens, Secrétaire encadrante – Centre du Service national – Lille ; Olivier Pasquier, Délégué du personnel CFDT ; Colonel Pierre-Emmanuel Trouvé, Directeur Etablissement du Service national Nord-Est ; Léo La Cancellera, Secrétaire général Nord – CFDT – France 3 Nord-Pas-de-Calais – Reportage de Claire Chevalier et Sébastien Gurak.

Intervention des pompiers

Dans ce centre où travaillent une trentaine de personnes, la secrétaire encadrante décrit une ambiance insoutenable : des humiliations en public, des boutades sur le physique du personnel féminin et même une dispute au cours de laquelle le capitaine aurait dit n’en avoir « rien à foutre » de son mari décédé.

Rosette Gellens vit une telle souffrance au travail que le 2 août dernier, elle s’effondre et perd connaissance à la Lille-Flandres, victime d’un malaise. Dans une attestation d’intervention que nous avons pu consulter, le SDIS du Nord indique que « la victime a fait part d’un sentiment de stress / angoisse en lien avec son activité professionnelle« . Elle est alors hospitalisée.

Pas de plainte, mais une action syndicale

La directrice du CSN de Lille dont ce capitaine est l’adjoint aurait été alertée sans pour autant donner suite à ces plaintes. C’est la raison pour laquelle la CFDT-NPA Défense, en apportant des témoignages similaires, a demandé auprès de sa hiérarchie la mise à l’écart de l’officier.

Il représente un danger pour les jeunes et pour les agents !

Aucune plainte n’a pour l’heure été déposée, mais faute de réaction au plus haut sommet de l’État, le syndicat a organisé une action ce jeudi 6 septembre en marge d’une Journée défense et citoyenneté.

« Qu’on agisse !, » y réclamait ce matin Léo La Cancellara, secrétaire général Nord-CFDT. « Qu’on retire ce capitaine dans un premier temps, immédiatement, car il représente un danger pour les jeunes et pour les agents ! »

Une enquête de l’Armée

L’Armée, qui prend ces accusations très au sérieux, a lancé une enquête approfondie. Aucune sanction n’a encore été prise mais les plus hautes instances militaires étudient l’affaire de près.

Joint par téléphone, le colonel Pierre-Emmanuel Trouvé, directeur de l’établissement du Service national Nord-Est se dit « préoccupé par l’ensemble du personnel du centre et en particulier la victime« , Mme. Gellens.

Il dit souhaiter que « tout un chacun puisse de nouveau travailler dans l’ambiance de sérénité nécessaire à l’accomplissement de la mission du centre de Lille. Je serai amené à prendre les décisions qui permettent de ramener cette sérénité. »

Qu’il s’agisse de Rosette Gellens ou du syndicat, tous tiennent en tout cas à rappeler que cette affaire ne concerne qu’un individu et refusent tout amalgame avec le reste de l’Armée.

*************************************************************************************

Avec une ménagère inculte à la tête du Ministère des Armées, ce processus de désintégration est inévitable. Il est d’ailleurs agressivement mis en oeuvre par les médias judéo-communistes en étroite concertation avec les agitateurs infiltrés dans les rangs.

Macron, de son côté, y voit le moyen de Briser une institution qui est encore un peu rétive à la finance apatride qu’il sert.

Cette démoralisation de l’ Armée est la phase Terminale de sa judéo-démocratisation et de sa maçonnisation, le point d’orgue du processus entamé sous le régime républicain et considérablement intensifié par l’axe gaullo-communiste en 1944 puis en 1962 et enfin en 1981.

L’ Armée démocratique en cours de formation n’aura plus qu’une fonction : tirer sur les autochtones pour le compte de la banque étrangère le moment venu.

Et pour s’assurer qu’elle fasse son oeuvre, elle doit être rééduquée selon les principes de l’idéologie talmudiste officielle en la recomposant d’afro-maghrébins, de fragiles, de tièdes et d’anarcho-gauchistes patentés ANTIFA.

Nous ne devrions plus tarder à voir les syndicats communistes être admis en son sein, pour parachever cette entreprise de sémitisation.

Une fois terminé, l’Armée qui fut la Puissante Armée Française n’aura plus rien à envier aux spectacles vomitifs de la GAY PRIDE.

 

RAPPELEZ-VOUS DU FAUX SCANDALE DE SAINT CYR ORCHESTRE PAR LES TALMUDISTES :

La presse lance une véritable offensive contre l’armée française.

C’est (((Libération))) du milliardaire juif Drahi qui a été chargé de mener la charge.

Et toute la meute hébraïque a suivi dans un effort évidemment coordonné.

20 Minutes :

C’est une enquête choc qu’a publiée Libération ce vendredi. Le journal a recueilli plusieurs témoignages d’élèves de l’école préparatoire militaire de Saint-Cyr, dans les Yvelines, sous le titre « Lycée Saint-Cyr : une machine à broyer les femmes ». Insultes sexistes, humiliations, harcèlement moral… Le quotidien décrit par ces anciennes élèves qui ont accepté de témoigner anonymement, prend des allures de cauchemars.

Leurs bourreaux ? Les « tradis », explique Libération, « des garçons ultraconservateurs » qui pensent que le rôle des filles se résume à enfanter et rester à la maison. L’un d’entre eux, désormais repenti, a accepté de témoigner également auprès du jounal et les écrit ainsi : « Une majorité d’entre eux sont également sympathisants d’extrême droite, genre Marine Le Pen, misogynes, racistes et homophobes. Ils ont de manière systématique un rejet de l’autre qui ne leur ressemble pas. Un petit délire de privilégiés réactionnaires. »

Et la presse entend monter de toutes pièces des scandales à répétition contre Saint-Cyr. Elle appelle à la délation, ce qui va évidemment rameuter toutes les mythomanes Anti-France possibles et inimaginables !

Vous avez été dans une classe préparatoire militaire ou bien dans l’armée et vous avez subi du harcèlement moral ou sexuel ? Vous avez été victime de racisme ou d’homophobie ? Nous recherchons d’éventuels témoignages afin d’écrire un article sur le sujet. Si vous vous reconnaissez dans cet appel, envoyez-nous un mail à contribution@20minutes.fr ou écrivez-nous dans les commentaires ci-dessous.

Quand dans un pays infiltré, l’Ennemi aux manettes prépare une révolution, il attaque l’armée à son épicentre par une campagne de démoralisation.

L’agitation pacifiste et défaitiste vise à retourner ses membres contre elle.

Pour réaliser combien nos ennemis sont Perfides il suffit de se référer à ce qui s’est passé en 1918 dans les rangs de l’armée allemande.

L’attaque de la presse étrangère, de la finance apatride contre la France – et l’Europe du reste – suppose d’agir à tous les niveaux, simultanément. Et ces soldats en faction aux coins des rues, encore le plus souvent gaulois, laissent le peuple élu et la nomenklatura qui dirigent la France plus que dubitatifs.

Les Blancs qui gardent les synagogues pendant que les rouges font envahir la nécropole des Rois de France par des noirs musulmans ne sont pas sans se poser des questions sur la nature des ordres qu’ils reçoivent.

15100a84-d697-4106-af1d-165c4f3f4b56

Le pouvoir judéo-républicain sait que des troubles sociaux sérieux pointent à l’horizon à mesure que l’invasion et le pillage financier qu’il organise progressent.

Quand on parle de révolution, certains se diront qu’ils préparent une sorte de « grand soir ». Non.

Nous sommes déjà plongés dans cette révolution, au ralenti. S’ils y parviennent, la France actuelle aura l’air, par comparaison avec celle qu’ils préparent, d’un paradis sur terre.

Pour eux, il s’agit de conserver le pouvoir et de l’étendre encore. Mais il y a une inconnue : que ferait l’armée si des millions de gens se retournaient contre les judéo-cosmopolites, refusant d’être saignés à blanc par la finance internationale comme c’est prévu ?

La meilleure option pour le gouvernement d’occupation talmudique est d’abâtardir l’armée française en ouvrant massivement ses rangs aux africains noirs et surtout aux musulmans. C’est déjà le cas, mais ils entendent bien s’assurer qu’elle devienne une simple garde prétorienne composée de nonchalants ahuris et d’arabes haineux avec l’aide de quelques généraux français félons.

On ne peut compter sur aucun général. S’il en est des bons, ils sont noyés dans la masse des carriéristes illégitimement promus à dessein par la république cosmopolite du 1er juillet 1972.

En outre, la mort du Lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, vraiment marquée du sceau du patriotisme et de l’héroïsme véritable dans la meilleure tradition française, a fait largement cogiter ce gouvernement apatride.

Vous n’entendez pas souvent le mot « patrie » utilisé comme le fait cette mère.

C’est ce même patriotisme qui, abusé et subverti par le gouvernement d’occupation, peut devenir la cause de sa chute. Ce que ces apatrides ne perdent pas de vue, ni leurs serviteurs.

Et  le Lieutenant-Colonnel Arnaud Beltrame était précisément le produit de Saint-Cyr.

Ce genre d’attaque contre Saint-Cyr, la matrice du corps des officiers français, n’est jamais le fruit du hasard : le gouvernement d’occupation a eu peur et a peur.

Il veut une épuration sur le modèle de l’affaire des fiches, mais cette fois sur une base raciale et non plus confessionnelle. C’est le dernier grand assaut contre l’armée française qui prend corps.

Ne vous méprenez pas : une armée ne fait pas la révolution en France. En revanche elle peut en arrêter une ou l’accompagner, c’est selon.

Si ce gouvernement d’occupation parvient à ses fins, nous finirons avec des hordes de noirs africains et de musulmans armés, prêts à nous tirer dessus au moindre mouvement patriotique populaire. Pour vraiment y parvenir, il faut briser le corps des officiers une bonne fois pour toute.

Après quoi, nous aurons face à nous une armée africaine et musulmane sous commandement judéo-bancaire, braquant ses fusils contre le peuple.

MEMENTUM : Le décés du Lieutenant-Colonel Beltrame a suscité une telle émotion en France, en Europe et dans le Monde que de suite après est mystérieusement survenu le décés de Mireille Knoll, de confession juive, sauvagement agressée, comme pour faire se tourner l’émotion vers la communauté juive.

Chacun en tirera la conclusion qui lui convient le mieux.

mireille-knoll-arnaud-beltrame-heros-francais

Capture d%u2019écran 2018-03-28 à 09.55.30