Archives de Catégorie: Radar tourelle

Les Radars Tourelles réputés Invincibles déjà Vandalisés.

Aude : le radar dernier cri de la RD 118 détruit deux fois en sept jours

Le radar dit de « dernière génération » ne semble pas être du goût de ceux qui empruntent régulièrement la route de Limoux. En l’espace d’une semaine, le mât de cet « œil » qui voit tout en hauteur a été sectionné…

Dans la nuit du 26 au 27 juillet dernier, alors qu’ils avaient été déjà incendiés ou dégradés lors du mouvement des Gilets jaunes qui pointait du doigt les taxes imposées par l’État, on se souvient que le radar de la route de Montréal, à la sortie de Carcassonne, ainsi que celui de Preixan, sur la RD 118 menant à Limoux, avaient été la cible de nouvelles dégradations les réduisant à néant… Celui de la route de Montréal avait ainsi été totalement détruit par incendie, alors que celui de la route de Preixan, un radar ‘‘nouvelle génération’’ récemment installé, avait eu son mât ‘‘fondu’’ avec ce qui s’apparente à un chalumeau.

En l’espace d’une semaine, force est de constater que le radar incendié de la route de la Montréal n’a pas changé de visage, alors que celui de Preixan a vite retrouvé sa position le long de la RD 118, après avoir été réinstallé il y a quelques jours à peine. Une renaissance de courte durée si l’on peut dire, puisque le radar en question a de nouveau été vandalisé dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 août.

Cette fois-ci, c’est la base du mât qui a été scié, couchant ainsi le pilier portant le radar proprement dit. Sur ces faits, aucune revendication n’a été faite, si ce n’est qu’ils ont été largement diffusés sur les réseaux sociaux et notamment Facebook. Une enquête de gendarmerie est actuellement en cours.

L’ Indépendant: https://t.co/cdl0qewO7E

 

Radars tourelles : jugés incassables, certains sont déjà vandalisés

Les radars nouvelle génération s’implantent progressivement sur les routes de France. Pas encore en service, certains ont déjà été dégradés, rapporte radar-auto.com.

Par

La Sécurité routière était pourtant pleine d’espoir. Malheureusement, les nouveaux radars, appelés radars tourelles, subissent eux aussi de nombreuses dégradations. Depuis le début du mouvement des Gilets jaunes, les radars sont dans leur viseur et sont régulièrement vandalisés. Pour y faire face, treize cabines nouvelle génération ont été installées dans plusieurs départements français depuis quelques mois. Perchés à plus de quatre mètres du sol, ces nouveaux radars sont censés être inaccessibles et ainsi ne subir aucune dégradation. Seulement, le site radar-auto.com révèle que ces radars, situés hors des agglomérations, subissent la colère de certains automobilistes.

En revanche, les tourelles qui sont installées dans les villes, pour contrôler le franchissement de feu rouge, sont beaucoup plus protégées. Pour rappel, ces nouveaux radars sont capables de contrôler jusqu’à 32 véhicules en même temps. Une nouvelle façon de surveiller les automobilistes qui ne plaît pas du tout aux Gilets jaunes ainsi qu’aux militants anti-radars.

La tourelle de Thionville en tête des dégradations

Toujours selon le site spécialisé, le radar qui comptabilise le plus de dégradations depuis son installation est celui installé sur la rocade de Thionville (57). Installé en juin dernier, il a été victime d’un premier acte de vandalisme un mois plus tard. Démontée, la cabine a seulement été réinstallée en novembre. Une fois encore, elle ne sera restée intacte que quelques jours avant de subir une nouvelle dégradation. La cabine a été recouverte d’une bâche, ouverte et affublée d’un gilet jaune. Début décembre, elle a même été entièrement vidée.

Lire aussi Sécurité routière : 400 « super-radars » vont être installés en 2019

Même sort pour la tourelle installée à Mimizan dans les Landes. Le bas de la cabine a lui aussi été entouré d’un gilet jaune et le haut recouvert d’un sac poubelle. En revanche, ce dernier ne parvient pas à recouvrir les dispositifs de prise de vue installés tout en haut de la cabine. Autre dégradation pour le moins insolite, un homme déguisé en poulet est parvenu à s’asseoir sur le haut de la tourelle de Strasbourg. Son message : faire prendre conscience aux automobilistes que les radars n’ont qu’une utilité, les plumer.

 

 

Les radars tourelles sont déjà vandalisés

Screenshot_2019-08-05 Les radars tourelles sont déjà vandalisés

Ils étaient pourtant jugés indestructibles !

Les radars tourelles qui doivent arriver sur nos routes en remplacement des radars automatiques vandalisés étaient jugés indestructibles et impossibles à vandaliser, mais il semblerait que rien n’empêche un radar d’être dégradé aujourd’hui ! En effet, 13 de ces machines ont été installées sur l’ensemble du territoire, et leur quatre mètres de hauteur devaient les empêcher d’être attaqués par les automobilistes mécontents, alors que les dégradations de ce genre se sont multipliées entre l’arrivée des 80 km/h l’été dernier et la crise des gilets jaunes, qui dure depuis l’automne.

Au sujet des radars

La France n’est pas le pays avec le plus de radars au km²

Radars : Même bâchés, ils vous surveillent !

Ces radars sont capables de surveiller 32 véhicules simultanément en ville, où ils servent surtout à détecter les passages au feu rouge, tandis qu’ils peuvent noter un excès de vitesse sur huit voies à la fois, dans deux sens différents. Sources de nombreuses contraventions à venir, ils subissent déjà l’ire des casseurs. Celui situé sur la rocade de Thionville a été dégradé en juillet 2018, un mois après son installation. Démonté jusqu’en novembre, il a de nouveau été bâché, couvert d’un gilet jaune, ouvert puis finalement vidé entre la fin d’année dernière et le début 2019.

D’autres, souvent aux abords des villes, ont également été recouverts de sacs poubelles, avec plus ou moins de succès dans la quête de troubler les capteurs destinés à verbaliser les automobilistes. Hormis celui de Thionville, les dégradations sont plutôt légères, mais cela montre toutefois que les mesures prises pour éviter lesdites dégradations ne sont pas aussi efficaces qu’espéré.

De nombreux radars du même type doivent être installés dans les prochains mois, mais ce premier aveu de faiblesse pourrait ne pas refroidir les ardeurs des militants anti-radars, qui ont réussi à dégrader 60 % de la totalité du réseau des radars fixes entre l’arrivée des 80 km/h et la fin d’année dernière. Si le pourcentage d’appareils abîmés est le même, la facture déjà élevée pourrait continuer à se corser et le problème pourrait tourner en rond.

Actualité MSN.

Screenshot_2019-08-05 1200 800 5c8ae9aaf9754dc488b3113b jpg (Image JPEG, 1200 × 800 pixels)

Screenshot_2019-08-05 radar-tourelle-masque-thionville jpg (Image JPEG, 620 × 369 pixels)

Screenshot_2019-08-05 radar-tourelle-bache-ouvert jpg (Image JPEG, 514 × 560 pixels)

Screenshot_2019-08-05 Aude le radar dernier cri de la RD 118 détruit deux fois en sept jours