Archives de Catégorie: Thermite

Qu’est-ce que la thermite ?

Ceci est un post d’une utilisatrice de FB :

« Bon, autant que mes dix ans passés le nez dans les bouquins de physique et de chimie servent à quelque chose, donc, c’est parti!

La thermite est un mélange d’aluminium métallique et d’oxyde de fer. Sa réaction est dite « aluminothermique « , c’est une réaction typique oxydoréduction ou réaction redox est une réaction chimique au cours de laquelle se produit un transfert d’électrons, dans laquelle l’aluminium est oxydé et l’oxyde métallique réduit, a été découverte par Hans Goldschmidt en 1893 et brevetée deux ans plus tard.

Cette réaction chimique génère une chaleur intense permettant d’atteindre une température de 2 204,4 °C en quelques seconde. La thermite est utilisée le plus souvent pour souder ou faire fondre de l’acier.

Elle est extrêmement inflammable, la température atteinte lors de cette réaction est exceptionnellement haute (2200 degrés environ) permettant de brûler n’importe quel matériaux, sa combustion produit une fumée jaune caractéristique.

Elle est très facile à produire, il suffit de mélanger 50% de poudre d’aluminium et 50% d’oxyde de fer, ensuite pour amorcer la réaction, il faut utiliser une mèche en magnésium.
Tous les ingrédients sont en vente sur internet.

La cathédrale n’a pas brûlé toute seule, Quod Erat Demonstrandum.

La thermite produit des fumées jaunes … »

Intéressant !

Autre commentaire d’un utilisateur de FB :

« A mon habitude, je ne COMPLOTE pas, je ne vitupère pas, je n’invective pas
Je conserve ma raison. J’ANALYSE et je PENSE.

L’analyse des photos et vidéos (innombrables) témoignent de deux virulences de feu en éjéction ( feu montant virulent) très délimité, comme sortant d’une torchère.
Ce qui est très typique du combustible pétro chimique ou gazeux et absolument inconnu du bois. D’autre part,

Primo: le bois ancien, très ancien, et particulièrement le chêne, émet une fumée très reconnaissable: celle du bois qui brûle : blanchâtre. ( à rapprocher des fumées de vote papal au Vatican) Pas de fumées jaunes ni noires.

Secundo: la seconde partie des fermes et du poutrage datait du 12-13éme siècle. Le bois se pré-fossilise en 4 à 5 siècles. Nous sommes devant un poutrage qui a donc presque un siècle de séchage avant son emploi + 700 ans . Ce qui donne 8 siècles.
Je vous défie, et je défie quiconque de mettre un feu naturel et de voir s’enflammer un bois épais ( plus 30 cm de circonférence) de plus de 2 siècles.
Il ne brûle pas, mais, dans une grande chaleur, il se CONSUME, comme un charbon, car il en pris la propriété.

Pour l’instant, je ne dis pas qu’il y ait attentat, mais obligatoirement la présence d’autres éléments ( peinture, plastiques, polymères, produits nitrés, dans les combles.

Or que venaient-ils y faire dans les combles d’un monument du patrimoine lorsqu’on sait les soins affolants auxquels sont contraints les entreprises sélectionnées et agrées ????

Pensons, sortant nous de l’état dramatique, servons nous de nos neurones et non pas de notre peur et de notre affect.

ET NOUS TROUVERONS. »