Archives de Catégorie: Tradition

Un sorcier africain marche sur les eaux, par Laurent Glauzy

Dans les années 1990, un prêtre de la tradition catholique était parti évangéliser en Afrique. Il eût contact donc avec des tribus. Un jour, le chef d’une tribus voulut traverser une rivière faisant plus de 100 m de large. Ne pouvant y parvenir car cette rivière était profonde et quelque peu tumultueuse, il recueillit de la boue dans la main et en enduit ses deux pieds à hauteur des chevilles : il fit un cercle autour de ses chevilles. Il put ainsi marcher sur les eaux de la rivière et la traverser.

Les prêtres de l’église catholique (traditionnelle) purent évangéliser des continents entiers sans arme, sans rien, mais seulement avec l’Esprit-Saint. Les sectes mahométane, protestante, etc. n’ont jamais fait cela, et ne le feront jamais, car elle ne sont pas de Dieu mais du Diable.

La prière ci-dessous du P. Cestac (donnée directement par la sainte Vierge) est particulièrement efficace contre le démon. Récitez-la tous les jours. Le démon était tellement déchaîné que les presses cassèrent au moins quatorze fois. Il fallut que le P.Cestac les bénisse pouvoir imprimer cette prière :

Auguste Reine des Cieux,

Souveraine Maîtresse des Anges,

Vous qui dès le commencement

Avez reçu de Dieu le pouvoir et la mission

D’écraser la tête de Satan,

Nous vous le demandons humblement,

Envoyez vos légions saintes,

Pour que sous vos ordres et par votre puissance,

Elles poursuivent les démons,

Les combattent partout, répriment leur audace

Et les refoulent dans l’abîme.

Qui est comme Dieu ?

Ô bonne et tendre Mère,

Vous serez toujours notre amour et notre espérance.

Ô divine Mère, envoyez vos Anges pour me défendre

Et repousser loin de moi le cruel ennemi.

Saints Anges et Archanges, défendez-nous, gardez-nous.

 

REGARDEZ LE FILM

https://www.riposte-catholique.fr/summorum-pontificum-blog/missions-de-fsspx-nigeria-benin

 

LA TRADITION CATHOLIQUE EN AFRIQUE :

http://laportelatine.org/international/fsspx/afrique/afrique.php

Agnus Dei : Dieu gâte uniquement la religion catholique (traditionnelle), par Laurent Glauzy

VOUS N’ENTENDREZ CE CHANT MAGNIFIQUE – LORSQUE LES CATHOLIQUES LES MAINS JOINTES VONT RECEVOIR TÊTE BAISSÉE ET RECUEILLIE LA COMMUNION DANS LA BOUCHE ET A GENOUX – QUE DANS L’ÉGLISE TRADITIONNELLE (EX. SAINT NICOLAS DU CHARDONNET). L’EGLISE MODERNE A SUPPRIME CE CHANT, CAR CETTE ALCÔVE SATANIQUE, PROTESTANTE ET MACONNIQUE EST FAITE POUR DÉTRUIRE LA FOI.

 

Dans l’Église Traditionnelle, le chant de L’Agnus Dei est récitée au cours de la messe juste avant la communion. La pratique de ce chant dans le rite romain remonterait au VIIe siècle. Le document le plus ancien de ce texte est le Pontifical romano-germanique du Xe siècle qui contient l’ordinaire de la messe de l’Église romaine.

À la fin du XIIe siècle, Lotario Conti, aussitôt pape Innocent III, mentionnait dans son commentaire de la messe le nom de Serge Ier. D’après Lotario Conti, ce prédécesseur pontifical ordonna que l’Agnus Dei soit chanté par le clergé ainsi que par les fidèles. De surcroît, le futur pape précisait que le chant était exécuté tantôt trois fois selon le texte miserere nobis auprès d’un certain nombre d’établissements y compris au Latran, mais que tantôt les fidèles chantaient déjà le troisième verset avec dona nobis pacem.

La hauteur d’âme de ce chant montre encore que l’Eglise Traditionnelle, et par ses miracles, est celle qui élève l’âme, a contrario de l’église moderne dont la messe, non valide, a été fondée par le franc-maçon, criminel du réseau Rampolla, le « Père » Annibale Bugnini. Vous n’entendrez jamais pareil chant dans les croyances gnostiques, qui derrière la lune et le soleil, et autres apparats mensongers, vénèrent satan.

Il n’est pas une seule pièce constituant l’Eglise Traditionnelle, qui par sa beauté, ne montre son appartenance à Dieu. C’est pourquoi elle est la seule religion attaquée par le camp adverse. L’Agnus Dei témoigne de la profondeur de l’église traditionnelle catholique, la seule menant l’âme au ciel.

« Exi, immunde spiritus ! » (Pars, esprit impur !), par Laurent Glauzy

Dans un livre écrit il y a plus de cent ans, un prêtre allemand retrace le dialogue, questions / réponses entre un prêtre exorciste du XIXe siècle et le démon qui a pris possession d’une jeune femme de la région du Natal en Afrique du Sud.

Voici ce dialogue avec l’esprit du mal, mentionné en italique :

L’évêque demanda le nom du démon. Le démon épela son nom : « DIOAR ». L’évêque questionna : « Quel est ton maître ? » Il répondit : « Je n’ai aucun maître. » L’évêque poursuit : « Tu en as un et tu dois le nommer. » La jeune femme possédée traça avec son doigt en l’air le nom de « Lucifer ». L’évêque continua : « Pourquoi as-tu été chassé du ciel ? » L’esprit mauvais rétorqua : « Parce que Dieu qui devint homme, nous demanda d’adorer son Fils. Nous avons refusé, car il a pris une nature inférieure. »

Le démon a un comportement, une manière d’agir et des réponses qui lui sont propres. Il ne veut pas servir le fils de Dieu. C’est exactement la même réponse qui est formulée par les sectes gnostiques et talmudistes, comme l’Islam. Le démon reproduit les mêmes schémas, sous des formes différentes et mensongères.

Ce livre démontre aussi que la religion catholique traditionnelle est la seule à posséder les Sacrements pour entreprendre et réussir un exorcisme. Dans le cas des autres croyances, quand les responsables religieux veulent bien entreprendre un simulacre d’exorcisme, qu’ils n’ont pas peur du diable, ils chassent un démon qui est remplacé par un autre ou plusieurs autres. Car, un exorcisme, comme l’enseigne la Bible ne se fait qu’au nom de Jésus+Christ et avec le secours de la Très sainte Vierge. C’est pourquoi, même les protestants ont un champ d’action très restreint dans ce domaine, où dans les cas les plus sérieux plusieurs prêtres doivent jeûner et confesser. Car, le démon, pour semer le désordre, nomme les péchés non confessés (qu’il voit) des exorcistes.

1395077805

Ces exemples et le danger de l’exorcisme montrent une fois de plus que le catholicisme traditionnel, seule vraie religion des miracles, a des prêtres pouvant faire face aux cas de possession les plus risqués. Et, surtout pas, les autres sectes qui ne servent surtout pas à combattre le démon, mais à conduire les âmes en enfer.

C’est encore le catholicisme qui avec douze apôtres a évangélisé le monde. Des prêtres sans armes mais seulement munis de l’Esprit Saint ont converti des tribus cannibales (Cf. « 30 ans chez les papous »). Les sectes sont incapables de telles miracles, bien entendu.

Tout est logique avec Dieu et le catholicisme !

LA RELIGION CATHOLIQUE TRADITIONNELLE, LA SEULE AU-DESSUS DES SENS, par Laurent Glauzy

L’écrivain écossais Robert Louis Stevenson du XIXe siècle exposait que manquer la dimension surnaturelle, de fait, entraîner l’échec du naturel, car l’homme est spirituel. Si l’on manque donc la dimension que Dieu nous octroie, par le péché nous descendrons avec certitude en dessous du naturel, pour rejoindre le domaine des passions secrètes.

La religion catholique traditionnelle, unique religion des miracles, amène l’âme au surnaturel par les Sacrements, dont la confession et la communion. C’est pourquoi, la fréquentation régulière et soignée des Sacrements est essentielle. Car, c’est la force du Christ qu’il s’agit de mettre dans notre âme.

Un imam confiait de manière directe qu’il ne pouvait pas se passer de femme au-delà de quinze jours. Et, ce cas n’était pas singulier. Or, quand les sens dirigent, la concupiscence, l’orgueil, le mensonge sont des péchés qui arrivent à grand renfort. Le ramadan, le seul jeûne entraînant un surplus pondéral illustre très bien cette réalité d’une croyance qui nourrit tout sauf l’âme. Et cinq minutes après la rupture du jeûne, les récits sur les excès sensuels abondent. Dieu ne peut pas conduire de telles attitudes de schizophrénie et démoniaques. C’est aussi la raison pour laquelle le divorce et le remariage sont facile dans l’Islam et le Talmudisme, car leur absence de VRAIE spiritualité exacerbe plus la chair qu’il ne la maîtrise. Un Algérien écœuré par l’hypocrisie de l’Islam me racontait que les islamistes réfugiaient dans les bois, durant la période terroriste, privés de femmes, se sodomisés. Nous sommes à l’opposé de l’armée de Jeanne d’Arc qui gagnait ses combats en faisant confesser ses soldats, des soudards pourtant peu enclins à la sainteté. Mais seul le catholicisme permet ces miracles. Et que dire du Maréchal Foch récitant chaque jour son chapelet, quand il ne pouvait assister à la messe, grand victorieux avec le Maréchal Pétain de la Grande Guerre ?

Un pasteur de très bonne morale et meurs que je connais personnellement, rapportait aussi qu’il avait des relations avec sa femme avec des moyens contraceptifs. Ce qui est complètement prohibé et considéré comme péché mortel.

La chasteté est très facile à condition d’être un catholique ayant une vie religieuse et sacramentelle soignée et ordonnée.

Et, si l’on regardait de plus près les cas de pédophilie, l’on constaterait que la religion catholique est de très loin la moins touchée, même si nous sommes obligés d’y intégrer les catholiques maçonniques. Il s’agit d’un phénomène nouveau liée à l’église moderne, qui a bafoué les sacres (donc les grâces ne passent plus), et dont la plupart des prêtres sont francs-maçons. Il faut donc y voir davantage l’aspect satanique de la franc-maçonnerie, où durant des séances de haut niveau Satan apparaît en personne.

Là encore, par ses grâces, forces d’Amour de Notre Créateur, nous constatons qu’elle est la vraie religion. Dans les sectes antichrétiennes, dont le protestantisme (qui est une secte talmudiste) fait partie, nous entrons dans le domaine des sens, des hommes qui ont manqué la dimension surnaturelle et qui à ce titre ne pourrons jamais être dans la contemplation béatifique du paradis.

 

 

Catholicisme de Tradition : la beauté de la vérité, par Laurent Glauzy

Le catholicisme de Tradition brille par son équilibre parfait qui ne peut être que le résultat de l’Esprit Saint.

La messe de Tradition est l’assistance du prêtre par une armée d’anges descendus à ce moment du ciel.

A la transsubstantiation, notre Seigneur est présent dans l’hostie, comme l’atteste par exemple le miracle de Lanciano. Répétons-le sans cesse : l’hostie que des satanistes achètent plus de 5.000 dollars. Nous comprenons donc pourquoi, les satanistes des loges ont voulu créer une nouvelle messe, chose que fit l’obsédé suicidé Luther avec l’assistance du diable (Cf. « La conférence entre Luther et le Diable au sujet de la messe »)

A titre personnel, j’ai reçu trois contacts cette semaine de personnes ayant rejoint la tradition. L’espoir est de mise. La France est catholique et le restera.

Bref, nous l’avons bien compris, le catholicisme est la vérité, la beauté et la religion des miracles.

Le reste n’est que secte sans sacrement, de la bouillie vomie de l’enfer.

Montrez que la France catholique est fière et de plus en plus forte, en assistant auprès des prêtres de la Tradition à la Fête de l’Assomption, le 15 août.

Demandons dans nos prières l’anéantissement des fausses croyances en France, et dans le monde.  Là encore, il est à rappeler que l’Autriche n’est pas devenue communiste au lendemain de la Seconde Guerre mondiale grâce à la prière du chapelet récitée par plus d’un million d’Autrichiens.

 

 

messe4

 

 

« Entrées précédentes