Site icon Pro Fide Catholica

Que sont Réellement les « O.V.N.I. », les « Abductés », les « Gris », les « Verts » …?

Des Tonnes de Témoignages sur les O.V.N.I. sur les « Abductés », les Gris », les « Verts, les « Reptiliens, etc, grouillent sur le Net.

Bahram Chegani est d’origine Iranienne vivant en France depuis 16 ans, athée puis Musulman avant de rejoindre la foi Catholique.

 

Voilà ce que Bahram Chegami a constaté lors de ses recherches :

Les Apparitions d’O.V.N.I. EXPLOSENT à partir de 1917, date des Apparitions MARIALES de FATIMA.

 

Et INEVITABLEMENT, les Apparitions de Notre Sainte Mère aux Enfants de Fatima seront prises pour des « Apparitions d’O.V.N.I !!!

Il n’en fallait pas plus pour Détourner l’Humanité de DIEU…………………… le PLAN DIABOLIQUE a bien « Marché » !

 

Bahram Chegami révèle que c’est Aleister Crowley qui DESSINA LES GRIS.

Et la N.A.S.A. à donc fait LE RESTE pour le PLAN CONTRE DIEU avec la Collaboration de la Pédo-Criminelle Hollywood pour arracher les Belle Âmes de nos Enfants de DIEU pour les diriger vers SATAN.

Dernier Logo :

L’Avant Dernier Logo était, je cite, la « pré-boulette de viande ».!!!

Et le Premier logo s’appelait : LE VER !!! -Un ver de Terre qui RAMPE- :

Et il faudrait applaudir LA NASA !!!

 

Afin que l’Humanité soit convaincue de l’Existence des « Extra-Terrestres », le PEDO-CRIMINEL Steven Spielberg sortira sa Soupe Frelatée : E.T. !

https://pedopolis.com/2018/07/27/selon-lacteur-isaac-kappy-steven-spielberg-et-tom-hanks-seraient-des-pedocriminels/

 

Un Enfant qui tend la Main vers celle d’Un démon, voilà ce que produit la Criminelle Hollywood !

Une Fillette qui embrasse la Création d’Aleister Crowley !!! Voilà ce que ne peuvent que promouvoir les PEDO-CRIMINELS D’ HOLLYWOOD.

 

 

La propagande sataniste CONTRE les Enfants

LE PAYS DE CANDY « N’échappe pas à la Règle » : il fallait coller à Candy un « ALISTER ou ALAISTER ».

Décriptage :

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Candy sans jamais oser le demander.
« De qui vais-je parler pour mon premier article ? » telle est la question qui m’a turlupiné durant quelques jours. Ayant en charge la rubrique adulescent-revival, la réponse m’est apparue comme une évidence : un personnage qui traumatisa une génération entière (nul ne sait quelles conséquences si ce personnage avait encore sévi de nos jours), je veux bien évidemment parler de Mademoiselle tâche de son alias Candy.

Au pays de Candy : Un pays comme les autres ?

Candy est une orpheline trouvée avec son amie Annie la veille de Noël près de l’orphelinat de Mademoiselle Pony et Sœur Maria.Durant 115 épisodes (sans véritable fin) Candy va faire son voyage initiatique vers le bonheur en connaissant surtout des déboires en tout genre, (la mort de son premier amour Anthony, la maltraitance de sa famille d’adoption, la première guerre mondiale), parcourir le monde. Il n’existe pas de fin officielle car suite à une dispute, les deux auteurs (la scénariste Kyoko Mizuki et la dessinatrice Yumiko Igarashi) se pistachent la tronche pour avoir la paternité (maternité?) de l’œuvre ; ce qui gèle tous les droits d’exploitation)

Candy : une ado à problèmes…

Candy est le premier shojo-manga (manga pour filles littéralement) à faire son apparition en France et le moins que l’on puisse dire, c’est que son arrivée a provoqué un séisme culturel dans l’Hexagone (en même temps que le grand cornu de Goldorak). En effet, Candy sous ses airs gentillets, est quand même très traumatisant psychologiquement pour les enfants. Visez un peu : une enfant abandonnée le soir de Noël dont les problèmes vont toujours aller crescendo, qui perd son amoureux d’une chute de cheval (la scène était tellement violente et choqua tellement de parents que Dorothée elle-même annonça fin décembre qu’il s’agissait d’une mauvaise interprétation de la scène et qu’Anthony avait fait une grave chute mais qu’il était soigné et qu’on le retrouverait en janvier de la nouvelle année…). À partir de cet instant, les incohérences scénario/traduction vont se multiplier si bien qu’à la fin du dessin animé, pris au piège de leur vil mensonge, on apprendra effectivement qu’Anthony est bien mort et qu’Alistair l’a rejoint.

http://www.dailymotion.com/swf/x26mtf_027-candy-generique-au-pays-de-cand_fun
#027 – Candy – générique “Au pays de Candy”

 

Bien que pour les nippons les épreuves – aussi cruelles soient elles – ne sont qu’un moyen de se transcender, la finalité importe peu à l’inverse des Européens, la venue de Candy et de pote cornu au pays de la baguette et d’Yvette Horner fit grincer les dents de Jacqueline Joubert (mentor de Dorothée et mère d’Antoine de Caunes) qui ne voulait pas de ça chez elle à Antenne 2 et a donc convoqué une armada de psychologues pour regarder les épisodes avant leur diffusion et y apporter quelques changements afin de les rendre plus politiquement corrects pour un petit Français ; quitte à rendre l’histoire incohérente par moments (c’est le temps des petits coups de bistouri de quelques secondes à peine… un temps béni comparé aux heures noires du manga en France).
 
Une fin ?

Je vous vois déjà trépignant d’impatience pour lire enfin la fin. Et bien je vais vous décevoir : il n’existe, à ce jour, aucune fin officielle du manga à cause du conflit qui opposa les auteurs. Pourtant, quand le dernier volume du manga a été publié, Kyoko Mizuki avait commencé à écrire la suite de Candy qui se présente en trois nouvelles, auxquelles devaient s’en ajouter d’autres. Ces nouvelles n’ont été publiées qu’au Japon, et ce à la fin des années 70. Mizuki a surtout voulu développer le caractère de chaque personnage, plus particulièrement celui d’Albert (aventurier, amoureux des animaux et de la nature. Candy rencontre Albert à chaque fois qu’elle traverse une difficulté). Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Albert part en voyage et ne reste pas auprès de Candy. Candy reste à la maison Pony pour aider Sœur Maria et Melle Pony. Terry (le seul véritable amour de Candy, dont elle fait la connaissance au début de ses années au collège. Il joue de l’harmonica et adore le théâtre) est peu évoqué, mais on sait qu’il est à New York. Il n’est pas précisé qu’il soit auprès de Suzanne (une actrice qui tombe follement amoureuse de Terry. Elle perd une jambe en se jetant sous un projecteur la veille de la représentation de Roméo et Juliette pour le sauver, et tente de se suicider pour ne pas être un poids dans la vie de Terry mais Candy la sauve in extrémis).
Une chose est sûre : Annie et Archibald se marient (Candy fait la connaissance de ce dernier en le sauvant de la noyade… et éconduit le jeune homme en lui faisant comprendre qu’il faut qu’il s’occupe plus de son amie Annie qui, elle, éprouve de l’amour pour lui.)

On en apprend aussi un peu plus sur Georges, le tuteur d’Albert. Ce dernier est en fait français. Il a été adopté enfant par le père d’Albert, lors d’un de ses voyages en France.
Il existe une fin officieuse de Candy et nous la devons à nos chers voisins transalpins. En Italie comme dans la majorité des pays, sa diffusion a connu un énorme succès. Quand la série s’est achevée, la chaîne de télévision qui la diffusait reçut tant de réclamations des fans en total désaccord avec la fin du dessin animé, qu’elle décida, la seconde fois qu’elle diffusa la série, d’ajouter quelques images supplémentaires à la fin que nous connaissons tous. Ainsi, la chaîne prit des images des rêves de Candy en rapport avec Terry (celles où Candy se voit prendre le train et retrouver Terry…) et les ajouta à la fin du dernier épisode. De ce fait, ils créèrent une nouvelle fin à partir d’anciennes images de la série. Les fans crurent à une nouvelle fin dans laquelle Candy et Terry se retrouvaient. Il est à noter que cette fin ne peut avoir aucune légitimité car elle n’a été validée par aucun des auteurs.

Le Merchandising

Candy, n’a pas bénéficié à l’époque d’une gamme de produits étendue. Très peu d’objets sortent mis à part le 45 tours, l’album Panini et les verres Amora, un puzzle et un mouchoir (surement pour écoper les torrents de larmes que cette série a dû engendrer). Le vrai merchandising de masse viendra dans les années 95 quand on exhumera toutes les séries mangas de notre enfance. Ainsi sortiront tout droit de l’import des objets utiles (le taille-crayon, le crayon, le papier à lettre, des boucles d’oreilles en forme de Capucin le pote raton-laveur) et d’autres d’une utilisation plus farfelue (String Candy-Terry, les petites culottes, la tenue d’infirmière).

EnvrAk 18/09/2009 : http://www.envrak.fr/medias/candy-la-verite-enfin-revelee/

*****

Bahram Chegani révèle également qu’un nombre Incalculable de Chercheurs se sont penchés sur ces « O.V.N.I. et autres « apparitions » dites « Extra-Terrestres » dont les « Abductés » ».

Les Chercheurs Ufologues qui sont de Bonne Foi et qui ne seront JAMAIS RELAYES NULLE PART diront, je cite :

« Qu’il n’y a Rien de Bon derrière tout ça, toujours quelque-chose de MAUVAIS ».

En effet, ces Ufologues qui ont fait toutes les expériences nécessaires face aux cas « Extra-Terrestre » ont dit qu’ils ont été les Témoins d’Abductés auxquels l’ont lance de l’EAU BENITE pour que tous les Symptômes de l’Abduction CESSENT et TOUT S’ARRÊTE NET.

Ces Ufologues ont pu également constater que la Croix du Christ tendue et le Saint Nom de la Vierge Crié vers un O.V.N.I. pour que ce dernier s’évanouisse DE SUITE.

Les cas de Possession et de croyance aux Gris, aux Verts, aux Reptiliens etc, CESSENT DE SUITE à la Seule Prononciation du Nom de Dieu et de la Très Sainte Vierge Marie.

A chaque « Enlèvement », crier de Suite le Saint Nom du Christ et de la Sainte Vierge et l’entité Démoniaque qui prend la forme qu’elle veut s’en va, s’évapore.

 

Les Amérindiens qui vénèrent « Le Peuple des Etoiles » sans le vouloir ni le savoir font venir des Démons, Démons qui sont par milliards dans ce Monde.

 Et malheureusement, ces Amérindiens envoient des « Massages d’Amour » à ses Entités Malfaisantes qui appartiennent au monde Invisible de Satan et prennent toutes les formes possibles et inimaginables pour récolter les Âmes qui iront à leur Maître Satan car « Des sphères LUMINEUSES enlèvent des Enfants ». !!!!!

Site Dramatic.fr : http://www.dramatic.fr/peuple-des-etoiles-p484.html

Une majorité de prêtres ne croyant plus au Mal, au Démon, à Satan à l’Enfer depuis Vatican 2, Satan a tout champs Libre pour s’approprier des Millions d’Âmes qu’il n’aurait Jamais eu avec LA LOI Vatican 1 qui était établie pour que Nos Âmes Retournent TOUTES à Notre Créateur.

 

Que nos Prières, ramènent toutes les Âmes égarées à Notre Seigneur. Ainsi Soit-il.

 

« Plus une Société s’Eloigne de la Vérité, plus elle Haïra ceux qui disent la Vérité ».

George Orwell -1984-

 

LE POUVOIR DE SATAN par Laurent Glauzy

Quitter la version mobile