En 2003 la série Dead Zone annonçait la pandémie, le coronavirus et la chloroquine

Passée sous silence en France, cette vidéo –jugée prémonitoire– fait le buzz sur les réseaux sociaux anglophones depuis 2 jours.

Il s’agit d’un montage basé sur l’épisode 14 (saison 2) de la série « The Dead Zone » (inspirée du célèbre auteur Stephen King).

L’histoire raconte comment un homme doté de prescience va préconiser « la chloroquine » pour juguler une pandémie de « coronavirus » issue de « Chine »

Scénariste (aujourd’hui embarrassé): un certain Jeremy Bernstein, diplômé de biochimie qui -détail original- a été consultant au sein du…Centre national de l‘antiterrorisme

L’épisode a été produit par deux Américains ô combien singuliers : engagés radicalement en faveur d’Israël, l’un des deux n’est autre que le petit-neveu de David Ben Gourion, fondateur du régime sioniste et criminel de guerre. Le second est un mécène de Tsahal.

DEADZONE

Avant de découvrir ci-dessous l’identité du duo, leurs connexions étroites avec l’appareil d’État israélien (notamment l’agent secret et producteur d’Hollywood Arnon Milchan) ainsi que l’intégralité (pour juger sur pièces) de l’histoire, un rappel-clé s’impose : l’épisode, diffusé dès juillet 2003 (et vite scénarisé/réalisé/monté dans les semaines qui ont suivi l’émergence -en novembre 2002- du SRAS), met en avant la choloroquine contre le coronavirus….quatre mois avant la première publication scientifique (parue dans The Lancet) sur ce sujet.

Source

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s