LE DECALOGUE DE SATAN réédité et préfacé par Laurent Glauzy

Le nouveau livre d’auteur inconnu et préfacé par Laurent Glauzy sort en avril 2018.

Il s’agit d’un ouvrage grand format qui comptera plus de 500 pages dont 12 pages en courage : « Le Décalogue de Satan » est un livre choc.

4e DE COUVERTURE

De nombreux documents inédits et introuvables retracent trois siècles de complots menés par la franc-maçonnerie, et dévoilent les origines sataniques de la déclaration des droits de l’homme de 1789. À l’instar de Pie VI, les papes condamnèrent, bien entendu avant Vatican II, ces droits monstrueux qui entraînent la damnation des âmes.

La révolution mondiale se développe depuis deux siècles en s’appuyant sur les principes révolutionnaires. Elle a même gangrené le clergé ! Vatican II n’est qu’un écho de la doctrine élaborée dans les loges au XVIIIe siècle. Ainsi, ces pages dévoilent l’étrange mise en scène de l’intronisation dans les loges de Jean XXIII, l’implication de Paul VI avec le KGB et l’assassinat de prêtres envoyés en mission secrète en Union soviétique. Ce pape juif sodomite collaborait dans ses œuvres criminelles avec un certain Alighiero Tondi, devenu prêtre en 1936 à la demande d’une section spéciale du Parti communiste italien et entraîné à l’espionnage à l’Université Lénine de Moscou. Après l’avènement de Paul VI, il retourna à Rome avec sa femme communiste, qui fut élue membre de la Ve Législature en 1968.

C’est dans cet empire soviétique dédié aux talmudistes et à Satan, que l’architecte Stjusev construisit en 1932 le Mausolée de Lénine dédié au prince des Ténèbres… D’ailleurs, conformément à ces mêmes préceptes, le juif Karl Marx était un sataniste qui adhérait à la secte de Johanna Southcott vénérant la déesse Shilo.

Comme nous le constatons, Vatican II n’est pas épargné par le satanisme : il en est au contraire une des têtes de l’hydre et de la Synagogue de Satan. Le Dr Joseph Lichten (né Lichtensztul), juif d’origine polonaise, américain, membre de la franc-maçonnerie juive le B’naï B’rith et de l’Anti-defamation League qu’il représentait officiellement à Rome, chargé d’affaires officieux de l’État d’Israël auprès du Saint-Siège, se voit conférer le 1er juillet 1986, par Jean-Paul II, l’ordre de saint Grégoire avec la dignité de commandeur. En 1990, le « pape » décerne cette même distinction au pédo-sataniste Jimmy Savile. Ce proche ami du prince Charles se faisait notamment embaucher dans les hôpitaux pour y violer les cadavres. Plusieurs frères maçons assisteront à ses funérailles à la cathédrale de Leeds, le 8 novembre 2011. Jean-Paul II avait aussi côtoyé la famille Solvay, nom d’une dynastie d’industriels belges qui apparaît dans l’affaire du pédo-criminel Dutroux. Jean-Paul II semblait bien proche des juifs et des pédo-satanistes.

Le présent ouvrage, dont l’auteur reste inconnu, fait également toute la lumière sur la Révolution dite « française », ses mêmes principes talmudistes et lucifériens. Ainsi, apprenons-nous que si le cardinal Fleury, premier-ministre de Louis XV, interdit la maçonnerie en 1737, les loges tranchèrent en revanche la tête de Louis selon le rituel kadosch ; et que les révolutionnaires talmudistes tentèrent de gazer les vendéens ! Un vrai génocide celui-là !

 

RESERVATION ET PAIEMENT

34 € (port compris)

Vous pouvez le réserver sur Paypal : laurent-blancy@neuf.fr et par chèque à : Laurent Glauzy – BP 25 – 91151 Etampes Cedex

 

LE DERNIER LIVRE DE LAURENT GLAUZY EST PARU ET EN VENTE SUR NOTRE SITE.

 

Ce livre dénonce sans concession Israël et le Talmudisme comme plans antichristiques de la prochaine dictature.

Sa résidence principale sera à Jérusalem et il demeurera aussi à Rome.

Ce livre, adapté et traduit de l’allemand par Laurent Glauzy, écrit dans les annés 1920 par le P. Franz Spirago, est d’une actualité brûlante, tellement montre-t-il avec précision la proximité de l’avènement de l’Antéchrist. Il fournit aussi des réponses complètes et impressionnantes sur cet homme aux ordres de Satan qui bouleversera le monde. Cependant, très peu de livres sont parus sur ce thème, comme s’il s’agissait de tenir caché les plans de l’élite occulte qui dirige réellement le monde. Car, nous constatons à la lecture des prophéties de Sainte Hildegarde, Saint Grégoire le Grand, Saint Anselme, Saint Irénée, Saint Augustin, la réalisation prochaine de son avènement. Sur le plan politique, il ne fait aucun doute que le sionisme rentre dans cette perspective. L’Antéchrist qui réhabilitera l’Islam et persécutera les chrétiens, naîtra d’une juive, et les juif retourneront en Israël. À travers l’Antéchrist, Satan règnera dans une dictature sans égale. Il inventera des instruments de tortures et de contrôle à partir des nouvelles technologies ; et les livres défendant la foi chrétienne seront brûlés. Par ses prodiges, il détournera même les meilleurs chrétiens de la vraie foi. À cet effet, il inversera même le cours des rivières, modifiera les trajectoires de la lune et du soleil et ressuscitera les morts : « À ce moment, la pierre tombale s’ouvrira et le corps du défunt s’élèvera, comme si le fossoyeur l’évacuait, et puis un homme d’une belle stature montera fraîchement et sainement du tombeau, il saluera aimablement les gens rassemblés et glorifiera d’une voix forte l’Antéchrist. » (Cornelius a Lapide)

Cet ouvrage d’une incroyable actualité, vous apprendra tout sur l’Antéchrist.

Commandez le dans librairie sur notre site

L’Antéchrist et les Juifs : 16 € + 4,50 € frais de port

antechrist et juifs

DE SIMONE VEIL A THIERRY KABILE ET LE TRAFIC D’ORGANES, par Laurent Glauzy

Dans sa parution du 4 juillet 2018, l’hebdomadaire Rivarol, dont la qualité et la perspicacité des articles démontrent qu’il s’agit d’un vrai journal de résistance contre la dictature talmudo-maçonnique, et que nous devons soutenir en l’achetant mais aussi en le laissant dans des lieux de passages, rappelle ce que fut l’ignoble Simone Veil, à l’occasion de son entrée au Panthéon dans le dépotoir où sont entreposés les collabos de la république.

Tout d’abord, sur l’holocauste, Rivarol cite Louis-Ferdinand Céline et son expression de « magique chambre à gaz ».

Rivarol écrit que « Simone Veil a bien mérité de la république cosmopolite. Il était donc logique qu’elle entrât au Panthéon, où elle est en bonne compagnie avec les René Cassin, les Jean Moulin et autres figures de l’imposture résistancialistes. Il était logique que Macron, l’homme d’Attali et des Rothschild, présidât cette cérémonie, comme il l’avait dix jours plus tôt présidé à l’Elysée pour la fête de la musique une soirée de musique électronique où un disc-jockey affichait fièrement sur son maillot la mention « fils d’immigré, noir et pédé ».

Il est une information essentielle qu’aucun journal n’a repris et qu’il est une importance capitale à divulguer. Le Disc Jockey en question diffusait des paroles en anglais disant « tu ne tueras pas le diable ».

Rivarol attaque ensuite le volet des dons d’organe mentionnant un accord franco-israélien unilatéral, car « l’archaïsme judaïque refuse l’excision d’organes sur un cadavre juif, tout en acceptant le remplacement d’organes sur un corps vivant. L’entité sioniste n’ayant pas assez de ses Palestiniens pour réparer les Juifs malades. »

Ensuite, Rivarol évoque Agnès Buzyn, favorable à l’euthanasie et au suicide assisté, qui est l’ex-épouse de Pierre-François, fils avocat l’avorteuse Simone Veil.

Nul n’ignore que le faux Dr Kouchner fut accusé de trafic d’organes dans la guerre du Kosovo. Son frère de race Crozemarie impliqué dans le scandale des malversations de l’association anti-cancer de l’ARC, n’était pas médecin. Crozemarie était détenteur d’un BEP d’électricien et était consommateur de prostituées qu’il faisait venir des États-Unis, dépensant 1.000 € pour l’achat d’une bouteille, ou faisant détourner le cours d’une rivière pour qu’elle passe devant chez lui (Cf. Le gang du cancer).

Nous voyons comment sont traités les goyim, dans un univers qui ressemble de plus en plus à « La planète des singes » : les vrais civilisateurs sont réduits au stade de l’animal et…

Donc, qui peut croire que Simone Veil et Buzyn ne sont pas impliquées dans des affaires scabreuses ? Il est à ce sujet essentiel de rappeler que le récit de Thierry Kabile, dont la mère entrée dans un hôpital de la région parisienne pour des varices est ressortie délestée de ses organes. Les yeux étaient enlevés de ses orbites, alors que l’on tentait de cacher son cadavre. Récemment, Thierry Kabile m’a témoigné avoir eu des problèmes quand il s’est rendu sur la tombe, où l’on prétend mensongèrement que sa mère est enterrée. Le fonctionnaire du cimetière refusait qu’il prenne des photos de la tombe, alors que des journalistes étaient présents. Le maire de la commune de la banlieue parisienne fut même averti de sa visite sur une tombe qui n’est pas, en réalité, celle de sa mère.

Thierry Kabile a été récemment menacé par un ancien ministre.

Ce cas me rappelle aussi une discussion avec Didier Rochard. Cet ancien et excellent journaliste de la très pusillanime radio Courtoisie me confiait avoir préparé une émission sur le trafic d’organes au sein des morgues. Des parties d’un autre cadavre ou de plusieurs autres cadavres étaient restituées dans des cercueils fermés aux familles. Cette émission ne fut jamais diffusée.

Voilà des thèmes et un homme que Rivarol devrait présenter dans ses pages, pour bien expliquer que le trafic d’organes se déroule en France aussi et surtout. Un trafic contre les goyim mêlant bien les plus hautes autorités de notre État aux mains de criminels comme l’histoire en connu dans les régimes communistes. Mais, à propos de quelle religion étaient les dignitaires communistes ?

Nous voyons bien enfin que le trafic d’organes dans laquelle est impliquée l’industrie talmudique du crime, marche de pair avec un autre crime anti-goyim : le pédosatanisme.

 

PHOTOGRAPHIE : Thierry Kabile et l’excellent Maître Philippe Fortabat-Labatut qui dans une autre affaire condamner le profanateur de la tombe du Maréchal Pétain, et fut l’avocat aussi de Jacques Médecin.

LIBRAIRIE ANTI-MACONNIQUE de Laurent Glauzy

En marge de la sortie du prochain livre de Laurent Glauzy, sur le plus grand secret de l’église « Vatican II », intitulé L’ASSASSINAT DE PADRE PIO – LE SECRET DE LA TOMBE VIDE, ce mois-ci, pour juillet, la nouvelle librairie anti-maçonnique de l’auteur propose quatre livres.

JEAN XXIII & VATICAN II : SOUS LES FEUX DE LA PENTECÔTE LUCIFERIENNE, de Lebaindre et Grandjean (120 p., 14 €)

Oui, il s’est passé quelque chose de très grave au début du Concile. Dieu a permis par une juste justice que tous soient aveuglés. Vatican II est un châtiment, châtiment des péchés des clercs qui, depuis la mort de saint Pie X, ne croyaient plus au démon, ne savaient plus ses projets, ne combattaient plus ses troupes, ne veillaient plus, laissaient l’erreur tout envahir, édulcoraient la vérité, dormant paisiblement pendant que les ennemis investissaient la maison. La conséquence fut terrible : Dieu permit que TOUS apostasient et une hiérarchie parallèle gnostique imposa son pouvoir avec insolence, violence, détruisant tout. Ils étaient docteurs en Vérité, ils connaissaient la vérité, ils l’avaient enseignée, et pourtant !

QUELLE EST LA VERITE SUR LE PENDULE ET LE MAGNÉTISME ? (dossier) (255 p, 16 €)

Nous lisons dans la vie de sainte Jeanne d’Arc et de saint Bernard qu’ils refusèrent d’être guéris par les passes magnétiques d’une « guérisseuse ». Nos pères savaient d’instinct que ces pratiques étranges ne venaient pas de Dieu. Le « sensus fidei » alerte l’âme soucieuse d’aimer Dieu et d’éviter le péché véniel. Ces « passes magnétiques » sont étrangères à la tradition catholique. Baguettes et pendules ont été trouvés dans les tombeaux égyptiens de la Vallée des Rois. Leur usage ésotérique était réservé aux seuls initiés aux mystères, prêtres et magiciens. Dieu, dans l’Écriture , condamne ces pratiques d’interrogation du bois.

DE LA PASSION DE NOTRE-SEIGNEUR JESUS-CHRIST A LA PASSION DE L’EGLISE, de Louis-Hubert Rémy (12 €)

Une nouvelle épreuve se présente. Elle risque d’être très grave : c’est la Passion de l’Église, mais on ne peut la comprendre qu’après avoir médité sur la Passion de Notre-Seigneur Jésus-Christ. La Passion de l’Église sera terrible avec le même but et les mêmes bourreaux. Hier, rendre odieux notre Sauveur, demain rendre odieuse Sa Sainte Église. Le motif : le péché abominable de sodomie dans l’Église. Il est temps de voir et de ne pas se tromper. Un énorme procès se prépare. Il est déjà très avancé aux États-Unis et les condamnations sont terribles.

BOIRE DE L’EAU DE MER (dossier sur les découvertes du Dr Hamer), de Francisco Martin (18 €)

Au débout du XXe siècle en France, René Quinton sauva la vie à beaucoup d’enfants malades du choléra en leur injectant de l’eau de mer. Dès lors et jusqu’en 1980, la Sécurité Sociale prescrivait l’eau de mer (bue ou injectée). Actuellement, de plus en plus d’entreprises la mettent en bouteille et la vendent à prix bas. L’eau de mer guérit 100% des hernies discales (non opérées), soulage la constipation, la gastrite, etc. Francisco Martin est un chercheur qui travaille sur l’utilisation médicale de l’eau de mer.

TOTAL DES QUATRE OUVRAGES : 68 € (port compris)

Mon petit record de natation, Laurent Glauzy.

Hier, j’ai fait tomber mon petit record de natation : 2 km en 48 mn.

C’est la pleine forme et je nourris l’espoir de faire un triathlon, peut-être.

Voilà, ce sont des séances d’entraînement entre deux corrections du prochain livre qui est bientôt prêt et devrait sortir début août. Son titre fut déjà annoncé : L’ASSASSINAT DE PADRE PIO – LE SECRET DE LA TOMBE VIDE.

Quoi qu’il en soit le sport permet d’entretenir une hygiène de vie et de pensée, qui doit se coupler avec une vie spirituelle ordonnée. Je le répète, car les prêtres de la Tradition ne le disent pas, le chapelet doit être récité au moins une fois par jour. C’est le minimum du minimum.

Une bonne journée spirituelle s’articule autour de la prière du matin et du soir, du rosaire (3 Mystères) et le chapelet de saint Michel qui dynamise l’âme. Avec de telles armes spirituelles, vous êtes complètement invincible : Notre Sainte Mère se charge de tout, et surtout de vos ennemis.

Le sport est ainsi un élément essentiel que tout catholique doit pratiquer plusieurs fois par semaine pour s’entretenir, mais surtout pour garder un esprit de résistance et de patience dans les épreuves. Le sport est l’équivalent de notre chapelet, mais au niveau naturel. Il est une manière de respecter ce que notre Seigneur nous a laissés en usufruit : une machine parfaite. Là-dessus, nous devons ajouter un sport de combat. Saint Michel montre entre autres que le catholicisme est une religion de combat. Là encore, les prêches mous des prêtres de la Tradition montrent l’inverse. Car, les prêtres de la Tradition devraient prononcer des sermons à nous faire lever. Or, c’est l’inverse, ils nous endorme. Comment voulez-vous être prêt au combat et à l’apostolat, quand les prêtres vous font dormir ? C’est le drame de l’Église y compris Traditionnelle. Et, cela doit changer.

Le catholique doit donc être une personne en alerte, avec son chapelet, mais aussi avec la pratique du sport dont une discipline de combat.

Enfin, nous devons absolument privilégier un coucher tôt. Maximum à 22h30, extinction des feux, car la mélatonine est sécrétée entre 22h et 22h30. Et nous devons aussi favoriser un réveil matinal, avec un signe de croix, prières, et des pompes et abdos.

La prière et le physique, le surnaturel et le naturel, permettent d’avoir la juste mesure de nous-mêmes, de catholiques de la Tradition qui un jour seront appelés à prendre le pouvoir, quand Dieu Seul l’aura décidé.

bougies

 

 

« Entrées précédentes