Notre Dame de l’Ermitage Font-Romeu

Notre Dame de L’ Ermitage.


 

La Despedida c’est la descente de la Vierge Marie de l’Eglise de l’Ermitage à l’Eglise de Font-Romeu où elle passe l’Hiver.

Cette procession date du Moyen-Âge et est encore Officielle de nos jours dans les Pyrénées-Orientales.

Résultat d’images pour image de la procession de font-romeu

Que nous dit Wikipedia sur cette procession et sur la Vierge Marie.

Wikipedia :

Construits au XVIIe siècle, puis plusieurs fois agrandis, les bâtiments actuels recouvrent un lieu de pèlerinage plus ancien, datant du milieu du Moyen-Âge.

Ils s’organisent autour d’une cour rectangulaire, fermée au nord par la chapelle Notre-Dame. Achevée au XVIIe siècle, en 1686, la chapelle est remaniée au XVIIIe siècle. Elle abrite trois retables, dont le plus remarquable est dédié à la Vierge Marie. Il fut en partie réalisé par le sculpteur catalan Joseph Sunyer, entre 1704 et 1707. Un des fils de l’artiste repose d’ailleurs dans l’église, comme l’atteste l’inscription funéraire visible dans le mur de l’édifice, face au portail d’entrée.

L’ermitage comporte un camaril très richement décoré, dans lequel est abritée la statue de la Vierge de Font-Romeu, sculpture romane datée du XIIe siècle. Cette pièce de 4 m par 4 est accolée à l’est de l’église, dont elle est séparée par le retable du maître-autel. Elle a été élevée à l’emplacement de l’oratoire primitif au XVIIIe siècle, et décorée par l’artiste Joseph Sunyer, certainement avant 1734. Le mobilier qui l’orne est classé Monument historique depuis 1928.

Les bâtiments abritent également une fontaine, dotée d’une piscine datée du milieu du XVIIIe siècle. Elle serait à l’origine de guérisons miraculeuses, comme semblent l’attester certains des nombreux ex-votos situés dans la chapelle de l’Ermitage.

Cette fontaine est certainement à l’origine du nom du lieu, qui deviendra également celui de la célèbre station : « Font-Romeu » signifie en effet « Fontaine-du-Pèlerin » (le « romeu » étant à l’origine le pèlerin en route vers Rome, puis, par extension, tout pèlerin, en particulier en route pour Saint-Jacques).

La statue de la Vierge est descendue par procession (Baixar ou Despedida) le 8 septembre (ou le dimanche le plus proche) à l’église d’Odeillo où elle reste en hiver, puis est remontée (Pujar) au printemps (dimanche de la Trinité) à l’Ermitage où elle passe l’été.

Ce rite rappelle la tradition des transhumances, au cours de laquelle les bouviers et bergers montent dans les alpages où ils passent la belle saison, et redescendent ensuite pour passer l’hiver à l’abri. Il est possible que la Vierge de Font-Romeu ait à l’origine accompagné ce mouvement pastoral ; cela pourrait expliquer pourquoi son dos est creux : elle serait ainsi plus légère à transporter.

******************

Oui, la Vierge Marie a toujours accompagné les tranhumances. Ce que Wikipedia ne dit et qu’il faut savoir c’est que JAMAIS un animal n’a été touché par la foudre où est mort dans les alpages. La Vierge Marie, que les Bergers sollicitaient, a toujours veuillé sur eux et est apparue : ce que Wikipedia se garde bien de dire !

Wikipedia donne la signification exacte de FONT ROMEU.

Font Romeu signifie bien « La Fontaine du Pélerin », et pour cause !
Les eaux de Font Romeu et des environs sont Miraculeuses. Wikipedia n’explique pas pourquoi le Lycée Sportif Climatique a été construit à Font Romeu !
Afficher l’image source
Tous les sportifs de Haut Niveau, comme l’équipe de France de football avant les matchs de cette année, séjournent à Font Romeu.
Tous les sportifs et athlètes du monde entier viennent à Font Romeu.
POURQUOI ?
Tout simplement parce-que qu’après un séjour à Font Romeu ils sont Régénérés !
Wikipedia n’insiste pas sur les Eaux Miraculeuses et pourtant, la Cerdagne a toujours été épargnée de la peste et de toutes les maladies contagieuses qui sévissaient partout en France.
Et les malades qui venaient à Font Romeu implorer la Vierge Marie, Guérissaient !
Olivier Giroud, notre Champion 2018 sait parfaitement cela et vient souvent à Font-Romeu.

Dans GALA du 26 mars 2017 à 14.42 par Mathieu Bonis

Très croyant, Olivier Giroud vient d’évoquer sa foi dans les colonnes de L’Equipe Magazine. L’attaquant des Bleus a ainsi indiqué s’être même fait tatouer sur son bras une inscription biblique.

« J’ai mon petit ordinateur, je regarde mes séries et puis de temps en temps, je passe un petit moment avec… Jésus. » Dans une vidéo publiée, le 23 juin dernier, par la Fédération française de Football, Olivier Giroud, l’attaquant de l’équipe de France, racontait son quotidien pendant l’Euro et évoquait sa foi chrétienne. Ainsi révélait-il en toute simplicité que, pendant le tournoi, son livre de chevet s’intitulait Un moment avec Jésus, écrit par Sarah Young, auteur américaine membre de l’Église presbytérienne, une lecture qui le mettait alors « de bonne humeur  ».

Une foi sur laquelle il vient à nouveau de s’exprimer, ce samedi 25 mars, dans les colonnes de L’Equipe Magazine : « Il m’arrive de prier en plein match. Parfois, tout ne va pas comme tu voudrais, tu sollicites l’aide de Jésus. Ça me fait du bien pour me reconcentrer, me focaliser sur l’essentiel. Lui parler me permet de faire le vide. Ça ne dure que quelques secondes, mais ça m’aide à évacuer ma frustration  », a ainsi expliqué l’attaquant des Gunners d’Arsenal, auteur d’un doublé avec l’équipe de France, hier soir, face au Luxembourg.

Le footballeur de 30 ans, par ailleurs papa d’une petite Jade (3 ans) et d’un petit Evan (1 an), fruits de son amour avec Jennifer, son épouse depuis 2011, ayant même choisi de tatouer sur son bras le premier verset du Psaume 23 en latin : « Dominus Regit Me Et Nihil Mihi Deerit » (« Le Seigneur est mon berger, Rien ne saurait me manquer »). « J’ai grandi avec les valeurs chrétiennes et je me suis toujours senti en sécurité en m’y conformant. Ces mots gravés sur mon bras me rassurent, je sais que si j’ai besoin de quoi que ce soit, d’une aide, je peux prier  », a ainsi avancé celui qui arbore également une croix au bras au gauche.

L’ ERMITAGE : Vue Nord de la Chapelle et son Clocher
LA FONTAINE DES MIRACLES
EX-VOTO DEDIES A LA VIERGE MARIE
L’ AUTEL DE LA VIERGE MARIE

L’ermitage de Font-Romeu est un des lieux religieux les plus connus du département des Pyrénées-Orientales. Il se trouve à l’extérieur de la ville, le long de la RN116, à droite avant d’entrée dans Font-Romeu.

L’histoire de l’ermitage de Font-Romeu commence en 1001. Le comte de Cerdagne, Guifré, fondait sur les contreforts du Canigou le Monastère de St Martin qu’il dota en 1007 de toutes les possessions d’Odeillo, d’Egat et de Targasonne. Ces moines eurent pour taches de développer la dévotion à Marie et créèrent de nombreuses statues à son effigie, qu’ils éparpillaient un peu partout dans leur territoire.

Elles étaient particulières ; faites en bois peint ou doré, de marbre ou de pierre, quelquefois même mais rarement en cuivre, étain ou plomb. Assise sur le trône, elles sont revêtues d’une tunique (appelée « Stola ») et recouverte d’un manteau plus ou moins long. Sur la tête elle porte un voile qui encadre leur visage et tombe sur les épaules, et elles sont pieds-nus. Elles sont caractérisés par le fait qu’elles portent l’enfant Jésus sur les genoux ou le bras gauche, comme si elles le présentaient. Ces Vierges sont appelées « de type romane », par opposition au « type byzantin », plus ancien, qui porte l’enfant contre la poitrine.

Au début du XIIe siècle le comte de Foix, dernier héritier des comtes de Cerdagne et du Conflent fit une incursion armée dans le pays. Des églises furent pillées (Les comtes de Foix étaient à l’époque favorable à l’hérésie cathare), et du coup il semble être normal que nombre de ces statues aient été caché.

 

L’ Image de la Sainte Vierge dans la Fontaine de L’ Ermitage

Voici le texte rapporté par le curé de Font-Romeu au XVIIIe siècle.

La Vierge de Font-Romeu
« Un troupeau de gros bétail d’Odeillo était en dépaissance, sous la garde d’un bouvier. Or il arriva qu’un taureau s’esquivait fréquemment du reste du troupeau et se rendait auprès d’une fontaine, creusant avec feu le sol et poussant des beuglements extraordinaires. Le bouvier mettait tout en oeuvre pour le rappeler de peur qu’il ne s’égarât. Poussé à bout, le bouvier allait un jour déchaîner contre lui sa fureur et ses coups lorsque, au sentiment de colère qui l’anime, succède la curiosité. Il observe alors le taureau et découvre dans la fontaine l’image de la Vierge que le taureau avait tant de fois signalé. Transporté de joie, il court vers la paroisse d’Odeillo annoncer le miracle. La communauté d’Odeillo rendit grâce à ce miracle en construisant une chapelle en ce lieu. »

L’histoire de la Chapelle

Cette chapelle primitive était de dimensions modestes. Elle est citée en 1324 sous le nom de Ecclesia Sanctae Mariae. En 1525 elle fut remplacée par une autre, plus vaste. De nombreuses processions étaient organisées à des jours de l’année divers, elles étaient appelées « Aplechs ». Les principaux aplechs étaient :

  • « El Pajar », le dimanche de la trinité,
  • « Canta » des malades, le 3e dimanche après la Pentecôte,
  • le 2 juillet, fête de la visitation,
  • le 4 août, fête du couronnement,
  • le 15 août, fête de l’Assomption,
  • le 8 septembre, fête « del Baixar », resté fête de Font-Romeu.

Les deux aplechs qui attira le plus de monde eurent lieu les 8 septembre 1944 et 1945 où les prisonniers déportés vinrent dire leurs remerciements à la Vierge.

Le sanctuaire ancien fut remplacé en 1685 par le sanctuaire actuel. En 1686 on construisit les deux chapelles latérales, mais ce n’est qu’en 1712 qu’on bâtit le Camaril (petite chambre dédiée à la Vierge), que l’on flanqua de lourds contreforts en 1741. Deux portes font communiquer le sanctuaire avec la cour de l’ermitage qui comprends les bâtiments annexes suivants :

  • En 1693 et 94, une maison fut construite attenante à la chapelle (agrandie en 1722)
  • En 1733, on construisit un bâtiment abritant la piscine (continuée de 1748 à 1753)
  • En 1876, la cours est définitivement clôturée
  • En 1911, on construisit le bar populaire
  • Enfin en 1939, on construisit la route qui permit aux voitures de ne plus passer en plein milieu de la cour !

Enfin il faut savoir que c’est en 1806 qu’un décret impérial fit de l’ermitage de Font Romeu une annexe d’Odeillo, et que c’est par ce biais que la ville de Font-Romeu, au XXe siècle, le récupèrera.

Le retable

Chef d’oeuvre de Joseph Sunyer, le retable de l’ermitage de Font-Romeu a été sculpté entre 1704 et 1707 puis doré et polychromé par Félix Escriba.

Réalisé en 1718 par Sunyer et décoré entre 1730 et 1734 par Escriba, le camarill, genre de petit salon situé derrière le retable, permet de rendre visite à la Vierge de l’invention. Dans ce boudoir baroque, éclairé par un lanternon octogonal, 4 anges grandeur nature jouent de la contrebasse, de la tenora, du violon et du hautbois. C’est un trypique à la gloire de Notre Dame, il raconte les principaux épisodes de sa vie.

Mis à part ce retable, la chapelle possède d’autres éléments de mobilier : Les retables de la Vierge (XVIIe) et de St Joseph (XVIIIe) une statue de St Martin (XVIIIe), et la chapelle du Camaril, par Sunyer.

L’Applec

L’applec de Font-Romeu à la chapelle de l’ermitage a une origine bien particulière, le couronnement de la Vierge. Il s’agit d’une tradition ancestrale consistant à ceindre la tête du saint d’une couronne durant une cérémonie religieuse.

Les préparations furent initiées par Monseigneur Carsalade du Pont, évêque de Perpignan, elles durèrent un certain temps, ce qui permit à la population de se préparer et d’arriver au grand jour avec une impatience non dissimulée. Tout d’abord, il fallut demander l’accord au pape pour le couronnement de la Vierge de Font-Romeu, ce qui fut fait. Le pape Pie XI fut le signataire de l’accord. En parallèle il fallut faire la couronne d’or et de pierres précieuses. On leva une souscription publique dans ce but, qui atteignit la somme voulue. Ainsi les 4 et 5 août 1926 fut procédé au couronnement de la Vierge et l’enfant Jésus dans une fête grandiose, rassemblant une foule immense. Le couronnement fut fait par le cardinal Louis Dubois, archevêque de Paris.

Pendant ces deux jours, la fête a battu son plein à font-Romeu, devenue une capitale régionale pour l’occasion.

LES EAUX MIRACULEUSES DE DORRES, LLO ET SAINT-THOMAS : Vallé de Font-Romeu
L’ eau jaillit à 38° dans des bains Romains ou en piscine en plein Air. Ces eaux guérissent les maladies de peau, améliorent la Vision, soulagent des rhumatismes, ont une action directe sur le souffle (poumons), améliorent la circulation sanguine.
Ces eaux de la Vallée de Cerdagne Régénèrent vraiment.
Les Pélerins qui se rendent à Saint Jacques de Compostelle viennent s’y ressourcer avant de reprendre leur route.
Les Bains de Dorre :

Les Bains de LLO :

 
Les Bains de Saint-Thomas :

 

Venez vous ressourcer et prier Notre Dame de L’ Ermitage/Font-Romeu en Cerdagne, loin de Lourdes malheureusement et dramatiquement devenue Franc-Maçonne !
Pèlerinage à Notre-Dame de Font-Romeu
à Font-Romeu-Odeillo
Les 2 juillet, 15 août, 8 septembre
et pour la fête de la Très Sainte Trinité

Messes et Prières en Latin, visite des personnes âgées et/ou malade, confessions et Ski pour la Forme : Les Prêtres en Soutane de Font-Romeu :

https://youtu.be/HVCHuXAu7nU

******************************************************************************************

22 septembre : colloque du CEP et conférence de L. Glauzy à Bayonne

Je profite de l’excellente cueillette de ce jour pour vous informer de la tenue les 22 et 23 septembre du colloque du CEP (Centre d’Etude et Prospective) sur le thème « Qu’est ce que l’occident ? ». Il faut vraiment soutenir le travail du Dr Dominique Tassot en s’abonnant d’abord à sa revue et en participant à ses colloques.

Les conférences se tiendront à : La Clarté-Dieu, 95 rue de Paris, 91 400 ORSAY (03 86 31 94 36)

Les intervenants sont Bruno Gollnisch, Maxence Hecquard, Guy Berthault, l’excellentissime Pierre Hillard, Annie Laurent (L’Islam peut-il être européen ?), la très prometteuse Virginia Vota et l’inénarrable Benoît Neiss.

Pour ceux qui habitent le sud-ouest de la France, je leur rappelle que je tiendrai une conférence sur le thème FANC-MACONNERIE ET SATANISME, après un rosaire pour la vie, samedi 22 septembre après-midi, au pays du Père Cestac, à BAYONNE. Les renseignements sont à prendre auprès de : gaelle.corbineau64@gmail.com

LE PROGRAMME EST LE SUIVANT :

14h30 : esplanade de Verdun devant le monument aux morts de Bayonne.

À la fin du rosaire, 16h30 : conférence de L. Glauzy : « satanisme et franc-maçonnerie »

cêpe

 

VIDEO DE DOMINIQUE TASSOT : LA TERRE A T ELLE 10.00 ANS ?

 

« Les Protocoles des Sages de Sion » Célèbre Faux Antisémite ?

Une vidéo fuite dans laquelle les dirigeants talmudistes de Google planifient la guerre contre le monde Blanc et le populisme.

s-qwant-com

Nous pouvons dire que ces derniers temps, les talmudistes n’ont pas fait preuve de discrétion quant à leur offensive générale pour bolcheviser les états occidentaux.

Ils ont mené une guerre féroce pour la sémitisation de la Pologne , pour la reprise en main complète des musulmans en France, pour l’instrumentalisation des congoïdes par le biais de leur réseaux (visuel et presse), pour l’écrasement des populistes en Europe, pour la destabilisation de l’armée birmane en guerre contre le péril islamo-djihadiste.

Nous pourrions bien sûr parler de la conspiration des réseaux sociaux tel que Facebook, en étroite collaboration avec Soros pour abattre Trump.

Tout ceci n’étant bien sûr qu’un maigre aperçu, vieux de quelques jours, des activités de cette synagogue de satan.

Les talmudistes de Google/Goulag conspirent bel et

bien !

Aujourd’hui, c’est une vidéo interne à Google – ou Goulag -, propriété des talmudistes Larry Page et Sergueï Brin, qui a fuité et qui met en lumière le rôle joué par eux pour empêcher les Blancs des USA d’élire Trump.

Ces talmudistes à la tête de cet empire digital qui contrôle également YouTube, ont discuté très librement de cette défaite et des moyens de parvenir malgré tout à leur but : la judéo-bolchevisation des USA. Au sens le plus strict.

Dans cette vidéo dont nous allons faire un compte rendu, vous pouvez voir les deux talmudistes Page et Brin s’épancher sur l’échec de leur conjuration contre l’Amérique Blanche.

Rappelez-vous : ce sont ces talmudistes qui analysent vos recherches, vos emails, vos vidéos.

Mais rappelez-vous aussi : malgré cet énorme appareil technologique, ils ont perdu.

https://youtu.be/FRf9UxsM-NE

  • (00:00:00 – 00:01:12) Le co-fondateur de Google, Sergueï Brin affirme que la réunion hebdomadaire n’est « probablement pas la plus joyeuse que nous ayons eu » et que « la plupart des gens ici sont plutôt en colère et assez tristes ».
  • (00:00:24) Brin met en relief sa déception suite à l’élection de Trump avec l’excitation qu’il a eu pour la légalisation du cannabis en Californie, déclenchant une vague de rires et d’applaudissements de la part des employés de Google.
  • (00:01:12) Reprenant son sérieux, Brin déclare qu’il est « profondément offensé » par l’élection de Trump et que son élection « entre en contradiction avec beaucoup des valeurs de Google ».
  • (00:09:10) Essayant d’expliquer les motivations des soutiens de Trump, le Vice-Président de Google pour les Affaires Internationales, Kent Walker, conclut : « la peur, pas seulement aux USA, mais partout dans le monde alimente l’inquiétude, la xénophobie, la haine et le désire de réponses qui peuvent ou non exister ».
  • (00:09:35) Walker continue en décrivant le phénomène Trump comme le signe d’un « tribalisme autodestructeur sur le long terme » (sic).
  • (00:09:55) Adoptant un ton optimiste, Walker assure aux employés de Google qu’en dépit de l’élection, « l’histoire est de notre côté » et que « l’arc moral de l’histoire tend vers le progrès. »
  • (00:10:45) Walker cite l’ancien Premier ministre socialiste italien, Matteo Renzi, comparant le « monde du mur » et « de l’isolement et de la défensive » avec le « monde de la place publique, de la place du marché, où les gens se  retrouvent pour former une communauté et s’enrichissent avec les vies des autres. »
  • (00:13:10) La directeur financière de Google (((Ruth Porat))) commence à pleurer quand elle parle des résultats de l’élection.
  • (00:15:20) Porat promet que Google « utilisera sa grand force, ses ressources et son influence pour continuer à promouvoir des valeurs vraiment importantes. »
  • (00:16:50) Déclarant « nous avons tous besoin de nous embrasser », elle demande au public des employés de Google d’embrasser la personne la plus proche de chacun d’eux.
  • (00:20:24) Eileen Noughton, Vice-Président pour les Ressources Humaines, promet que la politique de l’équipe de Google à Washington D.C. est exclusivement focalisée sur l’immigration et que l’entreprise « gardera un oeil sur ce dossier ».
  • (00:21:26) Noughton blague à propos des employés qui demandent, « Puis-je déménager au Canada » après l’élection. Elle poursuit en discutant sérieusement des options disponibles pour les employés de Google qui veulent quitter le pays.
  • (00:27:30) (((Sergueï Brin))) salue la suggestion d’un membre du public sur l’augmentation des donations par les employés de Google aux organisations de gauche.
  • (00:34:40) (((Brin))) compare les électeurs de Trump à des « extrémistes », établissant un lien entre l’origine sociale et économique des supporters de Trump et le genre d’électeurs qui soutiennent les mouvements extrémistes. (((Brin))) déclare que « le vote n’est pas un acte rationnel » et que tout le soutien dont bénéficie Trump n’est pas lié à « un écart de revenus ». Il suggère que les électeurs de Trump sont motivés par l’ennui plutôt que des raisons légitimes.
  • (00:49:10) Un employé demande si Google est désireux « d’investir dans efforts de terrain, hyper locaux, afin d’apporter des outils et des services pour comprendre les produits et le savoir de Google » de telle sorte que les gens puissent « prendre des décisions qui sont dans leur meilleur intérêt ». Le PDG Sundar Pichaï répond que Google s’assurera que des « produits éducatifs » atteindront des « segments de la population qui ne sont pas encore pleinement atteints ».
  • (00:54:33) Un employé demande si Google va faire quelque chose au sujet de la « désinformation » et des « fake news » qui sont partagées par « des électeurs peu informés. » Pichaï répond en affirmant que « les investissements dans les machines intelligentes et l’Intelligence Artificielle » sont « une grande opportunité » pour régler le problème.
  • (00:56:12) Répondant à un membre du public, Walker déclare que Google doit s’assurer que la montée du populisme ne tourne pas en « guerre mondiale ou quelque chose de catastrophique et se limite plutôt à une tâche, un hoquet ».
  • (00:58:22) (((Brin))) compare les électeurs de Trump au fascisme et au communisme, liant les deux mouvement à « l’ennui », que (((Brin))) a déjà lié aux électeurs de Trump. « Cela se faufile des fois, vraiment des trucs mauvais » dit-il.
  • (01:01:15) Un employé de Google déclare : « en parlant aux hommes blancs, de leur dire qu’il y a une opportunité pour vous maintenant de comprendre votre privilège » et demande aux employés de « passer un entraînement à l’éradication des préjugés, de lire au sujet des privilèges, de lire au sujet de l’histoire de l’oppression dans votre pays. » Le PDG, la directrice financière, les deux Vice-Président et les deux co-fondateurs applaudissent.
  • (01:01:57) Un membre du public demande aux dirigeants s’ils voient « quelque chose de positif du résultat de cette élection. » Le public des employés de Google, les dirigeants sur l’estrade éclatent de rire. « C’est très dur maintenant, » déclare (((Brin))).

Cette colère judéo-globaliste s’est depuis transformée en campagne de guerre contre tout ce qui peut représenter un obstacle aux yeux de ces talmudistes.

Ils sont entré dans une guerre mondiale pour le maintien de leur suprématie, au Moyen-Orient, avec la guerre en Syrie, en Europe, via la guerre de l’UE contre les populistes, aux USA contre Donald Trump, en Russie contre Poutine et même au Royaume-Uni contre le populiste de gauche Corbyn.

3fb6cff7-851e-49ea-a044-b123759d2126

C’est le dernier chapitre de la guerre mondiale menée par les talmudistes à l’humanité.

couv32913576

Pour la première fois, ils doivent mener leur effort de guerre sur tous les fronts, contre toutes les nations et civilisations en même temps. Cela témoigne à la fois des dimensions de l’empire global qu’ils ont édifié mais aussi de l’extrême précarité de leur situation.

Qu’ils perdent sur un seul front et toute cette structure pourrie s’effondrera sur elle-même.

84f25404521e51029fd2ec229f18e863--love-tarot-major-arcana

 

 

L’avion d’un avorteur talmudiste se crashe dans le carré aux enfants d’un cimetière, par Laurent Glauzy

Le 22 mars 2009, l’avion d’Irving Moore Feldkamp, médecin américain qui avait fait fortune dans l’industrie de l’avortement sur les goyim, s’est écrasé dans un cimetière, à proximité d’un mémorial dédié aux enfants non-nés.

Cet homme très riche possédait, outre des hippodromes, 17 cliniques privées, spécialisées dans l’avortement (Family Planning Clinics).

Ces cliniques fonctionnent alors à plein rendement et sont très rentables. L’avortement y est pratiqué jusqu’au cinquième mois de grossesse. C’est dans ses établissements que se fait le plus grand nombre d’avortement de toute la Californie et c’est à cela qu’est dû en grande partie l’origine de la fortune de cet homme.

Sa fortune est si considérable, qu’il a pu acquérir un bel avion privé, tout ce qu’il y a plus moderne, qu’il prête volontiers à ses enfants (il en a quatre) tout en leur offrant de luxueuses vacances. C’est ce qu’il fit pour deux de ses filles, qui s’en allaient, un dimanche, au Yellowstone Club, une station très prisée des riches millionnaires.

L’avion transportait à son bord, les deux filles de Feldkamp ainsi que toute leur famille, leur mari et leurs sept enfants, tous âgés de moins de neuf ans, avec une famille d’amis.

Alors que l’engin approchait à 500 pieds (c’est à dire 150 mètres) de l’aérodrome, ayant effectué une traversée de 3200 kms sans aucun problème, il a brusquement piqué du nez, pour s’écraser dans un petit cimetière catholique, le Catholic Holy Cross Cemetery, à proximité d’un mémorial dédié aux enfants avortés, sur lequel se réunissent des fidèles pour réciter le rosaire.

L’avion s’est écrasé puis embrasé au sol et tous les passagers ont péri. Les circonstances de la chute de l’avion restent mystérieuses. Selon des témoins, il s’est brusquement abattu vers le sol, sans signe de lutte.

Le pilote était un ancien militaire, pilote chevronné, qui n’a rien communiqué par radio d’un incident quelconque, susceptible de fournir un indice pour comprendre cet accident. Il ne fait aucun doute que Feldkamp se souviendra toute sa vie des enfants qu’il n’a jamais connus !

« Ne vous y trompez pas : on ne se rit pas de Dieu. Ce qu’on aura semé, on le moissonnera. » (Épitre aux Galates VI, 7)

IMAGE CENTRALE : L’AVION DE FELDKAMP EN TRAIN CRAMER AVEC SA FAMILLE DE TALMUDISTE A L’INTÉRIEUR. DES FLAMMES RAPPELANT CELLE DE L’ENFER, LA OU MÈNE LA SYNAGOGUE DE SATAN. QUE LA JUSTICE DE DIEU EST BONNE.

ELLE A COMPRIS QU’ELLE A ASSASSINE L’ENFANT QU’ELLE PORTAIT. MENSONGE DE LA MEDECINE TALMUDISTE CONTRE LES GOYIM.

Walter-Le-bebe-dont-les-photos-changent-le-debat-sur-l-avortement

La maturité sexuelle : un plan dédié à Satan. La preuve par Vatican II, par Laurent Glauzy

L’avancement de la maturité sexuelle est une subversion talmudiste et maçonnique visant à détruire l’enfant pour l’offrir à Satan.

Ce schéma est celui qui s’est produit pour la première fois avec le « pape » d’origine juive Paul VI, lorsque par sa personne, Satan fut intronisé au Vatican. De quoi s’agit-il ?

Après de lourdes menaces qui contraignent le Cardinal Siri à refuser son élection comme pape, Paul VI prend sa place comme le désire notamment le B’nith B’ rith (Cf. L’assassinat de Padre Pio). Son intronisation a lieu le 21 juin 1963, jour du solstice d’été, prisé par les satanistes dans leur calendrier de crimes rituels.

Huit jours (1 + 1 = 11 chiffre maçonnique : 1 semaine + 1 jour) après se déroule une double messe noire, à la chapelle sainte Pauline à Rome et à Charleston en Caroline du sud. Les deux lieux sont en communication permanente par téléphone pour que Rome soit en lien avec un sacrifice sur un enfant qui sera violé et assassiné sur un autel avec des chandeliers noirs et une croix renversée (Cf. La maison battue par les vents). Voilà l’essence de Vatican 2, de l’église maçonnique, et ce qu’osent cacher les faux catholiques trouvant cette vérité trop dure, trop incroyable…

Les nouvelles lois sortant aujourd’hui des loges, ne sont que l’élargissement de ces pratiques dédiées à Satan et mises en avant par l’élite sataniste qui nous dirige, et trouvant l’inspiration de leur pratique dans les loges.

Il est à signaler que Mgr Bernardin, qui, s’il avait été pape, aurait été le premier pape américain, connu pour ses penchants pédosatanistes ayant conduit au suicide des enfants, était présent à Charleston. C’est Jean-Paul II qui le nomma cardinal, comme cet infâme personne sorti des bas-fonds de l’enfer (également d’origine juive) décora de l’ordre de Saint Grégoire Jimmy Saville, le violeur de cadavres et le plus fidèle ami du prince Charles.

Et, en canonisant Paul VI le 14 octobre 2018, Vatican II canonisera le chef des Illuminati, la plus haute dignité de Satan sur Terre (CF. L’assassinat de Padre Pio)

Enfin, le signe démoniaque du « pape » François est celui que reproduisait les participants à la double-messe noire de PaulVI.

 

 

 

« Entrées précédentes Derniers articles »