Archives de Catégorie: Catholique

LE DECALOGUE DE SATAN réédité et préfacé par Laurent Glauzy

Le nouveau livre d’auteur inconnu et préfacé par Laurent Glauzy sort en avril 2018.

Il s’agit d’un ouvrage grand format qui comptera plus de 500 pages dont 12 pages en courage : « Le Décalogue de Satan » est un livre choc.

4e DE COUVERTURE

De nombreux documents inédits et introuvables retracent trois siècles de complots menés par la franc-maçonnerie, et dévoilent les origines sataniques de la déclaration des droits de l’homme de 1789. À l’instar de Pie VI, les papes condamnèrent, bien entendu avant Vatican II, ces droits monstrueux qui entraînent la damnation des âmes.

La révolution mondiale se développe depuis deux siècles en s’appuyant sur les principes révolutionnaires. Elle a même gangrené le clergé ! Vatican II n’est qu’un écho de la doctrine élaborée dans les loges au XVIIIe siècle. Ainsi, ces pages dévoilent l’étrange mise en scène de l’intronisation dans les loges de Jean XXIII, l’implication de Paul VI avec le KGB et l’assassinat de prêtres envoyés en mission secrète en Union soviétique. Ce pape juif sodomite collaborait dans ses œuvres criminelles avec un certain Alighiero Tondi, devenu prêtre en 1936 à la demande d’une section spéciale du Parti communiste italien et entraîné à l’espionnage à l’Université Lénine de Moscou. Après l’avènement de Paul VI, il retourna à Rome avec sa femme communiste, qui fut élue membre de la Ve Législature en 1968.

C’est dans cet empire soviétique dédié aux talmudistes et à Satan, que l’architecte Stjusev construisit en 1932 le Mausolée de Lénine dédié au prince des Ténèbres… D’ailleurs, conformément à ces mêmes préceptes, le juif Karl Marx était un sataniste qui adhérait à la secte de Johanna Southcott vénérant la déesse Shilo.

Comme nous le constatons, Vatican II n’est pas épargné par le satanisme : il en est au contraire une des têtes de l’hydre et de la Synagogue de Satan. Le Dr Joseph Lichten (né Lichtensztul), juif d’origine polonaise, américain, membre de la franc-maçonnerie juive le B’naï B’rith et de l’Anti-defamation League qu’il représentait officiellement à Rome, chargé d’affaires officieux de l’État d’Israël auprès du Saint-Siège, se voit conférer le 1er juillet 1986, par Jean-Paul II, l’ordre de saint Grégoire avec la dignité de commandeur. En 1990, le « pape » décerne cette même distinction au pédo-sataniste Jimmy Savile. Ce proche ami du prince Charles se faisait notamment embaucher dans les hôpitaux pour y violer les cadavres. Plusieurs frères maçons assisteront à ses funérailles à la cathédrale de Leeds, le 8 novembre 2011. Jean-Paul II avait aussi côtoyé la famille Solvay, nom d’une dynastie d’industriels belges qui apparaît dans l’affaire du pédo-criminel Dutroux. Jean-Paul II semblait bien proche des juifs et des pédo-satanistes.

Le présent ouvrage, dont l’auteur reste inconnu, fait également toute la lumière sur la Révolution dite « française », ses mêmes principes talmudistes et lucifériens. Ainsi, apprenons-nous que si le cardinal Fleury, premier-ministre de Louis XV, interdit la maçonnerie en 1737, les loges tranchèrent en revanche la tête de Louis selon le rituel kadosch ; et que les révolutionnaires talmudistes tentèrent de gazer les vendéens ! Un vrai génocide celui-là !

 

RESERVATION ET PAIEMENT

34 € (port compris)

Vous pouvez le réserver sur Paypal : laurent-blancy@neuf.fr et par chèque à : Laurent Glauzy – BP 25 – 91151 Etampes Cedex

 

Le mensonge moderne par Dé-Darwinisez-vous

Notre monde prétend être moderne parce qu’il détruit, une a une, les barrières qui avaient été érigées, à juste titre par l’Église, afin de fonder la Civilisation. Ce pseudo-progrès (à ne pas confondre avec le progrès technique) dont se vantent ses promoteurs n’a rien d’un progrès, il est une régression, une décadence, une destruction de la Civilisation.
On se plaint des dérives d’une économie sans entraves, de moeurs sans entraves, d’une science sans entraves etc. L’équilibre, le juste-milieu, la pondération et la mesure correspondent, pour chacune de ces dérives modernes, à la position de l’Église.
L’homme Révolté cherche à ériger ses propres règles, à fixer ses propres limites, à définir son propre monde, son idéal de perfection. Il ne veut plus se plier à un ordre naturel d’origine divine mais veut décider, par lui-même, de ce qui est bien et de ce qui mal. En faisant cela, en réitérant l’Antique péché du vieil Adam, en adoptant ce relativisme absolu, il ne chemine pas vers un utopique paradis terrestre mais vers un authentique enfer.

Nous régressons depuis la Renaissance vers ce que le monde Antique avait de plus barbare et de plus irrationnel. De très bonnes choses ont été produites par ce monde Antique païen et ces éléments ont tous été récupérés et sanctifiés par l’Église. Le monde chrétien doit beaucoup au passé païen, mais avait su se préserver de ses erreurs.

L’évolutionnisme n’est pas un progrès mais une régression de la science, un retour à des croyances antiques irrationnelles et magiques. Ce pseudo-rationalisme moderne qui limite le réel à l’observable, au mesurable ou au quantifiable n’est pas un progrès mais une destruction de l’intelligence. Le rationalisme moderne n’a rien de rationnel, il relève de la pensée magique.
Alain Pascal a magistralement démontré dans son œuvre la filiation directe entre les philosophes (et scientifiques) modernes, soit disant rationnels, et les occultistes, les kabbalistes et autres magiciens antiques. Il a démontré que cette erreur moderne, héritée des erreurs antiques pouvait se résumer en un seul terme: le monisme.

Le mensonge moderne consiste à faire croire que le monde est en progrès depuis l’avènement de ces temps nouveaux alors qu’il régresse, petit à petit, vers la barbarie et l’irrationnel.
Ce monde a cherché à s’affranchir de toute loi Transcendante, à cherché à libérer l’humanité d’un Dieu qu’il considère comme tyrannique. En faisant cela, il n’a hélas libéré personne, mais a réduit l’humanité en esclavage.

La Vérité vous rendra libre.
Ce culte moderne du progrès est une régression, c’est sa chute qui sera un progrès

Celui qui ignore sera ignoré

« Jésus passait par les villes et les villages en enseignant »

Faites bien attention, frères très chers : les saintes Écritures nous ont été transmises pour ainsi dire comme des lettres venues de notre patrie. Notre patrie, en effet, c’est le paradis ; nos parents, ce sont les patriarches, les prophètes, les apôtres et les martyrs ; nos concitoyens, les anges ; notre Roi, le Christ.

Quand Adam a péché, nous avons été pour ainsi dire jetés dans l’exil de ce monde. Mais parce que notre Roi est fidèle et miséricordieux plus qu’on ne peut le penser ou le dire, il a daigné nous envoyer, par l’intermédiaire des patriarches et des prophètes, les saintes Écritures, comme des lettres d’invitation par lesquelles il nous invitait dans notre éternelle et première patrie. En raison de son ineffable bonté, il nous a invités à régner avec lui.

Dans ces conditions, quelle idée se font d’eux-mêmes les serviteurs qui ne daignent pas lire les lettres qui nous invitent à la béatitude du Royaume ? « Celui qui ignore sera ignoré » (I Corinthiens XIV, 38). Certainement, celui qui néglige de chercher Dieu dans ce monde par la lecture des textes sacrés, Dieu à son tour refusera de l’admettre dans la béatitude éternelle.

Il doit craindre qu’on ne lui ferme les portes, qu’on ne le laisse dehors avec les vierges folles (Matthieu XXV, 10) et qu’il ne mérite d’entendre : « Je ne sais pas qui vous êtes ; je ne vous connais pas ; écartez-vous de moi, vous tous qui faites le mal ». Celui qui veut être écouté favorablement de Dieu doit commencer par écouter Dieu. Comment aurait-il le front de vouloir que Dieu l’écoute favorablement, s’il en fait si peu de cas qu’il néglige de lire ses préceptes ?

Saint Césaire d’Arles (470-543), moine et évêque – Sermon 7 ; CCL 103, 37s (trad. SC 175, p. 341s rev.)

Source

MAIS D’ABORD… LE CHRIST A T-IL VRAIMENT EXISTE? Par RD

« RIEN DE TOUT CELA NE S’EST PASSE DANS UN COIN CACHE » Saint Paul (Actes 26)
On voit des soi-disant « intellectuels » ne pas savoir si Jésus est né avant ou après Vercingétorix!…
Combien mettent les évangiles dans le meme sac que les fables mythologiques de la Grèce et de Rome, ou comme les écrits sur Bouddha, dont les plus anciens ont été écrits plusieurs siècles après la mort de ce personnage!
Cette ignorance de l’histoire n’empeche pas que…
JESUS DOMINE TOUTE L’HISTOIRE!!!!

JESUS CHRIST EST VENU A UNE EPOQUE HISTORIQUE
Tout numéro de journal nous rappelle chaque matin la date de la naissance de Jésus Christ.
Jésus est né, alors qu’il était attendu depuis des milliers d’années, 48 ans après que Jules César eut fait étrangler Vercingétorix dans la prison Mamertime à Rome et 40 ans après que Jules César eut été lui-meme assassiné, dans le sénat de Rome par son neveu Brutus. Il est né sous le règne de l’empereur Auguste.

NOUS AVONS BIEN PLUS DE DOCUMENTS SUR JESUS-CHRIST QUE SUR ALEXANDRE, ANNIBAL, SOCRATE, VERCINGETORIX, CESAR OU TOUT GRAND HOMME DE L’ANTIQUITE.

LES EVANGILES NE SONT PAS LES SEULS DOCUMENTS HISTORIQUES NOUS PARLANT DE JESUS CHRIST.
On est effaré de rencontrer des gens qui pensent que les évangiles soient les seuls écrits anciens nous parlant de Jésus… Et souvent ils les croient de beaucoup postérieurs à Jésus, ignorant qu’ils ont été écrits par des témoins oculaires.

LES EVANGILES ET LES AUTRES ECRITS DES APOTRES (en tout 27 livres) SONT EN EFFET DES DOCUMENTS D’UNE HISTORICITE INDISCUTABLE, PARCE QUE…
…écrits ou dictés par des témoins oculaires… de la plus haute probité.
…qui n’ont pas reculé devant le martyre pour soutenir leurs affirmations…
…ces écrits en ont été propagés alors que la plupart des témoins amis et ennemis étaient encore vivants.
…SAINT MATHIEU A ECRIT LE PREMIER EVANGILE A PEINE UNE QUINZAINE D’ANNEE APRES LA MORT DU SAUVEUR.
…personne n’a songé alors à les traiter d’imposteurs.

POUR AUCUN PERSONNAGE DE L’ANTIQUITE ON A DES TEMOIGNAGES D’UNE VALEUR PAREILLE.

Nb: D’après la version orignale du père BARRIELLE.

https://www.info-bible.org/credo/1.3.2.htm

 

« Entrées précédentes