Archives de Catégorie: Catholique

L’ANIMA CHRISTI SANCTIFICA ME, par Laurent Glauzy

Âme du Christ sanctifiez moi !

Et dire que la presque totalité des gens se damne parce qu’ils ont choisi de « comprendre » le monde par leurs sens très limités. Comment comprendre notre environnement réel, le monde de l’invisible qui est juste derrière le voile à partir de sens qui ne sont que des sources d’erreur et non d’absolu ?

Le matérialisme est bien une folie que nous retrouvons dans les hérésies fruits de l’orgueil des hommes mais surtout de la cabale.  A juste titre, le P. Julio Meinvielle (1905-1973) affirmait que tout ce qui n’est pas catholique est cabaliste.

Et toutes les hérésies, toutes ces vies gâchées à courir le matérialisme qui damne, n’ont aucune source. L’anima Christi, comme les mânes, est une source de réelle abondance, chaque jour différente fortifiant le catholique dans sa vie spirituelle. Une vie spirituelle fondée sur le dialogue avec Dieu et la vérité. Des valeurs – ignorées par les hérésies, bien entendu – qui ont fait la grandeur de la France et la civilisation de sa population avant qu’elles ne soient souillée par des agents extérieurs.

L’Anima Christi eut un nouveau gain de popularité à partir du XVIe siècle, car elle est explicitement mentionnée dans les Exercices spirituels de saint Ignace de Loyola. Après avoir donné des indications sur la manière de contempler (durant une heure) le sens des mots d’une prière donnée, il invite le retraitant à conclure en « récitant l’Ave Maria, le Credo, l’Anima Christi et le Salve Regina, vocalement ou mentalement, de la façon habituelle ». En même temps que l’Ave Maria et le Pater Noster, elle est fréquemment suggérée dans les « colloques » des Exercices spirituels.

Saint Ignace estime la prière aussi connue et familière que l’Ave Maria ou le Salve Regina car, dans les premières éditions des Exercices Spirituels, il n’en donne même pas le texte complet. Dans des éditions ultérieures le texte des quatre prières plus usuelles sera donné en appendice au livret des Exercices.

 

 

Vidéo : L’ESPRIT SAINT AU CŒUR DE LA SCIENCE, par Laurent Glauzy

Cette vidéo de Laurent Glauzy tournée à Ille sur Têt (66) en mai 2018 démontre qu’il n’y a de science que catholique.

L’Esprit Saint tout comme l’attestent les inventions émanant d’intelligences catholiques, éclaire seulement les âmes vouant un culte au vrai Dieu, c’est-à-dire la religion catholique Traditionnelle, religion des miracles.

Regardez en termes d’inventions scientifiques la production d’un cerveau talmudiste, mahométan, bouddhiste, etc. Si nous n’étions pas animés d’humilité chrétienne, nous en rigolerions.

Le catholicisme a tout apporté à l’humanité, aussi bien en science qu’en avancée de civilisation.

Ce ne sont que des prêtres qui partirent évangéliser les contrées les plus sauvages, les populations cannibales, et sans arme, avec la présence de l’Esprit Saint. Quelle autre croyance a eu ce courage ? Encore, une foi la religion des miracles, la religion catholique et nulle autre croyance (et malgré les mensonges qu’elles répandent) n’a autant de prestige et de panache et d’intelligence et de courage que les prêtres de l’Eglise Traditionnelle.

Ces vérités doivent être dîtes, car il s’agit de rétablir l’Eglise. Car, quand l’Eglise est en ordre de marche, c’est elle que l’on écoute, c’est elle qui dirige.

 

 

MARIE OU LE MIRACLE D’UNE AMIE ALGERIENNE, par Laurent Glauzy

Marie que j’ai déjà présentée sur ce site, est une amie, et une véritable sœur dans l’Église de la Tradition, membre du tiers ordre des Franciscains. Et, ce fut un honneur pour moi d’avoir assisté à plusieurs messes à ses côtés.

Marie, anciennement Nouria (lumière en arabe), d’origine algérienne, conciliatrice conjugale de profession, s’est convertie au catholicisme de Tradition il y a plus de vingt ans.

Par pudeur, je n’égrainerai pas son histoire qui n’a rien à envier à une autre amie de la Tradition et de Saint Nicolas du Chardonnet Véronique Lévy, la sœur de l’odieux BHL.

Sa foi s’est gagnée contre sa famille, mais aussi dans une église en crise avec un prêtre qui ne voulait pas la baptiser car il jugeait la croyance mahométane comme une belle « religion ». La catéchumène lui répondit, « si l’Islam est si beau, pourquoi ne vous convertissez pas. » ou encore « l’Islam ne sert à rien ! », une phrase qu’elle me répète souvent avec un sourire. Telle est la lâcheté de ces prêtres modernistes. Car, par leur tiédeur ils damnent les âmes en enfer pour l’éternité. Ce prêtre accepta de la baptiser mais en cachette, selon un rite traditionnel.

Alors, en 2012, Marie qui a découvert l’Amour avec sa conversion en Jésus-Christ, part en pèlerinage à San Damiano, en Italie. Un organisateur expose que tout le monde est le bienvenu, mais encore une fois, le ton change quand elle demande l’adresse de la messe Traditionnelle. Décidément, la lâcheté des modernistes ne cesse de se répéter. Quelle douleur pour une femme qui a dû tout gagner et tout apprendre seule contre les siens, et à qui Padre Pio devait apparaître pour la préparer à une dure épreuve et dans la persévérance de la foi.

Profondément attristée, Marie se recueille devant la statue de la Vierge à San Damiano, et lui demande un signe de soutien, pour elle, l’ancienne musulmane convertie à la messe en latin. Son cœur est meurtri et c’est avec l’humilité d’une sainte qu’elle s’adresse à notre très Sainte Mère du Ciel.

En réponse à ses douleurs, la statue qui n’est pourtant qu’un bloc de pierre sculptée s’illumine soudainement (cf. photographie)

Ce miracle et ce témoignage, je les dédie aux nombreux musulmans qui ne veulent plus des mensonges de l’Islam et qui entendent rejoindre la vraie religion des miracles, celle du Catholicisme de Tradition.

Marie, comme d’autres Musulmans convertis exposent que le mensonge et la ruse mais aussi la lâcheté étaient comme une seconde nature avant qu’ils ne découvrent la puissance de Notre Seigneur Jésus-Christ et la Sainte Église Traditionnelle.

Aujourd’hui, Marie montre le chemin de la vérité et pourrait dire aux Musulmans les mêmes mots que ceux de la sainte Vierge à Lourdes par la bouche de Sainte Bernadette (dont le corps est intact plus de cent ans après sa mort) : « Je suis chargée de vous le dire, pas de vous le faire croire ! » :

« Seule l’Église Catholique sauve !»

marie 015-1

Me Fortabat-Labatut : du Maréchal Pétain au trafic de cadavres, par Laurent Glauzy

Me Fortabat-Labatut est un avocat hors pair. Avocat en Espagne, il est un homme qui ne se couche pas, il est un homme qui se tient droit, un avocat qui n’a pas prêté allégeance à la franc-maçonnerie, cette secte qui contrôle le pédosatanisme et protège les politiciens criminels et violeurs d’enfants.

Me Fortabat-Labatut est l’avocat de la France libre, de la France Catholique Traditionnelle qui triomphera. Dans une de ses prophéties, la Sainte Vierge annonçait d’ailleurs qu’elle détruirait la franc-maçonnerie en moins d’un mois.

Et en plus de son courage, il est un élément qui me tient tout particulièrement à cœur. Me Fortabat-Labatut a fait condamner les profanateurs de la tombe du Maréchal Pétain. Il est aussi l’avocat du révisionniste Michel Piermee.

La présente vidéo a été tournée dans le cadre de l’affaire Thierry Kabile sur le trafic des organes où des enfants sont kidnappés, massacrés pour être délestés de leurs organes. Je vous invite à parcourir la page facebook de Thierry Kabile.

 

LE MIRACLE MÉTÉOROLOGIQUE DE LA KERMESSE DE ST JOSEPH DES CARMES, par Laurent Glauzy

Dimanche 10 juin 2018, l’école catholique Traditionnelle hors contrat de Saint Joseph des Carmes (Aude) organisait sa kermesse.

Cette fête réunissant plus de mille personnes fut une réussite à tous les niveaux, tant par son organisation, sa convivialité et la météo.

En effet, alors que la pluie tombait en abondance à 2 km, dans le petit village socialiste de Bram, quelques petites gouttes arrosèrent le lieu de la kermesse se déroulant sur le terrain de rugby, à côté de l’église bâtie en 2015 avec l’argent des fidèles.

Les participants à la kermesse s’abritèrent alors quelques minutes sous les tentes pour se protéger des gouttes.

Dieu était parmi nous, toute la durée de cette kermesse. La messe était magnifique, comme toujours, et l’église était pleine. Les élèves de l’école apportèrent des bancs supplémentaires, mais cela ne suffit pas. Bien des personnes devaient assister à l’office debout. Les derniers communiants ne reçurent qu’un quart d’hostie.

La nature est un des éléments montrant la gloire de Dieu. Dans les pays dont la population adore de faux Dieux, la nature est hostile à l’homme et sans aucune exception. Cette réalité se voit aussi sur les visages qui portent la grâce de Notre Seigneur.

Aujourd’hui, lundi 11 juin, lendemain de la kermesse, il fait froid, le ciel est couvert et il pleut par intermittence.

Le surnaturel est lié au naturel. A sa modeste dimension, St Joseph des Carmes était ce dimanche sous la protection de notre Seigneur.

Comme quoi, quand on est entre catholiques, tout se passe bien et à tous les niveaux.

 

 

PHOTOS DE SAINT JOSEPH DES CARMES : UNE ÉCOLE CATHOLIQUE TRADITIONNELLE HORS CONTRAT POUR TOUTES LES BOURSES HORS CONTRAT AVEC DES RÉSULTATS EXCEPTIONNELS.

Photo du haut : l’équipe de rugby

 

 

« Entrées précédentes