Archives de Catégorie: Catholique

Ces anciennes Musulmanes qui se battent pour la Tradition Catholique, par Laurent Glauzy

J’ai vraiment rigolé à la lecture des « arguments » des petits Messieurs qui s’offusquaient de la représentante métisse des fêtes Johanniques à Orléans, Mathilde Edey Gamassou.

La racisme est vraiment une maladie de gens aigris cherchant à intellectualiser ce qui sort du tout à l’égout, de leur cerveau en vrac : des idées moisies pour des gens sans talent. Car la réalité est là. Il ne faut pas chercher plus loin.

Je suis également convaincu que ces mêmes personnes ne récitent pas leur chapelet quotidiennement, et encore moins le rosaire recommandé par Louis-Marie Grignon de Montfort, et bien encore moins celui de l’Archange Michel. Donc passons, il n’y a vraiment rien à kiffer avec ces « relouds » mon frère !

Nous sommes vraiment dans les derniers moments qui précèdent la fin des temps, l’avènement de l’Antéchrist qui passera par une dictature, celle du Nouvel Ordre Mondial.

Ce combat contre l’Antéchrist est incarné aujourd’hui par des évangélistes comme le rappeur DMX dont les messages de foi sont puissants. L’Eglise catholique qui est la seule à posséder toute la vérité s’est empêtrée dans un comportement conventionnel, avec des fidèles engoncés dans un petit costume de simples consommateurs de sacrement. Comme si le paradis ne se limitait qu’à cela. Car, si l’on a raison, il faut aller jusqu’au bout, comme le font notamment le Dr Xavier Dor, Winfried Wermeling.

Le plus grand rappeur de tous les temps, DMX, incarne un homme qui a vraiment du talent et qui met tous ses espoirs dans le Christ, sans hésitation, sans crainte, mais avec panache, lucidité et courage.

Le talent et le courage, voilà ce qu’il manque à beaucoup pensant être ce qu’ils sont loin d’être.

C’est donc avec plaisir que je remets en ligne cette photographie de deux anciennes musulmanes, l’une Malienne et l’autre Algérienne, rencontrées à Lourdes avec le révisionniste mon ami Michel Piermee. Nous avons pris un grand plaisir à parler des dangers de la secte sataniste maçonnique, à rire et à nous délecter sur la terrasse d’un café. j’ai trouvé chez ces deux femmes une connaissance pointue de l’histoire de France et du catholicisme, expliquant entre autres qu’au début de la colonisation la France maçonnique est allée prendre des imams en Egypte pour Islamiser l’Algérie. C’est dire que les plans dont nous observons les fruits amères aujourd’hui, sortent bien des loges et datent des années 1830.

Ces deux femmes m’ont aussi affirmé que le mensonge, la duperie font partie de l’Islam ; et qu’elles ont découvert l’Amour, le courage, la joie, la liberté dans le Christ. Ce sont exactement les propos formulés par Elias, ce musulman pratiquant ayant rêvé du Christ et voulant à présent découvrir la Vérité. Ils le disent: quand on a connu le Christ, on est convaincu que l’Islam n’apporte rien.

Ces deux femmes qui sont d’un calibre bien au-dessus des « parlementaires » pleurant sur la Jeanne d’Arc métisse d’Orléans, sont pour moi les vrais représentants, comme mon ami Michel Piermee (qui fut emprisonné) de la France qui gagnera, de la France talentueuse et insolente, de la Tradition qui perdure et qui s’adapte pour avancer éternellement contre les loges, contre la république, contre Satan. La France gagnera quand elle aura converti les banlieues. Car les cœurs et les intelligences se trouvent là, dans les banlieues, et pas dans le 5° arrondissement de Paris.

VIVE LA FRANCE CATHOLIQUE, VIVE LE CHRIST ROY, VIVE LA FRANCE RÉVISIONNISTE, A BAS LA SYNAGOGUE DE SATAN, A BAS LA FRANC-MACONNERIE.

LA PHOTO QUI TUE : LA FRANCE BLACK-BLANC-BEURRE ET REVSIONNISTE DANS LA TRADITION CATHOLIQUE, par Laurent Glauzy

Il y a quelques jours, j’écrivais au sujet de la représentante métissée des fêtes johanniques d’Orléans que le système aux abois finirait toujours par se prendre à ses propres leurres.

La photographie du présent post illustre cette France qui gagne : elle est prise à Lourdes, ce week-end, montrant deux lectrices rencontrées par hasard, toutes deux anciennes musulmanes et converties à la religion catholique de Tradition. Nous sommes allés ensemble prier à la grotte et avons assisté à plusieurs offices de la Fraternité saint Pie X, dont celui de la veillée pascale de 22h à 1 heure du matin.

Cette photographie symbolisant la France Black-Blanc-Beurre avec deux femmes ayant quitté la secte de l’Islam pour rejoindre la vraie religion des Miracles de la Tradition, est d’autant plus anti-système qu’elle est prise en compagnie de mon ami Michel Piermee, emprisonné au début des années 2010 pour écrits révisionnistes. Voilà la France que j’aime, celle qui un jour construira des églises sur les tas de cendres des loges de la Synagogue de Satan, et célèbrera des messes en latin convertissant ainsi les cœurs de tous ces immigrés que la franc-maçonnerie entendait « éduquer » contre la France et ses racines, et pour servir les talmudistes tireurs de ficelles, fomenteurs de guerres, de révolutions et de tous les malheurs de ce monde.

Je tiens à dire que ces deux sœurs en Christ par Marie de la Tradition ne tarissant d’aucune connaissance sur l’histoire de France, de la catholicité, en plus d’être de vraies combattantes de la foi, récitent quotidiennement leur rosaire. Quelle leçon pour les tièdes de la Tradition. MERCI MESDAMES : vous êtes la fierté de la France qui demain gagnera. Car ce sont des guerrières comme vous qui convertiront demain les banlieues. Les pusillanimes franchouillards de la Tradition ont permis Satan au Vatican : ils ne le dénoncent jamais. Il n’y a rien à attendre d’eux. Ce sont les musulmans convertis qui feront gagner notre nation et sa vraie foi.

Au moment où j’écris ces lignes, j’ai une pensée pour une amie, ancienne punk, qui a pris contact avec les prêtres de la Fraternité saint Pie X et a assisté ce week-end à sa première messe de la Tradition.

VIVE LA FRANCE, VIVE LA TRADITION, A BAS SATAN – A BAS LA FRANC-MACONNERIE

LE CHAPELET DE SAINT MICHEL ARCHANGE CONTRE TOUTES LES AFFECTIONS, par Laurent Glauzy.

Le démon affecte nos humeurs, crée un désordre sentimental, affectif pouvant perturber notre vie et notre application spirituelle. Le récitation du rosaire en entier de manière quotidienne est une arme essentielle pour lutter contre ses affections et ses attaques. Le démon ne peut rien contre une personne qui a cette pratique soignée. Mais nous pouvons cependant renforcer cette « immunité » spirituelle en la chapeautant de la récitation d’un autre chapelet, celui de Saint Michel Archange.

Ce chapelet efface toutes les douleurs de l’âme, les déprimes, de manière plus efficace même que le chapelet. Mais il ne peut remplacer le chapelet.

En bref, pour tout blinder, il faut réciter son rosaire, faire le chapelet de saint Michel (très efficace aussi contre les tentations) et faire bien entendu une retraite saint Ignace une fois par an. Une rigueur que même la Tradition néglige, car le monde catholique est composé de mondains sans foi profonde et soignée : on se fait plaisir en allant à la messe traditionnelle, on fait même du muscle, mais au fond rien n’est très sérieux. C’est pourquoi dans la Tradition, même la pratique du Rosaire se perd, et je n’ose même pas parler de la pratique du chapelet de saint Michel, dont les bienfaits sont immenses (cf. vidéo). Il promet par exemple la délivrance de nos parents.

 

COMMENT RECITER LE CHAPELET DE SAINT MICHEL ARCHANGE

On baise la médaille. On fait le signe de la croix en disant:

Dieu, venez à mon aide. Seigneur, hâtez-vous de me secourir. (*) Gloire soit au Père, au Fils et au Saint-Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours dans les siècles des siècles. Amen

Sur les grains

On laisse pour la fin les 4 grains qui suivent la médaille.

Puis, la prière à chaque chœur des anges, chacune suivie du Notre Père sur les gros grain et des trois Ave sur les petits grains.

À chaque chœur des anges

Premier chœur:

Par l’intercession de saint Michel et du chœur céleste des Séraphins, que le Seigneur nous rende dignes d’être enflammés d’une parfaite charité. Ainsi soit-il.

Notre Père, qui êtes au cieux…, plus trois Je vous salut Marie…

Deuxième chœur:

Par l’intercession de Saint Michel et du Chœur céleste des Chérubins, que le Seigneur veuille nous faire la grâce d’abandonner la voie du péché et d’avancer dans celle de la perfection chrétienne. Ainsi soit-il.

Notre Père, Je vous salut Marie…

Troisième chœur:

Par l’intercession de saint Michel et du chœur céleste des Trônes, que le Seigneur répande dans nos cœurs l’esprit d’une véritable et sincère humilité. Ainsi soit-il.

Quatrième chœur:

Par l’intercession de saint Michel et du chœur céleste des Dominations, que le Seigneur nous fasse la grâce de dominer nos sens et de nous corriger de nos mauvaises passion. Ainsi soit-il.

Cinquième chœur:

Par l’intercession de saint Michel et du chœur céleste des Puissances, que le Seigneur daigne protéger nos âmes contre les embûches et les tentations du démon. Ainsi soit-il.

Sixième chœur:

Par l’intercession de saint Michel et du chœur admirable des Vertus célestes, que le Seigneur ne nous laisse pas succomber à la tentation, mais qu’il nous délivre du mal. Ainsi soit-il.

Septième chœur:

Par l’intercession de saint Michel et du chœur céleste des Principautés, que le Seigneur remplisse nos âmes de l’esprit d’une véritable et sincère obéissance. Ainsi soit-il.

Huitième chœur:

Par l’intercession de saint Michel et du chœur céleste des Archanges, que le Seigneur nous accorde le don de la persévérance dans la foi et dans les bonnes œuvres, pour pouvoir arriver à la possession de la gloire du paradis. Ainsi soit-il.

Neuvième chœur:

Par l’intercession de saint Michel et du chœur céleste de tous les Anges, que le Seigneur daigne nous accorder d’être gardés par eux pendant cette vie mortelle, pour être conduits ensuite à la gloire éternelle du ciel. Ainsi soit-il.

Sur les 4 grains de la médaille:

En l’honneur de saint Michel. Notre Père…
En l’honneur de saint Gabriel. Notre Père…
En l’honneur de saint Raphaël. Notre Père…
En l’honneur de notre Ange gardien. Notre Père…

Très glorieux saint Michel, chef et prince des armées célestes, gardien fidèle des âmes, vainqueur des esprits rebelles, favori de la maison de Dieu, notre admirable guide après Jésus-Christ; vous, dont l’excellence et la vertu sont suréminentes: daignez nous délivrez de tous les maux, nous tous qui recourons à vous avec confiance; et faites par votre incomparable protection, que nous avancions chaque jour dans la fidélité à servir Dieu.

  1. Priez pour nous, Ô bienheureux saint Michel, Prince de l’Église de Jésus-Christ.
  2. Afin que nous puissions être dignes de ses promesses.

Oraison. Dieu tout-puissant et éternel, qui par un prodige de bonté et de miséricorde pour le salut commun des hommes, avez choisi pour Prince de votre Église le très glorieux Archange saint Michel; rendez-nous dignes, nous vous en prions, d’être délivrés, par sa bienveillante protection, de tous nos ennemis, afin qu’à notre mort aucun d’eux ne puisse nous inquiéter, mais qu’il nous soit donné d’être introduits par lui en la présence de votre puissante et auguste majesté. Par les mérites de Jésus-Christ Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.

 

CES PRIÈRES QUI CONVERTISSENT, par Laurent Glauzy

Il y a trois prières particulièrement fortes qui servent à la conversion entre autres de personnes complètement étrangères à la religion catholique.

J’ai souvent fait le constat chez les catholiques de la Tradition d’une méconnaissance de ces prières. Or, ces mêmes catholiques se plaignent de parents non croyants, etc.. Mon constat est toujours le même : en plus de cette méconnaissance, leur cœur et leur âme manquent d’une confiance apaisée en Dieu.

Les six Neuvaines au rosaire sont si puissantes que Padre Pio affirmait que rien ne lui résiste. Et c’est vrai. Un officier dans l’armée avait entrepris les Neuvaines au rosaire pour un ami tombé dans le coma. Il était condamné par la médecine. Ce fut donc à la grande surprise du corps médical qu’il se réveilla à la moitié de ces six Neuvaines, soit vers le vingtième jour. De plus, le demandeur (l’officier) était en déplacement ce jour à Lourdes. A quoi consistent les six Neuvaines au rosaire ? Cette prière particulièrement longue, car il s’agit de réciter 153 « Ave Maria ». Elle se présente de 27 jours de demande à la sainte Vierge : pendant ces 27 jours on demande la conversion d’une personne en priant chaque jour le rosaire (donc les trois Mystères). Et, les 27 jours suivants, on ne demande pas mais on remercie la Sainte Vierge, en récitant encore chaque jour le rosaire. En Bref, 27 jours de demandes et 27 jours de remerciements à la Sainte Vierge.

La Neuvaine à Sainte Marthe de Béthanie (à faire les 9 mardis avant le 29 juillet). Cette Neuvaine se fait les 9 mardis de suite avec un cierge bénit allumé. Elle est si efficace qu’avant les 9 mardis, on obtient souvent ce que l’on désire.  On dit même que lorsque notre souhait est exaucé, la providence nous envoie des roses. Le médecin qui me fit connaître cette prière me raconta, qu’à la fin de sa Neuvaine il reçut des roses encore intactes (non fanées) après quatre mois. Les paroles à prononcer sont : Ô, admirable Sainte Marthe, j’ai recours à vous et je compte entièrement sur votre aide dans mes épreuves. Comme remerciement, je vous promets de propager partout cette prière. Consolez-moi dans mes soucis et difficultés, je vous en prie humblement. Par l’immense joie qui a rempli votre âme lorsque vous receviez le Sauveur du monde dans votre demeure de Béthanie, je vous prie d’intercéder pour moi et ma famille, afin que nous gardions Dieu dans notre cœur et qu’ainsi nous méritions d’obtenir le remède à nos nécessités, spécialement dans la situation actuelle qui m’accable (intention à rappeler). Je vous en supplie, auxiliatrice dans tous les besoins, aidez-nous à surmonter les difficultés, vous qui avez si victorieusement combattu le démon. Amen.

et ajoutez : Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire au Père + Sainte Marthe, priez pour nous (3 fois)

A titre personnel, j’aime faire cette neuvaine (un cierge béni à la main), dans une église, après la prière du rosaire. La conversion que je demande est très difficile, car elle concerne quelqu’un qui n’est pas catholique. Mais rien n’est impossible à Dieu, ni à sa sainte Mère, surtout si l’on fréquente de manière régulière les Sacrements et que nous sommes en état permanent de Salut. En témoignage de la puissance de Dieu, un Musulman pratiquant et ayant rêvé de Jésus+Christ me contacta ce mois pour voir d’urgence un prêtre. Il disait n’avoir jamais ressenti un tel bien être.

Marie qui défait les nœuds est la troisième Neuvaine qui est priée neuf jours d’affilée.

Vierge Marie, je viens vers vous aujourd’hui, le cœur plein de douleurs. Je viens pleurer mes souffrances dans les bras de la Mère qui toujours nous écoute, qui supporte tout, qui croit tout. Croyez en moi, ô ma Mère, croyez en ma douleur, en mes angoisses.
Que ne ferait une mère pour son enfant ? Que ne feriez-vous, Marie, ma Mère, pour moi ? Je vous demande seulement de m’écouter. Que mes supplications parviennent jusqu’à vous. Présentez-les à votre Fils bien aimé. Intercédez pour moi. En dehors de vous et de votre Fils, qui pourra me délivrer du mal qui m’oppresse ? Sainte Marie, Mère de Dieu et ma mère, Vous qui avec un cœur maternel défaites les nœuds qui entravent notre vie, je vous demande de recevoir entre vos mains ce nœud que je vous présente.

Vous voilà donc armé. Priez avec confiance et vous obtiendrez!

« Entrées précédentes