Nouveau livre édité par ProFideCatholica : ROYALISME ET RECONQUETE, par Pierre-Philippe Blancher :

Qui, en tant que royaliste, ne s’est jamais posé la question de savoir pourquoi en ce début de XXIe siècle le royalisme n’est pas une force politique puissante au portes du pouvoir, ou tout simplement, pourquoi sommes-nous encore en république ?

Pour répondre à cette question, Pierre Philippe Blancher vous propose une analyse empirique sue l’évolution du royalisme en France depuis la IIIème république jusqu’à aujourd’hui. L’objectif étant de comprendre pourquoi le royalisme en France a périclité aussi lamentablement, et quelles sont les solutions possibles pour une reconquête efficace du Royaume des Lys.

L’objectif de cette analyse est de faire en sorte à ce qu’en l’an 2089, il n’y ait pas de tricentenaire de la révolution qui soit fêté en cette terre de France. Donnons-nous cet objectif de faire en sorte à ce que la république et son système idéologique soient évincés à jamais du pouvoir, avant cette date anniversaire ! En 1989, lors du bicentenaire, les écoles de la république recouvrirent cyniquement les têtes de nos enfants de bonnets phrygiens, à la gloire d’une idéologie qui n’a de esse de nous détruire, un plus chaque jour. Ne faisons pas subir cet affront vis-à-vis des générations futures qui connaîtrons l’année 2089. Faisons en sorte à ce que les enfants de cette génération arborent tous un Sacré-Cœur sur la poitrine, pour la plus grande gloire de Dieu, la France et le Roi !

 140p – 15€ + port

3 Commentaires

  • FACILE DE POSER LA QUESTION !

    Pour la réponse, c’est peut être plus compliqué si ce brave homme ne pratique pas seulement la méthode Coué.

    En rapport, peut être le mieux serait que ce Monsieur s’intéresse déjà à ce qui existe et qu’il s’agrège gentiment et humblement à ce que l’UCLF a entrepris, qu’il découvre uclf.org et viveleroy.net, qu’il s’inscrive à l’Université Saint-louis qui se déroulera cette année à Guingamp du 30 Juillet au 5 Août. https://uclf.org/universite-saint-louis-2022/

  • Peut être que ’’ l’action française ’’ y est pour quelque chose…Rebatet l’avait nommée ’’l’inaction française ’’ avec raison…quand on voit les boulevards que Maurras à eue plusieurs fois devant lui et ses camelots…il était comme Marine le Pen, il ne voulait surtout pas du pouvoir, bien plus confortable d’être dans ’’l’opposition ’’…
    Toujours la même stratégie : jakin et boaz…

    • aujourd’hui il est facile de juger le plus grand mouvement qui dénonça en son temps l’imposture républicaine.
      Ceci dit, on ne pouvait attendre d’intellectuels royalistes qu’ils se comportent comme les sanguinaires de la révolution et les rouges en général.
      Et puis les « français » ont aussi leur part de responsabilité dans le désastre actuel.
      Maurras a payé cher jusqu’au bout sa qualité d’homme libre , la Gueuse et ses sbires ont pris soin depuis d’effacer les traces de leurs forfaits et d’éduquer la masse ignorante a obéir à ses bourreaux

Laisser un commentaire