TITANIC : Cherchent-ils la véritable raison du naufrage ?

Le plan de la société de sauvetage RMS Titanic Inc. pour récupérer le télégraphe sans fil Marconi a suscité la controverse avec la National Oceanic and Atmospheric Administration parmi ceux qui se sont farouchement opposés à la mission. La NOAA a fait valoir dans des documents judiciaires que le télégraphe est probablement entouré « par les restes mortels de plus de 1 500 personnes », et qu’il devrait être laissé seul.

RMS Titanic Inc. a présenté un plan de 60 pages pour récupérer le télégraphe, qui est censé être toujours assis dans un deckhouse près du grand escalier du paquebot condamné. La compagnie a dit qu’un submersible sans pilote se glisserait à travers une lucarne ou couperait le toit fortement corrodé pour récupérer la radio. Une « drague d’aspiration » enlèverait le limon lâche, tandis que les bras manipulateurs pourraient couper les cordons électriques.

CET ICEBERG A-T-IL COULÉ LE TITANIC ?

Le Titanic a heurté un iceberg à 23 h 40, heure du navire, le 14 avril 1912, et a coulé un peu plus de deux heures plus tard, avec la perte de plus de 1 500 vies. L’épave, qui repose sur le fond marin à une profondeur de 12 467 pieds, se trouve à environ 350 milles au sud de Terre-Neuve.

The remains of the RMS Titanic are rapidly corroding at the bottom of the North Atlantic. But a proposal to cut the ship's telegraph machine from the wreck has drawn fierce criticism. ((Image: © NOAA/Institute for Exploration/University of Rhode Island)

Les restes du RMS Titanic sont rapidement corrodés au fond de l’Atlantique Nord. Mais une proposition visant à couper la machine télégraphique du navire de l’épave a suscité de vives critiques. ((Image: © NOAA/Institute for Exploration/University of Rhode Island)

EYOS Expeditions, qui a mené une expédition sur le site de l’épave l’an dernier, a également exprimé ses préoccupations au sujet des plans de RMS Titanic plus tôt cette année.

Un porte-parole de la NOAA a déclaré à Fox News que l’agence est en cours d’examen de la décision du tribunal et n’a aucun commentaire pour le moment. EYOS Expeditions a également refusé de commenter l’ordonnance du tribunal lorsqu’il a été contacté par Fox News. « Nous n’avons aucun commentaire car cela n’implique pas nous ou nos expéditions en aucune façon », a déclaré un porte-parole.

Dans une déclaration envoyée par courriel à Fox News, RMS Titanic Inc. a décrit l’appareil télégraphique comme un lien tangible avec le passé du Titanic. « Nous demeurons déterminés à partager l’héritage du navire et de ses passagers avec le public », a déclaré Bretton Hunchak, président de RMS Titanic, Inc., dans le communiqué. « Sans la récupération, la conservation et l’exposition de ces artefacts, la capacité de découvrir d’autres artefacts historiques importants supplémentaires se limiterait à un seul groupe exclusif, à ceux qui ont le privilège et les moyens économiques de se rendre sur le site de l’épave. »

La société dit également qu’elle travaille à apporter l’histoire du Titanic et ses artefacts dans les écoles du monde entier. « Il est important pour RMS Titanic, Inc. que le rétablissement du Marconi fasse partie des programmes de sensibilisation à l’éducation dans les écoles », a déclaré Hunchak. « Nous travaillons avec diligence avec plusieurs districts scolaires pour apporter à la fois nos données et notre expertise aux élèves afin qu’ils puissent faire partie de l’histoire et suivre le long que nous nous efforçons de faire ce rétablissement complexe. »

DE NOUVELLES IMAGES DU TITANIC MONTRENT LA DÉTÉRIORATION « CHOQUANTE » DE L’ÉPAVE

Dans une ordonnance publiée lundi, la juge de district américaine Rebecca Beach Smith a convenu que le télégraphe est historiquement et culturellement important et pourrait bientôt être perdu dans le site de l’épave en décomposition rapide.

 

The 'Titanic', a passenger ship of the White Star Line, that sank on the night of April 14-15, 1912. (Photo by Roger Viollet/Getty Images)

Le ‘Titanic’, un navire à passagers de la White Star Line, qui a coulé dans la nuit du 14 au 15 avril 1912. (Photo par Roger Viollet/Getty Images)

Smith a écrit que la récupération du télégraphe « contribuera à l’héritage laissé par la perte indélébile du Titanic, ceux qui ont survécu, et ceux qui ont donné leur vie dans le naufrage. »

Smith est le juriste maritime qui préside les questions de sauvetage du Titanic d’un tribunal fédéral de Norfolk. Sa décision modifie l’ordonnance d’un juge précédent de l’an 2000 qui interdit de couper dans le naufrage ou d’en détacher une partie.

INCROYABLE CONTE DU TITANIC: UN FLACON D’ARGENT A ÉTÉ ENDOMMAGÉ DANS LES AFFRES DE LA MORT DU NAVIRE, RÉUNIS AVEC SON PROPRIÉTAIRE

L’ordonnance a été décrite comme une grande victoire pour RMS Titanic Inc., le sauveteur reconnu par la cour, ou steward, des artefacts du Titanic. L’entreprise a récemment émergé de la faillite et est sous la nouvelle propriété.

L’année dernière, une expédition vers le Titanic menée par EYOS Expeditions a révélé la détérioration malheureuse du paquebot sur les fonds marins de l’Atlantique Nord.

Des images étranges de la plongée obtenue par la BBC ont montré l’arc rouillé du Titanic et des parties de la coque naufragée du navire. Malgré la détérioration rapide de l’épave, on peut encore voir du verre dans certains des hublots du Titanic.

Source

Pour aller plus loinnnnnnnnnnnn :

Qui a coulé le Titanic ?

https://profidecatholica.com/2017/12/30/la-banque-jp-morgan-a-fait-sombrer-le-titanic-pour-constituer-la-reserve-federale/

Autre explication trouvée, similaire sur le fond mais diffère sur la forme (réalisation du naufrage) :

Qui a coulé le Titanic ?

Les dessous de la création de la Federal Reserve

En 1910, sept hommes se rencontrèrent sur l’île de Jekyll, au large des côtes de la Géorgie, aux États-Unis, pour mettre au point l’avènement de ce qui allait devenir la banque « nationale » américaine : la Federal Reserve. Nelson Aldrich et Frank Valderclip représentaient l’empire financier des Rockefeller. Henry Davidson, Charles Norton et Benjamin Strong représentaient J.P. Morgan. Paul Warberg représentait la dynastie européenne de la Banque Rothschild. Habituellement en concurrence acharnée, ils firent cette fois cause commune.

Ces trois puissantes familles étaient en réalité, sans le savoir, sous le contrôle de l’Ordre des Illuminés de Bavière, ceux que l’on a vulgarisés sous le nom d’illuminati. Et ce sont ces illuminati qui, après avoir fait acheter la White Star Lines par J.P. Morgan, ordonnèrent, en 1909, la construction du Titanic pour une raison que nous allons bientôt comprendre.
Depuis le tout début, le luxueux paquebot était voué à un destin funeste.

Il se trouvait qu’un certain nombre de personnages influents n’étaient pas favorables au projet de création de la Federal Reserve. Benjamin Guggenheim, Isaac Strauss et John Jacob Astor s’opposaient à sa formation. Non seulement ces hommes – indiscutablement les plus riches au monde – étaient contre l’institution de la Federal Reserve mais, en outre, ils auraient usé de leur richesse et de leur influence pour faire éviter la Première Guerre Mondiale.

On leur déroula le tapis rouge afin qu’ils embarquent pour le voyage inaugural du plus grand navire jamais construit. La campagne en faveur de « l’insubmersibilité » du Titanic promettait aux passagers un haut niveau de sécurité. Il fallait, en fait, que l’élimination du trio Guggenheim-Strauss-Astor ait lieu d’une manière si absurde que personne ne puisse penser à un meurtre.

Le capitaine du Titanic s’appelait Edward Smith. C’était un initié illuminati qui travaillait pour J.P. Morgan. Lorsque le navire appareilla de Southampton, dans le Sud de l’Angleterre, un photographe irlandais du nom de Francis Browne, prêtre jésuite, se trouvait à bord pour la première partie du voyage entre Southampon et Queenstown, en Irlande. Celui qui deviendra l’une des personnalités les plus puissantes de l’Irlande était le maître spirituel d’Edward Smith. Francis Browne profita de la première partie de la traversée pour photographier les victimes. Il en profita probablement aussi pour rappeler au capitaine les implications de son serment et, le matin suivant, lui souhaita bon vent…

Le capitaine Smith avait une foi inébranlable en son supérieur. Browne l’instruisit sur ce qu’il devrait faire une fois rendu dans les eaux de l’Atlantique Nord. Cela faisait 26 ans que le capitaine Smith voyageait dans l’Atlantique Nord. C’était le plus grand spécialiste au monde de ces eaux froides. Le capitaine savait très bien pourquoi ce navire avait été construit. Il avait toujours été convenu qu’il coulerait lors de son premier voyage.

Par une nuit sans lune, il donna, en secret, l’ordre de propulser le Titanic à pleine vitesse, soit 22 noeuds, à travers une gigantesque zone de glace d’une surface de 80 miles carrés ! Il savait parfaitement qu’il s’y trouvait des icebergs. Il avait reçu des ordres et rien ne l’aurait fait dévier de sa mission.

Les agissements du Capitaine Smith au cours de ses dernières heures ne furent pas dignes de sa fonction. Il semblait toutefois lutter contre sa conscience. Devait-il se conduire en brave capitaine, ou obéir à son maître et couler le navire ?
On avait fait en sorte qu’il n’y ait pas assez de canots de sauvetage. Dès la collision, la plupart des canots furent mis à flot avec seulement quelques passagers à leur bord : des femmes et des enfants. On envoya des fusées éclairantes blanches. Or les bateaux qui croisaient à proximité pensèrent qu’il y avait une fête à bord puisque les fusées de secours sont habituellement rouges. Ces exemples n’illustrent pas l’arrogance d’un équipage qui croyait le Titanic insubmersible. Non ! Ces défaillances étaient programmées.

Ces riches parmi les riches qui s’opposaient à la mise en place de la Federal Reserve périrent au beau milieu des classes moyennes et défavorisées. Le navire insubmersible, le palace flottant avait été conçu pour devenir leur tombeau. Le naufrage du Titanic reste peut-être le plus grand désastre du 20ème siècle, après les deux guerres mondiales.
Le 14 avril (la même date que celle de l’assassinat d’Abraham Lincoln) de l’année 1912, le Titanic heurta un iceberg et toute opposition à la Federal Reserve fut gommée. En décembre 1913, l’institution bancaire vit le jour aux États-Unis. Huit mois plus tard, grâce à la Federal Reserve, les illuminati disposaient de suffisamment de fonds pour déclencher la Première Guerre mondiale.

Commentaire du C.R.O.M.: Faire construire et couler le plus grand navire du monde rien que pour éliminer trois individus ? Voilà qui fera sourire nombre de sceptiques rationalistes. Pourtant les initiés savent que la probabilité de réussite d’une action est proportionnelle au sacrifice qui est accepté en vue de sa réalisation. La fameuse devise « la fin justifie les moyens » peut aussi être comprise comme « la grandeur de la fin nécessite des moyens équivalents ». Or,
magiquement parlant, tuer les trois hommes les plus riches de la planète n’est pas une mince affaire.
L’histoire secrète de ce monde montre, en tout cas, que les hautes sphères de l’Ordre Mondial n’ont jamais hésité à perdre de grandes quantités d’argent – voire à sacrifier certains des leurs – pour faire avancer leur plan. Étant donné que la mise en place de la Federal Reserve pouvait leur assurer, à terme, le contrôle de toutes les richesses de la planète, qu’avaient-ils à perdre ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :