On ne sait pas si quelqu’un a déjà vu les travaux du Dr Gallo pour isoler le virus du VIH.

Le Dr Seale n’a pas été le premier à pointer du doigt le Dr Gallo, scientifique résident du National Institute of Health, qui était réputé pour avoir découvert le virus de l’immunodéficience humaine, le VIH, qui, selon lui, était la cause du SIDA. Après cette découverte du Dr Gallo, le NIH, qui engloutit les fonds publics pour la recherche du SIDA ainsi que pour de nombreuses autres maladies, avait systématiquement refusé des fonds à tout scientifique dont les travaux ne confirmaient pas la thèse du Dr Gallo.
Le président Reagan a alors nommé une Commission présidentielle spéciale sur le SIDA, pour but de résoudre le problème.
Elle a tenté de le faire en se réunissant sans quorum, de sorte qu’aucune note ne puisse être prise des délibérations. L’amiral James D. Watkins était à la tête de ces réunions, qui ont fait l’objet de nombreuses critiques, simplement parce que le public voulait savoir ce qui était discuté.
L’un des chercheurs qui allait entrer en conflit avec le Dr Gallo au sujet de la controverse sur le “VIH” est le Dr Peter Duesberg, professeur de virologie à l’Université de Californie à Berkeley.
Duesberg est également membre de la National Academy of Sciences ; incorporé au laboratoire de Gallo grâce à un programme de coopération.
Après avoir travaillé sur le VIH dans le même laboratoire où Gallo avait prétendu avoir fait ses découvertes monumentales, le Dr Duesberg conclut que le virus du VIH ne répondait pas aux critères standar
ds exigés d’un agent pathogène (causant une maladie).
Il publia son rapport dans la revue médicale Cancer research en mars 1987 puis s’est contenté d’attendre que le Dr Gallo justifie ses conclusions.
Lui et le rédacteur en chef de Cancer Research, le Dr Peter McGee, ont été étonnés qu’après des mois, le Dr Gallo n’ait jamais répondu. Le Dr Gallo a également refusé de répondre aux appels téléphoniques visant à susciter une certaine réaction aux conclusions du Duesberg.

Apparemment, il s’agissait d’une de ces fameuses “recherches’’ de type ”vrai ou faux” dans lesquelles le Dr Gallo avait prétendu désigner le virus VIH comme la seule cause du SIDA.
Ce genre de chose se produit plus souvent qu’on ne le croit dans le monde universitaire et scientifique, miné de jalousies mesquines et de tromperies calculées ainsi que du chantage ou refus de fonds à quiconque pourrait exposer leurs fausses recherches.
Comme nous l’avons mentionné plus tôt, la plupart des scientifiques, lorsqu’on leur demande leurs notes de recherche, répondent habituellement qu’ils ont été “accidentellement brûlés.”
On ne sait pas si quelqu’un a déjà vu les travaux du Dr Gallo pour isoler le virus du VIH.

Meurtre
par Injection / Eustace Mullins / page 106 et 107
Version originale :
Dr. Seale was not the first to point the finger at Dr. Gallo, resident scientist of the National Institute of Health, who was famed as having discovered the humano-immunio-deficiency virus, HIV, which he claimed was the cause of AIDS. After Gallo’s discovery, the NIH, which doles out funds for research on AIDS as well as many other categories, consistently denied funds to any scientist whose work failed to bear out Gallo’s claim. President Reagan then appointed a Special Presidential Commission on AIDS, which was intended to solve the problem. It tried to do so by meeting in great secrecy, and by meeting without a quorum, so that no notes could be taken of the proceedings. Admiral James D. Watkins was head of these meetings, which came in for much criticism, merely because the American public wanted to know what was being accomplished. One of the researchers who was to come into conflict with Dr. Gallo over the « HIV » controversy is Dr. Peter Duesberg, professor of virology at the University of California at Berkeley. Duesberg is also a member of the National Academy of Sciences. He had been brought to Gallo’s own laboratory to work under a fellowship grant. After studying HIV in the same laboratory where Gallo had claimed to have made his monumental findings, Dr. Duesberg concluded that the HIV virus did not meet the standard criteria required of a disease-causing agent. He published his findings in the medical journal, Cancer Research, in March 1987, » and sat back to wait for Dr. Gallo to justify his conclusions. Both he and the editor of Cancer Research, Dr. Peter McGee, were amazed when Dr. Gallo made no reply, either then or in the ensuing months. Dr. Gallo also refused to return telephone calls seeking to elicit some reaction to Duesberg’s findings. Apparently it was one of those famous « Fact or Fiction » « researches » in which Dr. Gallo had claimed to pinpoint the HIV virus as the sole cause of AIDS. This sort of thing occurs more often than anyone realizes in the academic and scientific world, which is riddled with petty jealousies, calculated deceit, and denial of funds to anyone who might expose their fake research. As we mentioned earlier, most scientists, when asked for their research notes, usually respond that they have been « accidentally burned. » Whether anyone has ever seen any of Dr. Gallo’s work isolating the HIV virus is not known. However, he has since moved to cut off any further studies of the HIV virus.

2 Commentaires

  • “Le SIDA est une maladie digestive ; le risque d’être infecté est essentiellement lié à la pratique de la sodomie. L’Afrique est particulièrement touchée car la sodomie y est souvent utilisé comme méthode contraceptive.”
    ― André Gernez
    Source:
    Le scandale du siècle tome 2, 2007, France, dans DVD interviews des Dr André Gernez, Dr Delahousse et Dr J-P Willem, paru 2008, Jean-Yves Bilien. – Le scandale du siècle tome 2, 2008

    QQ Citations – https://qqcitations.com/citation/178838

    J'aime

    • maintenant écoutez ce que la famille windsor (nazi pédosataniste cannibale que ceux qui se disent juifs mais ne le sont pas mais ils mentent n’ont jamais traqué ainsi que leur racthild qui a largement financé le nazisme) nous dit ce qu’il faut croire
      The Duke Of Sussex Prince Harry ALL MOMENTS 2018 International AIDS Confidence https://www.youtube.com/watch?v=evWKig3HpD8
      eux et leurs « œuvres de bienfaisance »… qui nous font un trip sur la « santé mentale »…..
      attention dsm5 en vue…..

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s