Dernières nouvelles: Militaires bloque l’insurrection – Les blessures blessées, mais …

C’est une période de stress extraordinaire pour de nombreux Américains, mais le stress est causé par le manque d’informations vitales – pas par des faits réels sur le terrain dans le conflit historique en cours. La plupart des Américains ignorent que le haut commandement militaire américain enquête sur une insurrection criminelle visant à renverser les élections fédérales du 3 novembre. Avec cette connaissance en main, les perspectives pour les Américains et l’avenir de leur république constitutionnelle est beaucoup améliorée, et peut potentiellement devenir le meilleur depuis sa fondation.


Les blessures font mal, mais …


La plupart des Américains et bien d’autres dans le monde restent désolants. Les blessures politiques infligées par les pratiques frauduleuses de dépouillement des voix lors de l’élection présidentielle du 3 novembre et du second tour des élections législatives géorgiennes du 5 janvier sont encore crues. D’autres blessures ont été infligées par le vice-président Mike Pence. Il n’a pas accompli ses obligations constitutionnelles pour résoudre les questions vitales soulevées par les électeurs concurrents dans plusieurs États où la fraude au dépouillement des votes était endémique.

Puis plus récemment, on nous a montré l’investiture dépeinte de Joe Biden en tant que président. Avec les grands médias insistant sur le fait qu’il en est ainsi, la plupart des observateurs, y compris de nombreux partisans de Trump supposent (ou craignent) la présidence Biden est permanente et irréversible. Ce n’est pas le cas.

La Loi insurrectionnel est invoquée


Le bon endroit pour commencer à comprendre où en est la nation et la présidence est la Loi insurrection de 1807. Cette loi anticipée autorisait le président à faire appel aux forces terrestres et navales pour se défendre et contre toute tentative de prendre le contrôle du gouvernement fédéral, étaté ou local par des moyens illégaux. Mi-2018, le président Donald Trump a signé un décret pour détecter, protéger et empêcher toute tentative de subvertir des élections libres et équitables le 3 novembre 2020.

Les dispositions de l’ordonnance comprenaient l’affectation préalable de fonctions par les agences de renseignement pour enquêter et se protéger contre toute ingérence étrangère dans les élections. L’ordonnance comprenait un calendrier précis pour les précautions et la surveillance à mettre en place, pour les enquêtes et les rapports par les agences fédérales de renseignement de tout cas de conduite illégale au Directeur du renseignement national. Le DNI a reçu l’directive de compiler son rapport sommaire des conclusions et de le remettre au président.


Bien que retardé par rapport au calendrier initial établi par le président Trump, le rapport de la DNI au président a déterminé que de nombreuses actions illégales – y compris l’ingérence et la collusion de gouvernements étrangers de concert avec les citoyens américains – se sont effectivement produits. En résumé, le président a été officiellement informé que les gouvernements étrangers identifiés en collusion avec les acteurs américains pour subvertir et compromettre les élections fédérales du 3 Novembre.


»» » Quand SHTF – Si vous croyez que le gouvernement fera n’importe quoi pour nous aider, vous vous trompez complètement


Sur la base du rapport du DNI et des renseignements connexes, le président Trump a invoqué la Loi insurrectionnel imposant autorité et responsabilité aux commandements militaires américains de poursuivre leurs devoirs statutaires pour vaincre l’insurrection et préserver le gouvernement constitutionnel. Parmi les gouvernements étrangers qui seraient impliqués avec des ressortissants américains figurent le Royaume-Uni, le Canada, l’Allemagne, la France, l’Italie, le Vatican et la Chine.


Les troupes occupent la capitale


C’est dans ce contexte que 25 000 soldats de la Garde nationale ont été appelés en service et déployés dans des stations de Washington, D.C., au cours des jours qui ont mené à l’assermentation de Joe Biden à la présidence le 20 janvier et y compris. Le déploiement militaire a été ordonné par le Pentagone, et non par le Congrès, le Sénat ou le président.

C’est dans ce contexte factuel que les forces armées ont pris position autour du Capitole et de la Maison Blanche. Le Pentagone aurait un corps de 800 officiers de haut rang axé sur la défaite de l’insurrection impliquant la collusion avec les gouvernements étrangers décrits ci-dessus. Ces officiers prennent les précautions nécessaires pour protéger la nation, préserver et défendre la Constitution, et vaincre l’insurrection.


Le plan et le retard


Une source considérée comme fiable (à 5:00 et seq.) dit que les responsables du Pentagone étaient prêts à arrêter Joe Biden et de nombreux autres le 20 Janvier au moment de l’inauguration prévue, mais ont été dissuadés de le faire par une considération non divulguée (peut-être menacé l’utilisation d’une arme de destruction massive).


»» » Fema « Smart » Guillotines Placé dans les camps d’internement FEMA (vidéo)


Des responsables militaires auraient demandé conseil au président Trump au sujet de la menace et seraient finalement déterminés à reporter les arrestations jusqu’à ce que la menace soit complètement démystifiée. Les arrestations ont été reportées jusqu’à ce que la menace soit traitée, ce qui peut être dans un délai de quelques jours, semaines ou aussi longtemps qu’environ deux mois.


Perspectives probables


Si ces circonstances décrites du 20 janvier sont vraies, il est presque certain que Biden sera traité par la loi comme n’étant jamais devenu président. En effet, il est susceptible d’être traité comme celui qui a conspiré et agi pour s’emparer de la présidence par des moyens de trahison.


Biden se serait déjà vu refuser l’accès aux informations classifiées demandées au Pentagone, et aurait reçu l’ordre de ne pas venir au Pentagone ou d’y envoyer son personnel. Ces rapports, s’ils sont exacts, indiquent que le commandement militaire a conclu que Biden a été déclaré vainqueur de l’élection présidentielle en raison d’une insurrection criminelle comme le prouvé par des preuves convaincantes.


Si c’est effectivement le cas, les ordres et les actions de Biden à la Maison Blanche sont nuls, non avenus et d’autres actes criminels. Alors que les responsables militaires terminent leur travail pour vaincre l’insurrection signalée, le président Donald Trump reste sur la touche, pour être consulté comme les responsables militaires le veulent.

Source

12 Commentaires

  • Commentaire en partage de cet article sur mes divers comptes sociaux :

    Le plan a pris du retard à cause d’une menace du recours à une arme de destruction massive au cas ou l’investiture du bidet criminel et de ses sbires était interrompue par leurs arrestations..!!

    J'aime

  • Et toujours pas le lien VK ?????

    J'aime

  • Il n’y a aucun plan.

    Trump n’a jamais signé l’acte d’insurrection, et à même précisé qu’il laissait le pouvoir à Biden.
    Contrairement à ce qui est affirmé dans cet article, je cite mes sources:

    https://www.politifact.com/article/2021/jan/11/fact-checking-claims-about-insurrection-act-martia/

    https://www.snopes.com/fact-check/insurrection-act-trump/

    https://www.reuters.com/article/uk-factcheck-fake-trump-tweet-martial-idUSKBN28X2HE

    L’histoire du retard de l’opération militaire d’arrestation de masse de traîtres corrompus, dû à une menace non identifiée qui pourrait durer 2 mois, n’est qu’une mascarade pour continuer à faire fonctionner la machine à cash des dons.

    J'aime

  • La nouvelle capitale de l’hystérie et de la trouille ( elle vient juste après kaboul , maboule ) . Quelques 5000 soldats de différentes gardes nationnales resteront stationnés dans la capitale de la crainte jusqu’au procès de Trump en destitution , au mois de mars ; Oui il faut bien destituer un président qui n’est plus en fonction mais la logique est là tapie dans un recoin qu’il faut chercher ardument . Depuis peu les gouverneurs du Texas et de la Floride ont ordonné à leurs troupes de revenir au pays . et ces troupes sont repartis au bercail . Qui commande tout ce bazar , on ne sait pas trop . Ce que l’on comprend est qu’il se passe des choses de plus en plus étranges à Washington DC . Mais c’est plutôt de l’ordre de la dissolution que de la consolidation , de l’ordre la désorganisation que de l’organisation . Depuis le covid , le wokenisme et maintenant cette affaire de gardes nationnale c’est une sorte de marche lente mais inarrétable de renforcement du pouvoir des gouverneurs des états vers un jour ou ils se réveilleront tous cessessionnés sans avoir vraiment voulu la chose mais ce sera accompli.
    La capitale de la frousse fait plaisir à voir pour ceux qui ont comme slogan : Delenda est Systema . .

    J'aime

  • Merci de ces infos!! Les liens de la 1re vidéo y compris de l’article source n’aboutissent pas à ce qui est affiché dans l’article. C’est dommage. En tous les cas, ces infos confirment l’article précédent titré  »WEBCAMS DE LA MAISON BLANCHE: OUT OF SERVICE ». En lisant le commentaire de monsieur Hubert, je découvre qu’il place un mot, wokensisme, dont j’ai cherché ce qu’en dit son concepteur, Philippe Grasset. Le  »concepteur » du mot, ou son grand herméneute, qui n’est peut-être pas sataniste, est très esquinté mentalement pour écrire ce qu’il écrit sur ce mot!! La déroute mentale est encore plus TERRIBLE que je ne pensais en suivant les tenants de la  »guerre invisible »! Oh, là, que diable!!

    J'aime

    • je vous en prie , évitons les monsieurs et restons entre nous . Cousin Hub me va mieux , moi si vielle France .
      Les wokes sont aux USA et ma foi qu’ils y restent confinés . Mais les mots passent de nos jours plus facilement et aisément les frontières que les hommes si douteux soient-ils et je me conjecture bien que ce souhait restera un voeux pieux . Ces folies américaines des temps derniers sont une manne inépuisable d’épuisement de la surperpuissance jadis première mais ne croyez pas que je sois un nostalgique des beaux jours de la  » grande république  » qui sent décidément le beurre ranci de nos jours ou les barbares sont les barbares de l’intérieur .
      Ps : je suis cousin hub et j’ai fait un grand effort pour moderniser mon français , . je compte sur la discrétion de tous sur ce site car je crains la maréchaussée républicaine plus encore qu’une horde de sarrazins .

      J'aime

  • monsieur Laurent Glauzy vous deviez arrêter de fumer la moquette.

    J'aime

    • Il s’agit d’Etienne Chopin .

      Aimé par 1 personne

    • Bonjour,

      Chacun est libre de faire ses choix, cela est nommé le libre arbitre, par contre je ne vois pas l’intérêt de commenter un article de cette manière au raz des pâquerettes, cela ne vous place pas à votre avantage, messieurs les détracteurs, si au moins vous nous pondiez une rhétorique sensée qui nous permettrait de mener une réflexion structurée.

      A mon avis la situation actuelle mondiale vous sort de votre zone de confort, et votre manière de réagir est de dénigrer. Cela ne vous place cependant pas pour autant dans le clan des vainqueurs, ni même des empêcheurs de tourner en rond. Vous allez simplement être balayé par la marche de l’Histoire qui sous vos yeux fatigués, est entrain de s’écrire.

      Maintenant envisagez sérieusement que Le Président Donald J. Trump, non seulement va retrouver ses fonctions, mais améliorées en qualité de 19ème Président de la République Américaine sur la base de la constitution originale de 1776.

      Maintenant sans doute que vous êtes du même bord par rapport à cette supercherie mondiale du corona quoi déjà.
      Que direz-vous, le jour ou vacciné, l’on vous dit que l’on ne peut plus rien pour vous, à cause d’avoir accepté en toute confiance, sans vous être renseigné, ce « miraculeux »produit, qui d’âne, vous transformera en mouton..!!?

      Il est a parier que vous viendrez encore bêler et vous plaindre, que personne ne vous a bien informé…!!!

      Je n’ai qu’une chose à vous dire, étudiez bien tous les aspects de la situation actuelle que l’on vit, avant de casser du sucre sur les personnes bienveillantes que du revers de la main, vous vous permettez de balayer, cela risque d’être vos dernières erreurs.

      A bon entendeur.

      J'aime

      • Oui des gens comme fert fert fert par exemple . Un égo surdimensionné et le sens de la critique d’autrui si puissant qu’il ne peut s’empêcher de l’exprimer parfois mais qui le démange tout le temps .

        J'aime

  • Trump n’a jamais décrètè l’insurrection act.

    https://www.snopes.com/fact-check/insurrection-act-trump/

    https://www.politifact.com/article/2021/jan/11/fact-checking-claims-about-insurrection-act-martia/

    Ceci est mon 2e post, le premier n’ayant pas été publié.

    Mr Glauzy, quelu’un vous manipule…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s