Le paradoxe du virus (sur les traces d’Antoine Béchamp)

Par Marie-Laure Becquelin (23 Juin 2021)

PREAMBULE

“Le jour où la science commencera à étudier les phénomènes non-physiques, elle fera plus de progrès en une décennie que dans tous les siècles précédents de son existence.”

Nikola Tesla

“Au cœur des phénomènes non-physiques est la physique de la masse 0. C’est l’information”.

Marie-Laure Becquelin

MASS ZERO

La physique est la science de la matière, dont les caractéristiques intrinsèques sont au nombre de 4 :

  • La masse,
  • La localisation,
  • La forme,
  • La temporalité.

En deca de la Physique est un état qui ne présente,

  • Ni masse,
  • Ni forme,
  • Ni localisation,
  • Ni temporalité.

Cet état que je nomme Masse 0, étudie les phénomènes situés en-deçà de la Physique, et qui gèrent la Physique. (Métaphysique)

C’est l’Information.

Elle est en toutes choses, guide chaque processus et orchestre l’ensemble.

(Voir l’article: Information, Mass 0).

LES VIRUS

L’étymologie du mot « virus » provient du latin « virus », signifiant à l’origine « venin de serpent » puis par extension « sécrétion de poison », ou toxique.

Cette définition semble correcte, les virus sont des toxiques sécrétés au niveau des cellules et/ou organes, agressés par des agents pathogènes.

Voir en fin de document : Une hypothèse basée sur l’étude du Professeur Fioranelli (Universite Marconi, Italie).

Ce postulat positionne l’existence des virus au sein de la phase des « conséquences » d’une pathologie. Cette chronologie bouleverse de facto les croyances et connaissances actuelles.

Selon ce nouveau lien de causalité établi entre agents pathogènes, maladie et virus :

  • Qui sont les véritables agents pathogènes engendrant la maladie qui se révèle par le déchet toxique ?
  • Comment ce déchet est-il produit ?
  • Pourquoi en existe-t-il une telle diversité ?

LES AGENTS PATHOGENES

Ils se distinguent en 4 catégories, dont deux seules sont répertoriées par la science, l’autre moitié d’une importance majeure demeurant magistralement omise.

Ce sont:

1. Des substances chimiques toxiques

  • Venins d’animaux,
  • Poisons de plantes,
  • Toxines de bactéries,
  • Biocides et antibiotiques,
  • Métaux lourds,
  • Substances chimiques industrielles.

2. Des organismes vivants :

  • Parasites variés
  • Bactéries (produisant des toxines nocives).
  • Champignons

NB : Ne pas confondre la toxine fabriquée par des bactéries avec le toxique ou poison, même si les toxines sont toxiques !

Contrairement aux « Virus », en laboratoire, les parasites et bactéries assimilés à des agents infectieux se purifient, s’isolent et s’identifient. Dès lors, il est envisageable de les combattre.

3. Les Radiations

Il existe toutes sortes de radiations, et si certaines sont bénéfiques, plusieurs sont très nocives.

Celles-ci sont :

  • La radioactivité ambiante,
  • Les réseaux mobiles,
  • Les UV (augmentation dues au trou dans la couche d’ozone),
  • Infrasons
  • Des agents mutagènes dispersés par l’Homme dans l’environnement (radionucléides)
  • Et bien d’autres

Ces radiations altèrent les cellules et organes, par leur action thermique, mais aussi par une action athermique, non encore définie à ce jour, ce que je propose d’élaborer de façon théorique.

Les rayonnements peuvent être pathogènes par différents types d’actions, mécaniques, électriques, thermiques et athermiques (Informationnel).

Mécanique

Par effet de résonance, les ondes peuvent briser des structures ; par exemple, un verre peut éclater avec une voix, un micro-organisme (bactérie) peut exploser, lorsqu’il est soumis à 2 fréquences (la plus haute étant 11 fois la plus basse).

Électrique

Stimulation électrique de tous les tissus du système nerveux dus à des courants induits dans les basses fréquences (<10MHz) peuvent parasiter le cerveau et stimuler les nerfs.

Effets thermiques

La DIA (Defense Intelligence Agency) a déclassifié quelques informations intéressantes évaluant l’impact des rayonnements sur les cellules vivantes.

https://www.dia.mil/FOIA/FOIA-Electronic-Reading-Room/FOIA-Reading-Room-Nuclear-Biological-and-Chemical/FileId/39946/

Les effets thermiques peuvent être de simples brûlures cutanées (UV) mais aussi des thromboses. Lorsque les micro-ondes de la 5G chauffent l’hémoglobine du sang, cela crée des caillots tout comme le blanc d’œuf coagule a la cuisson. (L’hémoglobine et l’albumine sont des protéines qui coagulent à la chaleur).

La DIA mentionne que les effets athermiques n’ont pas encore été étudiés.

Effets athermiques

Les rayonnements interagissent avec les champs magnétiques existants et perturbent les « Informations » originelles véhiculées par ceux-ci.

Cela induit une « Perte de Fonction », qui se manifeste sous plusieurs formes, décrites ci-dessous.

1. Conditions aiguës temporaires :

  • Anosmie (perte de l’odorat)
  • Agueusie (perte du goût)
  • Hypoxie (perte du rôle de l’hémoglobine, dans le transport de l’oxygène).

2. Cancer : prolifération cellulaire (pour assurer la survie de l’espèce qui se sent menacée)

3. Maladies auto-immunes : autodestruction cellulaire (par les cellules désinformées)

Les radiations peuvent être pathogènes par plusieurs actions sur les cellules et les organes.

Les « actions athermiques » sont pathogènes car elles induisent une « perte de fonction », qui provient de la « désinformation ».

4. L’information,

Il existe plusieurs concepts de l’«Information». Cette notion clé, au cœur de tout, est indispensable à la survie de cellules et organes, mais est aussi à l’origine de désordres.

Nous nous concentrerons ici sur « Information = masse 0 ».

(Voir article : 3 états, information, énergie et matière)

« L’Information, de masse 0 » est la programmation centrale de chaque cellule et organe :

– Elle préside à la création et à la destruction des cellules, elle maintient leur équilibre.

– Elle définit leur fonction et contrôle et optimise l’exécution des processus.

Et tandis que l’ « information correcte » maintient un équilibre sain et peut guérir… à l’inverse, l’ « information erronée » perturbe l’équilibre, induisant des dysfonctionnements pathogènes.

Les « informations erronées » ou la « désinformation » entraînent des « désordres ou pathologies d’origine informationnelle ».

La désinformation des cellules et des organes s’exprime de 2 manières :

  • Perte de fonction, telle que l’anosmie, l’agueusie, l’hypoxie, le cancer et tous les dysfonctionnements immunitaires. (Comme vu plus haut, avec l’effet athermique des radiations).
  • Gain de Fonction, qui peut prendre plusieurs formes ; il peut s’agir d’une bactérie informée (porteuse d’instructions) ou l’instruction peut être simplement diffusée numériquement.

Le gain de fonction peut aller de 2 manières, pour la santé et pour nuire.

De fausses informations vont aussi déstabiliser le Milieu, facilitant l’entrée d’autres agents pathogènes.

Il est utile de souligner que la Perte de Fonction peut être attribuée à la fois aux radiations et à l’Information. C’est parce que l’Information est transportée par les ondes et champs magnétiques. Ils fusionnent en quelque sorte, et la désinformation peut être causée par l’un ou l’autre, séparément et ensemble.

À l’inverse, le rayonnement n’a aucun rôle dans le « Gain de fonction ». La fonction ne peut pas être créée par les ondes ; elle ne peut être que corrompue (mauvaises ondes) ou harmonisée (bonnes ondes). Le Gain de fonction est une information de reprogrammation, créée par l’homme, généralement avec intention, et qui peut être diffusée numériquement pour affecter les cellules et les organes.

(Je ne suis pas spécialisée dans les radiations, et laisserai la terminologie exacte ainsi que la mesure aux spécialistes).

PATHOGENES ENTRANTS, DES VIRUS EN RÉPONSE

En réaction aux agressions, le corps humain libère des toxiques.

Le corps humain combat les pathogènes entrants, et les métabolise en libérant des déchets (produits toxiques) qui sont ensuite évacués. Ces toxiques sont appelés « virus ».

Pour se représenter cela, après un effort physique intense, on ressent des courbatures ; cela est dû à l’acide urique (une protéine de grande taille) qui est un résultat de métabolisation par le corps et qui s’accumule dans les articulations. C’est douloureux, on peut ressentir de la fatigue et même parfois une légère fièvre… Mais on n’appelle pas ça un virus.

Selon une hypothèse scientifique, les purines d’ADN métabolisées libèrent des déchets protéiques — similaires aux “virus”.

Ainsi, à chaque réponse ‘virale’ est associé un pathogène entrant, et il y a autant de virus qu’il y a d’agressions par les agents pathogènes entrants.

CONCLUSION

L’ennemi a changé. Le virus devient le signal, il permet de détecter la perturbation, il ne constitue pas la cause de la maladie. A partir de cette nouvelle base, il convient d’initier de nouveaux protocoles de recherche pour identifier les agents pathogènes entrants qui déclenchent la « réaction virale ». Ces agents pathogènes doivent être non seulement identifiables, mais également évitables. Ainsi, la direction vers le préventif garantira une santé parfaite plutôt que de lutter contre une maladie qui ne se manifeste que dans l’objectif de retrouver l’équilibre. Equilibre que la médecine actuelle entreprend de contrarier en s’évertuant à supprimer les symptômes qui agissent pour un retour à l’équilibre.

Etude du Pr Fioranelli, Université Marconi (Italie)

Le Pr Fioranelli, de l’Université Marconi (Italie) a démontré dans une étude publiée le 9 Juin 2020 que les ondes de la 5G créaient au sein des cellules des cavités de la forme du Covid-19. Son hypothèse est que le Covid-19 pourrait être engendré dans ces cavités, qui agiraient comme une sorte de moule.

Ma théorie est qu’à l’inverse, les cavités en forme de Covid-19 dans les cellules seraient simplement l’empreinte que le Covid-Toxique laisse derrière lui lorsqu’il est excrété sous forme de déchet, après avoir été généré par les cellules.

Marie-Laure Becquelin (23 Juin 2021)

10 Commentaires

  • Nous sommes en danger. États-Unis/UE/OTAN Vs Russie . . Ukraine https://halturnerradioshow.com/index.php/en/news-page/world/we-are-in-danger-us-eu-nato-v-russia-ukraine

    HAL TURNER (ancient fonctionnaire Fbi) : « Cela me désole de devoir signaler au public que nous sommes en danger. La situation entre les États-Unis/l’UE/l’OTAN et la RUSSIE à propos de l’Ukraine s’aggrave au-delà de toute raison. Des mesures concrètes sont actuellement prises activement qui, si elles ne sont pas arrêtées, CONDUIRONT à une guerre nucléaire ; peut-être avant Noël.
    Normalement, les archives de mon émission de radio sont réservées aux abonnés payants. C’est tout simplement trop important pour rester derrière un paywall. Pour le bien de mes compatriotes américains et pour les gens honnêtes et pacifiques du monde entier, j’offre l’émission de radio d’une heure du vendredi soir – GRATUITE. Seules les 37 premières minutes sont essentielles à entendre. Ils exposent la situation. Comment nous sommes arrivés ici. Qui fait quoi. Et où il mène. . . vite.

    Par exemple, aujourd’hui, la Russie a FERMÉ la route maritime de la Mer du Nord. Cela vient d’écraser le commerce entre l’Europe et l’Asie car les navires ne peuvent plus voyager le long de la côte nord de la Russie vers l’Asie. La Russie a explicitement déclaré que cette fermeture est due aux activités de l’OTAN ! La ligne rouge sur l’image ci-dessous montre ce qui est maintenant fermé : Aujourd’hui également, la Russie a annoncé qu’elle amenait deux régiments distincts de missiles balistiques intercontinentaux YARS (ICBM) au « statut de combat » avant la fin de cette année.

    C’est dans les 13 prochains jours ! Un régiment de missiles YARS est basé sur des silos. L’autre est basé sur le mobile. Les mobiles ressemblent à ça : Enfin aujourd’hui, la Russie a annoncé qu’elle déployait des radars et des « bataillons d’ingénierie radio » dans l’Arctique, et a publié une image d’une nouvelle station radar qu’elle y a érigée en 36 heures. Voici l’image : La haute tour avec le dôme blanc au centre est le radar pour surveiller les navires essayant d’utiliser la route maritime du Nord. Mais les AUTRES structures sont le problème. Ces autres structures sont des RADAR JAMMING SYSTEMS pour différentes bandes radar. Ils ont UN SEUL et UN SEUL but : brouiller les grilles de détection radar des missiles au-dessus de l’horizon des États-Unis. C’est précisément l’équipement nécessaire pour réduire la fonctionnalité de notre radar au-dessus de l’horizon soit pour « aveugler » ces radars aux missiles entrants, soit pour dégrader l’efficacité de ces radars qui, au moment où ils captent un ICBM entrant, c’est trop tard. C’est ce qui se passe à propos de la situation en Ukraine. AUCUN MÉDIA DE MASSE ne le rapporte – du tout.

    En termes simples, nous sommes en danger. Danger réel. De NOS PROPRES actions avec l’Ukraine. Nous essayons de faire entrer l’Ukraine dans l’OTAN afin de placer des missiles américains sur le territoire ukrainien. Ces missiles auraient un temps de vol de seulement 5 minutes vers Moscou et de seulement 7 à 8 minutes vers les silos de missiles nucléaires de la Russie. Trop peu de temps pour que la Russie se défende d’une première frappe nucléaire.

    C’est exactement comme la crise des missiles de Cuba dans les années 1960, où le président américain John F. Kennedy avait découvert que les Soviétiques avaient placé des missiles nucléaires à moyenne et moyenne portée à Cuba. Kennedy a demandé à ses généraux combien de temps il faudrait pour que ces missiles frappent Washington, DC et ils ont répondu « 5 minutes ». Nous perdrions quatre-vingts pour cent (80 %) de notre population à cause de leur première frappe. » Le président Kennedy a immédiatement decidé que ces missiles devaient disparaître ou devraient être détruits. Pendant treize jours au début des années 1960, l’Amérique et la Russie se sont tenues au bord d’une véritable guerre nucléaire. Heureusement, les Soviétiques de l’époque ont accepté de retirer les missiles. Nous voici, environ 60 ans plus tard, et les imbéciles de l’OTAN et les idiots du Département d’État américain, pensent apparemment que l’histoire ne s’applique pas à eux. Ils essaient de faire à la Russie maintenant, ce que les Soviétiques nous ont fait dans les années 60. Le président russe Poutine fait simplement et exactement ce que le président Kennedy a fait face à la même situation. Pour la Russie, il s’agit d’une question existentielle et elle ne peut pas reculer car cela la rendrait vulnérable à une première frappe contre laquelle elle ne pourrait ni se défendre ni réagir. Pourtant, les États-Unis/UE et l’OTAN persistent. Cela mène à la guerre. vite.

    Nous, en Occident, avons tort sur ce point. Et le tourbillon que nous sommes sur le point de récolter tuera beaucoup d’entre nous. Quelqu’un doit se lever vite et mettre un terme à ce qui se développe. Les médias de masse aux États-Unis/en Europe et en Australie et en Nouvelle-Zélande n’ont absolument PAS réussi à faire leur travail pour rapporter ce qui se passe. La seule chose qu’ils publient, c’est « Russie, Russie, Russie » et « Russie mauvaise ». Ce n’est tout simplement pas vrai, mais les médias de masse sont soit trop paresseux, soit ont trop besoin de l’argent publicitaire du gouvernement (COVID) pour dire la vérité. Je pense que leur incapacité à rapporter avec précision ce qui se passe va tuer beaucoup d’entre nous. Bientôt.

    Écoutez les 37 premières minutes de cette émission radio d’une heure. Cela peut vous sauver la vie. Il ne reste plus beaucoup de temps pour agir. CLIQUEZ ICI

    • Selon EUX, il y a 7.500.000.000 d’humains à EXTERMINER : ça fait beaucoup de monde et c’est un gros boulot.
      Donc TOUS les moyens sont bons…

      Alors si les E.T. existent, ils devraient se magner d’intervenir AVANT que tout ne dégénère !
      Ou alors il faudrait que Jésus-Christ se magne de revenir pour remettre de l’ordre dans tout ce bordel sur Terre.
      Ça presse !

      • Il reviendra comme un voleur, au moment où personne ne s’ y attendra, les gens seront en train de de se marier, de manger, dormir etc, même les anges ne savent pas quand…

        Il ne s’ est jamais  »magné », n’ a jamais rien imposé ni usé de force, Il a juste prévenu qu’ au jour du jugement il sera définitivement trop tard.

        David tu devrais faire preuve de plus de respect dans le choix de ton vocabulaire qd tu parles de Lui, là c’ est très limite.
        Moi aussi je faisais des trucs comme ça avant, grâce à Dieu j’ ai arrêté…

      • Cependant j’ en conviens, il a bel et bien cravaché les marchands du temple.

  • Je pense que la conscience a une masse, et en tant que telle, elle est limitée. Afin que sa qualité augmente, il faut que sa quantité diminue. L’extermination est donc pour moi, d’ordre Divin.
    Les « mémoires » aussi se ternissent…trop nombreuses et trop banales. Elles qui sont, (pour moi) le but ultime de la Vie.
    Cet épisode permet de raviver les élans et émotions.
    Le Destruction permet la Reconstruction.
    Les cycles sont les constantes des systemes.
    Tout cela se passe bien AU DESSUS de nos têtes!

  • ???
     »Les UV ???(augmentation dues au trou dans la couche d’ozone)???, »
    ???

  • Quand même ( remember el famoso manu ), un article titré avec le no d’ Antoine Bechamp et pas un mot sur les microzymas, leurs rôles, leur constitution, leur fonctionnement et les formes qu’ ils peuvent prendre, leurs réactions…

Laisser un commentaire