L’hydrogel contenu dans les injections de COVID-19 a été programmé pour l’activation de la 5G

par Alexandra Bruce – 26 septembre 2022


https://forbiddenknowledgetv.net/dr-rashid-a-buttar-hydrogel-in-the-covid-19-injections-has-been-programmed-for-5g-activation/
Le Dr Rashid Buttar rejoint Maria Zeee avec une litanie de détails horrifiants sur les différentes permutations du tir mortel.

LOTS MORTELS DE PFIZER

Il affirme que les numéros de lots de vaxxine Pfizer se terminant par -20A et -21A sont mortels. Le lot se terminant par -20A a entraîné 1 700 à 1 900 cas d’effets indésirables et de décès sur 20 000 doses. Le lot se terminant par -21A a donné lieu à 30 à 70 cas d’événements indésirables et de décès sur 20 000 doses.

Il déclare : « Il est intéressant qu’un groupe ait 30-70 et un autre 1 700 à 1 900, mais cela nous indique clairement qu’il y a différents composants dans ces vaccins… ces vaccins ont des différences distinctes dans les résultats pour les patients en fonction des lettres et des chiffres qui terminent ces numéros de lot.

« Pourquoi en serait-il ainsi, à moins qu’il n’y ait une certaine cohérence entre ce numéro de lot ; il va avoir telle variante et ce numéro de lot va avoir telle autre variante ?

« C’est donc très sinistre et j’ai déjà entendu dire que les vaccins expédiés en Afrique et en Inde étaient en fait différents de ceux utilisés en Europe et en Amérique du Nord. Je n’en ai pas la confirmation, mais c’est ce que
m’a dit une personne impliquée dans la fabrication des vaccins, qui m’a demandé de ne pas révéler son identité.

« Je suis sûr que vous savez qui est le Dr Michael Yeadon… C’est un ancien vice-président de Pfizer qui n’a pas froid aux yeux. Le Dr Yeadon a également confirmé qu’il y a une variance dans ces différents types de vaccins. J’ai également entendu dire – et, encore une fois, je ne suis pas au courant des détails – mais j’ai aussi entendu dire qu’il y a une
différence entre les vaccins qui tentent d’affecter les femmes et les hommes.

LES VACCINS DE STÉRILISATION

« Il est évident que ces vaccins ont un effet sur le système reproducteur… On a constaté que la protéine de pointe atteignait son maximum à 72 heures dans les ovaires… Des études ultérieures ont montré que la protéine de pointe atteignait son maximum dans les testicules.

« Alors pourquoi ces protéines de pointe, 24 à 96 heures après l’inoculation, atteignent-elles leur pic dans les organes reproducteurs ? Des organes qui sont essentiels à la reproduction ? Et la raison en est qu’ils visent manifestement le contrôle de la population, les taux de reproduction, etc… »

ARMES BIOLOGIQUES ACTIVÉES PAR FRÉQUENCE

Plus tard, le Dr Buttar aborde le sujet des agents pathogènes mortels délivrés par les nano-capsules d’hydrogel dans les piqûres :

« Il y a des preuves – il y a des preuves écrasantes – qu’il y a au moins 3 agents pathogènes que nous connaissons – probablement plus – mais… Marburg en est un. C’est l’agent pathogène qui cause la fièvre hémorragique et qui provoque essentiellement des hémorragies [saignements] au niveau des yeux, des oreilles et de tout le corps. La
mortalité due à l’exposition est de 88 %. Cela signifie que si une personne se promène dans la rue et rencontre quelqu’un qui a la maladie, il y a 88 % de chances qu’elle meure de cette exposition.

« Mais c’est à cause de l’exposition. Ici, dans ce cas, c’est dans l’hydrogel, donc c’est déjà dans votre corps, donc c’est probablement une mortalité de 99%.

« La seconde est l’ébola. Nous savons tous ce qu’est l’ébola. » Il mentionne que le Dr Judy Mikovits a participé à la recherche sur le gain de fonction avec l’ebola au NIH il y a plus de 20 ans.

« Ensuite, nous avons une forme mutée d’E. coli. »

Le Dr Buttar explique que ces trois agents pathogènes sont présents dans les vaccins et qu’ils restent inertes dans le corps pendant qu’ils sont encapsulés dans l’hydrogel, « presque comme une cellule dormante », dit-il.

Il ajoute que lorsqu’ils sont activés – et personne ne sait avec certitude ce qui provoque cette activation – mais ses collègues, comme Todd Callender, qui a été en contact avec plus de 500 dénonciateurs, affirment que lorsqu’un signal de 18 GHz est diffusé pendant une minute, en une séquence de trois impulsions, l’hydrogel, c’est-à-dire les « nanoparticules lipidiques » qui encapsulent les agents pathogènes, se dilate et libère son contenu toxique.

Le Dr Buttar raconte à Maria Zeee qu' »en 2014, des brevets ont été émis et perfectionnés, délivrés à AT&T et Microsoft, pour la ‘transmission de données à travers le vecteur humain’, c’est-à-dire la peau et les os….

« Le brevet est déjà délivré, la technologie a déjà été introduite dans le corps de tous ceux qui ont pris les vaccins ou les boosters, et maintenant, ‘Hé, vous avez notre technologie brevetée dans votre corps, ce qui nous permet de posséder les données qui sont transmises par notre technologie dans votre corps !’.

 » Donc, cela fait partie de l’agenda du transhumanisme qui se profile. Je suis sûr que vous avez déjà couvert les parties où ils peuvent entendre vos pensées, ils peuvent vous dire ‘Soyez à ce fossé et creusez tant d’heures et si vous ne vous présentez pas, vous ne serez pas payé.’ Ils savent tout de vos mouvements, tout de vos habitudes. »

Le Dr Buttar explique que c’est le réseau 5G en plein essor qui permettra les communications bidirectionnelles avec les différentes technologies injectées dans le corps des gens, comme les nanocircuits auto-assemblés, en plus des nanocapsules libérant les protéines de pointe et les agents pathogènes.

PANDÉMIE DE MARBURG ACTIVÉE PAR LES FRÉQUENCES

L’avocat Todd Callender, militant des droits de l’homme, a défendu les militaires américains pour qu’ils ne soient pas forcés de recevoir la injection de la mort. Il pense que la prochaine plandémie se produira avec la libération de l’agent pathogène Marburg, qui, selon lui, sera l’excuse utilisée pour forcer les personnes non évacuées à entrer dans les
camps de quarantaine de la FEMA, où on leur administrera le vaccin mortel.

Le Dr Buttar est manifestement en contact avec Todd Callender, car ils ont la même information : ceux qui ont reçu les injections de COVID ont déjà dans leur corps le virus dormant de Marburg encapsulé dans des nanoparticules lipidiques, qui serait libéré dans leurs tissus via un modèle spécifique de fréquences pulsées délivrées par le réseau 5G.

Todd a déclaré à Jeffrey Prather en mai dernier que le ministère de la Santé et des Services sociaux a déjà invoqué la disposition relative au Marburg dans l’avis de déclaration de décembre 2020 en vertu de la loi PREP pour les contre-mesures contre la maladie de Marburg et qu’ils ont déjà dépensé de l’argent pour s’y « préparer » en vertu de la loi
d’habilitation HHS pour construire des camps de quarantaine, entre autres choses, à travers les États-Unis.

Si nous avons appris quelque chose de l’événement 201 et du document SPARS, de telles déclarations et exercices peuvent indiquer que nous allons assister au déploiement de ce qu’ils déclarent et s’entraînent.

Todd a déclaré : « Pensez aux nanoparticules lipidiques comme à de petits bombardiers. Ce qui s’est passé, c’est que les différents fabricants de ces vaccins ont inclus trois protéines distinctes du VIH dans chacun d’entre
eux, y compris l’adjuvant AD5.

« La raison en était de désactiver, de désarmer le système immunitaire des gens pour que ces petits bombardiers lipidiques puissent pénétrer à l’intérieur de la cellule et délivrer leur charge utile, afin de reprogrammer le corps de la personne pour produire de l’ADN synthétique. Dans ce cas, ils l’appellent les protéines S.

« Lorsqu’ils actionneront l’interrupteur de Marbourg, ce seront les protéines N. Cela amènera les gens à produire eux-mêmes l’agent pathogène de Marburg…

L’AUTO-ASSISTANCE LÉGALE À VAXXCHOICE.COM

« D’un point de vue documentaire et d’auto-assistance juridique, Vaxxchoice.com est un référentiel complet de tout ce dont nous parlons et d’autres choses ; des documents juridiques d’auto-assistance, que si vous vous inscrivez, vous pouvez obtenir une mise à jour quotidienne. Il n’y a pas de bouton de don, il n’y a rien. Nous le mettons simplement à la disposition des gens.

« Séparément, il y a TruthForHealth.org. Le Dr Lee Vliet s’en occupe et elle a publié une fiche d’information sur le Marburg, ainsi que certaines choses que nous pouvons faire pour essayer d’arrêter ce qui arrive ou du moins le prévenir…

« Bien sûr, le CDC s’est débarrassé de ces thérapeutiques dans son avis, en disant que la seule chose que vous pouvez faire pour traiter le Marburg est un vaccin. Il y en a un qui est déjà prêt pour ça. Je pense qu’il est en train d’obtenir son autorisation d’utilisation d’urgence, en ce moment même, ce qui nous indique également que cela va se produire…

« Ce que je veux dire, c’est que nous avons des outils pour ne plus tomber dans le panneau. Il y a des médicaments thérapeutiques qui sont disponibles. Je pense que l’un d’entre eux s’appelle Fenben dans le 444mg et puis, j’ai compris, en parlant avec des médecins en Afrique qui ont traité cela, que l’ozone, en IV ou en insufflation, a aussi tendance à fonctionner. »

NOUS DEVONS VAINCRE LE NWO

Todd poursuit : « Voici donc votre Gouvernement Mondial Unique, créé en une seule fois avec cette urgence particulière. Vos droits, en tant qu’être humain, ont disparu, au fait.

« Il existe deux conventions de l’ONU : La Convention internationale sur les droits civils et politiques et la Convention internationale sur les droits de l’homme, qui dit qu’ils ne peuvent pas vous forcer à faire des expériences médicales. Devinez quoi ? Elles ne comptent plus. Votre Constitution ne compte plus, désormais.

« Nous sommes dans une position où, nous, le peuple, au niveau du comté – et le Dr Chambers en parlera – nous reprenons notre pays de nos propres traîtres dans notre gouvernement ou nous sommes finis. Nous sommes finis, en tant qu’espèce.

« Mon plus gros problème est le suivant : la prochaine chaussure à tomber est à venir et alors, ils vont faire affluer 30 millions de personnes à travers nos frontières. La plupart d’entre eux seront des occupants ennemis. Certains sont déjà logés dans nos réserves militaires, car nos militaires sont en train de tomber, parce qu’ils ont été forcés de se faire vacciner.
D’autres sont prêts à entrer et à prendre le pouvoir.

« Le droit de la guerre stipule que lorsque des occupants étrangers prennent en charge des fonctions gouvernementales substantielles, votre nation est morte. C’est ce qui se passe, en ce moment même, et nous devons reprendre notre pays maintenant, ou il ne le sera jamais. »

Dr. Rashid Buttarby:

Hydrogel in the COVID-19 Injections Has Been Programmed for 5G

Activation

by Alexandra Bruce – September 26, 2022

https://forbiddenknowledgetv.net/dr-rashid-a-buttar-hydrogel-in-the-covid-19-injections-

has-been-programmed-for-5g-activation/

Dr Rashid Buttar joins Maria Zeee with a litany of horrifying details about the various
permutations of the Death Shot.
DEADLY PFIZER LOTS
He says that Pfizer vaxxine lot numbers ending in -20A and -21A are deadly. The lot
ending in -20A has resulted in 1,700 to 1,900 out of every 20,000 doses causing instances
of adverse events and death. The lot ending in -21A has resulted in 30-70 out of every
20,000 doses causing instances of adverse events and death.
He says, “It’s interesting that one group has 30-70 and one group has 1,700 to 1,900 but it
tells us clearly that there are different components within these vaccines…these jabs have
distinct differences in patient outcomes based upon those ending letters and digits in
these lot numbers.
“Why would that be, unless there was some consistency among this lot number; it’s going
to have this variant and that lot number is going to have that variant?
“So, it’s very sinister and I’ve heard before that the vaccines that were shipped out to
Africa and India were actually different than the ones that were used in Europe and North
America. I don’t have verification of that but that’s what I was told by a person that is
involved in the vaccine manufacturing aspect and they asked me not to reveal their
identity.
“I’m sure you know who Dr Michael Yeadon is…He’s been a very outspoken past Vice
President at Pfizer. Dr Yeadon also confirmed that there’s variance in these different types
of vaccines. I’ve also heard – which, again I’m not privy to further details – but I’ve also
heard that there’s a difference between the vaccines that are trying to affect women vs
men.
STERILIZATION SHOTS
“Now, it is clearly obvious that there is something happening to the reproductive systems
from these vaccines…It was found that the spike protein peaked at 72 hours within the
ovaries…subsequent studies have found that the spike protein will peak in the testicles.

“So why are these spike proteins, 24 to 96 hours post-inoculation peaking in the
reproductive organs? Organs that are essential for reproduction? And the reason is
because they’re obviously targeting population control, reproduction rates, etc., etc.”
FREQUENCY-ACTIVATED BIOWEAPONS
Later, Dr Buttar gets into the topic of lethal pathogens being delivered by the hydrogel
nano-capsules in the shots:
“There’s evidence – there’s overwhelming evidence – that there are at least 3 pathogens
we know of – probably more – but…Marburg is one. It is the pathogen that causes
haemorrhagic fever and essentially, it causes haemorrhage [bleeding] from the eyes, ears,
throughout the body. 88% mortality from exposure. So that means that if one person’s 
walking down the street and encounters somebody that has it, there’s an 88% chance
they will die from that exposure.
“But that’s from exposure. Here, in this case, it’s in the hydrogel, so it’s already in your
body, so it’s probably a 99% mortality.
“The second one is ebola. We all know was ebola is.” He mentions that Dr Judy Mikovits
was involved in gain-of-function research with ebola at the NIH over 20 years ago.
“Then, we have a mutated form of E. coli.”
Dr Buttar says these three pathogens are in the jabs and they remain inert in the body
while they are encapsulated within the hydrogel , “Almost like a sleeper cell,” he says.
He says when they are activated – and no one knows for sure what does this – but
colleagues of his, like Todd Callender, who’s been in touch with over 500 whistleblowers
avows that when an 18 GHz signal is broadcast for one minute, in a sequence of three
pulses, it will cause the hydrogel aka “lipid nanoparticles” encapsulating the pathogens to
expand and release their toxic contents.
Dr Buttar tells Maria Zeee that, “In 2014, patents were issued and perfected, issued to
AT&T and Microsoft, for the ‘transmission of data through the human vector’, i.e., skin and
bones…
“The patent’s already issued, the technology’s already been introduced into the bodies of
anybody who’s taken the vaccines or the boosters, and now, ‘Hey, you’ve got our
patented technology in your body, which allows us to own the data that’s being transmitted
through our technology in your body!’
“So, this is part of the transhumanism agenda that’s coming up. I’m sure you’ve already
covered the parts where they can hear your thoughts, they can tell you to ‘Be at this ditch
and dig this many hours and if you don’t show up, you don’t get paid.’ They know
everything about your movements, everything about your habits.”

Dr Buttar explains that the burgeoning 5G network is what will allow the 2-way
communications with the various technologies that have been injected into peoples’
bodies, like the self-assembling nano-circuitry, in addition to the nano-capsules releasing
the spike proteins and pathogens.
FREQUENCY-ACTIVATED MARBURG PLANDEMIC
Rights activist attorney, Todd Callender has been defending US servicemen from being
forced to take the Death Shot. He believes the next plandemic will occur with the release
of the Marburg pathogen, which he says will be the excuse used to force the unvacced
into FEMA quarantine camps, where they will be administered the Death Shot.
Dr Buttar is evidently in touch with Todd Callender, as they have the same information:
that those who have received the COVID shots already have in their bodies the dormant
Marburg virus encapsulated in lipid nanoparticles, which would be released into their
tissues via a specific pattern of pulsed frequencies delivered through the 5G network.
Todd told Jeffrey Prather last May that the Department of Health and Human Services has
already invoked the Marburg Provision in the December 2020 Notice of Declaration Under
the PREP Act for Countermeasures Against Marburg Disease and they have already
spent money “preparing” for it under the HHS Enabling Statute to build quarantine camps,
among other things, throughout the United States.
If we’ve learned anything from Event 201 and the SPARS document, such declarations
and drills can indicate that we will be seeing the rollout of what they’re declaring and
training for.
Todd said, “Think of the lipid nanoparticles as little bombers. What happened is the
various manufacturers of these shots included three separate HIV proteins in each of
them, including the AD5 adjuvant.
“The reason for that was to disable, to disarm peoples’ immune systems so that those little
fat bombers could go inside of the cell and deliver their payloads, in order to re-program
the person’s body to produce synthetic DNA. In this case, they call it the S-proteins.
“When they turn that Marburg switch on, it will be will be N-proteins. It will cause the
people to produce the Marburg pathogen, themselves…
LEGAL SELF-HELP AT VAXXCHOICE.COM
“From a documentary point of view and self-legal help, Vaxxchoice.com is a full
repository of everything that we’re talking about and other things; self-help legal
documents, that if you sign up, you can get a daily update. There’s no donation button,
there’s no nothing. We just put this out for peoples’ benefit.

“Separately, there’s TruthForHealth.org. Dr. Lee Vliet is in charge of that and she’s put
out a Marburg fact sheet, along with some things that we can do to try and stop what’s
coming or at least prevent it…
“Of course, the CDC got rid of those therapeutics in its advisory, saying the only thing you
can do to treat Marburg is a vaccine. There’s one actually already prepared for this. I think
it’s getting its Emergency Use Authorization, right now, which also tells us this is going to
happen…
“My point in telling you this, Folks is that we have tools to not fall for this again. There are
therapeutic drugs that are available. I think one of them is called Fenben in the 444mg and
then, I understand, from talking to doctors in Africa that have treated this, that ozone,
either IV or insufflate, it also tends to work.”
WE MUST DEFEAT THE NWO
Todd continues, “So, this is your One World Government, all being created at one time
with this particular emergency. Your rights, as a human being are gone, by the way.
“There are two UN conventions: The International Convention on Civil & Political Rights
and the International Convention on Human Rights, that says they cannot force you to do
medical experiments. Guess what? Those don’t count anymore. Your Constitution doesn’t
count, anymore.
“We’re in a position where, We, the People, at a county level – and Dr Chambers will
talk about this – we take back our country from our own traitors in our government
or we’re done. We’re done, as a species.
“My biggest issue is this: the next shoe to drop is coming and then, they will cause 30
million people to pour across our borders. Most of those will be enemy occupiers. Some
are already housed on our military reservations, as our military members are falling out,
because they were forced to get these shots. Others are prepared to walk in and take
over.
“The Law of War states that when alien occupiers take over substantial government
functions, your nation is dead. That is happening, as we speak, right now and we’ve got to
take our country back now, or it’s never.”

9 Commentaires

  • Tous ceux qui ont trempé dans ces sociétés productrices devraient être exécutés !

  • c’est un texte anglais qui a été traduit par un ordinateur inculte ! il devait y avoir « deadly shots » que l’ordinateur a traduit par tirs mortels, alors que ça veut dire « le vaccin qui tue » !

    • Si cela vous agace autant, vous pouvez toujours donnez un peu de votre temps pour traduire ce genre d’article de la manière précise qui vous conviendra afin d’en faire profiter au grand nombre.

  • Ce que les statistiques des effets indésirables montrent aussi, c’est que les lots les plus létaux étaient concentrés sur le tout début de l’année 2021 : c’étaient donc ceux qui étaient destinés aux personnes les plus âgées, puisqu’on a commencé par elles. On voit d’ailleurs l’hécatombe que ça a provoquée dans certains établissements : 37 morts à l’Ehpad de Pithiviers entre janvier et mi-février 2021, après la première dose ! Ce qui n’a pas empêché de continuer, bien au contraire… Pour la suite, ils ont trouvé la solution : plus aucune communication sur le nombre de victimes, de morts, de blessés : ça règle le problème.

    Pour l’ensemble de la population, on voit que la troisième dose a fait des ravages. Pour beaucoup, il a quand même fallu trois doses pour commencer à comprendre… Dans l’article, il est question de l’E. coli transmis par l’injection. Une personne de ma famille (sans aucun problème de santé jusque-là) s’est effectivement retrouvée dans un sale état avec un diagnostic d’E. coli très peu de temps après sa 3D (mais pour elle aucun rapport avec l’injection… et je ne crois pas qu’elle ait ouvert les yeux depuis).

    Jane Ruby avait expliqué que la quantité d’ARNm allait être considérablement augmentée à la troisième injection, passant de 5, 10, 20, ou 30 μg à 100 et jusqu’à 200 μg pour certains lots ! How Bad is My Batch a répertorié 20 000 lots différents, me semble-t-il, et certains lots ne s’y trouvent même pas… ce qui montre comme ils ont bien « personnalisé » les injections en fonction du receveur.

  • Comme pour sars cov-2, j’aimerais qu’on me montre le virus isolé et purifié qui cause ébola … je risque d’attendre longtemps.

  • Vidéo complémentaire sur ce sujet (anglais STFR) par Karen KINGSTON (interrogée par Stew PETERS).
    https://odysee.com/@WeAreTheDisclosure:1/le_covid19_n'est_pas_un_virus_c'est_un_parasite_IA:1

    Vous allez être bluffés !

  • XX l’hydrogène est une technologie militaire Du DARPA?

Laisser un commentaire