Violences sexuelles endémiques en Ehpad !

Violences sexuelles endémiques en Ehpad !

Source :https://www.lelibrepenseur.org/violences-sexuelles-endemiques-en-ehpad/?fbclid=IwAR2JaQTJtxS_WfKAB-8wGUeiYsiH21pNBp67h9EH-QtN1joNMu6TH4QxbuI

Comment est-il possible de vivre un tel cauchemar ? nous sommes en train de parler de dames résidant dans des établissements de santé qui se font violer depuis des années en toute impunité ! Comment est-ce possible ? Près de la moitié des agresseurs sont des salariés des maisons de retraite ! Les grands groupes refusent d’appliquer la loi en exigeant les casiers judiciaires ! De plus, comment garantir un minimum de sécurité lorsque ces mêmes grands groupes capitalistes embauchent 2 personnes pour 150 résidents ?

Nous savions que les résidents étaient maltraités au niveau alimentaire et sanitaire avec des changements de couches extrêmement rares les laissant patauger dans leurs excréments en augmentant de façon criminelle les risques de surinfection. Nous savions déjà qu’ils étaient alimentés chez certains groupes 4 fois par jour pour 4,12 € ! Nous savons aujourd’hui qu’ils sont régulièrement agressés sexuellement et violés car les règles de sécurité ne sont pas appliquées, la gestion de ces mouroirs est une honte dont sont d’ailleurs responsables les ARS qui brillent encore une fois par leur incompétence crasse.

Pourtant la situation est très simple à régler, il suffit de rendre responsables pénalement et immédiatement les directeurs de ces résidences pour personnes âgées en cas de viols ou d’agressions sexuelles sans oublier les directeurs d’ARS. Curieusement, malgré ces centaines d’ agressions, ils s’en sortent toujours très bien, sans aucune conséquence pénale. Il y a une dé responsabilisation totale de l’action politique et administrative en France, cependant le gouvernement a réussi à jeter en prison des gens qui ne portaient pas de masques ou qui refusaient de s’auto-signer une autorisation de sortie !

Discussion

Voir les nouveaux Tweets

@SophieBoutboul

[FIL]Violences sexuelles en Ehpad:après plusieurs mois d’enquête,avec

@LeilaMinanO

,nous avons retrouvé la trace d’une centaine de résidentes violées par du personnel/des résidents/des personnes extérieures. La face émergée de l’iceberg.

mediapart.fr

Violences sexuelles : en Ehpad, les femmes vulnérables sont des proies

En France, des dizaines de résidentes ont été agressées ou violées au sein des maisons de retraite. Mediapart a enquêté pendant plusieurs mois sur une réalité sous-estimée et méconnue. Le nombre des …

·

19 déc.

En réponse à

@SophieBoutboul

Le nombre des victimes pourrait être « monstrueux », d’après le ministère des solidarités. Les résidentes en Ehpad, vulnérables et souvent tenues au silence par leur état de santé, constituent en effet « des proies faciles », d’après l’ensemble des expert·es interrogées.

Des agresseurs et violeurs qui réitèrent dans l’impunité pendant des années avant d’être stoppés : dans plus de la moitié des dossiers recensés, les agresseurs avaient fait plus d’une victime.

Le manque d’effectif ressort encore ici. Avec des problèmes de surveillance et des Ehpad condamnés pour défaut de surveillance à la suite de violences sexuelles sur des résidentes.Comme dans le cas de Denise P. dans lequel sa famille s’est battue pour 1 reconnaissance des responsabilités.

·

19 déc.

« Il y a un impensé sur les violences sexuelles chez les personnes âgées. » nous dit Pierre Czernichow, président de l’association Alma

@federation3977

qui estime que les alertes reçues par sa structure ne sont qu’une « goutte d’eau dans la mer ». Elles ont + que doublé en 2021.

Les alertes ont été lancées, les autorités saisies et rien n’a été fait pour endiguer ces violences sexuelles à l’encontre de femmes résidentes en Ehpad et lutter contre… Il n’existe aucun plan national de prévention ou de lutte contre ces violences.

21 déc.

2e volet de l’enquête

@Mediapart

@LeilaMinanO

Des alertes sur des violences sexuelles ds les Ehpad envoyées aux autorités et restées sans suite. Des directions qui n’alertent parfois ni l’ARS ni la justice… Des victimes et leur famille qui en pâtissent.

mediapart.fr

« Les femmes âgées sont la dernière roue du carrosse des politiques publiques »

Alertes restées sans suite, absence de signalement des directeurs, lanceurs d’alerte apeurés, silence des ARS, des départements et du ministère. Ignorée par les pouvoirs publics, la gestion des viol

@Laelia_Ve

@Mediapart

Ce papier est cauchemardesque (jusqu’au bout du bout on ne laissera donc pas les corps des femmes en paix?) mais merci d’avoir mené l’enquête.

@Mediapart

Ce monde me dégoûte ! C’est devenu une bataille au quotidien afin de retrouver une normalité il nous faudra des années

Article reposté par Theara Truth News FRANCE

le 30 decembre 2022

·



Un commentaire

  • Pourcentage de CPF dans les employés d’EHPAD ?
    Que ce soit ici ou au bled, ils aiment bien violer les vieilles (c’est toujours mieux qu’une chèvre), et il y a moins de risques de résistance à cet âge. Donc, imaginez si on les met dans un centre avec une petite vieille dans chaque chambre… Quasiment le paradis pour ces ordures.

Laisser un commentaire