Archives de Catégorie: Dieu Travail Famille Patrie

Résistance ! Dieu, Travail, Famille, Patrie pour Unique Horizon.

L’inversion des valeurs est à son paroxysme, la lutte pour mettre fin à la société occidentale bat son plein, les festivités commémorant le soixante-quinzième anniversaire du débarquement de Normandie en fut un des points d’orgue. N’oublions pas que le Général De Gaulle, du temps où il était Président de la République ne commémorait pas cet anniversaire, car il considérait, en outre du fait qu’il n’avait pas était invité à participer à l’opération Overlord, comme celle-ci une autre invasion de la France, une autre occupation ! Oubliés les 75.000 morts français sous les bombes des alliés, les nombreux viols commis par les Américains, plus de victimes que durant toute l’occupation allemande !

Depuis 1945, nous assistons à la fin de la société occidentale, à la fin de l’homme blanc, tout cela aux ordres du nouvel ordre mondial, des Rothschild, des juifs et des francs-maçons dans leur culte de Lucifer, et de leur domination mondiale sur toutes les richesses de la planète, et sur tous les peuples, afin de les rendre esclaves de la soi-disant race élue, selon les préceptes du Talmud et de la Cabale.

Les sommets de Bilderberg, de Davos sont leurs points de rencontre pour établir les politiques à mener au cours des prochaines années dans les différents pays du monde afin de parvenir au but final, la domination du monde.

La Nation, la Famille, la Religion chrétienne, sont devenus depuis des décennies, amplifiés en France par l’esprit de Mai 68 qui a finalement gagné, et par la propagande exercée par tous les médias aux mains des mêmes gens, un instrument de formatage des esprits, de ceux qui se croient encore libres et croient vivre en démocratie, vantant les partis politiques et le bulletin de vote dans l’urne, quelle idiotie !

Depuis la Révolution Française de 1789 nous vivons dans le principe de la République universelle et de l’Amour universel, ayant fait de l’homme un Dieu.

Barruel l’avait parfaitement compris et résumé dans ses Mémoires pour servir à l’Histoire du Jacobinisme, 1797.

« Cet Amour universel, que prônent les hauts initiés de la maçonnerie, est le manteau de la plus odieuse hypocrisie ».

« Il ne prétend aimer tous les hommes également que pour se dispenser d’en aimer un seul véritablement ».

« Il déteste l’amour national parce qu’il hait les lois des nations et celles de sa patrie ».

« Il déteste jusqu’à l’amour de la famille et il y substitue l’amour universel ».

« Il nous dit aimer tout d’un pôle à l’autre pour n’aimer rien autour de lui. »

« Voilà ce que c’est que nos cosmopolites. « 

La Révolution dite française, marque ainsi un tournant dans l’évolution voulue des sociétés, par rupture avec la loi divine et l’ordre naturel qui en découle.

Désormais, sous prétexte d’une fallacieuse « liberté » abstraite on va faire croire au citoyen qu’il est libre de ses choix, qu’il n’a qu’à exprimer avec son bulletin de vote. C’est là, la grande escroquerie des conjurés de la Révolution.

On octroie un droit de vote au citoyen sur des sujets qu’il ne connaît plus directement pas ses activités professionnelles ou sociales, mais uniquement par la représentation que va en donner la presse naissante dite « d’information ».

Désormais grâce à cette illusion de démocratie, il sera « formatable » à volonté, car qui tient la presse, écrite et audiovisuelle, tient désormais l’opinion.

C’est ainsi que la démocratie est impossible, car elle tombe fatalement en ploutocratie, c’est-à-dire le gouvernement par l’argent entre les mains de la haute finance cosmopolite et maçonnique.

Or l’utopie mondialiste, prélude au vieux rêve maçonnique et messianique juif de la République universelle, aboutira fatalement à la dictature universelle aux mains d’un noyau dirigeant inconnu du citoyen, donc inatteignable.

Ce n’est pas par hasard que l’école de la république maçonnique a évacué l’enseignement chronologique de l’Histoire pour n’en donner que des aperçus, choisis, ce qui empêche toute réflexion sur les rapports de causes à effets entre les politiques suivies, les principes qui les inspirent et leurs résultats.

C’est pourquoi on ne fera pas l’économie de la critique historique et de la formation doctrinale, car un peuple qui ne connaît ni son histoire, ni ses ennemis, ne sait réagir.

Si la plupart des réactions « patriotiques « contre les conséquences des sophismes de 1789 ont échouées, c’est parce qu’elles ne se sont pas attaquées aux causes.

La nation est le plus grand cercle où la solidarité nationale peut jouer et dans lequel le citoyen peut encore espérer se faire entendre, se défendre.

La censure de YouTube et d’autres réseaux sociaux éliminant tous ce qui d’après le politiquement correct parle de révisionnisme, d’antisémitisme, de complotisme s’accélère à l’encontre des nationalistes de tous pays, car vous l’aurai compris, l’ennemi c’est nous. C’est nous, qui sommes les plus dangereux pour le système judéo-maçonnique, et non pas les partis, dits d’extrême-droite affiliés au système, qui sont là pour étouffer les velléités nationalistes et bâillonner la vérité qui sort de nos bouches, pour juste se conforter dans des postes et des sièges rentables pour leur carrière, ceux-là, nous devons les vomir de notre bouche !

La Révolution doit se faire dans les esprits, certes, c’est un combat difficile avec tous les moyens de propagande et le régime ploutocratique contre nous. N’oublions pas que toute bataille non engagée est perdue d’avance !

Soyons forts, dignes et droits, fiers de notre combat pour la nature des choses, pour l’amour de la Nation, de la Famille et de notre Foi qui a érigé notre civilisation au cours des siècles et qui a était un phare pour l’humanité. N’ayons pas honte de notre passé, affrontons le présent et regardons l’avenir avec sérénité et confiance.

La Résistance amènera à la victoire, forgeons nos âmes aux combats à mener, nous sommes le Sang de la Nation, l’Ame de celle-ci, personne ne pourra nous vaincre, quand la vérité éclatera !

Fabrice DONGIER

Site : Jeune Nation : https://t.co/wlKdO3L2HV

Le 1er Mai du Maréchal Philippe Pétain.

Le 24 avril 1941, le Maréchal Pétain instaure officiellement par la loi Belin le 1er mai comme « la fête du Travail et de la Concorde sociale », appliquant ainsi la devise Travail, Famille, Patrie : par son refus à la fois du capitalisme et du socialisme, le Maréchal Philippe Pétain recherche une troisième voie fondée sur le corporatisme, débaptisant « la fête des travailleurs » qui faisait trop référence à la lutte des classes[3]. À l’initiative de René Belin, ancien dirigeant de l’aile anticommuniste de la CGT (Confédération générale du travail) devenu secrétaire d’État au travail dans le gouvernement de François Darlan, le jour devient férié, chômé et payé.

La radio ne manque pas de souligner que le 1er mai coïncide aussi avec la fête du saint patron du Maréchal, Saint Philippe.

L’églantine rouge, associée à la gauche, est remplacée par le muguet. Cette fête disparaît à la Libération.

La vraie Fête Française, anti-républicaine du Maréchal dura de 1941 à 1944.

ob_335923de755dd1c59a90f23d617cc13e_marechal-petain

 

Origines du 1er Mai

Comme un symbole du printemps et des beaux jours, le muguet refleurit dans les rues de France tous les ans, au 1er mai. Une tradition botanique qui se mêle à celle de la manifestation des travailleurs pour la fête du Travail.

Cette coutume tire ses origines à la Renaissance. Le muguet devient à cette époque un porte-bonheur que l’on offre à cette période de l’année depuis le roi Charles IX. C’est lui, en 1561, qui officialise la tradition d’en offrir chaque année aux dames de sa cour. Un rituel royal qui s’étend au peuple dans les années 1900.

Le brin de muguet ne sera associé à la fête du Travail que des années plus tard, comme l’explique l’historienne des révolutions et de la citoyenneté, Mathilde Larrere. « L’imposer comme fleur du 1er mai, c’est bien Pétain ». Elle raconte, dans une série de tweets, qu’après avoir pris sa source dans un mouvement aux États-Unis débuté en 1884, « c’est en 1889, à Paris, que le congrès de naissance de la IIe Internationale ouvrière décide de faire du 1er mai une journée de mobilisation pour l’obtention des 8 heures, principale revendication du moment ».

L’historienne poursuit en expliquant qu’en 1891, la répression sanglante d’un rassemblement ouvrier dans le Nord faisant 9 morts ancre le 1er mai dans une « tradition de lutte des ouvriers européens » et l’églantine écarlate devient une fleur emblématique du mouvement, en mémoire au sang versé.

1er Mai.png

1er Mai (1).png

Il faut donc attendre le gouvernement de Vichy, pendant l’Occupation de la France par l’Allemagne, pour associer les clochettes blanches du muguet à la fête du travail.

C’est à ce moment que le 1er mai devient « la Fête du travail et de la concorde sociale » et le maréchal Pétain impose alors le muguet pour remplacer l’églantine « trop prolétarienne, trop rouge, trop révolutionnaire », résume l’historienne Mathilde Larrere dans un tweet accompagné d’une affiche de l’époque où le brin de muguet est déposé par une main masculine sur le « M » de mai.

1er Mai (2).png

1er Mai (3)

 

Ce que les Gauchistes taisent c’est que le Maréchal Philippe Pétain a gardé cette fête car son Origine Première remonte à l’Accouchement !

Ce n’est pas « pour rien » que le Maréchal a pris les 3 mots : « Travail – Famille – Patrie », le Mot TRAVAIL figurant en Premier !

Eh Oui ! « Le Travail » vient de bien plus loin que ce qu’ils nous disent !

Il vient de l’Accouchement des femmes appelé Travail (Ne dit-on pas : le Travail vient de commencer lors de l’accouchement ?)  mais comme cette tradition est Chrétienne elle passe sous silence pour les jacobins qui n’ont de cesse de Tuer nos Racines .

A qui offrez-vous le Muguet en premier sinon à votre Mère, Epouse, Soeur, Fille ?

Pourquoi le Muguet comme Fleur :

Les Clochettes du Muguet sont les Cloches des Eglises qui carillonent à la Volée pour annoncer tous les évènements religieux.

Le Maréchal Pétain nous laisse les 3 mots qui sont primordiaux pour toute société de Dieu :

  • Le Travail synonyme d’ACCOUCHEMENT et de METIERS
  • Par l’Accouchement se forme LA FAMILLE qui peut vivre grâce au METIER
  • Et c’est la Famille, forte du Métier du Père, qui forme la PATRIE.

Et nous savons grâce au travail méticuleux d’Adrien Abauzit que le Maréchal Pétain avait bien écrit le nom de DIEU en premier.

Résultat d’images pour images du 1er mai

 

DIEU – TRAVAIL – FAMILLE – PATRIE

Résultat d’images pour image du maréchal Pétain : dieu travail famille patrie

 

Travail Famille Patrie.jpg

Résultat d’images pour image du maréchal Pétain : dieu travail famille patrie

 

 

Afficher l’image source

 

Bonne et Heureuse Fête du 1er Mai du Maréchal Philippe Pétain à Tous.

Afficher l’image source