Archives de Catégorie: Pape Sataniste

Du « BergoglioISME » de plus en plus Faisandé !

Ce personnage repoussoir est tellement ANTI-CATHOLIQUE que nous l’appelerons désormais : IMBROGLIO.

IMBROGLIO, qui ne jure que par la Franc-maçonnerie pédo-Sataniste, a jugé Utile de s’attaquer à Matteo Salvini au travers du SouverainISME du fait que le leader Italien, fort de sa Popularité anti-immigrationniste donc Nationale demande le retour aux URNES AUX ITALIENS afin de devenir le N° 1 Italien, ce qu’il sera, n’en déplaise à Imbroglio.

La Croix : https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/Pape/Pape-Francois-On-entend-discours-ressemblent-ceux-dHitler-1934-2019-08-09-1201040281?

Pape François : « On entend des discours qui ressemblent à ceux d’Hitler en 1934 »

Les faits :

Dans un entretien publié vendredi 9 août dans « La Stampa », le pape met en garde, sans le nommer, Matteo Salvini, chef de la Ligue, qui a fait éclater la coalition au pouvoir dans laquelle il était allié au Mouvement Cinq Étoiles, provoquant une crise politique.

 

Pape François : « On entend des discours qui ressemblent à ceux d’Hitler en 1934 »

Selon le pape, le souverainisme est une attitude de « fermeture » qui « mène à la guerre ». HO/EPA/MAXPPP

 

« Le souverainisme est une attitude d’isolement. Je suis préoccupé parce qu’on entend des discours qui ressemblent à ceux d’Hitler en 1934.’Nous d’abord. Nous… nous’: ce sont des pensées qui font peur ! »

Dans un entretien publié vendredi 9 août dans le quotidien turinois La Stampa, le pape François a réagi à la crise politique déclenchée en Italie par Matteo Salvini, chef de la Ligue (parti d’extrême droite) et homme fort du gouvernement. Coïncidence, celui-ci a fait éclater jeudi 8 août la coalition au pouvoir dans laquelle il était allié au Mouvement Cinq Étoiles (M5S, anti-système).

Le souverainisme, une attitude de « fermeture »

Matteo Salvini, qui se dit ami du dirigeant hongrois Viktor Orban et de Marine Le Pen, revendique appartenir à un « front souverainiste » dont le but est de « chasser les oligarques européens ». En cas d’élections anticipées à l’automne, Matteo Salvini devrait concourir seul et les sondages lui prédisent une large victoire avec l’appoint du parti post-fasciste Fratelli d’Italia.

Selon le pape, le souverainisme est une attitude de « fermeture » qui « mène à la guerre ». Sans évoquer d’homme politique ni de pays en particulier, il précise qu’« un pays doit être souverain, mais pas fermé. La souveraineté doit être défendue, mais les rapports avec d’autres pays, avec la Communauté européenne, doivent également être défendus. Le souverainisme est une exagération qui finit toujours mal. »

Un suffixe qui « ne fait jamais du bien »

Interrogé sur le populisme, le pape a estimé qu’il s’agissait « du même discours ». « Les populismes nous mènent aux souverainismes : ce suffixe en’isme’ne fait jamais du bien », a-t-il asséné.

Pour François, l’Europe représente « l’unité » et « ne doit pas se dissoudre ». « Elle s’est affaiblie avec les années, aussi en raison de quelques problèmes de gouvernance, de dissensions internes. Mais il faut la sauver. Après les élections, j’espère qu’un processus de relance va commencer », a-t-il déclaré, en saluant la nomination d’une femme à la tête de la Commission européenne, l’Allemande Ursula von der Leyen.

Le pape évoque régulièrement le danger de la montée des partis populistes anti-immigration, sans jamais nommer les pays ou dirigeants concernés.

*****

Imbroglio est un infiltré franc-maçon au sein de l’Eglise de Rome.

Nous espérons la Victoire de Matteo Salvini et des « ISMES » NATIONAUX qui font Tous Bloc à ce qu’est Imbroglio : un franc-maCON.

Nous notons qu’Imbroglio aime énormément le CommunISME, le SocialISME, l’UniversalISME en ne les condamnant pas car il existe des « ISMES » qui ont servi à tuer des Générations de CATHOLIQUES et de CHRETIENS PARTOUT DANS LE MONDE ET QUI TUENT ENCORE DE NOS JOURS.

Le NationalISME fait Peur aux francs-maçons car SEUL le NationalISME viendra à bout de cette secte malfaisante. Nous en avons la Preuve en France avec le Général Philippe Pétain, Nationaliste, qui avait atomisé la secte d’un revers de Main en l’ABOLISSANT et en faisant Saisir les documents de TOUTES LES LOGES DE FRANCE ET DE NAVARRE.

Le Général Philippe Pétain n’a JAMAIS fait le moindre Mal à un Juif, tous le monde le sait désormais. Il a sauvé plus de 95% de Juifs Français dira le rabbin Alain Michel dans son livre « Vichy et la Shoah, Enquête sur le Paradoxe Français ».

Les francs-maçons ont fait emprisonné A VIE le Général Pétain car IL AVAIT REDUIT A NEANT LA FRANC-MACONNERIE ET JETE AUX ORDURES LA REPUBLIQUE.

Que ceux qui vouent encore aujourd’hui un « Culte » à De Gaulle sache que c’est De Gaulle qui dira :

« Je vais redonner la République à la France et il n’y a aucune raison que je ne lui redonne pas aussi les francs-maçons » [Déclaration faite à Alger en 1943 citée dans son livre « Trois points, c’est tout » (1)].

 

C’est un aveu du Grand-Maître du Grand-Orient FRED ZELLER qui dit Tout ce que fut De Gaulle :

« C’est le général De Gaulle, dit-il, c’est lui qui nous a rendu force et vigueur ».

Références dans le livre de Jacques Ploncard d’Assac, « Le secret des Francs-Maçons. »

Ce qui mène à la Guerre c’est le COMMUNISME et le SOCIALISME que prônent les DEMOCRATIES MONDIALES.

RIEN D’AUTRE.

Bergoglio Boycotté de A à Z en Bulgarie.

Bergoglio, qui, comme BHL and Co veut remplir l’Europe de Congoïdes, se retrouve SEUL en Bulgarie qui ne veut pas être envahie par des hordes « Bienfaisantes » telles « Montaigne » nous dit la Doxa.

Bergoglio utilise la Baisse de Natalité en Bulgarie pour aller propager l’Idéologie Cosmopolite : « Peupler l’Europe » de Congoïdes Musulmans.

Cet hérétique se trouve Seul à « prier » dans l’Eglise de Sofia le seul dieu qu’il vénère : SATAN.

 

France Info : https://www.francetvinfo.fr/monde/vatican/pape-francois/

Boycotté par l’Eglise orthodoxe, le Pape prie seul dans la cathédrale de Sofia en Bulgarie

Avant de se rendre en Macédoine-du-Nord mardi 7 mai, le Pape est en Bulgarie dimanche. Il s’agit pour François d’un terrain délicat pour développer son plaidoyer pour l’unité des chrétiens car l’Eglise orthodoxe bulgare a refusé de participer aux célébrations avec le souverain pontife.

Le pape seul dans la cathédrale de Sofia 

L’image du jour, c’est François priant seul dans la grande cathédrale de Sofia face aux icônes de Cyrille et Méthode, les deux saints évangélisateurs des peuples Slavas. Seul, car l’Église orthodoxe locale a refusé de se joindre au chef de l’Église Catholique pour les célébrations. Lors de son adresse à la Nation dès son arrivée à Sofia, le Pape François avait lui insisté sur le nécessaire dialogue entre religions. « J’adresse une cordiale salutation aux chrétiens des autres communautés ecclésiales, avait lancé le Pape. Je réaffirme avec vous la forte conviction que les vrais enseignements des religions invitent à demeurer ancrés dans les valeurs de la paix et à soutenir les valeurs de la connaissance réciproque », avait-il poursuivi.

Un déplacement aux thématiques sociales

Le Pape François est ici, au-delà de la dimension religieuse, pour développer des questions sociales. Lundi, il se rendra dans un centre de réfugiés. Dès son premier discours il a exhorté les dirigeants à ouvrir leurs cœurs aux étrangers. Il les met en garde aussi contre le dépeuplement de leur pays, le plus pauvre de l’Union Européenne. Les jeunes s’expatrient et la natalité est en berne. « La Bulgarie, comme tant d’autres pays du Vieux Continent, doit affronter ce qui peut être considéré comme un nouvel hiver : l’hiver démographique, qui s’est abattu comme un rideau de gel sur toute l’Europe, a lancé le souverain pontife. La baisse de la natalité, associée donc à l’intense flux migratoire, a entraîné le dépeuplement et l’abandon de nombreux villages et villes », dit François.

La Bulgarie compte sept millions d’habitants aujourd’hui contre neuf millions à la chute du communisme. La plupart des amis de Teodora sont partis à l’étranger. Cette jeune catholique, kinésithérapeute de métier, a 29 ans : « Le pays est très vieillissant et il y a de moins en moins de naissance, dit-elle. On espère que ça va finir par s’améliorer pour les familles bulgares mais c’est vraiment difficile de faire sa vie en Bulgarie, vous n’avez aucune sécurité de l’emploi. L’horizon est bouché ». Teodora a été ravie de pouvoir apercevoir le Pape de près. La foule est clairsemée. La messe du dimanche à Sofia n’a pas rassemblé plus de 12 000 fidèles. Les Catholiques représentent moins de 1% de la population en Bulgarie.

*****

Les Bulgares Orthodoxes ont compris ce qu’il faut faire lorsque Bergoglio se rend dans un Pays Européen :

LE BOYCOTTER.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bergoglio, le Vrai pape des Migrants qui veut Tuer l’Europe Chrétienne.

Bergoglio vient de nous démontrer, par ce qu’il vient de dire, pourquoi il a été mis en place : Faire périr l’Europe encore Chrétienne sous le Poids des Migrants Musulmans protégé par la secte Vatican II.

Site : Boulevard Voltaire

Le pape et l’immigration : est-ce bien catholique ?

Du pain bénit : le pape argentin vient d’en offrir une pleine corbeille à tous ceux qui souhaitent que l’Europe ouvre toujours plus largement ses portes à l’immigration. “La sécurité des migrants passe toujours avant la sécurité nationale”, a déclaré François Ier.

D’emblée, une question me vient à l’esprit : et la sécurité des millions de personnes qui souhaitent tout simplement vivre en paix dans le pays de leurs ancêtres, elle passe avant ou après la sécurité des migrants ? Au nom même des principes édictés par le pape – “la centralité de la personne humaine […] nous oblige à toujours faire passer la sécurité personnelle avant la sécurité nationale”, a-t-il déclaré -, ne sommes-nous pas en droit de nous poser légitimement cette question ? Et si l’accueil, toujours plus large, toujours plus généreux – le pape préconise carrément le regroupement familial au sens le plus large du terme : “grands-parents, frères et sœurs et petits-enfants” et sans qu’il ne soit soumis à des contingences économiques -, met en cause la sécurité personnelle de nos concitoyens (sécurité physique, matérielle, sociale, spirituelle), comment fait-on ? Le pape se garde bien de donner la réponse.

De fait, que vient de faire le pape ? Tout simplement, sous les atours d’une charité dont on se demande comment elle pourra bien s’ordonner, de légitimer toutes les formes d’immigration, y compris illégales puisqu’il est favorable à une “offre de parcours de régularisation extraordinaire pour les migrants qui peuvent faire valoir une longue présence dans le pays”.

Par ailleurs, le pape est opposé au principe de l’assimilation qui, pour lui, “conduit à supprimer ou à oublier sa propre identité culturelle”. On comprend donc – et l’on est rassuré ! – que le souverain pontife est soucieux des identités culturelles. Nouvelle question, alors, qui me vient à l’esprit : mais si notre propre identité culturelle est menacée face à des vagues toujours plus importantes de migrations sur notre sol européen, nous concède-t-il le droit de ne pas nous assimiler afin de rester nous-mêmes et, accessoirement, de continuer à pratiquer la religion qui nous a été transmise et, à notre tour, de la transmettre ? C’est donc la fin des nations, pourtant reconnues par les Écritures (“Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit”, Matthieu 28) que l’on peut alors prophétiser.

On voit, là, que les propos du pape méritent d’être confrontés à la réalité. Pour faire court, ils ne sont pas parole d’Évangile !

Sur ce sujet des migrants, déjà en 1989, le cardinal Etchegaray, qui ne passait pas pour un affreux réactionnaire, alors qu’il présidait la commission Justice et Paix, déclarait : “Il appartient aux pouvoirs publics, qui ont la charge du bien commun, de déterminer la proportion de réfugiés et d’immigrés que leur pays peut accueillir.” Le catéchisme de l’Église catholique, lui-même, est assez précis sur ce sujet : “Les autorités publiques peuvent en vue du bien commun subordonner l’exercice du droit d’immigration à diverses conditions juridiques, notamment au respect des devoirs des migrants à l’égard du pays d’adoption ; l’immigré est tenu de respecter avec reconnaissance le patrimoine matériel et spirituel de son pays d’accueil.” On est loin de l’espèce d’open bar préconisé par le pape actuel.

En faisant passer la “sécurité personnelle” devant la “sécurité nationale”, le pape semble faire passer le bien commun au second plan, et ce, en contradiction avec ce que d’autres papes ont pu énoncer. Ainsi, Pie XII déclarait en 1946, à propos de l’immigration : “En cette matière, ce ne sont pas les seuls intérêts des immigrants, mais aussi la prospérité du pays qui doivent être consultés.” Et peut-être même en contradiction avec la doctrine sociale de l’Église. En effet, le compendium de cette doctrine ne précise-t-il pas que “le bien commun ne consiste pas dans la simple somme des biens particuliers de chaque sujet du corps social”.

*****

Bergoglio doit savoir que Rien ne dure Eternellement. Son Vatican II n’est plus qu’une antre dans laquelle pullule des pédo-criminels, des sorciers vaudoux et des vampires.

Les Catholiques ont le Devoir de reprendre le Vatican des mains de ces sbires qui font des ORGIES dans des Lieux qui ont martelé l’Histoire de la Rome Catholique depuis l’ Empereur Constantin et Sainte Hélène.

Nous devrons Marcher sur Rome et sortir avec Force toute cette prêtraille sataniste qui n’a sa place qu’en Guyane, au Bagne de Cayenne, enchaînée à la roue qu’ils tourneront jusqu’a leur mort.

Le Vatican doit être repris à cette engeance de Mort.

Vatican City - 1.jpg

 

Les Catholiques ont le devoir d’aller Libérer Rome et de jeter les ordures et les sectes maçonnes dans les poubelles de l’histoire.

vatican Rome.jpg

Marcher sur Rome

Vue du Vatican.jpg

 

La Marche sur Rome.png

Parce-que Nous Savons.