Archives de Catégorie: Pape Sataniste

Pour Bergoglio : »Jésus n’est pas Dieu ». Confession à Scalfari.

Grand ami et confident de Bergoglio, Eugenio Scalfari affirme que Bergo-Imbroglio lui a confié ne pas croire en la divinité du Christ en ces termes :

« Jésus de Nazareth, devenu homme, même s’il était d’une vertu exceptionnelle, n’était pas du tout un Dieu ».

 

C’est dans le journal Italien « La Repubblica »  qu’Eugenio Scalfari commet un article avec pour entête :

« François et l’esprit de l’Amazonie ».

La Repubblica : En PDF : https://t.co/EeTP5CuNZ1?amp=1

 

                  Article 1 : https://ricerca.repubblica.it/repubblica/archivio/repubblica/2019/10/09/francesco-e-lo-spirito-dellamazzonia01.html

   Article 2 : https://ricerca.repubblica.it/repubblica/archivio/repubblica/2019/10/09/francesco-e-lo-spirito-dellamazzonia32.html

 

Traduction

« François a convoqué un Synode auquel participent plus de deux cents cardinaux et archevêques pour traiter du problème de l’Amazonie.

Ce thème est d’une importance fondamentale pour l’humanité tout entière.

François a lancé depuis des années l’idée du Dieu Unique.

C’est une idée évidemment révolutionnaire qui comporte l’examen d’une problématique sérieuse qui intéresse tout le monde, des peuples riches et culturellement évolués ainsi que des peuples pauvres et désespérés.

L’unification réside dans le fait qu’il existe une communauté intérieure : tous doivent vivre et tous devraient le faire, les uns aidant les autres qui, à leur tour, devraient correspondre adéquatement. Riches et pauvres, hommes et femmes : c’est notre monde d’humains et le Pape en tient continuellement compte. «Nous sommes venus pour contempler, pour comprendre, pour servir les peuples». Ainsi, le Pape François a ouvert les travaux du Synode.

L’Amazonie est un cas très grave mais elle représente l’histoire de l’humanité, il y a déjà six ans que François pointe le doigt sur ce thème dramatique.« 

 

« Nous sommes venus ici pour inventer des programmes de développement social ou de protection des cultures. Ce n’est pas là notre tâche, ou du moins pas le principal» ont été les paroles de François. «Notre travail sera d’abord de prier, puis de réfléchir, de dialoguer, d’écouter avec humilité et de parler avec courage. Nous n’avons pas besoin de montrer notre pouvoir dans les médias. Cela définirait une Église sensationnelle, mais ce n’est pas celle que nous concevons, nous savons que les humains sont tous égaux dans leur diversité extérieure».

Le Pape François n’a jamais parlé du moi comme de l’élément déterminant de l’homme.

Celui qui a eu, comme moi, la chance de le rencontrer et de lui parler avec la plus grande confiance culturelle, sait que le pape François conçoit le Christ comme Jésus de Nazareth, homme, non Dieu incarné. Une fois incarné, Jésus cesse d’être un Dieu et devient un homme jusqu’à sa mort sur la croix. La preuve qui confirme cette réalité et qui crée une Église complètement différente des autres est prouvée par certains épisodes qui méritent d’être rappelés.

Le premier est ce qui se passe dans le Jardin de Gethsémani où Jésus se rend après la Dernière Cène. Les apôtres qui sont à quelques mètres de lui l’entendent prier Dieu avec des paroles qui furent à l’époque rapportées par Simon Pierre : «Seigneur — dit Jésus — si tu peux éloigner de moi cette coupe amère, je te prie de le faire, mais si tu ne peux ou ne veux pas je le boirai jusqu’au bout». Il fut arrêté par les gardes de Pilate qui sortaient de ce jardin.

Un autre épisode, lui aussi bien connu, survient lorsque Jésus est déjà crucifié et qu’il répète encore une fois et est écouté par les apôtres et les femmes qui sont agenouillées au pied de la croix : «Seigneur, tu m’as abandonné».

Quand il m’est arrivé de discuter de ces phrases, le Pape François m’a dit : «Je suis là pour prouver que Jésus de Nazareth, une fois devenu homme, fût-il un homme de vertus exceptionnelles, n’était pas du tout un Dieu».

Je me souviens de ces événements qui m’ont permis de rencontrer plusieurs fois le pape François, de discuter avec lui des thèmes et des problèmes qui concernent l’histoire de l’humanité dans son ensemble, mais surtout celle qui est la plus proche de commencer par les Lumières jusqu’à nos jours. Le Pape François voulait avoir une image méprisée de la culture moderne et il m’a demandé de la lui indiquer et d’en faire l’examen.
Tous ces entretiens ont été reportés à la lettre dans notre journal, et c’est pourquoi aujourd’hui je ressens le besoin de les rappeler, parce que François aborde le thème de l’Amazonie mais en élargit la portée et arrive à la conclusion que les hommes sont essentiellement tous égaux et tous différents.

C’est ce qui nous différencie du genre animal auquel nous appartenons, nous aussi nous avons des instincts, mais nous ne nous limitons pas à eux : nous avons des sentiments.

Ils peuvent être bons ou mauvais, égoïstes ou altruistes ; notre corps et nos organes vitaux développent ces diversités de type moral et créent un organe précieux, bien qu’entièrement incorporel, qui est notre Esprit. C’est la raison pour laquelle j’ai encore une fois rappelé les intérêts de François à la connaissance corporelle et spirituelle de l’homme.
Il aime la culture et veut connaître le plus possible la société moderne pour la raison évidente que l’Église qu’il dirige doit également acquérir la modernité dans sa partie la plus élevée, qui contribue le mieux à une humanité qui rend notre existence digne d’être vécue. »

*****

Dans sa photo d’illustration sur Twitter, Imbroglio tient à nous montrer où va sa Préférence :

Vers les Plumes LGBTQ.

Screenshot_2019-10-11 Pape François ( Pontifex_fr) Twitter

 

Qui est donc « le Vrai Dieu » pour Imbroglio ?

 

Screenshot_2019-10-11 Après Santo-subito-JP² et Benoît, François défie la colère de Dieu au Mur des Lamentations

Screenshot_2019-10-11 Après Santo-subito-JP² et Benoît, François défie la colère de Dieu au Mur des Lamentations(1)

Screenshot_2019-10-11 Après Santo-subito-JP² et Benoît, François défie la colère de Dieu au Mur des Lamentations(2)

Screenshot_2019-10-11 Après Santo-subito-JP² et Benoît, François défie la colère de Dieu au Mur des Lamentations(3)

 

Screenshot_2019-10-11 Après Santo-subito-JP² et Benoît, François défie la colère de Dieu au Mur des Lamentations(4)

Screenshot_2019-10-11 Après Santo-subito-JP² et Benoît, François défie la colère de Dieu au Mur des Lamentations(5)

 

Screenshot_2019-10-11 Après Santo-subito-JP² et Benoît, François défie la colère de Dieu au Mur des Lamentations(6)

 

Screenshot_2019-10-11 Après Santo-subito-JP² et Benoît, François défie la colère de Dieu au Mur des Lamentations(7)

 

 

Depuis la Croix, les promesses ne s’appliquent plus car l’Alliance a été révoquée, et nul ne progresse dans cette ancienne relation contrairement à ce que déclare fautivement l’Eglise conciliaire , car qui est exclu d’une Alliance ne peut y poursuivre un lien, ou alors cela signifierait, ce qui est absurde, que le judaïsme actuel maintiendrait l’Alliance avec Dieu, ce qui n’a aucun sens puisque l’Ancienne Alliance est devenue caduque, comme le déclare saint Paul dans l’épître aux Hébreux. Mais le drame, car s’en est un, c’est que cette rupture s’est transformée en une nouvelle alliance pour celui qui fut le peuple élu, une alliance avec les forces de l’enfer, faisant de la Synagogue, pour le reste des siècles, une puissance ténébreuse en lutte contre le christianisme.

Ce n’est donc pas pour rien, ni sans de justes motifs, que Pie IX, voulant conférer une image correspondant à ce qui animait l’esprit pervers des complots judaïques contre Rome, recourut dans sa lettre Encyclique Etsi multa luctuosa (1873), à la figure de la “Synagogue de Satan”, pour désigner les ennemis de l’Eglise, incluant sous cette expression, tous ceux qui, de près ou de loin, et en particulier les Juifs, travaillaient sans relâche à ruiner la civilisation chrétienne.

On le comprend donc aisément, lorsque Rome, qui ne cultive pas un antijudaïsme pour d’inexistants motifs, eut perçu distinctement les causes réelles des immenses tragédies révolutionnaires qui bouleversèrent les Etats chrétiens depuis et qui faillirent, au XVIIIe siècle, réduire l’Eglise à une ruine en martyrisant son clergé, brûlant ses monastères, détruisant ses édifices sacrés, elle n’hésita pas à désigner, clairement, les responsables du vertige satanique qui s’était emparé de l’Europe, en l’occurrence les Juifs. Ainsi, La Civiltà Cattolica, fondée en 1850, intervint dès 1858 sur la question juive. Environ dix ans après, en 1869, Gougenot des Mousseaux exposa amplement, dans Le Juif, le Judaïsme et la judaïsation des peuples chrétiens, les mécanismes qui oeuvraient à mettre en miettes la chrétienté, et Pie IX, en 1870, entrevit justement dans le Judaïsme la cause première de la Révolution, suivi en cela par Léon XIII, qui désigna les Juifs comme étant le moteur principal de la corruption contemporaine.

Israël est donc bien devenu, depuis l’arrestation du Christ, la Synagogue qui travaille à abattre l’ordre chrétien afin d’y substituer une loi impie, une assemblée ayant en répulsion et abomination Jésus-Christ et son Eglise, et à qui Notre Seigneur a donné pour nom : « LA SYNAGOGUE DE SATAN. »

On comprend de la sorte mieux pourquoi, dans l’Expositio in Cantica Canticorum, attribuée à Saint Thomas d’Aquin, on trouve cette phrase en forme de prière tant les œuvres de cette Synagogue de Satan sont néfastes :

  • « Synagogue ! Reviens et quitte l’erreur de ton intelligence, reviens et quitte ton sens charnel ! Reviens en adhérant à la vérité ! Jerusalem, Jerusalem, revertere ad Dominum Deum tuum !

 

« Vous êtes du diable, votre père, et ce sont les désirs de votre père que vous voulez accomplir. »

(Saint Jean VIII, 44).

*****

Imbroglio inaugure un Monument !!!

En tant que Chef de l’International Socialo-Communisme, Imbroglio inaugure un Monument aux Migrants place Saint Pierre à Rome !

Soyons Clairs, qui dit Migrants dit Musulmans, il n’y a pas de CATHOLIQUES parmi les migrants, c’est un Fait.

Screenshot_2019-09-30 (7) Accueil Twitter

Il nous faut VOIR plus loin que ce « Coup de Pied » contre les Peuples les Nations Européennes Catholiques, la secte conciliaire SATANISTE ne faisant RIEN « par Hasard ».

Cette Statue de « 140 migrants » fait référence aux « 144 000″ qui seront sauvés ».

L’Apocalypse -Révélation- répond immédiatement à la question «Qui peut subsister?»

La réponse est : les 144000, scellés par Dieu.

Et Imbroglio, par ce monument fallacieux, veux que les 144 000 SAUVES soient des Migrants !!!

Tel est le message caché des Satanistes de la secte conciliaire.

Screenshot_2019-09-30 (7) Accueil Twitter(3)

Le Seul Maire de France qui a inauguré ces dernières decennies un Monument Catholique est Jacques Bompart à Orange.

Parce-que Jacques Bompart est un Homme CATHOLIQUE dont la Doxa, qui ne se trompe pas, NE PARLE JAMAIS.

Screenshot_2019-09-30 Jacques Bompard érection d’un monument à la mémoire des 332 victimes de la Terreur révolutionnaire d’[...].png

En juillet 1794, sur l’actuelle place et théâtre municipal d’Orange, 332 têtes furent tranchées.
« Trente-deux religieuses perdirent la vie sous le joug révolutionnaire. Ces femmes, toutes martyres, laissent à la ville un témoignage de foi, d’espérance et de courage. La région et particulièrement la ville ont connu une période instable, des meurtres, menaces et autres atrocités. Les rêves de régénérescence maculent encore notre monde contemporain : il est de notre devoir d’alerter sur les conséquences sanglantes de la poursuite de fausses valeurs et des conceptions purement idéelles des rapports humains. » Jacques Bompart.

Il faut savoir que Jacques Bompart A CONSACRE LUI-MÊME LA VILLE D’ORANGE AU COEUR SACRE DE JESUS.

Absolument rien n’a « Transpiré » dans la presse vendue à Satan !

« LA TERREUR EST LE PERE DE TOUS LES TERRORISME MODERNES ». Jacques Bompart

 

Si nous avions un Pape Catholique, sur la Place Saint Pierre de Rome il y aurait un Monument dédié aux VENDEENS massacrés par les hordes républicaines.

C’est pourquoi il est INDISPENSABLE d’élire aux Municipales un HOMME CATHOLIQUE en tête des Communes.

Je suis bien placée pour vous dire qu’avec un Maire Catholique à la tête d’un village, d’une ville, la vie s’en trouve Meilleure car le BIEN SOCIAL/LIEN SOCIAL, le RESPECT et LA SOLIDARITE CATHOLIQUE, la Vraie, sont bien présents.

Un Maire Catholique fait rénover les Eglises, les Clochers, les Chapelles, les Cloches, les chemins de Croix, il ne les fait pas DEMOLIR.

Screenshot_2019-09-30 Image de l'EGLISE SAINT GENES DE TAUTAVEL at DuckDuckGo

Screenshot_2019-09-30 Image de l'église saint genés de TAUTAVEL at DuckDuckGo

Screenshot_2019-09-30 Image de la chapelle les saintes puelles de TAUTAVEL at DuckDuckGo

Screenshot_2019-09-30 Image de la chapelle les saintes puelles de TAUTAVEL at DuckDuckGo(1)

Screenshot_2019-09-30 Image de la chapelle les saintes puelles de TAUTAVEL at DuckDuckGo(2)

Screenshot_2019-09-30 Image de la croix héliportée à TAUTAVEL at DuckDuckGo

 

Un Maire Catholique fait remplacer les Croix sur les sommets.

Screenshot_2019-09-30 Image de la chapelle les saintes puelles de TAUTAVEL at DuckDuckGo(3)

Screenshot_2019-09-30 Image de la croix san marti à TAUTAVEL at DuckDuckGo(1)

Screenshot_2019-09-30 Image de la croix san marti à TAUTAVEL at DuckDuckGo

 

Un Maire Catholique ne remplace pas sa population.

Screenshot_2019-09-30 Image de la croix héliportée à TAUTAVEL at DuckDuckGo(1)

 

Dans les villages et villes des Maires Catholiques, il n’y a pas de Mosquées. Les Mosquées n’ont aucune Légitimité dans la France Catholique.

 

Screenshot_2019-09-30 (7) Accueil Twitter(2)

 

Screenshot_2019-09-30 (7) Accueil Twitter(1)

 

Screenshot_2019-09-30 (7) Accueil Twitter

 

Le Figaro se décide a parler du DANGER de l’immigration et de ses Conséquences :

Les chiffres de l’immigration en France

Le Figaro : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/06/19/01016-20180619ARTFIG00310-les-chiffres-de-l-immigration-en-france.php

 

Screenshot_2019-09-30 (7) Accueil Twitter(5)

La Remigration se fera sans Aucun Mal : couper toutes les « aides » et ceux qui viennent pour ces « aides » ne viendront plus, et ceux qui vivent de ces aides repartiront car nous Oeuvrons pour le Retour de la France Catholique dans laquelle SEULE NOTRE RELIGION CATHOLIQUE A SA PLACE. Les religions qui occupent la France repartiront avec les Immigrés.

Screenshot_2019-09-30 (7) Accueil Twitter(4)

Pour cela, je le répète, il est Important de virer les socialo-communistes qui se sont fait élire dans les villes et villages. Ce sont ces cosmopolites qui font que LA FRANCE EST DEFIGUREE.

Si le Bon Sens est le Sentiment qui fait encore écho aux Catholiques de France, ils mettront à la Tête de leurs villes et villages UN CATHOLIQUE aux prochaines élections municipales.

Ce n’est qu’en agissant au plus bas niveau Politique que nous changerons la Société.

Et une Société se change en changeant et Mentalité et Moralité.

Redonner la Moralité Catholique aux Français qui l’ont perdu, voilà notre But Suprême pour les ramener à Notre Seigneur Jésus-Christ qui les attend le Coeur et les Bras Ouverts. Avoir LA FOI en Notre Seigneur est Notre Arme pour Vaincre l’Ennemi.

A nous, Catholiques, la Foi nous fait Soulever des Montagnes.

Screenshot_2019-09-30 image de jésus-Christ at DuckDuckGo

 

 

 

 

« Les Quatre Docteurs de l’Église » par Pier Francesco Sacchi.

Voici une réalisation connue du peintre Pier Francesco Sacchi (1485-1528) mettant en scène : Saint Augustin d’Hippone (354-430), saint Jérôme (vers 340-420), saint Grégoire le Grand (vers 540-604) et saint Ambroise de Milan, chacun représenté avec leurs symboles respectifs. Ce magnifique tableau est présent au Louvre de nos jours.

Depuis le bréviaire de saint Pie V, ils sont appelés ordinairement « les 4 grands docteurs de l’Église d’Occident ». Il y a aussi ceux de l’Église d’Orient qui sont quant à eux : saints Athanase, Alexandrie, Gregoire de Nazianz, Basile de Césarée et Jean Chrysostome. Ils sont sublimes et encore plus instruits. Il faut faire de la patristique, elle fonde la Tradition et elle est bien entendu fondamentale dans la catéchèse et la vie d’un catholique, tout en appartenant à la culture générale (par exemple aucun siècle n’a perdu la littérature augustinienne).

*****

Il n’est plus question aujourd’hui des Savants de la Sainte Eglise Catholique et Apostolique du Christ. Ce qui interesse Imbroglio n’étant que l’Afrique Noire qu’il veut voir se déverser dans toute l’Europe et bien entendu, LE CLIMAT.

Screenshot_2019-09-04 Pape François ( Pontifex_fr) Twitter

Screenshot_2019-09-04 Pape François ( Pontifex_fr) Twitter(1)

 

Imbroglio veut LEGALISER la migration illégale :

https://www.linfo.re/monde/europe/724895-le-pape-francois-veut-legaliser-la-migration-illegale

Le pape a rédigé une lettre dans laquelle il propose 21 mesures dédiées à l’accueil des migrants. Le chef de l’Eglise s’oppose à toute tentative de restriction de l’immigration.

 

Rendre la migration légale

A l’occasion de la 104ème ‘journée mondiale du migrant et du réfugié’ du 21 août 2017, le pape François a rédigé une lettre annuelle datée du 15 août. Celle-ci contient 5 pages dans lesquelles il est possible de lire 21 mesures sur la question de la migration. lLe pape François souhaite notamment que l’immigration illégale devienne légale. Pour ce faire, il interpelle aussi bien les pays d’origines que les pays d’accueil.

Une des raisons qui motive le pape à l’accueil sans restrictions des migrants est claire. Il estime que « tout immigré qui frappe à notre porte est une occasion de rencontre avec Jésus-Christ, qui s’identifie à l’étranger de toute époque, accueilli ou rejeté« . Dans ses mesures, le chef de l’Eglise encourage « l’octroi de visas humanitaires » et « le regroupement familial« .

Aucune restriction migratoire

Dans sa lettre, le pape incite à la mise en place d’un accueil des migrants qui devrait être mieux encadré. Un accueil qui serait à la fois généreux et légalement structuré. Aucune notion d’éventuelle restriction migratoire n’a été évoquée dans les mesures papales. Pour rappel, le 1er novembre 2016, à son retour de Suède, pape François a déjà fait allusion à des restrictions pouvant être justifiées à cause des capacités d’accueil insuffisantes.

Par le biais de ces mesures, le pape a visiblement l’intention de mettre la pression sur la communauté internationale pour l’adoption de deux accords globaux avant fin 2018. Des accords se rapportant aussi bien aux réfugiés qu’aux migrants.

Les 21 mesures papales sur l’immigration

1. Développer les ‘possibilités d’entrées sûres et légales’ dans les pays de destination : notamment par ‘l’octroi de visas humanitaires’ délivrés selon un mode ‘étendu et simplifié’ et favoriser ‘le regroupement familial’.

2. Multiplier les ‘corridors humanitaires pour les réfugies les plus vulnérables’ pour éviter les filières illégales.

3. Créer un système de ‘visas temporaires spéciaux’ pour ‘ceux qui fuient les conflits dans les pays voisins’.

4. Ne pas recourir aux ‘expulsions collectives et arbitraires’ de réfugiés et de migrant non ‘adéquates’ surtout quand elles renvoient des personnes dans des pays qui ‘ne peuvent garantir le respect de la dignité et des droits fondamentaux’.

5. ‘Toujours faire passer la sécurité personnelle avant la sécurité nationale’ : par conséquent ‘former adéquatement le personnel préposé aux contrôles de frontière’ pour que le « premier accueil » des migrants et des réfugiés soit ‘approprié et digne’.

6. Trouver des ‘solutions alternatives à la détention pour ceux qui entrent sur le territoire national sans autorisation’.

7. Dans le pays de départ, créer un système d’immigration légale pour agir ‘contre les pratiques de recrutement illégal’ par des filières.

8. Dans le pays d’arrivée, ‘assurer aux migrants une assistance consulaire’, le ‘droit de toujours garder sur soi les documents d’identité personnels’, un accès à la justice, ‘la possibilité d’ouvrir des comptes bancaires’, la ‘garantie d’une subsistance minimum vitale’.

9. Que soit accordée dans le pays d’arrivée ‘la liberté de mouvement, la possibilité de travailler et l’accès aux moyens de télécommunications’.

10. Pour ceux qui désirent rentrer dans leur pays la mise en place de ‘programmes de réintégration professionnelle et sociale’.

11. Protéger les ‘mineurs migrants’ en évitant ‘toute forme de détention’ et en assurant ‘l’accès régulier à l’instruction primaire et secondaire’.

12. Octroyer une nationalité à tous les enfants ‘à la naissance’.

13. Lutter contre ‘l’apatridie’ de migrants et réfugiés en créant une ‘législation sur la citoyenneté’.

14. Accès sans limite des migrants et des réfugiés ‘à l’assistance sanitaire nationales et aux systèmes de pension » et « transfert de leur contribution en cas de rapatriement’.

15. Garantir à ‘tous les étrangers présents sur le territoire la liberté de profession et de pratique religieuse’.

16. Promouvoir ‘l’insertion socio-professionnelle des migrants et des réfugiés, garantissant à tous – y compris aux demandeurs d’asile – la possibilité de travailler, des formations linguistiques et de citoyenneté active’.

17. Prévenir les « abus » du travail productif de ‘mineurs migrants’.

18. Favoriser ‘le regroupement familial – y compris des grands-parents, des frères et sœurs et des petits-enfants – sans jamais le soumettre à des capacités économiques’.

19. Renforcer l’attention et le soutient aux migrants, réfugiés, demandeurs d’asile ‘un situation de handicap’.

20. Aider davantage les pays en voie de développement qui accueillent des réfugiés.

21. Intégrer ‘sans supprimer’ chez les migrants leur ‘identité culturelle’ par une ‘offre de citoyenneté’ qui soit ‘dissociée des capacités économiques et linguistiques’ et par une ’offre de parcours de régularisation extraordinaire pour les migrants qui peuvent faire valoir une longue présence dans le pays’.

(Source : lefigaro.fr)

>>> A lire aussi : Crise des migrants : de retour de Lesbos, le pape François ramène douze réfugiés syriens dans son avion

 

IMBROGLIO, avec la pauvre petite Greta se fait le Défenseur du « Changement Climatique » QUI N’EXISTE PAS du fait que que le Climat EST UN CYCLE DE PERIODES CHAUDES, FROIDES, GLACIAIRES, TEMPEREES partout dans le Monde.

Site des Nations-Unies : United Nations -Climate Change : https://unfccc.int/fr/news/le-pape-francois-publie-son-encyclique-sur-le-climat-et-lenvironnement

Le Pape François publie son Encyclique sur le climat et l’environnement

Le Pape François a appelé 1,2 milliard de catholiques du monde à se joindre à la lutte contre le changement climatique aujourd’hui. Dans la première grande encyclique de son pontificat, François a déclaré que la science est claire, et que l’Église catholique considère le changement climatique comme un problème moral qui doit être abordé afin de protéger les plus vulnérables du monde et la terre.

L’Encyclique est intitulée « Laudato Sii« , qui se traduit par « Loué sois-tu » – une référence à une prière de l’homonyme du pape, Saint François, le saint patron de l’écologie.

L’Encyclique arrive quelques mois avant que les gouvernements se réunissent pour les négociations sur le changement climatique sous l’égide de l’ONU à Paris pour signer un accord universel visant à limiter les émissions à effet de serre et à empêcher la température moyenne mondiale d’augmenter de plus de 2 degrés Celsius, et sécuriser la capacité de tous les pays à s’adapter au changement climatique, déjà inscrit dans le système mondial.

Les pays se réuniront avant à New York, en septembre, à l’Assemblée générale des Nations Unies pour convenir d’un nouvel ensemble d’objectifs de développement durable. Ces efforts interconnectés doivent mettre toutes les nations sur la bonne voie vers un avenir durable qui découple croissance humaine de la pollution et de la dégradation de l’environnement.

Un porte-parole du Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, a publié la déclaration suivante:

Le Secrétaire général se félicite de l’Encyclique papale publié aujourd’hui par Sa Sainteté le Pape François qui souligne que le changement climatique est l’un des principaux défis de l’humanité, et qu’il est une question morale exigeant un dialogue respectueux avec toutes les parties de la société. Le Secrétaire général prend note des conclusions de l’Encyclique, qu’il y a un ‘consensus scientifique très solide’ montrant un important réchauffement du système climatique et aussi que le réchauffement mondial au cours des dernières décennies est ‘principalement le résultat de l’activité humaine.

Le Secrétaire général réaffirme que l’humanité a une obligation essentielle envers le soin et la protection de notre maison commune, la planète Terre, et de faire preuve de solidarité avec les membres de la société les plus pauvres et les plus vulnérables qui souffrent le plus des effets des changements climatiques. Le Secrétaire général demande donc instamment aux gouvernements de placer le bien commun mondial au-dessus de leurs intérêts nationaux et d’adopter un accord climatique ambitieux universel à Paris cette année.

Le Secrétaire général se félicite de la contribution de tous les chefs religieux et des personnes d’influence à répondre au défi climatique et à renforcer le développement durable. Il se réjouit d’accueillir le Pape François à l’Organisation des Nations Unies en septembre pour s’adresser à l’Assemblée générale des Nations Unies.

La plus haute responsable des questions climatiques de l’ONU, la Secrétaire exécutive de la CCNUCC, Christiana Figueres, a accueilli l’Encyclique et a déclaré:

« L’Encyclique du Pape François souligne l’impératif moral d’une action urgente sur le changement climatique pour élever les populations les plus vulnérables de la planète, protéger le développement, et de stimuler une croissance responsable. Cet appel au clairon doit guider le monde vers un accord sur le climat universel solide et durable à Paris à la fin de cette année. Couplé avec l’impératif économique, l’impératif moral ne laisse aucun doute sur le fait nous devions agir sur le changement climatique immédiatement ».

Le Directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l’Environnement, Achim Steiner, a émis la déclaration suivante à la suite de la libération de l’encyclique:

« Le Programme des Nations Unies pour l’Environnement se félicite de l’appel sans ambiguïté du Pape François à l’action face à la dégradation de l’environnement mondial et le changement climatique. Cette Encyclique est un appel de clairon qui résonne non seulement pour les catholiques, mais avec tous les peuples de la terre. Sur cette question, la science et la religion sont alignées: il faut agir maintenant ».

« Nous partageons l’avis du pape François : notre réponse à la dégradation de l’environnement et au changement climatique ne peut pas être uniquement définie par la science, la technologie ou l’économie, mais constitue également un impératif moral. Nous ne devons pas oublier que ce sont les plus pauvres et les plus vulnérables du monde qui souffrent le plus des changements dont nous sommes témoins ».

« L’humanité et son intendance environnementale de la planète doivent discerner les intérêts des générations actuelles et futures. Avec l’adoption des objectifs de développement durable en septembre et un accord sur le climat en décembre, nous avons la possibilité d’influer positivement sur le cours de l’histoire, la création d’un monde meilleur et plus équitable pour tous. Compte tenu de ce que nous savons à propos de l’état de notre planète, et les choix qui s’offrent à nous aujourd’hui, il ne peut y avoir aucune équivoque sans faire face à de graves conséquences. Nous devons tous reconnaître la nécessité de réduire notre impact sur l’environnement, et de consommer et de produire de manière durable. Comme le Secrétaire général Ban Ki‑moon a déclaré à plusieurs reprises, ‘Nous sommes la première génération qui peut éradiquer la pauvreté, et de la dernière génération qui peut agir pour éviter les pires impacts du changement climatique’ « .

La Directrice générale de l’UNESCO Irina Bokova a déclaré:

« Le Pape François appelle à une nouvelle vision de l’humanité vis-à-vis de la planète, qui est notre habitat. Ceci est un appel au courage et à l’unité, où chaque femme et chaque homme a les possibilités et les compétences nécessaires pour contribuer, en particulier les plus marginalisés, où la durabilité signifie beaucoup plus que les lois et les politiques vertes – cela implique de nouvelles façons de penser et de se comporter comme des citoyens du monde, cela implique un nouvel accent sur l’océan et la biodiversité. Nous avons besoin de cette vision et de ce courage, plus que jamais, pour parvenir à un nouvel accord sur le changement climatique cette année à Paris. »

L’Administratrice du Programme de des Nations Unies pour le Développement, Helen Clark, a déclaré:

« Je me réjouis de la contribution très importante du Pape François au débat sur le changement climatique à travers son Encyclique sur l’environnement et les pauvres. Les pauvres et les marginalisés dans nos sociétés sont ceux qui sont les plus vulnérables au changement climatique, et sont aussi les plus durement touchés par ses effets.

Le PNUD collabore avec les pays en développement pour éviter ce que le Pape François décrit comme une ‘économie de l’exclusion’, et vise à favoriser des progrès et une croissance qui profitent à tous. Alors que nous visons la création d’objectifs de développement durable et l’accord sur le changement climatique plus tard cette année, nous devons saisir l’occasion de notre génération pour tracer une nouvelle voie pour un développement durable qui profite à tous et protège notre planète. »

*****

Ce qui se dit derrière les portes confinées de Vatican d’Eux c’est que Benoît XVI a été Dégagé car il n’était pas assez MONDIALISTE.

Ce que l’on peut affirmer c’est qu’Imbroglio est un Parfait MONDIALISTE que nous combattons de Pied Ferme car il sert l’Eglise de Satan.

 

 

Screenshot_2019-09-04 L’Église de Satan.png

 

« The Church Of Satan », en français « l’Eglise de Satan », est l’organisation satanique la plus connue au monde. L’Eglise de Satan n’est généralement pas considérée comme une secte ; c’est une organisation, une église. De plus elle est en grande partie transparente, ne cache pas ses idées, ses théories ou la plupart de ses pratiques. Une anecdote illustre bien l’idée d’officialisation de cette organisation : en 2004 la Marine britannique a donnée le droit à un de ses hommes de pratiquer son culte satanique au même titre qu’un chrétien ou qu’un musulman pratiquerai le sien, si ce marin venait a décéder, l’armée Britannique devrait avoir recours aux services de l’Eglise de Satan.

Cette organisation à été créé par Anton Szandor Lavey en 1966.

ANTON SZANOR LAVEY

Anton Szandor Lavey, de son vrai nom Houraral Stanton Lavey est né le 11 avril 1930 à Chicago, et est décédé le 29 octobre 1997 à San Francisco. Lavey est d’origine juive, d’une famille plutôt aisée, son père était un riche marchand de liqueur et il passa son enfance à San Francisco. C’est lors de son arrivée à l’université qu’il commença à se forger une mauvaise idée de la religion, surtout lorsqu’il vit de nombreuses personnes s’impatienter d’être en fin de semaine pour commettre des actes en désaccord avec leur religion. Il quitta ensuite l’université et obtînt divers travail notamment dans des bars, il prétendit avoir eu des relations intimes avec Marilyn Monroe durant cette période de sa vie. Il fut ensuite photographe et se maria avec sa première femme Carole Lanviny, avec qui il eut une fille, prénommée Karla en 1952. Son mariage fut un échec et il divorça pour ensuite vivre avec Diane Hergarty, co-fondatrice de l’église de Satan, elle lui donna une fille en 1963 : Zeena Lavey. Plus tard Lavey la quitta et se maria avec Blanche Barton qui lui donnera son unique fils qu’il nommera Stanton Lavey en 1993.

C’est au début des années 60 qu’il commença à se faire sa propre réputation de célébrité à San Francisco, en publiant ses recherches sur le thème du paranormal, en organisant des soirées sur ce même thème. Le vendredi soir il faisait des lectures sur le thème de l’occulte et il créa une petite communauté dénommée « The magic circle ». Petit à petit cette communauté s’agrandit et les membres pensèrent qu’il serait utile de lancer les bases d’une religion nouvelle. C’est ainsi qu’il proclama l’Eglise de Satan le 30 avril 1966 et qu’il dirigea les premières cérémonies de baptêmes et funérailles sataniques, notamment sur sa propre fille Zeena. Il écrivit la Bible Satanique en 1969 en s’inspirant des idées d’Aleister Crowley, philosophe du XXème siècle. Celui-ci est le précurseur du satanisme moderne, en effet il était très individualiste et vouais une grande haine envers le christianisme, il pratiquait aussi des rituels qui seront repris plus tard par Lavey. La Bible Satanique s’est vendue a plus de 600 000 exemplaires.

 

 

LA BIBLE SATANIQUE

Dans cet ouvrage, Lavey expose ses idées sur le satanisme sans pour autant poser de règles très précises, pour lui ce livre ne contient pas toute la vérité, c’est à l’individu de faire ce qu’il veut de sa vie, les règles évoquées dans ce livre ne sont pas rigides, le sataniste doit les adapter par rapport aux circonstances dans lesquelles il se trouve. Lavey a essayé de distinguer son livres des autres livres religieux car pour lui ceux-ci « dictent la vie de l’homme ». Ce livre se rapproche donc plus d’un essai philosophique que d’un livre religieux. Dans cet ouvrage on trouvera des idées obscures à toute religion ainsi qu’anties-conformistes. Lavey écrivit par la suite d’autres livres reprenant plus précisément certains aspect du satanisme, il écrira entre autres The Devil’s Notebook, The Satanique Witch et Satan Speaks.

Le livre contient quatre grand chapitres, nommés selon les quatre princes de l’enfer :

– Satan (feu)
– Lucifer (air)
– Léviathan (eau)
– Belial (terre)

Ces quatre chapitres sont appelés des « livres » et chacun des princes de l’enfer symbolise un des quatre éléments.

*****

SOUVENEZ-VOUS DES MOTS D’EMMANUEL MACRON : « LE LEVIATHAN EUROPEEN »

 

Voltaire.net : https://www.voltairenet.org/article197713.html

Selon Emmanuel Macron, le temps de la souveraineté populaire est révolu

Prononçant un discours fondateur devant les plus hauts diplomates français, le président Macron a révélé sa conception du monde et la manière dont il entend utiliser les outils dont il dispose. Selon lui, il n’y a plus de souveraineté populaire, ni en France, ni en Europe, donc pas de démocraties nationales ou supra-nationale. Il n’y a plus non plus d’Intérêt collectif, de République, mais un catalogue hétéroclite de choses et d’idées composant des biens communs. Décrivant leur nouveau travail aux ambassadeurs, il les a informés qu’ils ne devraient plus défendre les valeurs de leur pays, mais trouver des opportunités d’agir au nom du Léviathan européen. Entrant dans le détail de certains conflits, il a décrit un programme de colonisation économique du Levant et de l’Afrique.

*****

 Que pèsent toutes ces Marionnettes Satanistes Mondialistes face à nos Docteurs de l’Eglise ?

RIEN.

Enfin, Oui, ils pèsent du VENT : le Vent dont Imbroglio, au Nom du Climat, ne vante Jamais les mérites.

Screenshot_2019-09-04 image du vent at DuckDuckGo

 

 

Du « BergoglioISME » de plus en plus Faisandé !

Ce personnage repoussoir est tellement ANTI-CATHOLIQUE que nous l’appelerons désormais : IMBROGLIO.

IMBROGLIO, qui ne jure que par la Franc-maçonnerie pédo-Sataniste, a jugé Utile de s’attaquer à Matteo Salvini au travers du SouverainISME du fait que le leader Italien, fort de sa Popularité anti-immigrationniste donc Nationale demande le retour aux URNES AUX ITALIENS afin de devenir le N° 1 Italien, ce qu’il sera, n’en déplaise à Imbroglio.

La Croix : https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/Pape/Pape-Francois-On-entend-discours-ressemblent-ceux-dHitler-1934-2019-08-09-1201040281?

Pape François : « On entend des discours qui ressemblent à ceux d’Hitler en 1934 »

Les faits :

Dans un entretien publié vendredi 9 août dans « La Stampa », le pape met en garde, sans le nommer, Matteo Salvini, chef de la Ligue, qui a fait éclater la coalition au pouvoir dans laquelle il était allié au Mouvement Cinq Étoiles, provoquant une crise politique.

 

Pape François : « On entend des discours qui ressemblent à ceux d’Hitler en 1934 »

Selon le pape, le souverainisme est une attitude de « fermeture » qui « mène à la guerre ». HO/EPA/MAXPPP

 

« Le souverainisme est une attitude d’isolement. Je suis préoccupé parce qu’on entend des discours qui ressemblent à ceux d’Hitler en 1934.’Nous d’abord. Nous… nous’: ce sont des pensées qui font peur ! »

Dans un entretien publié vendredi 9 août dans le quotidien turinois La Stampa, le pape François a réagi à la crise politique déclenchée en Italie par Matteo Salvini, chef de la Ligue (parti d’extrême droite) et homme fort du gouvernement. Coïncidence, celui-ci a fait éclater jeudi 8 août la coalition au pouvoir dans laquelle il était allié au Mouvement Cinq Étoiles (M5S, anti-système).

Le souverainisme, une attitude de « fermeture »

Matteo Salvini, qui se dit ami du dirigeant hongrois Viktor Orban et de Marine Le Pen, revendique appartenir à un « front souverainiste » dont le but est de « chasser les oligarques européens ». En cas d’élections anticipées à l’automne, Matteo Salvini devrait concourir seul et les sondages lui prédisent une large victoire avec l’appoint du parti post-fasciste Fratelli d’Italia.

Selon le pape, le souverainisme est une attitude de « fermeture » qui « mène à la guerre ». Sans évoquer d’homme politique ni de pays en particulier, il précise qu’« un pays doit être souverain, mais pas fermé. La souveraineté doit être défendue, mais les rapports avec d’autres pays, avec la Communauté européenne, doivent également être défendus. Le souverainisme est une exagération qui finit toujours mal. »

Un suffixe qui « ne fait jamais du bien »

Interrogé sur le populisme, le pape a estimé qu’il s’agissait « du même discours ». « Les populismes nous mènent aux souverainismes : ce suffixe en’isme’ne fait jamais du bien », a-t-il asséné.

Pour François, l’Europe représente « l’unité » et « ne doit pas se dissoudre ». « Elle s’est affaiblie avec les années, aussi en raison de quelques problèmes de gouvernance, de dissensions internes. Mais il faut la sauver. Après les élections, j’espère qu’un processus de relance va commencer », a-t-il déclaré, en saluant la nomination d’une femme à la tête de la Commission européenne, l’Allemande Ursula von der Leyen.

Le pape évoque régulièrement le danger de la montée des partis populistes anti-immigration, sans jamais nommer les pays ou dirigeants concernés.

*****

Imbroglio est un infiltré franc-maçon au sein de l’Eglise de Rome.

Nous espérons la Victoire de Matteo Salvini et des « ISMES » NATIONAUX qui font Tous Bloc à ce qu’est Imbroglio : un franc-maCON.

Nous notons qu’Imbroglio aime énormément le CommunISME, le SocialISME, l’UniversalISME en ne les condamnant pas car il existe des « ISMES » qui ont servi à tuer des Générations de CATHOLIQUES et de CHRETIENS PARTOUT DANS LE MONDE ET QUI TUENT ENCORE DE NOS JOURS.

Le NationalISME fait Peur aux francs-maçons car SEUL le NationalISME viendra à bout de cette secte malfaisante. Nous en avons la Preuve en France avec le Général Philippe Pétain, Nationaliste, qui avait atomisé la secte d’un revers de Main en l’ABOLISSANT et en faisant Saisir les documents de TOUTES LES LOGES DE FRANCE ET DE NAVARRE.

Le Général Philippe Pétain n’a JAMAIS fait le moindre Mal à un Juif, tous le monde le sait désormais. Il a sauvé plus de 95% de Juifs Français dira le rabbin Alain Michel dans son livre « Vichy et la Shoah, Enquête sur le Paradoxe Français ».

Les francs-maçons ont fait emprisonné A VIE le Général Pétain car IL AVAIT REDUIT A NEANT LA FRANC-MACONNERIE ET JETE AUX ORDURES LA REPUBLIQUE.

Que ceux qui vouent encore aujourd’hui un « Culte » à De Gaulle sache que c’est De Gaulle qui dira :

« Je vais redonner la République à la France et il n’y a aucune raison que je ne lui redonne pas aussi les francs-maçons » [Déclaration faite à Alger en 1943 citée dans son livre « Trois points, c’est tout » (1)].

 

C’est un aveu du Grand-Maître du Grand-Orient FRED ZELLER qui dit Tout ce que fut De Gaulle :

« C’est le général De Gaulle, dit-il, c’est lui qui nous a rendu force et vigueur ».

Références dans le livre de Jacques Ploncard d’Assac, « Le secret des Francs-Maçons. »

Ce qui mène à la Guerre c’est le COMMUNISME et le SOCIALISME que prônent les DEMOCRATIES MONDIALES.

RIEN D’AUTRE.

Bergoglio Boycotté de A à Z en Bulgarie.

Bergoglio, qui, comme BHL and Co veut remplir l’Europe de Congoïdes, se retrouve SEUL en Bulgarie qui ne veut pas être envahie par des hordes « Bienfaisantes » telles « Montaigne » nous dit la Doxa.

Bergoglio utilise la Baisse de Natalité en Bulgarie pour aller propager l’Idéologie Cosmopolite : « Peupler l’Europe » de Congoïdes Musulmans.

Cet hérétique se trouve Seul à « prier » dans l’Eglise de Sofia le seul dieu qu’il vénère : SATAN.

 

France Info : https://www.francetvinfo.fr/monde/vatican/pape-francois/

Boycotté par l’Eglise orthodoxe, le Pape prie seul dans la cathédrale de Sofia en Bulgarie

Avant de se rendre en Macédoine-du-Nord mardi 7 mai, le Pape est en Bulgarie dimanche. Il s’agit pour François d’un terrain délicat pour développer son plaidoyer pour l’unité des chrétiens car l’Eglise orthodoxe bulgare a refusé de participer aux célébrations avec le souverain pontife.

Le pape seul dans la cathédrale de Sofia 

L’image du jour, c’est François priant seul dans la grande cathédrale de Sofia face aux icônes de Cyrille et Méthode, les deux saints évangélisateurs des peuples Slavas. Seul, car l’Église orthodoxe locale a refusé de se joindre au chef de l’Église Catholique pour les célébrations. Lors de son adresse à la Nation dès son arrivée à Sofia, le Pape François avait lui insisté sur le nécessaire dialogue entre religions. « J’adresse une cordiale salutation aux chrétiens des autres communautés ecclésiales, avait lancé le Pape. Je réaffirme avec vous la forte conviction que les vrais enseignements des religions invitent à demeurer ancrés dans les valeurs de la paix et à soutenir les valeurs de la connaissance réciproque », avait-il poursuivi.

Un déplacement aux thématiques sociales

Le Pape François est ici, au-delà de la dimension religieuse, pour développer des questions sociales. Lundi, il se rendra dans un centre de réfugiés. Dès son premier discours il a exhorté les dirigeants à ouvrir leurs cœurs aux étrangers. Il les met en garde aussi contre le dépeuplement de leur pays, le plus pauvre de l’Union Européenne. Les jeunes s’expatrient et la natalité est en berne. « La Bulgarie, comme tant d’autres pays du Vieux Continent, doit affronter ce qui peut être considéré comme un nouvel hiver : l’hiver démographique, qui s’est abattu comme un rideau de gel sur toute l’Europe, a lancé le souverain pontife. La baisse de la natalité, associée donc à l’intense flux migratoire, a entraîné le dépeuplement et l’abandon de nombreux villages et villes », dit François.

La Bulgarie compte sept millions d’habitants aujourd’hui contre neuf millions à la chute du communisme. La plupart des amis de Teodora sont partis à l’étranger. Cette jeune catholique, kinésithérapeute de métier, a 29 ans : « Le pays est très vieillissant et il y a de moins en moins de naissance, dit-elle. On espère que ça va finir par s’améliorer pour les familles bulgares mais c’est vraiment difficile de faire sa vie en Bulgarie, vous n’avez aucune sécurité de l’emploi. L’horizon est bouché ». Teodora a été ravie de pouvoir apercevoir le Pape de près. La foule est clairsemée. La messe du dimanche à Sofia n’a pas rassemblé plus de 12 000 fidèles. Les Catholiques représentent moins de 1% de la population en Bulgarie.

*****

Les Bulgares Orthodoxes ont compris ce qu’il faut faire lorsque Bergoglio se rend dans un Pays Européen :

LE BOYCOTTER.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bergoglio, le Vrai pape des Migrants qui veut Tuer l’Europe Chrétienne.

Bergoglio vient de nous démontrer, par ce qu’il vient de dire, pourquoi il a été mis en place : Faire périr l’Europe encore Chrétienne sous le Poids des Migrants Musulmans protégé par la secte Vatican II.

Site : Boulevard Voltaire

Le pape et l’immigration : est-ce bien catholique ?

Du pain bénit : le pape argentin vient d’en offrir une pleine corbeille à tous ceux qui souhaitent que l’Europe ouvre toujours plus largement ses portes à l’immigration. “La sécurité des migrants passe toujours avant la sécurité nationale”, a déclaré François Ier.

D’emblée, une question me vient à l’esprit : et la sécurité des millions de personnes qui souhaitent tout simplement vivre en paix dans le pays de leurs ancêtres, elle passe avant ou après la sécurité des migrants ? Au nom même des principes édictés par le pape – “la centralité de la personne humaine […] nous oblige à toujours faire passer la sécurité personnelle avant la sécurité nationale”, a-t-il déclaré -, ne sommes-nous pas en droit de nous poser légitimement cette question ? Et si l’accueil, toujours plus large, toujours plus généreux – le pape préconise carrément le regroupement familial au sens le plus large du terme : “grands-parents, frères et sœurs et petits-enfants” et sans qu’il ne soit soumis à des contingences économiques -, met en cause la sécurité personnelle de nos concitoyens (sécurité physique, matérielle, sociale, spirituelle), comment fait-on ? Le pape se garde bien de donner la réponse.

De fait, que vient de faire le pape ? Tout simplement, sous les atours d’une charité dont on se demande comment elle pourra bien s’ordonner, de légitimer toutes les formes d’immigration, y compris illégales puisqu’il est favorable à une “offre de parcours de régularisation extraordinaire pour les migrants qui peuvent faire valoir une longue présence dans le pays”.

Par ailleurs, le pape est opposé au principe de l’assimilation qui, pour lui, “conduit à supprimer ou à oublier sa propre identité culturelle”. On comprend donc – et l’on est rassuré ! – que le souverain pontife est soucieux des identités culturelles. Nouvelle question, alors, qui me vient à l’esprit : mais si notre propre identité culturelle est menacée face à des vagues toujours plus importantes de migrations sur notre sol européen, nous concède-t-il le droit de ne pas nous assimiler afin de rester nous-mêmes et, accessoirement, de continuer à pratiquer la religion qui nous a été transmise et, à notre tour, de la transmettre ? C’est donc la fin des nations, pourtant reconnues par les Écritures (“Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit”, Matthieu 28) que l’on peut alors prophétiser.

On voit, là, que les propos du pape méritent d’être confrontés à la réalité. Pour faire court, ils ne sont pas parole d’Évangile !

Sur ce sujet des migrants, déjà en 1989, le cardinal Etchegaray, qui ne passait pas pour un affreux réactionnaire, alors qu’il présidait la commission Justice et Paix, déclarait : “Il appartient aux pouvoirs publics, qui ont la charge du bien commun, de déterminer la proportion de réfugiés et d’immigrés que leur pays peut accueillir.” Le catéchisme de l’Église catholique, lui-même, est assez précis sur ce sujet : “Les autorités publiques peuvent en vue du bien commun subordonner l’exercice du droit d’immigration à diverses conditions juridiques, notamment au respect des devoirs des migrants à l’égard du pays d’adoption ; l’immigré est tenu de respecter avec reconnaissance le patrimoine matériel et spirituel de son pays d’accueil.” On est loin de l’espèce d’open bar préconisé par le pape actuel.

En faisant passer la “sécurité personnelle” devant la “sécurité nationale”, le pape semble faire passer le bien commun au second plan, et ce, en contradiction avec ce que d’autres papes ont pu énoncer. Ainsi, Pie XII déclarait en 1946, à propos de l’immigration : “En cette matière, ce ne sont pas les seuls intérêts des immigrants, mais aussi la prospérité du pays qui doivent être consultés.” Et peut-être même en contradiction avec la doctrine sociale de l’Église. En effet, le compendium de cette doctrine ne précise-t-il pas que “le bien commun ne consiste pas dans la simple somme des biens particuliers de chaque sujet du corps social”.

*****

Bergoglio doit savoir que Rien ne dure Eternellement. Son Vatican II n’est plus qu’une antre dans laquelle pullule des pédo-criminels, des sorciers vaudoux et des vampires.

Les Catholiques ont le Devoir de reprendre le Vatican des mains de ces sbires qui font des ORGIES dans des Lieux qui ont martelé l’Histoire de la Rome Catholique depuis l’ Empereur Constantin et Sainte Hélène.

Nous devrons Marcher sur Rome et sortir avec Force toute cette prêtraille sataniste qui n’a sa place qu’en Guyane, au Bagne de Cayenne, enchaînée à la roue qu’ils tourneront jusqu’a leur mort.

Le Vatican doit être repris à cette engeance de Mort.

Vatican City - 1.jpg

 

Les Catholiques ont le devoir d’aller Libérer Rome et de jeter les ordures et les sectes maçonnes dans les poubelles de l’histoire.

vatican Rome.jpg

Marcher sur Rome

Vue du Vatican.jpg

 

La Marche sur Rome.png

Parce-que Nous Savons.