L’archevêque d’Athènes, Mgr Ieronymos, est venu bénir les soldats qui défendent la frontière.

Au sujet des migrants :

« […] nous ne les haïssons pas, nous avons pitié d’eux mais nous ne sommes pas de ceux qui tolèrent quoi que ce soit au dépens de notre Pays »

 

Traduction REVERSO pour PRO FIDE CATHOLICA.

 

Mgr Ieronymos : La Grèce fait ses propres efforts pour garder la frontière, mais que fait l’Europe ?

Opera Instantané_2020-03-11_120326_orthodoxtimes.com

Mgr Ieronymos II, archevêque d’Athènes et de toute la Grèce, qui a visité Evros aujourd’hui, a parlé des « moments difficiles » et des « questions contradictoires » dont nous traitons à l’église St. George de Kastanies.

Se référant aux migrants et réfugiés qui tentent d’entrer illégalement dans le pays depuis vendredi en provenance de la Turquie voisine, l’archevêque a parlé de gens qui « font la guerre, sont dans la douleur et sous une direction perverse ; ce sont des gens qui ont des âmes et nous compatissons avec eux » mais en même temps « ce sont des gens qui sont exploités en ce moment, qui vivent dans une quête, qui se font ridiculiser, ridiculiser et humilier. »

Il a précisé que « nous n’avons aucun problème avec ces gens, nous ne sommes pas contre eux, nous sympathisons avec eux […] nous ne les haïssons pas, nous avons pitié d’eux, mais nous ne sommes pas ceux qui doivent tolérer quoi que ce soit, aux dépens de notre patrie » rappelant l’aide que l’Eglise leur a apportée dans un passé récent.

Il a une fois de plus exprimé sa gratitude et ses souhaits aux forces de sécurité qui travaillent à la garde de la frontière, soulignant : « Voici la frontière non seulement de la Grèce, mais aussi de l’Europe, et en ce moment, ils devraient être à cette frontière aussi, ce ne devrait pas être seulement vous; nos amis européens, nos partenaires et nos alliés devraient aussi être ici, parce qu’ensemble, nous devions soutenir notre frontière. Ils sont sacrés, ils ont été arrosés de sang, alors nous devons nous armer pour eux », a-t-il dit.

Il a reconnu que de nombreux efforts sont faits, se demandant ce que fait l’Europe.

« L’État fait ses propres efforts, mais ce qui nous inquiète, c’est ce que fait l’Europe ?

Cela nous inquiète. Nous ne voulons pas d’argent. Il est bon d’aider dans les moments difficiles, mais ce que nous voulons, c’est que l’Europe défende les causes qui l’ont créée, les valeurs qu’elle devrait soutenir et honorer.»

Le Primat de l’Eglise de Grèce a également souligné la nécessité, en ce moment, d’être uni, de devenir un seul corps pour faire face à cette tempête.

Source: ANA-MPA : https://t.co/IQ89Do70Rt?amp=1

Opera Instantané_2020-03-11_115944_twitter.com

Opera Instantané_2020-03-11_120021_twitter.com

Opera Instantané_2020-03-11_120048_twitter.com

Que Voulez-vous que fasse une engeance européenne putride, atteinte de Putréfaction puante avancée qui a comme objectif de se débarrasser des Peuples Européens et de leur entière Identité ?

Alors que les Peuples Européens ne veulent NI de leur diversité, NI de leur métissage.

 

Opera Instantané_2020-03-11_123117_twitter.com

 

Quant à Imbroglio, il préfère se courber devant le satanisme, devant « Pacha Mama » que devant les Chrétiens venus lui serrer la Main.

 

Sans parler du « Métissage » qu’il porte dans ses valises, partout où il passe. alors que les Chrétiens d’Orient sont de plus en plus PERSECUTES par ceux qu’il défend Bec et Ongle.Opera Instantané_2020-03-11_123743_twitter.com

Et ce suppôt de Satan ose se faire appeler :

« Pape de l’Eglise Catholique ».