Mauro Ferrari envoie Valdinguer l’UE et Donald Trump jette l’OMS à la poubelle.

Mauro Ferrari cite « l’orage politique interne » en réponse à ses propositions.

Politico.com : https://t.co/UoKZEUE3NU?amp=1

Le président de la principale agence de financement scientifique de l’UE a démissionné mardi, dénonçant la réponse du bloc à la crise du coronavirus.

Mauro Ferrari, un scientifique italo-américain qui dirige le Conseil européen de la recherche depuis janvier, a déclaré qu’il avait démissionné à la suite d’un différend sur l’approche de l’UE face à la crise, affirmant qu’il avait « perdu confiance dans le système. »

Dans une déclaration de près de 1000 mots publiée par le Financial Times, Ferrari décrit une rupture dans les relations entre lui-même et l’agence de l’UE qu’il a été nommé en mai dernier pour superviser, citant un « orage politique interne » impliquant les plus hauts niveaux de la Commission européenne.

« J’ai été extrêmement déçu par la réponse européenne à Covid-19 », a déclaré Ferrari.

En plus de ne pas financer les scientifiques pour faire face à la crise, Ferrari a cité un « l’absence totale de coordination des politiques de soins de santé entre les États membres, l’opposition récurrente à des initiatives de soutien financier cohérentes, les fermetures de frontières unilatérales omniprésentes et l’ampleur marginale des initiatives scientifiques synergiques » par l’UE.

Un porte-parole de la Commission européenne a confirmé la démission.

Doté d’un budget annuel d’un peu plus de 2 milliards d’euros en 2019, le Conseil européen de la recherche distribue des fonds du budget de l’UE à des scientifiques vedettes pour poursuivre leurs recherches.

Ferrari a affirmé que cette volonté de soutenir les propres idées des scientifiques — sans instructions sur ce que l’argent devrait être dépensé, ou l’évaluation de l’impact potentiel — était néfaste pour permettre à l’agence de contribuer à la réponse au coronavirus.

Il a dit que sa proposition voulant que le conseil « établisse un programme spécial visant à lutter contre le covid-19 » a été « rejetée à l’unanimité par l’organe directeur du CEE. »

« J’ai pensé qu’à un moment comme celui-ci, les meilleurs scientifiques du monde devraient recevoir des ressources et des occasions de lutter contre la pandémie, avec de nouveaux médicaments, de nouveaux vaccins, de nouveaux outils de diagnostic, de nouvelles approches dynamiques comportementales basées sur la science, pour remplacer les intuitions improvisées des dirigeants politiques », a-t-il dit.

La Commission a lancé un fonds de recherche d’urgence de 10 millions d’euros pour le coronavirus et a également consacré 45 millions d’euros de son partenariat dans le domaine des médicaments industriels, l’Initiative médicaments innovants, au développement de traitements et de diagnostics.

Les critiques de Ferrari ont été contestées par l’eurodéputé allemand Christian Ehler, coordinateur du Parti populaire européen pour la commission de l’industrie et de la recherche du Parlement, qui a également dirigé les négociations sur le prochain programme de recherche de l’UE, Horizon Europe.

Ehler a déclaré dans un courriel que la proposition de Ferrari de s’écarter de l’approche habituelle du conseil « était davantage perçu comme une tribune de relations publiques sur la crise du coronavirus et c’était une contradiction avec la base juridique du CER, qui peut et contribue à bien des égards à la lutte contre le COVID-19. »

Ferrari a également déclaré qu’il avait été en contact personnel avec le président de la Commission Ursula von der Leyen pour présenter ses idées, à son invitation. Mais cela, a-t-il dit, « a créé un orage politique interne. »

« En temps d’urgence, les personnes et les institutions retournent à leur nature la plus profonde et révèlent leur véritable caractère », a-t-il écrit, ajoutant plus tard : « Je crains d’en avoir assez vu à la fois la gouvernance de la science et les opérations politiques au sein de l’Union européenne. »

Ehler a déclaré que Ferrari avait passé beaucoup de temps au cours des premiers mois du travail aux États-Unis, ce qui « avait été largement considéré comme une contradiction à la description de poste » et a accusé Ferrari de « ne jamais vraiment connaître la nature indépendante du CEE. »

« Nous sommes désolés que les choses se soient passées ainsi … Cependant, cela ne devrait pas servir d’argument pour accuser le CER ou l’UE de ne pas en faire assez », a déclaré Mme Ehler.

*****

Donald Trump :

Les subventions à l’OMS sont suspendues.

 

Ursula von der Leyen Travaille pour les états profonds qui  usurpent les nations européennes.

Elle est une FAN de notre Roitelet : https://www.forbes.fr/politique/ursula-von-der-leyen-soutient-emmanuel-macron-sur-la-banque-du-climat/

Une FAN de Greta Thunberg dont les parents sont des Antifas patentés :

Opera Instantané_2020-04-08_144417_www.zimbio.com

L’UE c’est d’abord dérober l’argent des Nations Européennes pour l’investir dans les Pays du Tiers Monde qui n’en verront jamais la couleur.

C’est pourquoi il est URGENT de sortir de ce Foutoir qui n’abrite qu’une engeance dégénérée qui nous impose le communisme.

Malaymail.com : https://www.malaymail.com/news/money/2020/04/07/eu-announces-15b-to-fight-virus-worldwide/1854497

Tuesday, 07 Apr 2020 10:34 PM MYT

L’Union européenne va investir 15 milliards d’euros (16,4 milliards de dollars) pour aider les pays pauvres à lutter contre l’épidémie de coronavirus, a annoncé aujourd’hui le chef du bloc. « L’Afrique pourrait connaître les mêmes problèmes que l’Europe en quelques semaines », a déclaré von der Leyen dans sa vidéo aujourd’hui.

« Ils ont besoin de notre aide pour ralentir la propagation du virus, car nous avons besoin d’aide dans cette crise. »

L’Europe a été l’épicentre du virus au cours des dernières semaines, mais la semaine dernière, le chef diplomatique de l’UE, Josep Borrell, a averti que le virus pourrait « sortir de contrôle très rapidement » en Afrique.

Les ministres européens du développement se réuniront par vidéoconférence demain pour discuter des détails de l’aide financière aux pays vulnérables. — AF

*****

Son prédécesseur avait une excuse : c’était un alcoolique notoire.

*****

Quand on voit que l’OMS a pour Directeur un Ethiopien payé par la Chine pour colporter le COMMUNISME en Europe et en Amérique, il y a de quoi TOUT COUPER NET.

Opera Instantané_2020-04-06_183333_www.foxnews.com

L’UE et l’OMS ne sont que deux organisations au service des Etats Profonds et de leurs Laboratoires contre la Santé.

La réponse à ces Foutoirs Malfaisants c’est leur planter l’Epée de Saint Michel dans leurs entrailles.

Opera Instantané_2020-04-08_145944_fr.wikipedia.org