La Secte communiste de Vatican II se déchaîne contre Donald Trump et William Barr.

Les Communistes se déchaînent !

Les communistes qui occupent le Vatican jugent RACISTE et Tyranique que l’on veuille remettre DIEU dans la Constitution !

 

Le procureur général de Trump veut que l’ordre moral de Dieu soit appliqué par le gouvernement.

By Rmuse | 25 February 2019
Daily Kos

 

William Barr est un conservateur catholique qui rejette la séparation de l’église et de l’État, traite les laïcs de « fanatiques » et attribue au laïcisme la responsabilité du « déclin moral ». (Source : Patheos)Opera Instantané_2020-04-21_183916_churchandstate.org.uk

 

La Barbarie communiste pédophile se déchaîne contre Donald Trump et William Barr !

Il faut le voir écrit pour le Croire !!!!

 

« Alors que la nation se rapproche de la direction d’un dictateur tyrannique avec le soutien inébranlable du parti républicain, le peuple américain ignore une menace encore plus grande pour sa démocratie laïque en déclin – la direction par des théocrates tyranniques.

La montée des théocrates à des postes d’autorité puissants est particulièrement déconcertante, non seulement parce que l’Amérique a été créée en tant que nation laïque avec une constitution laïque, mais aussi parce que les théocrates qui dirigent le gouvernement fédéral représentent une très petite minorité de la population. Et maintenant, Trump a donné à cette minorité vicieuse ce pour quoi ils l’avaient élu au départ : un autre extrémiste chrétien radical, William Barr, dans une position puissante au sein du gouvernement fédéral.

J. Beauregard Sessions était une menace légitime pour le gouvernement laïc américain en tant que procureur général de Trump, mais ses aspirations théocratiques pâlissaient par rapport au dernier membre théocratique du cabinet de Trump – un catholique conservateur mécontent qui ne défendra probablement jamais la Constitution américaine parce que c’est un document laïc. Il est à noter que Sessions a seulement déclaré que, selon son esprit, la séparation de l’Église et de l’État dans la Constitution est un concept inconstitutionnel. Cependant, son remplaçant croit ardemment que le gouvernement américain a le devoir d’appliquer les lois de Dieu car il n’y a pas de place pour la laïcité.

Dans un essai de 1995, Barr a exprimé le point de vue chrétien extrémiste selon lequel « le gouvernement américain ne devrait pas être laïque » ; la laïcité est une abomination dans l’esprit théocratique de Barr, bien que la loi du pays soit indubitablement laïque. En outre, Barr soutient que le gouvernement américain est censé imposer « un ordre moral transcendant avec des normes objectives de bien et de mal qui découlent de la loi éternelle de Dieu » ; une loi éternelle qui est mieux dictée par le Vatican et enseignée dans les écoles publiques aux frais des contribuables.

Il est vrai qu’en tant que procureur général, William Barr défendra la criminalité et la corruption de Trump ; c’est l’une des seules raisons pour lesquelles Trump l’a nommé. Cependant, le vrai danger pour la nation est la conviction de Barr que la fonction première du gouvernement devrait être de défendre et de faire appliquer les édits moraux de son dieu tout en s’opposant ardemment à tout effort du pouvoir législatif pour faire des lois laïques en accord avec la Constitution laïque.

Comme l’a fait remarquer Michael Stone il y a quelques semaines, en plus du racisme et de la misogynie que l’on attend d’un chrétien radical conservateur, « Barr est également un fanatique lorsqu’il s’agit de personnes non religieuses et d’autres qui respectent la séparation de l’église et de l’État ».

Opera Instantané_2020-04-21_190203_churchandstate.org.uk

–Pour les communistes, vouloir remettre la MORALITE, la DECENCE et la PROPRETE c’est être : « EXTRÊMISTE » !—–

 

« Barr incarne le fanatique religieux extrémiste typique en rejetant la responsabilité de tout, du crime au divorce en passant par les maladies sexuellement transmissibles, sur ce qu’il prétend être « les attaques incessantes du gouvernement fédéral contre les valeurs religieuses traditionnelles ». En fait, il se joint à un grand nombre d’extrémistes évangéliques républicains qui exigent que les contribuables financent l’instruction religieuse, en particulier l’instruction religieuse catholique, dans les écoles publiques. En fait, M. Barr a demandé au gouvernement américain de subventionner l’enseignement catholique et a réclamé catégoriquement une législation fédérale pour promouvoir les édits du Vatican visant à « restreindre l’immoralité sexuelle » ; une référence explicite à l’interdiction par sa religion de l’homosexualité, des relations sexuelles extraconjugales et du contrôle des naissances « artificiel ». Vous n’y croyez pas ?

Dans un discours prononcé devant la « Conférence du gouverneur sur la délinquance juvénile, la drogue et les gangs », M. Barr a condamné l’idée d’adhérer à la séparation obligatoire de l’Église et de l’État dans le système d’éducation publique prévue par la Constitution américaine. Le théocrate a déclaré :

« Cette lobotomie morale des écoles publiques a été fondée sur des notions extrémistes de séparation de l’Église et de l’État ou sur des théories du relativisme moral qui rejettent l’idée qu’il existe des normes de droit ou de tort auxquelles la communauté peut exiger l’adhésion ».

Barr a également écrit un article dans The Catholic Lawyer où il se plaint avec véhémence de ce qu’il affirme être « la montée de la laïcité », ce qu’il considère comme un anathème pour une nation qu’il estime devoir être dirigée par des théocrates. Barr a tenté de donner une réponse au « défi de représenter les institutions catholiques en tant qu’autorités » sur ce qui est considéré comme bien et mal, ou moralement acceptable dans une nation laïque. En discutant de ce que Barr a appelé « l’effondrement de la moralité traditionnelle », le nouveau procureur général s’est plaint ainsi :

« Nous vivons à une époque de plus en plus militante et laïque… Dans le cadre de cette philosophie, nous constatons une hostilité croissante envers la religion, en particulier le catholicisme. Cette forme de bigoterie a toujours été à la mode aux États-Unis. Aujourd’hui, les efforts pour marginaliser ou « ghettoïser » la religion orthodoxe sont encore plus importants… »

« M. Barr est également un fanatique lorsqu’il s’agit de personnes qui respectent la séparation de l’Église et de l’État prévue par la Constitution en offrant des droits égaux à tous les Américains, que les théocrates soient d’accord ou non. La conviction de Barr que le gouvernement est tenu d’appliquer les diktats du Vatican est à l’origine de son affirmation selon laquelle, par exemple, les lois sur l’égalité des droits exigeant que les universités traitent les groupes homosexuels comme tout autre groupe d’étudiants sont intrinsèquement mauvaises.

Il affirme que le fait de traiter les personnes LGBTQ comme tout le monde est préjudiciable car :

« [L’égalité] dissout toute forme de consensus moral dans la société. Il ne peut y avoir de consensus basé sur des opinions morales dans le pays, seulement une neutralité imposée ».

 

—–Les communistes sont TOUS contre la société civilisée avec les Familles Pères, Mères, Enfants et Grands-Parents.—–

Pour nous, l’abomination c’est Vatican II, synagogue de Satan et ses homosexuels pédo-criminels qui commettent des RITUELS et des CRIMES.

 

« Il convient de noter que ce que M. Barr considère comme la « neutralité imposée » est ce que la plupart des Américains comprennent comme étant la garantie de l’égalité des droits pour tous les Américains dans la Constitution américaine. Si ce pays n’était pas en proie à des extrémistes religieux, des bigots, des misogynes et des conservateurs animés par la haine, il ne serait jamais nécessaire de « faire respecter la neutralité » ou de protéger l’égalité des droits de tous les Américains, garantie par le droit laïque. L’égalité n’existe pas dans l’esprit théocratique de Barr et l’idée que le gouvernement n’applique pas le privilège et la supériorité dont le droit religieux a bénéficié pendant trop longtemps est abominable, et maintenant il exerce l’autorité du gouvernement fédéral pour remédier à cette abomination ».

—–Nous apprenons que les communistes avorteurs, Tous laïques se font appeler : « La Droite Religieuse » !!!———

 

« Il est dommage que l’esprit religieux de Barr l’incite à croire que le travail du gouvernement fédéral consiste à faire respecter le concept de « moralité » de sa religion, et que la loi « laïque » du pays, conçue à dessein, soit « militante » et « hostile à la religion, en particulier au catholicisme ». Si un Américain croit que M. Barr défendra la Constitution, ou l’égalité des droits, ou la liberté d’imposer sa religion, il est trompé au-delà de toute croyance. En tant que procureur général de la droite religieuse, Barr sera le bras armé de facto des extrémistes évangéliques et aidera à mettre en œuvre toutes les horreurs qu’une dictature théocratique implique – à commencer par l’augmentation des agressions du gouvernement contre les femmes.

Pour avoir une idée de la façon dont un théocrate anti-choix déclaré à la tête du ministère de la Justice sera le bras armé de la secte extrémiste évangélique, il suffit de considérer le dernier édit évangélique de Trump qui interdit aux professionnels de la santé de donner aux femmes des options médicales auxquelles la droite religieuse et le Vatican s’opposent. »

« Trump et Pence ont émis un ordre de bâillon interdisant le terme « avortement » comme option pour les femmes de mener à terme une grossesse non désirée. L’ordonnance fera certainement l’objet de poursuites judiciaires, mais au lieu de défendre la capacité des professionnels de la santé à pratiquer la médecine ou à exercer leur liberté d’expression, le DOJ, dirigé par la théocratie, défendra l’attaque de la droite religieuse contre les femmes et la liberté d’expression des professionnels de la santé, car les évangéliques s’y opposent. Le dernier édit théocratique de Trump est, soit dit en passant, le résultat direct de la stricte adhésion de la droite évangélique aux diktats du Vatican interdisant l’autonomie corporelle et l’autodétermination des femmes en matière de reproduction.

Il n’y a pas de bon résultat à aller de l’avant avec un théocrate avoué servant de haut responsable de l’application de la loi de la nation. Cela est d’autant plus vrai que M. Barr n’a pas caché qu’il considère le gouvernement laïc comme « militant » et « fanatique » pour ne pas avoir promu les « lois éternelles de Dieu » du bien et du mal. La vérité très gênante pour les Américains est que, longtemps après que Trump et Barr auront quitté le pouvoir, les autorités théocratiques continueront sans entrave parce que Trump a consciencieusement créé un système judiciaire conservateur dur, spécifiquement pour s’assurer que l’Amérique en tant que nation laïque est, à toutes fins utiles, en train de prendre fin après avoir résisté à la théocratie pendant plus de deux siècles. »

*****

Donald Trump et William Barr vont nettoyer le Vatican de tous les pédo-criminels protégés par les communistes laïques pédophiles qui se sont infiltrés au Vatican pour commettre des Horreurs et des abominations.

 

REGARDEZ LA TORPEUR DU SORCIER !

Melania and Ivanka Trump Wear Black Veils to Meet Pope ...

Opera Instantané_2020-04-21_193203_duckduckgo.com

 

Regardez bien le regard insistant de Mélania, d’Yvanka et de Jared !

Opera Instantané_2020-04-21_193039_duckduckgo.com

L’Heure approche.