Le scandale COVID-19 : Le milliardaire Bill Gates et l’OMS !

Le Nouveau Désordre Mondial

WND : https://t.co/XexclN0OaN?amp=1

 

Le scandale des coronavirus, avec l’oligarque milliardaire « expert en pandémie » Bill Gates poussant les scénarios d’horreur dans les médias, a contribué à la réaction de peur des politiciens.

Ceci, combiné à l’hystérie des médias, a, à son tour, provoqué une dépression financière unique en son genre. La dépression économique n’est peut-être pas due au virus lui-même, mais plutôt à la réaction de panique qui s’est créée avec les fermetures gouvernementales correspondantes, comme l’a conseillé Gates.

Dans le rapport Herland, nous avons suggéré très tôt que la crise devait être considérée en relation avec l’actuelle guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine. La veille de l’intervention du président Trump, nous avons abordé le sujet de la politisation possible du Dr Tedros, chef de l’Organisation mondiale de la santé. Deux jours plus tard, ce sujet a fait la une des journaux du monde entier.

La relation étroite entre le Dr Tedros et Bill Gates est illustrée par le fait que M. Tedros a appelé M. Gates « mon frère » lors de son discours d’ouverture. Tous les autres, comme la première ministre norvégienne favorisée par l’OMS, Erna Solberg, sont traités comme des dignitaires. Grâce au travail de la CEPI, l’actuel gouvernement norvégien est allié à M. Gates, la Norvège finançant des milliards de dollars dans des programmes de vaccination.

Fervent défenseur des stratégies actuelles de la direction de l’OMS, aujourd’hui sous le coup d’un examen minutieux pour sa mauvaise gestion en matière de rapports lors du scandale COVID-19, Mme Solberg a adopté une position remarquablement ferme alors que d’autres dirigeants européens remettent l’OMS en question.

Son entretien de plus de 20 minutes avec CNN ainsi qu’un discours de l’OMS illustrent la volonté norvégienne de défendre le statu quo.

Les oligarques milliardaires occidentaux non élus tentent de nous gouverner maintenant, Bill Gates en tête en tant qu' »expert en pandémie ». Par le biais du système de Davos, le capital privé fusionne avec des fonds gouvernementaux lucratifs, provoquant la montée des oligarques qui remplacent la règle démocratique des États-nations. Le capital privé mondial a un accès sans précédent à l’argent des contribuables.

Gates possède tout, de la charité aux vaccins mondiaux, paie l’OMS par milliards, finance les ONG et contrôle les politiciens qui le traitent comme un roi du Moyen-Âge. Il possède des installations médicales, contrôle les canaux de distribution et le personnel médical, possède la recherche, les vaccins, les instituts de santé, et a récemment été critiqué par Robert Kennedy pour son « complexe messianique ».

Il suffit de parler à Elon Musk.

C’est un problème massif que Bill Gates, élu non démocratiquement, façonne nos démocraties avec des milliards de « philanthropes ». Gates a poussé l’idée de la pandémie du siècle. Il a même suggéré, dans une récente interview, que l’ouverture ne devrait pas venir tant qu’il n’y aura pas une preuve d’immunité numérique documentant qui est vacciné ou non. Le vaccin appartiendrait à M. Gates, nous le supposons.

Ainsi, nos nations devraient être fermées pendant des mois, détruisant complètement les économies occidentales ?

Il s’avère que Gates a eu tort jusqu’à présent. Dans le monde, jusqu’à 650 000 personnes meurent chaque année d’une grippe ordinaire, selon l’OMS, amie de la Chine et de Gates. Le 12 avril, 112 447 personnes dans le monde, selon le Worldometer, sont mortes d’un coronavirus.

Rien qu’en 2018, plus de 80 000 personnes ont été tuées par la grippe saisonnière aux États-Unis, selon CNN. Pourtant, les médias n’ont pas fait attention à l’époque.

Cette année, les chiffres des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies estiment qu’à la mi-mars, entre 29 000 et 59 000 personnes sont mortes des suites de maladies grippales courantes. Personne ne compare ces chiffres aux 21 000 décès de COVID-19.

Notez que les chiffres exacts sont difficiles à estimer, car les États-Unis permettent désormais que la suspicion de coronavirus soit suffisante pour que le personnel médical l’indique comme cause de décès.

Tant de gens ont parlé du danger de ne pas permettre l’établissement d’une immunité collective. La nécessité de protéger les personnes âgées et médicalement fragiles est essentielle, sans pour autant détruire l’économie.

Le Dr Knut Wittkowski, de l’université Rockefeller de New York, a déclaré dans une interview au début du mois que les politiques d’isolement pourraient entraîner davantage de décès à long terme, écrit Daily Wire. L’isolement prolonge les efforts visant à développer l’immunité des troupeaux au sein de la population.

Un entretien alarmant avec le Dr Sucharit Bhakdi, expert allemand de premier plan en microbiologie et autorité mondiale en la matière, envoie un message froidement apocalyptique : la fermeture du gouvernement occidental est une réponse totalement erronée et extrêmement dangereuse à COVID-19.

Il dit que l’auto-isolement de toute la population est « grotesque, absurde et très dangereux ». Toutes ces mesures conduisent à l’autodestruction et au suicide collectif causé par la peur ».

Personne n’écoute le Dr Bhakdi ou le Dr Wittkowski, car le leader mondial et « expert en pandémie » Bill Gates est présent sur toutes les chaînes d’information.

Pour la première fois dans l’histoire, le manque d’offre ou de demande n’a pas provoqué l’arrêt de l’économie et la dépression. Les chefs d’État ont forcé la fermeture de leurs propres nations, des entreprises locales, des industries, des sociétés et des employeurs.

La situation est sans précédent dans l’histoire.

*****

Bill Gates est-il trop puissant sur la scène mondiale ?

Opera Instantané_2020-04-23_175404_www.wnd.com

 

Bill Gates est devenu trop puissant parce-que trop de gens se sont soumis à lui à cause de la PEUR des virus qu’il leur a faite. Il leur a fait peur en leur offrant la solution : la vaccination pour les sauver ! Ce qu’il ne leur a pas dit c’est que ce sont ses vaccins qui allaient les Tuer ou les handicaper à VIE.

Et les gens se soumettent lorsque on leur fait croire « QUE LES CHARS ALLEMANDS VONT REVENIR SUR PARIS AVEC MARINE LE PEN », c’est pourquoi Emmanuel Macron a été élu.

Je ne fais aucune place d’honneur à Marine Le Pen qui n’a AUCUN HONNEUR.

Mais il faut arrêter de croire les médias et ceux qui sont payés pour apparaître quotidiennement à la télé afin de vous dicter ce que vous devez faire et pas faire, ce que vous devez croire et pas croire.

Les conspirationnistes sont les personnes les plus riches de la planète et non de simples gens inconnus qui oeuvrent pour que la Vérité jaillissent et terrasse le Mensonge meurtrier.

Ecoutez plutôt ce Berger Bon Pasteur :