Guerre raciale contre les Blancs : Manipulation Globale Totale.

Combien de Français de Sang ont des possessions en Afrique ?

Combien de Français de Sang ont des villas de luxe au Maroc pour 6 millions d’euros ?

https://francais.rt.com/france/40547-bernard-henri-levy-vend-une-de-ses-luxueuses-villas

 

Opera Instantané_2020-06-12_132349_duckduckgo.com

Bernard-Henri Lévy, 1985, Edito, dans Globe, paru 1985.

BHL s’enflamme pour son commerce de bois

1995.

Après le décès de son père, l’écrivain confirme que sa famille garde le contrôle de Becob.

Le philosophe Bernard-Henri Lévy, dont les aventures ont nourri la quasi-totalité des rubriques de la presse, vient de faire une percée remarquée jusque dans les pages Economie.

Grâce au quotidien les Echos, voici BHL intronisé capitaine d’industrie, ou presque.

«Bernard-Henri Levy défend l’indépendance de Becob», titrait hier le quotidien économique.

Et de révéler le nouvel «engagement» de l’écrivain: conserver son identité familiale à un groupe de négoce de bois (le Becob en question) fondé par son père André Lévy, récemment disparu.

Becob, contrôlé à 65% par la famille de BHL, a pour principales activités le négoce international, l’importation et la distribution de bois (80 points de vente en France). Bon an mal an, le groupe dégage un bénéfice d’une quarantaine de millions de francs. Les ventes approcheront cette année les 3 milliards. Bref, une bonne petite affaire sans histoires.

Pourtant, le 8 novembre, le décès soudain d’André Lévy a alimenté dans la profession quelques spéculations sur l’avenir du groupe, n$2 du secteur en France.

En sa qualité de vice-président du conseil de surveillance de Becob, BHL y a coupé court en assurant aux Echos que sa famille resterait majoritaire: «C’est une façon pour moi de rester fidèle à la mémoire de mon père.» Simple mise au point de l’actionnaire de référence. Mais c’était sans compter l’aura médiatique de l’écrivain, et la lourde symbolique de cette «fidélité à la mémoire du père».

L’affaire enfle dans les flashs radio du matin et voici bientôt le philosophe embrassant une nouvelle cause, celle de l’actionnariat familial dans les PME.

A son corps défendant. Car «Bernard se sent dépositaire d’un héritage moral, pas d’un héritage industriel, rectifie un proche du philosophe. Il est et reste écrivain. Il serait très exagéré de voir dans cette affaire un nouvel engagement de sa part.»

Oui, BHL se sent une responsabilité vis-à-vis des quelque 2.000 personnes travaillant dans le groupe, et il l’assumera.

Non, il ne se sent aucune vocation de capitaine d’industrie. Fermez le ban.

Chez Becob, on est tout surpris par les développements qu’a pris cette mini-affaire. Là-bas, BHL n’est pas l’écrivain échevelé, héraut des causes brûlantes, mais tout simplement Bernard, le fils aîné de la famille Lévy et désormais son principal représentant au sein du groupe.

Michel Pic, le président du directoire, confie: «Bernard est très attaché à cette entreprise familiale. Voilà dix ans, quand l’entreprise a traversé quelques difficultés, il a apporté un soutien moral important à son père.

Il continue de s’intéresser de près aux orientations stratégiques du groupe et assiste aux quatre réunions annuelles du conseil de surveillance.»

Pour le président du directoire, en tout cas, l’identité familiale du groupe n’est nullement menacée, puisque l’actionnaire principal vient de réaffirmer son attachement au statu quo.

Quant à Bernard-Henri, il s’apprête à repartir à Sarajevo où l’une de ses pièces va être mise en scène.

ENTREPRISE FAMILIALE BECOP EN AFRIQUE

https://www.goafricaonline.com/gn/95857-becop-travail-temporaire-interim-conakry-guinee

Image

Pourquoi ce jeune Africain porte t’il un tee-shirt avec la croix gammée devant un Bernard-Henry qui semble satisfait ?

Qu’a donc compris ce jeune Africain ?

COMBIEN EST-IL PAYE PAR MOIS ?

Opera Instantané_2020-06-12_121433_duckduckgo.com

 

« Je vais protester pacifiquement à côté des J** et BRÛLER LES VILLES parce-que j’emmerde cet endroit sans foi ni loi. »

 

Opera Instantané_2020-06-11_185257_twitter.com

« Je suis fier d’être Noir-Américain/
Où je peux obtenir des Nikes gratuitement/
Et je n’oublierai pas Saint-Georges qui est mort et a fait s’agenouiller le raciste Wypipo/
Je vais protester pacifiquement à côté des J** et brûler les villes/
Parce que j’emmerde cet endroit sans foi ni loi/
Et que Dieu bénisse la NBA »

 

Image

Minnesota : Statue de Christophe Colomb envoyée par terre

D’autres statues de « BLANCS » ont bien évidemment été Déboulonnées et Détruites pour la plupart. Beaucoup d’entre-elle ne seront pas remises à leur place.

Opera Instantané_2020-06-12_135209_twitter.com

 

Après avoir Décapité notre Roi Louis XVI, voilà qu’ils  Déclassent sa statue !!!

La Ligue Noire en sait peut-être un peu plus que nous !

Opera Instantané_2020-06-12_123709_twitter.com

 

Rappelez-vous de la révolution dite Française !

Opera Instantané_2020-06-12_135637_twitter.com

 

 

Et Tout y passe.

Subitement, d’un coup, les noirs se sont dit en eux-mêmes : « Débarrassons-nous des statues des Blancs, de leurs films racistes, recolorons en noir leur histoire qui est en fait la nôtre et notre mal disparaîtra » !

Opera Instantané_2020-06-12_123534_twitter.com

Pour la « petite anecdote », la dame noire dans le film a obtenu un Oscar, elle fut la première femme noire à en avoir eu un.

 

Opera Instantané_2020-06-12_123437_twitter.com

Opera Instantané_2020-06-12_123403_twitter.com

 

Subitement, comme ça, en un claquement de doigt, les ANTIFAS prennent un quartier entier pour en faire leur « Zone de commandement » !!!

« Les émeutiers s’emparent de toutes les clôtures qu’ils peuvent trouver dans le centre-ville de Portland pour construire leur propre zone autonome. #antifa »

 

Christophe : La guerre civile Américaine en Image

 

Londres :

« C’est vraiment méprisable & la société ne devrait jamais accepter un tel comportement – nous sommes là pour vous protéger ! Les officiers sont en sécurité, mais clairement secoués & incroyablement courageux aussi. Des arrestations seront effectuées… cela doit cesser. BCU Cmdr Marcus Barnett. »

Image

 

Opera Instantané_2020-06-12_123643_twitter.com

 

Vidéo de Boris :

https://bittube.tv/post/9376afa0-9176-416c-b57c-4fa7634df2d9


 

Blanc mais juif : suis-je coupable, victime ou les deux à la fois?

Opera Instantané_2020-06-11_184151_www.slate.fr

J’avoue ne rien entendre au vocabulaire actuel qui tend à répertorier les personnes en autant de catégories bien distinctes: dominant, dominé, racisé, discriminé et autres barbarismes du même acabit. Question de génération probablement. J’ai grandi à une époque où ces questions identitaires ne se posaient pas ou si peu. Au lycée, je côtoyais des individus de toute origine, d’horizons divers, de classes sociales variées, sans que cela ne soulève jamais le moindre problème. On n’était ni noir, ni beur, ni juif, ni gaulois, juste des élèves qui s’intéressaient plus ou moins à leurs études –moins en ce qui me concerne.

Aujourd’hui, on nous demande de trimballer notre identité comme un étendard. Il faut à tout prix rentrer dans une case, répondre à une définition bien précise, se situer dans un camp prédéterminé. Renoncer à l’universalisme de la condition humaine –la seule valable– pour épouser une définition qui tient en deux, trois mots. Être ceci ou cela. Appartenir à telle tribu. Se revendiquer de telle cause. Être désigné comme victime ou coupable, dominant ou dominé; blanc contre noir, juif contre arabe, français contre immigré.

Ainsi donc, si je me réfère à ma couleur de peau qui tend à tirer vers le blanc avec juste quelques nuances de blanc au niveau de mon torse sans parler de la blancheur de mon crâne, je serais du côté des dominants. Je ne m’en étais jamais aperçu; c’est à peine si mon chat m’obéit; quant à ma conjointe, c’est peine perdue.

Par contre, si je me tourne du côté de mes origines qui elles, tendent vers le juif ascendant juif, je me situerais nettement du côté des victimes. Je serais donc à en croire la terminologie actuelle une victime dominante. Ou un dominant victimisé. Tout à la fois coupable et victime. C’est bien ma chance.

Autant dire que je dérange. Je ne rentre dans aucune catégorie bien précise. C’est affreux. En tant que blanc, je voudrais être un dominant, un vrai, un de ceux qui ont sur la conscience les meurtres commis par leurs arrières-grands-parents quand à des époques reculées, ils colonisaient sans vergogne de lointaines contrées. Lorsqu’ils violaient, pillaient, réduisaient en esclavage des populations indigènes. Les bâtards.

Par contre, en tant que juif, j’aimerais qu’on me demande pardon du soir au matin. Que dans la rue les piétons s’agenouillent à mon passage et qu’au nom de toutes les offenses commises sur mes aïeux, ils me supplient de les pardonner. J’ai tellement souffert. Je suis de race inférieure de toute éternité. J’exige qu’on tienne compte de toutes les blessures que j’ai reçues à travers les âges. Vous ne m’avez pas épargné, il est temps de rendre des comptes. À genoux, chiens galeux que vous êtes.

Je suis perdu. Il faudrait que je m’excuse d’être blanc mais en même temps, en tant que juif, je voudrais recevoir des excuses de ceux que j’aurais offensé. Comment faire? J’appartiens aux classes dominantes –du moins c’est ce qu’on m’affirme; moi personnellement j’en doute encore et mon banquier encore plus– mais en même temps je suis un enfant du ghetto. J’ai déjà été supplicié, déporté, gazé un bon millier de fois tandis que fort de ma blanchitude je ne compte plus les innombrables crimes dont je suis responsable.

On m’a interdit d’exercer certaines professions, on m’a mis à l’écart des villes, on m’a traité de tous les noms possibles, on a même pensé que je buvais le sang des enfants baptisés. Mais ma peau est blanche comme de l’ivoire. Je suis un blanc. Un blanc sémite. C’est coupable un blanc sémite? C’est vrai que j’ai aussi été un usurier féroce. J’en ai saigné des gens. C’est donc qu’aucune race ne serait sans défaut?

Si je me livre à un examen de conscience et me demande si dans ma chienne de vie, j’ai eu à souffrir de discrimination, je ne saurais quoi répondre. Il est vrai qu’avec un nom aussi simple que le mien, plus d’une fois, mon interlocuteur a cru bon de me demander d’où je venais. Comment ça d’où je viens?! Vous croyez quoi, que j’arrive à peine de Sibérie et que j’ai laissé mon traîneau en double file? «Du quatorzième arrondissement», je répondais alors, ce qui, pour une raison que je ne m’explique pas, avait le don d’agacer.

N’ayant jamais travaillé, mon CV reste encore à écrire et n’a donc jamais été examiné à la loupe, ce qui explique peut-être pourquoi je suis resté toute ma vie chômeur. Le seul appartement que j’ai loué, c’est à un escroc de juif que j’ai dû payer un loyer exorbitant. Il ne m’a demandé aucune fiche de paie, juste le nom de mon rabbin. Pourtant de toute évidence, si à ce jour, je n’ai toujours pas décroché de prix littéraire, c’est en ma qualité de juif que je le dois sinon comment expliquer pareil oubli?

Embêtant, toute cette affaire. À y perdre son hébreu. En même temps, je m’en sors bien. Ma mère aurait très bien pu épouser un homme d’origine asiatique. Ou mon père aurait pu lier sa destinée à celle d’une musulmane. Quel bordel c’eût été. J’aurais été deux fois victime, une fois coupable. Le pied. J’aurais dit pardon d’être celui que je suis, un sale blanc aux mains dégoulinantes du sang de mes victimes, celles d’hier comme celles d’aujourd’hui, mais c’est par deux fois qu’on aurait dû me présenter des excuses.

Le plus simple, c’eût été d’être un Falacha, un juif éthiopien.

Là, j’avais tout bon!

 

Laurent SagalovitschLaurent Sagalovitsch

Slate : http://www.slate.fr/story/191511/blog-sagalovitsch-blanc-juif-coupable-victime-categories-domination-discriminations

*****

Les années passent, les têtes changent mais le Fond Primordial reste inchangé : DETRUIRE LA FRANCE ET SON HISTOIRE.

Détruire l’Histoire de France c’est Détruire le Peuple Français de Sang encore majoritaire.

Opera Instantané_2020-06-12_132720_duckduckgo.com

 

Il nous appartient de Dégager dans les meilleurs Délais cette saleté de la place Saint Pierre qui représente ceux qui ne sont pas venus pour notre Bien. Elle dégagera avec son sataniste qui usurpe le Trône de Saint Pierre.

Opera Instantané_2020-06-12_135610_twitter.com

 

Le Maréchal Pétain, Dernier Roi de France -dixit Louis-Ferdinand Céline-, n’a pas fait don de sa Personne à la France pour que la République maçonnique la souille avec son immigration « droit de l’hommiste » issue des lumières lucifériennes.

La France n’est Grande que de ses Enfants de Sang.

Opera Instantané_2020-05-13_153055_duckduckgo.comOpera Instantané_2020-05-13_153135_duckduckgo.com

Opera Instantané_2020-05-13_154109_duckduckgo.com

 

La France n’est Grande que par le départ vers Dieu de ses Enfants qui ont servi la Patrie.

La république a brisé ce lien Vital en faisant rentrer en masse des gens qui ont la Haine de notre Pays, de qui nous sommes pour nous Détruire, pour Détruite la France. Cela se vérifie un peu plus tous les jours par les meurtres incessants de Français.

L’Europe subit les dictats des allogènes qu’elle a accepté sur son sol.

Tous ces allogènes rentrés en France par la république maçonnique n’ont rien à voir avec la France Eternelle que Seuls ses Enfants Charnels Honorent et portent dans leur Coeur Ad Vitam Aeternam.

Opera Instantané_2020-06-12_133753_duckduckgo.com

%d blogueurs aiment cette page :