4 Commentaires

  • Toujours le même schéma : diviser pour mieux régner.
    Et les masses moutonneuses et bêlantes se jeter dans le piège, noir contre blanc, juif contre arabe, homme contre femme, semi riche contre pauvre, manifestant contre police, bêtise contre bêtise … oubliant dans leur émotion primaire le plus important.
    Passons la seconde, après l’émotion doit venir le temps de la réflexion : quel est le véritable ennemi ?
    Puis viendra le temps de l’action et de la solution.

    J'aime

    • https://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-peuple-juif-tout-entier-est-il-coupable-de-traite-d-esclaves-5721.html

      La traite négrière transatlantique européenne était un monopole juif, un peu concurencé par les protestants, avec bien sûr la complicité des africains animistes ou musulmans. Le rôle catholique est minime, lié avec la décadence de la Renaissance et en particulier du siècle des « Lumières » avec le relâchement des mœurs et la dépendance de la politique aux banquiers.

      Il y a beaucoup plus de chance d’avoir un ancêtre esclavagiste pour un noir africain que pour un blanc français catholique!

      On s’en rend vite compte quand on voyage dans certains pays africains que l’esclavage fait partie de la cukture, chose qu’on ne ressent pas en France.

      Je rappelle qu’un esclave qui posait le pied sur le sol français était libéré instantanément. L’Eglise punissait l’esclavagisme d’excomunication ipso-facto. Elle dépensait des fortunes et des religieux s’offraient même volontairement pour obtenir la libération d’esclaves, à laquelle plusieurs congrégations religieuses étaient dédiées. Quels exemples comparables trouve-t-on ailleurs?

      J'aime

  • https://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-peuple-juif-tout-entier-est-il-coupable-de-traite-d-esclaves-5721.html

    La traite négrière transatlantique européenne était un monopole juif, concurencé par les protestants. Le rôle catholique, avec le relâchement des mœurs de la Renaissance et la dépendance grandissante du roi aux banquiers, reste minime en comparaison.

    Il y a plus de chance d’avoir un ancêtre esclavagiste pour un noir africain que pour un blanc français catholique.

    Je rappelle qu’un esclave qui posait le pied sur le sol français était libéré instantanément. L’Eglise punissait l’esclavagisme d’excomunication ipso-facto. Elle dépensait des fortunes et des religieux s’offraient même volontairement pour obtenir la libération d’esclaves, à laquelle plusieurs congrégations religieuses étaient dédiées. Quels exemples comparables trouve-t-on ailleurs?

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s