Nos enfants subissent LE PIRE : Une maman témoigne. Vidéo.

Cette maman de Bayonne s’appelle Roxane, voici son témoignage :

« Bonjour, je suis Roxane, la personne qui prend la parole sur cette vidéo. Je ne m’attendais pas à ce que notre parole soit autant diffusée. Merci pour vos mots et témoignages en commentaire, on se sens beaucoup moins seuls. On a effectivement besoin de se rassembler et de faire bloc face à tout ça ensemble. Merci à SEBEAT PROD. Si certains veulent nous rejoindre sur notre page de lutte et de résistance Facebook : https://www.facebook.com/groups/386431875733007.

Prochaine étape, nous allons faire un petit film avec les témoignages des enfants, contés par les parents. Si SEBEAT PROD voudra bien le diffuser ? Merci à tous. On lâche rien ! »

Ecoutez-Bien.

SORTEZ VOS ENFANTS DES INSTITUTIONS DE LA MORT.

6 Commentaires

  • je reconnais que ce sont de grands malades de la tête ; Mon dieu , ils sont devenus fous . Je suis dans un bon jour …. C’est pour çà que je suis aussi sympa avec eux . On pourrait facilement dire bien pire .

    J'aime

  • Depuis ses dernières présidences, nous avons laissé voter des lois, par l’éducation Nationale, dont le programme est une réelle catastrophe pour l’enseignement et pour les enfants .
    Qu’avons- nous fait ?
    Aujourd’hui , le paroxysme est atteint puisqu’on ne tient pas en compte la santé des enfants .
    Pourquoi les parents continuent à envoyer les enfants muselés à l’école ?
    On-ils peur de perdre les allocations familiales ?
    L’argent vaut bien plus que son propre enfant ?
    Où est la loi qui certifie que le masque est efficace à l’école pour que celui-ci soit devenu indispensable et obligatoire depuis la rentrée scolaire ?
    On a des preuves maintenant que tout est faux , alors pourquoi porter encore ce maudit masque ?
    On peut conclure que les parents collaborent avec les mensonges de l’Etat car on sort dans la rue pour d’autres motifs et non pas pour abolir le port du masque chez les pauvres enfants .

    Aimé par 1 personne

  • Mais quelle horreur !!!

    Je vais vous dire, j’ai fui cette profession à la sortie de mes études car je ne voulais pas endoctriner les enfants.
    J’ai bien vu, lors des concours, que les inspecteurs cherchaient à sélectionner un certain type de profil, des personnes « gentilles » certes mais incapables de se poser la moindre question. Et moi ça me posait un problème, de leur enseigner les Lumières, par exemple, comme quelque chose de merveilleux alors que c’est faux, ou les sciences, uniquement sous l’angle matérialiste, ou encore le français, sans jamais faire mention de l’étymologie… Mais aux autres cela ne posait aucun problème, ils savaient que pour avoir le concours ils devaient apprendre par coeur, alors ils apprenaient par coeur et recrachaient, et passaient.

    J’ai vu, par la suite, que ces personnes étaient aussi incapables de comprendre ce qu’est réellement un enfant :
    – certains prenaient les enfants pour des mini adultes, et se mettaient à leur faire des cours politiques type « charlie » voire des cours sur la sexualité (et ces mêmes personnes se plaignaient ensuite d’observer l’émergeance de comportement sexualisé chez les enfants… ils punissaient alors les enfants, sans même se rendre compte qu’eux mêmes avaient provoqué cela chez eux !)
    – d’autres voulaient absolument se faire aimer d’eux, et en oubliaient que les enfants ont besoin de repères, de cadre, de limite, d’autorité, c’était leur bien être, leur besoin narcissique d’être aimé qui comptait avant tout et qui passait avant les besoins réels des enfants
    – certains étaient incapables de dire non à un enfant, ils ne voulaient pas le frustrer, ne se rendant même pas compte qu’en faisait cela ils l’emprisonnaient dans sa propre frustration, ils refusaient de leur apprendre le goût de l’effort, comprettant ainsi leur avenir, puisque tout talent pour être développé requière
    – d’autres encore essayaient de se comporter comme des enfants pour se faire accepter d’eux…

    Ce milieu est pourri, littéralement. Les instits, profs n’ont, pour la plupart, clairement pas le niveau. Après il existe toujours des exceptions, mais ce sont des exceptions qui confirment la règle, comme on dit.

    Une dernière chose aussi, qui m’écoeure, mais qui concerne cette fois-ci les français en général, issus de toutes professions :
    Qu’est-ce que c’est que ces adultes qui sacrifient leurs gosses pour leur confort, leur bien être, leur salaire ou par peur d’une maladie ???

    On n’a jamais vu ça au cours de l’Histoire, un peuple aussi lâche, aussi mou ! Aussi peureux et égocentrique ! Normalement c’est dans l’autre sens que ça doit se passer, ce sont aux adultes de faire preuve de courage et de braver les risques pour protéger les enfants !!

    La crise « covid » a révélé ça chez mes semblables, et ce n’est pas beau à voir du tout. Des peureux planqués derrière un masque qui ne se demandent même pas – un seul instant – qu’est-ce que ça peut bien faire à un enfant de voir des adultes masqués partout…
    Ils ne se demandent même pas si c’est bon d’apparaitre comme ça devant un gamin ! Et que dire de ceux qui masquent leurs propres enfants volontairement…

    Franchement, la France est un pays magnifique mais son peuple me fait honte.

    Et de les entendre, en plus de cela, dire en permanence en pleurant : « je n’ai pas envie de mettre un masque à des enfants, c’est ma direction qui me le demande !! » ou encore « je n’ai pas envie de verbaliser les gens, c’est ma hiérarchie qui me le demande !  » Mais on a affaire à quoi là sérieux ??? Ne sont-ils pas capable d’ouvrir simplement leur bouche pour dire NON ? Non, je ne suis pas d’accord avec ce que vous me demandez de faire. Une simple phrase, qu’ils sont incapables de prononcer, alors ils obéissent tous, et se plaignent ensuite des conséquences !!! Un tel niveau d’irresponsabilité et de bêtise, franchement c’est à pleurer !

    Aimé par 1 personne

  • L'historien nationaliste

    Les enseignants et les médecins qui persécutent nos enfants devront rendre des comptes à Dieu et à la justice des peuples.

    L’histoire nous enseigne que les peuples sont souvent cruelle avec les puissants méchants.

    Aimé par 1 personne

    • Les responsables de l’éducation des enfants devant Dieu sont et restent les parents. Il ne faut pas abandonner cette responsabilité à l’état franc-maçon… Je sais ce qu’il en coûte pour avoir fait les sacrifices que cela nécessite et en avoir subi des conséquences (jusqu’au procès), mais on ne peux pas se défausser de cette responsabilité sous aucun prétexte. A noter qu’il reste quelques écoles chrétiennes hors contrat disséminées ici et là, mais même celles-ci sont soumises à certaines obligations regrettables, et de plus l’éloignement des jeunes enfants en pension n’est pas souhaitable. Il reste l’école à la maison, recommandée au moins jusqu’à la nécessaire spécialisation des garçons, s’ils ne font pas le même métier que leur père, et même jusqu’au mariage ou à l’entrée en religion pour les filles.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s