Opération « DARK WINTER ». Vidéos.

DARK WINTER = HIVER NOIR.

Joe Biden a récemment parlé de « Dark Winter », il annonce un Hiver Sombre A VENIR :

« Nous sommes sur le point d’entrer dans un hiver sombre.

Au cours du débat, Biden a levé son masque noir, a regardé droit dans la caméra et a déclaré : « Nous sommes sur le point d’entrer dans un hiver sombre ». Il a répété ce commentaire, de façon à ce que personne ne puisse le considérer comme une divagation absurde de la part d’un politicien déchu. Nous sommes sur le point d’entrer dans « un hiver sombre », a-t-il répété.

DARK WINTER : Wikipedia : https://en.wikipedia.org/wiki/Operation_Dark_Winter

Objectif :

Dark Winter s’est attaché à évaluer les insuffisances d’une réponse nationale d’urgence lors de l’utilisation d’une arme biologique contre la population américaine. L’exercice visait à établir des mesures préventives et des stratégies de réponse en sensibilisant les gouvernements et le public à l’ampleur et au potentiel d’une telle menace posée par les armes biologiques.

Scénario :

Le scénario simulé de Dark Winter impliquait une première attaque de variole localisée à Oklahoma City, Oklahoma, avec des cas supplémentaires d’attaques de variole en Géorgie et en Pennsylvanie. La simulation a ensuite été conçue pour devenir incontrôlable. Cela créerait une situation d’urgence dans laquelle le Conseil national de sécurité aurait du mal à déterminer l’origine de l’attaque et à contenir le virus qui se propage. En ne pouvant pas suivre le rythme de propagation de la maladie, une nouvelle situation d’urgence catastrophique apparaît, dans laquelle des pertes civiles massives dépasseraient les capacités de réponse d’urgence de l’Amérique.

Les contingences désastreuses qui entraîneraient la perte massive de vies civiles ont été utilisées pour exploiter les faiblesses de l’infrastructure sanitaire américaine et son incapacité à gérer une telle menace. Ces mesures d’urgence devaient également permettre de faire face à la panique générale qui allait se manifester et qui allait entraîner un effondrement social massif et une violence collective. Les exploits comprendraient également les nombreuses difficultés auxquelles les médias seraient confrontés lorsqu’ils fourniraient aux citoyens américains les informations nécessaires concernant les procédures de sécurité. Discutant de l’issue de Dark Winter, Bryan Walsh a noté que « le moment choisi – quelques mois seulement avant l’attaque du 11 septembre – était sinistrement prévisible, comme si les organisateurs avaient prévu comment la menace du terrorisme, y compris le bioterrorisme, en viendrait à consumer le gouvernement et le public américains dans les années à venir ».


« Dark Winter » a vu le jour avant le 11 Septembre 2001.

En juin 2001, le Pentagone a organisé un exercice de bioterrorisme nommé « Opération Dark Winter » qui anticipait les attaques du 11/9 et les attaques à l’Anthrax.

Les 22 et 23 juin 2001 – environ 3 mois avant le 11 septembre 2001, et 4 mois avant les attaques à l’anthrax – l’armée étatsunienne a organisé un entraînement de guerre de haute intensité à la base d’Andrews Air Force appelée Dark Winter.

Le scénario de cette exercice bio-terroriste a été conçu pour simuler une attaque de variole dans trois États. De nombreux membres du Congrès, l’ancien directeur de la CIA James Woolsey, Judith Miller du New York Times (qui a véhiculé le mythe des armes de destruction massive irakiennes, ainsi que le lien entre l’Irak et les fausses attaques à l’anthrax), et Jérôme Hauer de la lutte contre le terrorisme ont tous participé à l’exercice.

Dans le cadre de cet exercice de guerre, des scripts TV et des clips d’information (voir plus bas) ont été faits pour aider à faire en sorte que cet exercice soit aussi réaliste que possible.

A la fin de l’une de ces séquences, le rapporteur indique que :

l’Irak pourrait avoir fourni la technologie derrière les attaques des groupes terroristes basés en Afghanistan.

Pourquoi est-ce intéressant?

Parce que les responsables étatsuniens ont relié intentionnellement l’Irak à Al-Qaïda et au 11/9 pour justifier la guerre en Irak, même s’ils savaient qu’une telle connexion n’existait pas. (Les déclarations selon lesquelles l’Irak est lié au 11 septembre 2001 ont depuis été discréditées par la Commission du 11/9, par de hauts responsables gouvernementaux, et même – longtemps après qu’ils aient allégué d’un tel lien – par Bush et Cheney eux-même).
En effet, Woolsey qui a participé à l’opération Dark Winter – et ancien directeur de la CIA – a juré lors d’un témoignage devant un tribunal que Saddam Hussein était lié au 11 septembre.

De même, le gouvernement a tenté à tort d’attribuer à l’Irak les attaques à l’anthrax afin de justifier la guerre :

Lorsque le Congrès a été invité à passer le Patriot Act à la fin de 2001, les attaques à l’anthrax qui ont eu lieu quelques semaines plus tôt ont été faussement attribués aux Arabes afin d’effrayer les membres du Congrès pour qu’ils approuvent le projet de loi. Plus précisément :

Voyez également ces informations.

Les participants de l’opération Dark Winter à savoir Judith Miller – journaliste du New York Times qui avait longtemps évoqué les menaces bioterroristes au travers de livres et d’articles – et le chef de la CIA Woolsey étaient les deux principaux protagonistes à rendre l’Irak responsable des attaques à l’anthrax.

Woolsey a été un ardent défenseur de la guerre contre l’Irak avant même le 11 septembre 2001.

En outre, les parallèles entre l’exercice de Dark Winter et les attaques à l’anthrax sont nombreux. Par exemple, dans l’exercice Dark Winter :

  • Des lettres anonymes sont envoyées aux médias
  • Des lettres anonymes ont menacé de lancer des attaques à l’anthrax aux Etats-Unis
  • L’Irak et Ben Laden sont les principaux suspects
  • Rappelez-vous, les néoconservateurs avaient prévu un changement de régime en Irak il y a 20 ans(et les États-Unis avaient déjà effectué un changement de régime en Irak dans les années 1960).
  • Il a été largement démontré que la Maison Blanche avait décidé d’envahir l’Irak avant le 11/9 :
  • L’ancien directeur de la CIA, George Tenet, a déclaré que la Maison Blanche voulait envahir l’Irak bien avant le 11/9, et avait dit des « conneries » pour justifier l’invasion de l’Irak. L’ancien secrétaire au Trésor, Paul O’Neill – qui siégeait au Conseil national de sécurité – a aussi déclaré que Bush a planifié la guerre en Irak avant le 11/9. Les responsables britanniques au plus haut niveau ont déclaré que les États-Unis ont discuté du changement de régime en Irak avant même que Bush ait pris ses fonctions. Et en 2000, Cheney a déclaré que l’administration Bush pourrait « entreprendre une action militaire pour expulser par la force Saddam du pouvoir. » Regardez ce document.
  • Cheney a fait des champs de pétrole de l’Irak une priorité de la sécurité nationale avant le 11/9. Et le Sunday Herald a rapporté : « Cinq mois avant le 11 Septembre, que les États-Unis préconisaient le recours à la force contre l’Irak … pour s’assurer le contrôle de son pétrole » (rappelez-vous qu’Alan GreenspanJohn McCainGeorge W. BushSarah Palin, un officier de haut niveau du Conseil national de sécurité et d’autres responsables ont tous déclaré que les raisons de la guerre en Irak étaient en fait liées au pétrole.)

Voici 5 clips d’information réalisés durant l’opération Dark Winter :

Mondialisation.ca : https://www.mondialisation.ca/en-juin-2001-le-pentagone-a-organise-un-exercice-de-bioterrorisme-nomme-operation-dark-winter-qui-anticipait-les-attaques-du-119-et-les-attaques-a-lanthrax/5408493


DARK FRAUD

« 22 allégations de fraude électorale explosives dévoilées. »

Voilà à quoi sert « l’opposition » chez nous :

A RIEN.

La seule opposition à ce système est sur internet, c’est pourquoi ils veulent ficher tous les internautes par leur loi « Sécurité Globale ». Le système devient de plus en plus agressif, coriace et privateur de libertés.

IL N’Y A QUE DEUX HOMMES POLITIQUES CHEZ NOUS QUI LE COMBATTENT REELLEMENT ET LE DENONCENT : François Asselineau et Florian Philippot.

Un Troisième confinement est déjà annoncé.

https://www.lindependant.fr/2020/11/21/covid-19-un-troisieme-confinement-deja-prevu-par-le-gouvernement-9212947.php

Définition exacte du « Corona-Virus » :

FAIRE PAYER SUR LES INNOCENTS TOUS LES EFFONDREMENTS, CRIMES, VOLS ET RACKETS QUE METTENT EN PLACE LES COUPABLES.


5 Commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s