Fêter la Naissance du Christ le 25 Décembre les rend Fol-Dingos. Vidéo.

Le jour où tout le monde aura compris que le « Mondialisme et le « Globalisme » se sont mis en place dès la Naissance du Christ sera un Jour de Gloire.

Notre Seigneur Jésus est un GALILEEN (GAULE) qui est naît pour conduire la Judée vers sa Délivrance SPIRITUELLE et non MATERIELLE.

Mais les Judéens attendaient un Messie qui terrasse l’Empire Romain et non pas un Messie qui dise « Aimez-vous les Uns les Autres » ainsi que « Mon Royaume n’est pas de ce Monde ».

Depuis cet instant figé, les Judéens livre une Guerre acharnée à la GAULE et la GAULE, c’est la France, la Belgique, le Pays de Galle, le Portugal : l’EUROPE ………et la GALILEE PALESTINIENNE.

Les Galiléens étaient différents des Juifs par leurs mœurs et leur vie tranquille de pêcheurs sur les lacs de leur pays d’adoption. Leur aspect physique différait de celui des Hébreux, puisqu’ils avaient des cheveux blonds et souvent des yeux bleus.

C’est pourquoi les dessinateurs ne sont pas trompés en représentant Notre Seigneur Jésus tel qu’il était : Blond aux Yeux Bleus, les écrits de son époque son évocateurs.

Selon Flavius Josephe, dans « la guerre des Juifs » : « Les Galiléens étaient des gens laborieux et ennemis de l’oisiveté….. Ils étaient belliqueux et tenaient tête aux nations voisines qui les harcelaient, ce qui atteste leur identité celto-nordique. On remarque en Galilée la présence de nombreux toponymes celtes (galaad, gaulaunitide, etc.), grecs (scythopolis en référence aux Scythes) et germaniques (juta en référence aux Jutes), ainsi que d’innombrables mégalithes ou gigantesques runes dessinées dans la région ».

Au XXe siècle, le père Georges LUSSEAUD écrit :

« Vers 160, les combats dirigés par Simon se déroulaient en Galilée et en Galaad (aujourd’hui la Transjordanie). Mais voici qu’il est question d’une « Galilée des étrangers » : c’était la partie septentrionale, où s’étaient installés des Arabes et des Syrophéniciens. La Galilée n’avait jamais été un pays juif. (I Macchabées 5, 14-23)… Convertie au judaïsme en 135 av. J.-C., par la force de l’épée, la Galilée n’était pas en vérité un pays juif… »

« … Or, dans la suite des temps, ce pays, par sa race peut-être dominante, avait une parenté profonde avec la Gaule. Les Galiléens étaient les Gaulois établis à l’Ouest du Jourdain, mêlés à de nombreux autres peuples, très épris de culture grecque ».

La Galilée était une enclave indo-européenne. Ce fait est attesté par l’anthropologue Hans Gunther :

« La Galilée était réputée pour être “la région des Païens” et était décriée par les Juifs. Les Israélites ne purent jamais dominer cette terre montagneuse peu fertile et ses habitants luttèrent toujours pour leur liberté. Il fallut attendre l’an 67 pour que les Romains soumettent la Galilée ».

La Galilée est appelée par les juifs : « Terre des Etrangers ».

L’évangile selon Saint-Jean est très clair sur ce point :

« Jésus continua de parcourir la Galilée ; car il ne voulait pas séjourner en Judée, parce que les Juifs cherchaient à le faire mourir ». (Nouveau Testament, Saint-Jean, chap. VII – Dissensions parmi les assistants, v. 1)

Description de Notre Seigneur Jésus par GAMALIEL L’ANCIEN, chargé d’interroger Jésus :

« Ses cheveux étaient de couleur Or, ses Yeux sont Grands, Doux et Bleus. »

Description par le préfet Romain Ponce Pilate :

« Ses cheveux et sa barbe couleur d’Or lui donnaient un aspect céleste. Il avait environ 30 ans. Quel contraste entre lui et ses auditeurs qui avaient une barbe noire et leurs complexions tannées. »

Lettre de Tibère envoyée au Préfet Romain Publius Lentilus :

« On dit que son visage rosé à la barbe divisée par le milieu est d’une beauté incomparable et que personne ne peut le regarder fixement sans être ébloui. Par ses traits, ses yeux Bleus ciel, ses cheveux châtains clairs, il ressemble à sa mère qui est la plus belle et la plus douce figure que l’on ai jamais vu dans ces contrées. »

Nous sommes loin de l’image de Jésus tel que le Sanhédrin d’aujoud’hui le dessine, Sanhédrin toujours acharné à Détruire notre Seigneur Jésus et sa Beauté autant terrestre que Céleste transmise par notre Sainte Mère Marie :

Notre Seigneur Jésus de Galilée était en Opposition Frontale avec les Juifs qui ont voulu sa Mort.

C’est pourquoi, comme hier, les représentants du Sanhédrin d’aujourd’hui veulent la Mort des enfants de notre Seigneur que nous sommes et usent de leurs pouvoirs pour effacer la Fête de la venue au Monde de notre Seigneur : NOËL LE 25 DECEMBRE.

Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Axel_Kahn

« Je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du Monde ». Notre Seigneur savait que nous serions persécutés, comme il l’avait été depuis sa venue au Monde.

Chacun comprendra mieux pourquoi aujourd’hui le Sanhédrin veut faire disparaître le peuple Européen BLANC GAULOIS.

Nous renvoyons à cette entité l’image de Notre Seigneur Jésus-Christ qu’il s’évertue à Détruire depuis 2000 ans car nous lui ressemblons étant du même Peuple.

EVANGILES.

« Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. »

Le Nouveau Testament de Notre Seigneur Jésus a mis un terme à la Loi tribale qu’entretenait le Sanhédrin avec son pouvoir basé sur des guerres pour un pouvoir sans partage et son messie guerrier.

La venue au Monde de Notre Seigneur Jésus le 25 Décembre ACTE le Départ d’un monde libéré de l’Oppresseur, d’un Monde LIBRE auquel le Sanhédrin s’attaque toujours aujourd’hui avec une Hargne, une Haine et un acharnement que nous ne pouvons comprendre qu’à travers ce que représentait Notre Seigneur Jésus pour les Pharisiens :

Un homme Blond aux Yeux Bleus issu de Galilée (GAULE) choisi par DIEU pour Libérer le Monde du pêché.

Celui qui comprend cela comprendra la Guerre à Mort qui nous est menée aujourd’hui (mise en esclavage, métissage imposé, invasion de l’Afrique en Europe GAULOISE, perversion totale des meurs, perversion de nos enfants dès l’enfance, meurtre de nos enfants à naître, etc…… ) pour ERADIQUER A JAMAIS LE PEUPLE DE JESUS-CHRIST QUE NOUS SOMMES DANS TOUS LES SENS DU TERME.

Le Messie choisi par Dieu fut un Gaulois, ce qui est INSUPPORTABLE pour les Judéens du Sanhédrin :

Lettre de Tibère envoyée au Préfet Romain Publius Lentilus :

« On dit que son visage rosé à la barbe divisée par le milieu est d’une beauté incomparable et que personne ne peut le regarder fixement sans être ébloui. Par ses traits, ses yeux Bleus ciel, ses cheveux châtains clairs, il ressemble à sa mère qui est la plus belle et la plus douce figure que l’on ai jamais vu dans ces contrées. »

C’est pourquoi il veulent désormais effacer la Naissance de Jésus, NOËL qui leur rappelle qu’Hérode a été incapable de mener à bien sa mission.

Le Roi Galiléen des Juifs, le Roi des Rois est Notre Seigneur Jésus-Christ .

Nous fêterons sa naissance le 25 Décembre 2020 et pour les siècles des siècles.

Ainsi soit-il.

26 Commentaires

  • Briajanne , vous m’épatez ! Il y a déjà longtemps que j’avais fait le rapprochement entre galiléens et Gaélic . Je réagis à la deuxième phrase de votre texte . Laissez-moi lire le reste qui doit être d’une suavité toute aussi délicieuse .

    J'aime

    • Il est vrai que les pharisiens voulaient un messie qui leur assure la domination du monde . Les talmuds , deux talmuds , ne sont que la mise par écrit de la tradition orale des judéens . En lisant les talmuds , on voit qu’ils ne se prennent pas pour des merdes . C’est pourquoi le Christ pris principalement ses disciples parmi les classe populaire . Il se méfiait trop des intellos rabbiniques et du Sanhédrine .
      Il est commandé au Chrétien d’être humble et non pas imbu de lui-même ….. Et cela change TOUT .

      J'aime

      • Probablement galiléens de part l’invasion des  » peuples de la mer  » 1000 ans avant JC . Mais là on entre dans le flou . Le probable autant que l’improbable .

        J'aime

  • magnifique article qui démontre bien la haine persistante des juifs pour les chrétiens . Le comble est que le soi-disant vicaire du christ est en train de nous conduire à une fusion des religions au profit du judaïsme et les gens sont tellement déculurés qu’il n y voient goutte . Il a d’ailleurs retiré de sa signature « vicaire du Christ »
    Puisse notre Seigneur revenir le plus vite possible dans sa gloire à la face du monde

    J'aime

  • Le visage du Christ selon le suaire de Turin restitué par des scientifiques de la NASA :
    (Pour ceux qui sont pressé… Aller à 11 m 35 s) :

    Aimé par 1 personne

    • Oui , merci Sylvie mais mais la suite du « vrai visage du christ  » est un peu moins bonne , la fin je devrais dire ; Ils imaginent , le Christ avec un visage typique du Moyen-orient mais rien n’est sûr sur ce point ; Il y a des blonds au moyen-orient et particulièrement en Syrie et en Palestine . Cela n’a que peu d’importance , je vous l’accorde .

      J'aime

      • L’image sur le linceul est la preuve de la résurrection du Christ …. Pour faire simple . Et oui la bilirubine fait que le sang reste rouge pour toujours . Sinon ben le sang noircit .

        J'aime

      • La bilirubine permettant au sang sur le linceul de rester rouge pour toujours . Oui c’est exact . Le même sang que pour le suaire d’Oviédo ( AB ) en Espagne qui a exactement les mêmes tâches de sang sur le visage que pour le linceul . Ils ont mis un suaire sur le visage et ensuite un linceul par-dessus le corps , entourant le corps plutôt .

        J'aime

  • Cet article sur la présence GAL en Galilée fait écho à un de mes ouvrages (gratuits) intitulé GAL, (Volume 9). On peut le télécharger en bilingue (Fra+ Eng) sur mon blog wordpress ici : https://ericbasillais.wordpress.com/pdf-a-telecharger/
    Cependant, l’Amour divin s’adresse clairement à toutes les âmes.

    J'aime

    • Oui mais les dix » commandements  » des judéens ne valaient que pour les autres judéens . Le Christ étendit ces commandements à l’ensemble des hommes judéens et non judéens . Ce fut un changement important .

      J'aime

  • A reblogué ceci sur ericbasillaiset a ajouté:
    Cet article sur la présence GAL en Galilée fait écho à un de mes ouvrages (gratuits) intitulé GAL, (Volume 9). On peut le télécharger en bilingue (Fra+ Eng) sur mon blog wordpress ici : https://ericbasillais.wordpress.com/pdf-a-telecharger/
    Cependant, l’Amour divin s’adresse clairement à toutes les âmes.

    J'aime

  • Ce que vous écrivez semble assez grave. S’il est vrai que les Gaulois étaient présent en Orient, en revanche, Notre Seigneur est bel et bien issu des hébreux. Si NSJC était gaulois, alors il ne serait pas le Sauveur annoncé, il ne serait point le Christ… Il descend du saint roi David tant par son père putatif Saint Joseph que par sa mère la TS Vierge Marie, c’est incontestable. A noter que les cheveux et le teint clairs se trouvaient déjà chez les hébreux, notemment chez le prophète David, ancêtre de NS Jésus. Pro fide? Les juifs doivent jubiler de vos théories…

    J'aime

    • Les Hébreux étaient des Celtes, les mots Ibères, Éburons, Éburovices, Eber, Hibernia, Hébrides sont des analogies d’Hébreux dans la langue celtiques, les gaulois sont des hébreux, et les anciens hébreux des Gaulois, l’article ci dessus est dans la vérité ! Marie Julie Jahenny grande mystique à reçu de la Sainte Vierge que les hébreux étaient des celtes bretons : https://la-nouvelle-france.fr/les-3-secrets-de-la-bretagne/

      Quant au Roi David il était un celte jouant de la harpe instrument typiquement celtique et prénom de David se retrouve dans les langues gaéliques et bretonnes, et il est décrit dans le livre de Samuel avec un physique celtique!

      La Tribu de Gad est la Gaule!

      Tout cela explique la conversion pacifiques et volontaires des pays celtes à la vérité Catholique!

      Les pharisiens n’étaient pas hébreux mais des kazhars ! Les vrais hébreux sont celtes!

      J'aime

      • Bonjour Celte Catholique,

        Vous me permettrez juste une information puisque vous citez Marie Julie Jahenny dans votre document en référence :

        Savez vous ( l’info a déja circulé sur ce site ) que Mélanie Calvat la bergère de la Salette qui a reçu le message de Notre Dame en 1846 estimait que MJ Jahenny était une  » voyante du démon  » ?

        J'aime

    • Jésus était un hébreu Gaulois et la Galilée une terre celtique hébreue c’est ce qu’a expliqué le Marquis de la Franquerie dans les Ascendances Davidiques des Rois de France, il parle des hébreux désignés sous le nom de Galaad et de Galiléens déportés en Assyrie par les Assyriens.

      Je pense que cela rend fou l’élite mondiale de rappeler l’origine Gauloise des hébreux et de notre Seigneur car cela fait directement référence à la vocation de la France Fille Ainée de l’Eglise, vocation prévue depuis la Gaule antique d’après Le Marquis de la Franquerie dans l’intro de la Mission Divine de la France!

      https://www.youtube.com/watch?v=-_pBwpOoLo0 Vidéo 100 preuves de l’origine celtique des hébreux et de la Bible

      J'aime

      • Oui il y a probablement du vrai dans ce que vous dites, bien que ce ne soit pas incontestable. Mais en revanche la généalogie de NSJC est quand-à-elle parfaitement connue, d’où ma réaction.

        Par ailleurs, je pensais nos ancêtres celtes plutôt descendants de Japhet, mais j’avoue ne pas maîtriser le sujet, qui est du reste assez mysterieux.

        Le saint roi David et son fils Salomon ont vraisemblablement un nombre incalculable de descendants dans de très nombreux peuples, ne serait-ce qu’en considérant le nombre de leurs concubines…

        Je vais jetter un œil à vos liens et creuser le sujet, merci.

        J'aime

      • Je pense que la généalogie de notre Seigneur ne crontredit pas sa Celtitude puisque Hébraité et Celtitude était synonyme dans les temps antiques, notre Seigneur descendant de Sainte Anne qui était bretonne. Je pense également que les fils de Sem et de Japhet étaient identiques et forment le deux branche du peuple celte, car nous trouvons les Pélasges un des peuples de la mer dans la lignée de Sem qui est classé comme un peuple indo-européen et l’Irlande antique était nommée Hibernia qui veut dire  »Terre des Hébreux » et le plus ancien roi d’Irlande était Héber nom identique au fils de Sem et père des Hébreux, Héber, il s’agit surement d’un seul et meme personnage. La Bible dit finalement que Japhet et Sem n’étai qu’une seule et meme lignée finalement : Genèse 9, 27 Que Dieu étende le territoire de Japhet, qu’il habite dans les tentes de Sem.

        Le Saint Roi David était marrié à une femme indo-européenne Hittite issue des peuples de la mer, cela peut symboliser l’union entre Sem et Japhet, les deux branches du peuple celte. Le Roi Salomon porte un nom que l’on retrouve en langue celtique donnant le mot  »Saumon » symbole de sagesses pour les celtes, et Salomon était reputé pour sa grande sagesse.

        Je vous recommande la lecture du livre les Celtes dans la Bible de Jean Paul Bourre, l’auteur à écrit ce livre à l’époque de sa vie ou il fut Catholique Traditionnel, il ne faut pas juger le passé de cet auteur ou certaines références ésotérisantes de se livre mais preter attention à la vérité qu’on y trouve sur les liens entre Celtes et Bible, l’Esprit Saint nous éclaire pour discerner le vrai du faux si nous le prions.

        Heureux que le sujet vous intéresse en tout cas cela est rare! Creusez vous verrez cela est fascinant !

        Voila l’extrait d’un texte qui vous intéressra :

        Fils de Japhet, ils devaient participer à la Rédemption. « Tu habiteras dans la tente de Sem », dit le patriarche Noé, à Japhet qui l’avait couvert de son manteau, alors que Cham l’avait tourné en dérision le jour où le jus de la vigne l’enivra…

        Et de fait, de Sem naquit le Messie, mais au cours des siècles les ancêtres de Jésus-Christ eurent des mères japhétiques. Les Elamites, des bouches de l’Euphrate, étaient japhétiques et c’est une femme d’Elam que prit Abraham pour épouse (la ville d’Our est en Elam-Sumer).

        Il semble aussi par ailleurs que Thamar, la courtisane qu’épousa Judas, fils de Jacob, était une Philistine… et les Philistins étaient des fils de Japhet. Il semble également que Ruth, femme de Booz, grand-mère de David, l’était aussi. Enfin plusieurs rois de Juda eurent des femmes philistines ou japhétiques (les Phéniciens sémites, en effet, se mélangèrent vite aux Philistins).

        D’ailleurs la Vierge Marie elle-même qui seule secundum carnem coopéra à la naissance de Jésus-Christ, avait dans les veines du sang celte à côté de son sang sémite. Les apparentes divergences des évangélistes saint Mathieu et saint Luc qui donnent les généalogies de Joseph et de Marie nous autorisent à le dire. Tous les exégètes sont d’accord pour affirmer qu’elles ne sont pas complètes, plusieurs noms ont été omis. La généalogie de Marie proviendrait de Nathan, celle de Joseph de Salomon, fils de David… Les droits royaux du Messie lui proviendraient de sa primogéniture dans la lignée du Roi Prophète… Mais son sang, sa famille, sa race ne proviendront que des collatéraux. Jésus est donc fils de David, réellement, mais dans son ascendance maternelle, qui pour nous seule compte ici, puisque Joseph ne fut que son père adoptif, il y eut plus de mésalliances entre ses aïeux réels, non rois, que parmi ses aïeux – putatifs – rois… Or, ces aïeux habitèrent pendant plusieurs siècles la Galilée… Mais qu’était la Galilée ?… Une colonie de Galates… les Celtes d’Asie Mineure… Qui nous dit que les descendants de Nathan, fils de David, n’épousèrent pas des femmes galiléennes, celtes ?
        Marie, qui en Gaule, fut si révérée et honorée, au point que l’on dit encore en ce jour : Regnum Gallioe, Regnum, Mariae, a semblé elle-même affirmer la celticité de sa famille en désignant la terre des Celtes – nouveau peuple de Dieu – pour sa nouvelle patrie de la terre, c’est en Gaule qu’elle a les plus beaux sanctuaires de la terre, c’est en Gaule qu’elle a affirmé elle-même à Lourdes le splendide privilège de sa conception immaculée…

        Or si Marie a du sang celte Jésus en a aussi… Il est sémite par son entière lignée paternelle… mais japhétique par une grande partie de la lignée maternelle… de Marie.

        Que notre piété de Gaulois envers Elle s’augmente encore de ce chef… et adorons la Puissance de Dieu qui nous permet dé saluer au nom de demi-soeur la corédemptrice du genre humain… Sur le Golgotha donc il ne coula pas que du sang sémite… il fut versé aussi des larmes japhétiques.

        l’Intégralité de ce texte est lisible via ce lien, bonne lecture!

        https://archives.leforumcatholique.org/consulte/message.php?arch=2&num=543299

        Que Dieu vous bénisse

        J'aime

      • Merci Celte Catholique pour vos développements. En effet, la question de nos origines ne peut que nous intéresser…

        Ce n’est pas du tout pour minimiser le rôle ô combien important de la mère, mais il me semble que c’est traditionnellement le père qui confère l’appartenance des enfants. Par ailleurs je crois que la filiation n’est pas qu’une question de sang et d’hérédité mais aussi de fidélité. Les arabes descendent aussi, de fait, du patriarche Heber mais ne sont pas pour autant hébreux.

        Chère Brinajane, je vous prie de m’excuser pour ma remarque désobligeante, j’avais trouvé la tournure de l’article étrange et portant à confusion. J’ai beaucoup de respect pour les célèbres Saints que vous mentionnez, que la Providence a conduits en Gaule. J’ai même nommé certains de mes enfants d’après eux. Je ne m’étais pas posé la question que vous soulevez, ce genre de migration n’étant pas vraiment un fait isolé à l’interieur de l’Empire Romain. Le fait que la Galilée ait un lien avec la Gaule ne fait pas de NSJC un « Gaulois » à proprement parler, même si j’ai bien compris les explications avancées, fort intéressantes par ailleurs. Le Sud de la Gaule était de peuplement Grec si je ne m’abuse, puis Celto-Ligure en s’éloignant des côtes, la première peuplade réputée celte en remontant au Nord étant la confédération voconce, de laquelle je tire moi-même vraisemblablement mes origines.

        A noter dans le même registre que la garnison romaine qui était présente à Jérusalem lors de la Passion de NS Jésus-Christ – et notamment de son couronnement d’épine – était semble-t-il elle aussi constituée de Gaulois.

        Bien cordialement

        Aimé par 1 personne

    • Bonjour ABH,
      Puisque vous parlez de nos « Théories » qui doivent faire « jubiler » les juifs, répondez je vous prie à cela :
      Pourquoi les Saintes Marie (Sainte Mère Marie et Sainte Marie-Madeleine) ainsi que Joseph D’Arimathie sont venus en Gaule (FRANCE) après la mise en Croix de notre Seigneur Jésus ?
      A moins que vous préfériez nier également la venue de nos Saintes et Joseph d’Arimathie qui ont accosté aux SAINTES MARIE DE LA MER dans le Var et ont rejoint ensuite le Saint Lieu de la Chrétienté par leur venue en mer à SAINTE MARIE DE LA MER dans les Pyrénées-Orientales.
      Auraient-elles pu se mêler aux Tribus Gauloises si elles avaient été Judéennes ?
      Merci d’avance pour votre réponse en sachant que l’ennemi se délecte de se qu’il a répandu en mensonges et que beaucoup croient.
      Bien sincèrement.

      J'aime

      • Brianajane je suis totalement d’accord avec vous !

        Il est logique que les Saintes Maries et Saint Joseph d’Arimathie soient venus en Gaule apporter l’Évangile, car ils étaient des Gaulois de Galilée apportant la bonne nouvelle de l’Evangile à leurs frères Gaulois de Gaule, alors les Judéens étaient réfractaire à l’Évangile et ont expulsés les Saintes Maries et Saint Joseph d’Arimathie de Galilée cela montre bien l’opposition qui existait entre la Galilée Gauloise et la Judée. Les Gaulois de Gaule attendaient la naissance du sauveur d’une Vierge qu’avaient prophétisés les Druides comme l’illustre cette citation :

         »Songez que Chartres est le premier oratoire que Notre-Dame ait eu en France. Il se relie aux temps messianiques, car bien avant que la fille de Joachim ne fût née, les Druides avaient instauré, dans la grotte qui est devenue notre crypte, un autel à la « Vierge qui devait enfanter » « Virgini Pariturae ». Ils ont eu, par une sorte de grâce, l’intuition d’un Sauveur dont la Mère serait sans tache : il semble donc qu’à Chartres, plus que dans tout autre lieu, il y ait de très vieux liens d’amitié avec Marie ; l’on comprend dès lors que Satan se soit entêté à les rompre. » Joris-Karl Huysmans dans La Cathédrale

        Cela montre une fois encore le lien entre Gaulois de Galilée et de la Gaule.

        Le fait que Jésus soit Gaulois est une vérité incontestable puisque les Évangiles le désigne en tant que Galiléen et les Judéens disent bien que pour eux jamais rien de bon ne peut venir de Galilée dans les Evangiles , de même pour Saint Pierre et les Apôtres, la servante Judéenne d’Hérode dit bien que Saint Pierre fut trahis par langue Galiléenne qui n’est autre que du Gaulois!

        Le linguiste Catholique Kristoll Terrien prouvat que le Galiléen était une langue celtique et que Jésus était un Gaulois et la Galilée un enclave Gauloise née de la grande expédition celtique voici la source : https://books.google.fr/books?id=nrpFAAAAcAAJ&pg=PP151&dq=Christoll+Terrien+epistle&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwi676D53cXtAhWBD2MBHULDCJ4Q6AEwBHoECAYQAg#v=onepage&q=galil%C3%A9en&f=false

        Le Pape Léon XIII savait que Jésus était un celte-gaulois, Boyer d’Agen son proche ami lui offrit une médaille datant des premiers chrétiens, la médaille du campo dei fiori et le Pape Léon XIII la reconnue comme authentique, voici une photo de cette médaille : https://livres-mystiques.com/partieTEXTES/sedir/Medaille/notice/Falize.jpg

        Boyer d’Agen est un grand érudit Catholique qui avait aussi découvert l’origine Gauloise de Jésus qui est confirmé par le Saint Suaire montrant Jésus et son physique celtique comme sur la médaille du campo dei fiori.

        Les premiers Papes savaient que Jésus était Gaulois, dont le Pape Hygin Ier, et l’Héliand un Evangile Saxon du moyen age parla de Jésus comme un prince celtique et germanique, cet évangile est reconnu par l’Eglise et était la propriété du Roi Louis le Pieux fils de Charlemagne et servi à évangéliser les saxons.

        La lignée de Sem dans la Génèse est celtique car nous trouvons un petit fils de Noé et fils de Japhet du nom de Semnothée ancetre des Gaulois, de la Royauté Gauloise et du Sacerdoce Druidique. L’origine de la Bible et de la lignée Celtique de Sem (Semnothéens) et des Hébreux (Hibernia l’Irlande Antique et son Roi Héber, et les Celte-Ibères, Éburons ect) remontre aux peuples Atlantes et Hyperboréens venus du Nord et ayant colonisés l’Orient, Noé était un Atlante venus du Nord, les Pères de l’Eglise reconnaissent l’existence de l’Atlantide.

        J'aime

      • le sud de la gaule non , seulement Marseille était de peuplement grec , donc hellène .

        J'aime

  • Bravo à vous ProfideCatholica de rétablir la vérité sur l’origine Gauloise de Notre Seigneur Jésus-Christ car c’est une vérité fondamentale pour comprendre la vraie origine de notre religion ! Dieu vous bénisse !

    J'aime

  • Article remarquable et parfaitement sourcé (Pilate, Flavius Joseph…).

    Chapeau pour votre travail !

    J'aime

  • Jour moins 14 pour sa venue au monde .

    J'aime

  • Ce sujet m’intéresse. Bravo pour l article!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s