Les affaires de Pédo-Criminalité explosent !

Publicité éhontée du mariage homosexuel,Pornographie partout, trans-sexualité devenue un Dogme, le transgenre vanté et mis au dessus de la Loi Naturelle, changement de sexe autorisé et payé par la Sécu donc par nous, le genre imposé à l’école, sexualisation des jeunes enfants, viol, inceste, satanisme passé sous silence depuis des décennies………!

C’est le Progrès gloussent-ils !

Fort bien, voilà où mène votre Progrès : A une Pédo-Criminalité inimaginable.

Nous vous tenons pour COUPABLES, vous tous qui votez les lois au sein des Ors de votre république, tenez-vous le pour dit.


Le producteur Gérard Louvin et son mari accusés de viols incestueux.

Le neveu du producteur Gérard Louvin raconte sa vie « brisée » par l’inceste

Olivier A., 48 ans, a déposé plainte contre son oncle et le mari de ce dernier, Daniel Moyne, pour des faits de viol et complicité de viols par ascendant dont il aurait été victime lorsqu’il était mineur.

Rendez-vous a été fixé dans un bureau d’affaires, non loin des Champs-Elysées. Il est prévu qu’Olivier A., accompagné de son avocat, Pierre Debuisson, nous parle d’un inceste, longtemps caché, qui l’a « détruit », dit-il. Mais voilà, en ce 15 janvier, Olivier A., 48 ans, ne raconte pas son histoire. Il semble la revivre. Il dessine les plans d’un appartement, la chambre, l’emplacement d’un lit. Les mots s’entrechoquent, il bute sur certains. Il imite les mimiques « sarcastiques » de son oncle Gérard. Puis Olivier, avec ses mains, son corps, raconte comment Daniel, le compagnon de son oncle, lui a imposé des masturbations et des fellations. Dans ses souvenirs, Olivier avait « 10-11 ans », la première fois. C’était le début des années 1980. Daniel devait être âgé de 36 ou 37 ans.

Le 8 janvier, par le biais de son avocat, Olivier A. a déposé, auprès du procureur de Paris, une plainte contre son oncle, Gérard Louvin, producteur-phare de la télévision française, et contre le mari de ce dernier, Daniel Moyne, producteur lui aussi, pour « viols sur mineur de moins de 15 ans par ascendant », « complicité de viols sur mineur de moins de 15 ans par ascendant » et « corruption de mineurs ». Dans ce document, que Le Monde a pu consulter, le plaignant dénonce des viols subis à partir de ses 10 ans et « dit avoir été victime de nombreux actes d’agression sexuelle qui se sont aggravés jusqu’à l’âge de 14 ans ». Selon la plainte, il a « dans un premier temps été victime de caresses et de masturbations. Puis, il aurait été victime d’abus plus graves puisqu’il affirme avoir été obligé de pratiquer des fellations sur la personne de Daniel Moyne ».

La parution du livre de Camille Kouchner, La Familia Grande (Seuil, 208 pages, 18 euros), début janvier, dans lequel la juriste accuse son beau-père, le politiste Olivier Duhamel, d’avoir agressé sexuellement son frère jumeau a agi comme un « électrochoc », explique Olivier A. Il a décidé de saisir la justice, à la veille de ses 48 ans, même s’il sait que les faits sont probablement prescrits. « Cette plainte est nécessaire parce qu’elle permet à mon client de formaliser, sur le plan judiciaire, et quelle que soit l’issue donnée, la possibilité de se voir reconnaître son statut de victime, explique Me Debuisson. C’est un élément essentiel pour pouvoir entamer un processus de reconstruction personnelle, mais aussi pour savoir s’il y a eu d’autres victimes. » Avant de nous renvoyer vers son avocatGérard Louvin a d’abord répondu au Monde :« Tout ça est faux, bien sûr, je n’ai pas grand-chose à me reprocher, mais c’est une histoire d’argent. »

Le Monde : https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/01/25/inceste-le-neveu-du-producteur-gerard-louvin-raconte-une-vie-brisee_6067470_3224.html


Luc Besson accusé de Viol :

https://www.lemonde.fr/cinema/article/2021/01/25/accusations-de-viol-le-cineaste-et-producteur-luc-besson-place-sous-le-statut-de-temoin-assiste_6067574_3476.html

Luc Besson « Témoin Assisté, c’est à dire Responsable mais pas Coupable.


Affaire Duhamel : Guigou trempée jusqu’aux Oreilles :

Affaire Olivier Duhamel : Elisabeth Guigou renonce à présider la commission indépendante sur l’inceste

L’ancienne garde ses sceaux Elisabeth Guigou, à Paris, en septembre 2019.

Inceste : « Ce qui nous manque, ce sont des moyens pour les institutions au contact des enfants, et des politiques de prévention »

https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/01/25/inceste-ce-qui-nous-manque-ce-sont-des-moyens-pour-les-institutions-au-contact-des-enfants-et-des-politiques-de-prevention_6067536_3232.html

Ce qu’il faut, c’est ABOLIR toutes les Lois qui ont fait que la Pédo-Criminalité est Encouragée de plus en plus, les Murs et les Sols hurlent de Douleur.

Il n’y a que deux sexes et l’on nait soit fille soit garçon. Au lieu d’encourager les déviants dans leur Maladie, il est impératif de les soigner et non de leur voter des lois. La science ne connait pas d’hommes qui deviennent femmes et inversement.

Les Coupables de ce carnage sociétal qui mène à des crimes et des suicides devront en répondre. Les gens qui votent les Lois contre-Nature sont PIRES que les pédo-Criminels car ce sont eux qui les encouragent a commettre la pire des déviances qui soit

C’est un Rabbin qui le dit !

Plus que le « Showbiz », ce sont les Hommes politiques qui votent les lois qui sont COUPABLES.

Et c’est Simone Veil qui l’explique en une phrase :

« En Modifiant la Loi vous pouvez modifier Fondamentalement le modèle du Comportement Humain. »

Au Times de Londres, le 3 Mars 1975.