Richard Berry accusé de Pédophilie. La Vérité sort de la Bouche des enfants SAUF lorsqu’il s’agit de PEDO-CRIMINALITE. Vidéo.


La  plainte vise aussi une ancienne compagne de l’acteur, la chanteuse américaine Jeanne Manson. La brigade des mineurs de Paris a été saisie de l’enquête par le parquet de Paris il y a une semaine, selon les informations de franceinfo.

La fille aînée de Richard Berry a porté plainte contre son père et une de ses anciennes belles-mères, la chanteuse américaine Jeane Manson, pour viols et agressions sexuelles et corruption de mineur, a appris franceinfo de sources concordantes mardi 2 février.

Cette plainte a été déposée dans le courant du mois de janvier, peu après la sortie du livre de Camille Kouchner, La familia grande, qui dénonce l’inceste commis par le politologue Olivier Duhamel sur le frère jumeau de Camille Kouchner. La brigade des mineurs de Paris a été saisie de l’enquête concernant Richard Berry par le parquet de Paris il y a une semaine, selon les informations de franceinfo.

Richard Berry dément « sans ambiguïté ces accusations immondes »

Les faits dénoncés dans la plainte de l’une des filles de Richard Berry, désormais âgée de 45 ans, remontent à l’époque où elle était mineure, entre ses 8 et 10 ans. Richard Berry a été marié avec la chanteuse américaine Jeane Manson entre 1984 et 1986.

Les faits dénoncés sont désormais prescrits, ce que n’a pas manqué de souligner Richard Berry dans un long message sur le réseau social instagram dans lequel il se défend de tout abus sur sa fille et dément « sans ambiguïté ces accusations immondes » : « Je n’ai jamais eu de relations déplacées ou incestueuses (…) avec aucun de mes enfants ». Richard Berry dénonce « des mensonges » et s’interroge : « Pourquoi ma fille m’accuse-t-elle de gestes que je n’ai pas commis ? » 

« Au-delà de la peine immense et du choc que je ressens, il appartient à la justice d’établir les faits », conclut l’acteur.

La fille aînée de Richard Berry maintient ses accusations, selon les informations de franceinfo.

France Info : https://www.francetvinfo.fr/societe/harcelement-sexuel/inceste-une-fille-de-richard-berry-porte-plainte-contre-son-pere-pour-viol-lacteur-nie-les-faits_4281275.html



Ce mardi 2 février, Le Point a révélé que Coline Berry a déposé plainte contre son père, l’acteur Richard Berry, pour des rapports incestueux. Il s’agit de la fille aînée de l’acteur, née de sa relation avec la comédienne Catherine Hiegel.

Aux yeux des Français, Richard Berry est une vedette de cinéma. Acteur et réalisateur – on lui doit notamment Moi, César, 10 ans et demi, 1m39 -, il est l’un des plus appréciés de sa génération. Mais avant d’être une star, il est surtout un père de famille, actuellement dans la tourmente. Sa première fille, Coline,fruit de ses amours avec l’actrice Catherine Hiegel, a porté plainte contre lui auprès du procureur de la République de Paris pour rapports incestueux, comme l’a révélé Le Point ce mardi 2 février. Comme le précise FranceInfo, elle accuse son père et son ex-belle-mère, la chanteuse américaine Jeane Manson, de viols, agressions sexuelles et corruption de mineur. Des faits que réfute fermement Richard Berry. L’assurant de tout « son soutien », Catherine Hiegel a assuré à l’hebdomadaire : « Je suis aux côtés de ma fille ».

Fille de l’animateur de radio Pierre Hiegel et de Jacqueline Bellemare, la sœur de Pierre BellemareCatherine Hiegel est elle aussi une actrice. C’est à l’âge de seulement dix ans qu’elle a commencé sa carrière, en jouant le rôle de Cosette dans une adaptation radiophonique de la pièce Les misérables. C’est après cette expérience que, sur les conseils de son père, elle avait arrêté l’école pour se consacrer à la comédie. Après avoir fait ses débuts sur les planches du Théâtre des Bouffes-Parisiens, elle avait intégré le Conservatoire national supérieur d’art dramatique en 1969, avant d’être nommée sociétaire de la Comédie-Française, en 1976. Elle en est devenue sociétaire honoraire le 1er janvier 2010.

Catherine Hiegel a aussi joué à la télévision

Si Catherine Hiegel est très vite devenue une figure du théâtre français, c’est en 1988 que sa notoriété a véritablement explosé. En effet cette année-là elle a décroché le rôle de Josette dans La vie est un long fleuve tranquille, le film culte d’Etienne Chatiliez. Une expérience qui lui a permis par la suite de jouer dans plusieurs films à succès, dont Gazon Maudit en 1994, L’homme est une femme comme les autres en 1998 ou encore Un baiser papillon, en 2011.

Côté télévision, les téléspectateurs de TF1 ont pu l’apercevoir dans un épisode de la cinquième saison de la série Julie Lescaut. Elle a également joué dans plusieurs téléfilms, dont La corruptrice de Bernard Stora, Jeunesse sans Dieu de Catherine Orsini, ou encore Neuf jours en hiver, d’Alain Tasma.

VOICI : https://www.voici.fr/news-people/actu-people/richard-berry-accuse-dinceste-qui-est-catherine-hiegel-la-mere-de-sa-fille-coline-696230?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1612307233


De 40 à 50 000 personnes disparaissent chaque année en France :

https://www.ouest-france.fr/societe/40-000-50-000-personnes-disparaissent-en-france-chaque-annee-164812


FRANCE 2019 : 165.000 enfants sont victimes de viols et violences sexuelles chaque année

https://www.francebleu.fr/infos/societe/les-enfants-victimes-de-viol-et-violence-sexuelles-en-france-ont-en-moyenne-10-ans-1570427467

En France, 130.000 filles et 35.000 garçons subissent chaque année des viols et tentatives de viols. Une étude Ipsos publiée ce lundi montre que les victimes ont 10 ans en moyenne. Totalement vulnérables, et à la merci de leur agresseur, ils se retrouvent souvent piégés dans leur propre famille.

Les enfants victimes de violences sexuelles ont en moyenne 10 ans en France. C’est le constat édifiant que révèle une enquête Ipsos pour l’association Mémoire traumatique et victimologie, dont les résultats sont publiés ce lundi 7 octobre. 

L’enquête donne la parole aux victimes et montre « à quel point ces enfants se sont retrouvés à la merci de leur agresseur, sans secours, sans soins et sans protections, qu’ils aient pu parler ou non« .

En majorité des incestes

Le constat est effrayant. Ces violences sexuelles subies par les enfants sont, dans plus d’un cas sur cinq (22%), des viols commis par des proches. Dans la majorité des cas ces sont des incestes, c’est à dire une agression commise par un membre de la famille (49%). 

L’agression se déroule en majorité dans le cadre familial (la maison des parents) dans 51% des cas (57% pour un viol). 

L’étude précise aussi, que trois fois sur dix les enfants savent que leur agresseur a déjà abusé de leur sœur, leur frère, ou leur cousin.

Agressé souvent pendant plus d’un an, victime toute la vie

Ces victimes « ont dû survivre à la fois aux violences qui, chez plus d’un quart d’entre eux, ont duré plus d’un an, et à la gravité de leurs conséquences sur leur santé mentale et physique, sur leur sexualité, sur leur vie sociale, familiale et professionnelle » indique l’institut Ipsos dans son enquête. 

Des conséquences étalées tout au long de leur vie, qui auraient pu être évitées, avec une meilleure protection, un accompagnement plus efficace et une prise en charge adaptée au niveau social et juridique.

Suicide, amnésie pendant plus de vingt ans

La moitié des victimes font des tentatives de suicides. Près de quatre sur dix (39%) souffrent d’amnésie pendant plus de vingt ans dans un tiers des cas. 

Le problème, c’est que pour plus de deux tiers des victimes, “_le fait d’avoir parlé n’a entraîné aucune conséquence_, seuls 8% d’entre elles ont été protégées, l’agresseur n’est éloigné de la victime que dans 6% des cas”, note l’association Mémoire traumatique et victimologie.

Enfin, cette enquête montre que les victimes de violences sexuelles sont peu à porter plainte. Cela ne concerne que 14% d’entre elles (24% pour les victimes de viol). 32% des plaintes ont été classées sans suite. Seule la moitié d’entre elles (55%) a abouti à une condamnation dans le cas d’un viol.


Maltraitance d’enfants partout dans le Monde :

Pendant ce temps,…………. :


LES FLEAUX N°1 A ERADIQUER SONT LA PEDO-CRIMINALITE ET SA GENITRICE LA FRANC-MACONNERIE.

Site d’informations : http://wanted-pedo.com