Si le Covid-19 perdure encore et encore, c’est parce-que nous le voulons bien. Discours sur la Servitude d’Etienne de la Boétie.

Bien sur qu’il y a un Complot Mondial ! Nous le dénonçons depuis fort longtemps. De hommes d’Honneurs qui, avant nous, ont dénoncé ce complot ont été supprimés. La liste est trop longue pour Tous les citer mais je ne peux rédiger cet article sans avoir une pensée pour la Merveilleuse Claire Séverac qui nous a permis de mesurer l’ampleur du séisme que nous allions devoir affronter.

Les faits étant posés, je pense qu’il serait agréable pour tout le monde de passer à la Vitesse supérieure.

Nous savons que le Covid-19 est un virus fabriqué par l’Institut Pasteur et qu’il est de fait absolument Innoffensif, ce n’est que la vaccination qui est la suite logique du virus qui est périlleuse et souvent mortelle.

Sachant cela, pourquoi devrions-nous continuer à devoir supporter l’insupportable ?

Il faut d’emblée cesser d’encaisser la désinsformation médiatique ainsi que l’allégeance à ce monde dit médical mis en place pour engraisser les laboratoires. Ce sera un premier pas vers notre Libération.

Et bien entendu, cesser de porter le masque qui n’est qu’une muselière mondiale.

Quand « l’esclave » n’obéit plus, le rôle que tient « le maître » n’a plus lieu d’exister.

Si l’humain veut vivre dans un Monde Libre, il doit apprendre à ne plus Obéir, à ne plus se laisser déposséder, à ne plus se laisser blâmer, à ne plus se laisser GOUVERNER.

Si Tous les Peuples le désirent réellement, demain nous serons Tous LIBRES.

Les Peuples le désirent-ils réellement ?

Toute la question est là.

Ce qui est Sur, c’est que tous les problèmes, quelles que soient leurs natures, comportent en eux la Solution, comme l’a si bien dit Friedrich Hölderlin :

Les principaux RESPONSABLES de notre Servitude, C’EST NOUS.

Si le « COVID-19 » n’en finit plus d’être encore déblatéré, c’est que nous le voulons bien.

Il suffit de se lever Tous ensemble et crier à l’Unisson : STOP.

« Apprenons donc ; apprenons à bien faire. Levons les yeux vers le ciel pour notre honneur ou
pour l’amour de la vertu, mieux encore pour ceux du Dieu tout-puissant, fidèle témoin de nos actes
et juge de nos fautes. Pour moi, je pense — et ne crois pas me tromper-, puisque rien n’est plus
contraire à un Dieu bon et libéral que la tyrannie, qu’il réserve là-bas tout exprès, pour les tyrans
et leurs complices, quelque peine particulière. »

Puisse le « Discours sur la Servitude Volontaire » d’Etienne de la Boétie, aider ceux qui vivent encore dans la Peur de ce qui n’existe pas.

Refusez ce que l’on veut pour vous : Apprenez à vouloir par vous-même et, petit à petit, vos chaînes se briseront car ce que l’on veut pour soi est Toujours LE MEILLEUR et non LE PIRE.

Le pire étant ce qui nous est infligé.

N’oubliez pas que TOUTES les lois actuelles sont NULLES ET NON AVENUES depuis 1848 car « Les Lois doivent être promulguées par LE ROI » : https://profidecatholica.com/2021/01/23/comment-les-francais-se-sont-fait-et-se-font-depouiller-depuis-1848-fraude-par-le-nom-les-lois-sont-promulguees-par-le-roi-videos/

Nous avons TOUT pour Vivre Heureux, loin de Toute Tyrannie et donc, de Tout Tyran.

Etienne de la Boétie a écrit ce discours au XVIème siècle, il avait 18 ans. Il décèdera à l’âge de 32 ans.

Le Meilleur Reste Toujours à Venir, il suffit de le VOULOIR.