Covid-19 : un expert de l’OMS met en doute les informations américaines sur l’origine du virus, mais…

Spécialiste de la transmission des maladies animales à l’homme, Peter Daszak est aussi à la tête d’une ONG qui, avec des financements fédéraux américains, a collaboré avec l’Institut de virologie de Wuhan.

Avant de se rendre à l’aéroport pour quitter la Chine, l’un des experts de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) en mission à Wuhan, a mis en doute ce mercredi la fiabilité des renseignements américains sur la pandémie.

« Ne vous fiez pas trop aux renseignements américains », « de plus en plus désengagés sous Trump » ils sont « franchement erronés sur de nombreux aspects », a tweeté Peter Daszak au dernier jour de son séjour dans le pays asiatique. L’expert britannique, président d’une ONG américaine de prévention contre les épidémies, qui collabore aussi à la revue The Lancet, a réagi à des déclarations du porte-parole du département d’Etat américain, assez dures avec les premières conclusions des experts de l’OMS.

« Les Chinois, du moins jusqu’à présent, n’ont pas offert la transparence requise dont nous avons besoin et dont, tout aussi important, la communauté internationale a besoin pour que nous puissions empêcher que ce type de pandémie ne se reproduise », a expliqué Ned Price, le porte-parole de la diplomatie américaine, à la presse. « Nous travaillerons avec nos partenaires et nous tirerons également parti des informations collectées et analysées par notre propre communauté du renseignement… plutôt que de nous précipiter vers des conclusions qui pourraient être motivées par autre chose que la science », a-t-il encore poursuivi.

Après une mission de quatre semaines à Wuhan, dont deux en quarantaine, la délégation, composée de spécialistes chinois et étrangers, a reconnu n’avoir aucune certitude quant aux origines du Covid-19. Mardi, Peter Ben Embarek, le chef du groupe, a cependant affirmé qu’il était « extrêmement improbable » que le virus ait fui de l’Institut de virologie de Wuhan. L’administration de l’ancien président Donald Trump, notamment l’ex-secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo, a, à plusieurs reprises et sans preuve, accusé l’Institut de virologie de Wuhan d’avoir laissé s’échapper le virus, volontairement ou non, de son laboratoire de biosécurité de niveau 4. Deux chercheurs chinois avaient crédibilisé cette thèse et d’autant plus que le fruit de leurs réflexions a rapidement été retiré du site sur lequel il avait été publié.

Problème : EcoHealth Alliance, l’association que préside Peter Daszak, a collaboré avec cet institut de virologie sur certains projets. Avec des financements variés, notamment de la Defense américaine, EcoHealth Alliance a participé à des recherches depuis plus de cinq ans sur les coronavirus des chauves-souris. De 2014 à 2019, Daszak aurait directement collaboré avec la Chinoise Shi Zhengli, connue sous le nom de « Bat Woman » en raison de son hyperspécialisation en la matière. Au mois de novembre dernier, le site d’investigation sanitaire US Right To Know a affirmé, à l’appui de courriels qu’il avait envoyés, que Peter Daszak était à l’origine d’une tribune, signée par 27 grands scientifiques dans le numéro du Lancet du 29 février 2020, appelant à rejeter les « théories du complot » courant sur l’origine fabriquée du coronavirus. Ces spécialistes concluaient « à une écrasante majorité » que le virus est originaire de la faune. En outre, selon US Right To Know, quatre signataires sont liés financièrement à EcoHealth Alliance.

Le Figaro : https://www.leparisien.fr/societe/covid-19-un-expert-oms-met-en-doute-les-informations-americaines-sur-lorigine-du-virus-10-02-2021-LNK4SHREHFBKZFWMH2YKWWYOC4.php?utm_campaign=twitter_partage&utm_medium=social


Ce n’est pas compliqué à comprendre !

Le Virus a été fabriqué à l’institut Pasteur et ce virus fabriqué a ensuite été amené à Wuhan, dans le Laboratoire où l’inauguration fut Grandiloquente. Donald Trump, Mike Pompeo savent tout et ont tous les documents.

Afin que les Conspirationnistes de Pasteur ne puissent être démasqués, ils ont fait se tourner Tous les regards vers Wuhan car c’est bien de Wuhan que le virus fabriqué par Pasteur a été laché. Wuhan n’a rien fabriqué du tout. Les Chinois se sont avoir comme des Billes ! Il y chez nous des Boulards qui ne sont capables QUE DU PIRE.

Manque de « Bol » pour les Conspirationnistes de Pasteur , le Professeur Fourtillan les a démasqué et les a dénoncé. Ce qui explique son internement, ce qui explique que l’institut Pasteur est dans une TOTALE INCAPACITE de pouvoir porter plainte contre lui car LES FAITS SONT LES FAITS.

Notre Ami Antoine, depuis ce tweet a été banni de tweeter et ne peux plus ouvrir de compte.

Facebook n’est pas en reste concernant LA VERITE !

Ils sont tellement terrorisés que leur Conspriration Mondiale ait fait « Pschittttt » au Grand Jour que l’OMS nous fait désormais des « Grossesses Nerveuses » !

La théorie selon laquelle le coronavirus a fuité d’un laboratoire avant de se répandre parmi la population est «hautement improbable», a déclaré ce 9 février Peter Ben Embarek, chef de la mission de l’OMS à Wuhan, berceau de la pandémie de coronavirus.

À l’issue d’un séjour de quatre semaines à Wuhan, en Chine, d’où le SARS-CoV-2 est parti l’année dernière, une équipe internationale comprenant des experts chinois et de l’OMS a fait part de quatre principales hypothèses sur l’apparition du virus.

La théorie d’une fuite de Covid-19 d’un laboratoire est «hautement improbable», a déclaré ce 9 février le chef de la mission de l’OMS à Wuhan Peter Ben Embarek.

«Ce n’est donc pas une hypothèse que nous proposerons pour de futures études», a-t-il précisé.

Parmi les autres théories, il a évoqué une transmission du coronavirus depuis un premier animal, puis un deuxième, avant une contamination à l’homme, laquelle est «la plus probable».
Cette piste demande toutefois «des recherches plus spécifiques et ciblées», a-t-il ajouté.

La transmission depuis un animal est probable, mais celui-ci n’a «pas encore été identifié», a pour sa part déclaré Liang Wannian, chef de la délégation scientifique chinoise. Depuis les premiers cas de Covid-19 rapportés à Wuhan, la pandémie a fait plus de 2,3 millions de morts dans le monde.

Et «il n’y a pas assez de preuves […] pour déterminer si le SARS-Cov-2 s’est propagé à Wuhan avant décembre 2019», a ajouté Liang Wannian.

L’OMS avait auparavant prévenu qu’il faudra s’armer de patience avant de trouver une éventuelle réponse.

«Nous sommes dans un processus et nous avons besoin de temps et d’efforts pour comprendre» ce qui s’est passé, a expliqué à l’AFP le docteur Hung Nguyen-Viet, codirecteur du programme sur la santé humaine et animale à l’Institut international de recherche sur l’élevage à Nairobi.

Sputnik : https://fr.sputniknews.com/international/202102091045198354-improbable-loms-ne-se-penchera-plus-sur-une-possible-fuite-du-covid-19-depuis-un-laboratoire/


Vous comprendrez mieux pourquoi l’OMS ne se penchera plus sur une possible fuite du Covid-19 depuis un laboratoire :

Rappelez-vous l’Histoire de la Chloroquine devenue POISON par un enchantement de Buzyn !

Pourquoi croyez-vous que notre Roitelet recule sur Tout de plus en plus ?

Il y a un temps pour tout.

L’Heure des comptes à devoir rendre s’avance à grands pas.