L’Utah adopte le deuxième amendement et abandonne les permis de transport dissimulés permettant ainsi aux Américains de porter une arme à feu sans autorisation du gouvernement.

L’Utah rejoint ainsi les 16 Etats qui permettent aux Américains de porter une Arme sans avoir a la dissimuler sous des vêtements, dans la rue.

Si le Peuple Français était Armés, il n’y aurait plus de Français qui tombent sous les coups de couteaux des « Groupes de Jeunes ».

Les chiffres des Meutres de Français fondraient comme Neige au Soleil.

C’est parce-qu’ils savents que nous sommes pas armés que les « groupes de jeunes » tuent et de plus, la justice leur donne les plein pouvoir en ne les condammant qu’à quelques mois.

Face à des Français Armés, les « Groupes de Jeunes » illégaux sur le territoire Français hésiteraient longtemps avant de sortir leurs couteaux.


L’Utah adopte la Constitution et abandonne les permis de transport dissimulés.

Alors que les ventes d’armes à feu dans le pays montent en flèche, l’État de l’Utah est sur le point d’adopter un système de port dissimulé sans permis dans lequel toute personne légalement autorisée à posséder une arme à feu – de n’importe quel État de l’Union – peut porter une arme à feu sous ses vêtements dans le Etat. Le gouverneur Spencer Cox (à droite) signera cette semaine une loi visant à éliminer l’exigence de permis actuellement en place pour le port d’une arme dissimulée. La loi permettra à toute personne respectueuse des lois de plus de 21 ans de porter une arme à feu dissimulée dans l’État de l’Utah.

La loi exclut les criminels condamnés, les malades mentaux jugés légalement et les autres personnes déjà interdites de posséder une arme à feu. L’Utah rejoint 16 autres États qui ont des lois de portage dissimulées sans permis dans les livres. Le Vermont, qui abrite le sénateur Bernie Sanders (I-VT), socialiste démocrate autoproclamé et défenseur des armes à feu, dispose d’un système de port dissimulé sans permis depuis sa fondation.

Pas plus tard qu’en 1986, 16 États interdisaient complètement le port d’arme dissimulée tandis que 25 autres États avaient des lois en vigueur permettant aux autorités de l’État de délivrer ou de rejeter des demandes de permis pour porter une arme à feu dissimulée. L’abrogation des exigences relatives aux permis de transport dissimulé a explosé au cours de la dernière décennie.

Aujourd’hui, aucun État n’interdit le port dissimulé d’une arme à feu. En outre, il ne reste plus que huit États autorisant encore les fonctionnaires à rejeter les demandeurs de permis. Clark Aposhian, président du Conseil des sports de tir de l’Utah, a déclaré que la nouvelle loi devrait être considérée comme une victoire pour les propriétaires d’armes à feu respectueux de la loi. Il a noté que sans la loi, l’obtention d’un permis de transport dissimulé pouvait «prendre jusqu’à 90 jours».

Les groupes de défense du contrôle des armes à feu qui se sont opposés à la législation ont continuellement soutenu que l’assouplissement des lois sur le port des armes à feu entraînerait une vague de tirs et de crimes liés aux armes à feu. Mais le sénateur de l’État de l’Utah, David Hinkins (à droite), qui a parrainé le projet de loi, a rejeté cet argument, affirmant que les statistiques montrent que les lois élargies sur le port d’armes dissimulées n’ont pas été liées à des augmentations des crimes commis avec des armes à feu.

«Les trois États les plus sûrs des États-Unis ont des lois de portage sans permis: le Vermont, le New Hampshire et le Maine», a-t-il déclaré lors du débat sur la législation. « Ce n’est pas un problème de gauche ou de droite, c’est une bonne politique soutenue par un bon problème de données. » Hinkins était soutenu par Robert Leider, un professeur de l’Université George Mason qui étudie les lois sur les armes à feu, qui a déclaré: «Les groupes de défense des droits des armes à feu ont énormément réussi à légaliser le port d’armes à feu à des fins de légitime défense … Même de nombreux États libéraux délivrent facilement des permis de porter des armes à feu. . »

La nouvelle loi autorisant le report dissimulé sans permis entrera en vigueur le 5 mai 2021. Elle a été adoptée avec des marges importantes dans les deux chambres de la législature de l’Utah: 22 contre 6 au Sénat et 51 contre 20 à la Chambre. L’État de l’Utah mettra toujours des permis de transport dissimulés à la disposition de ses résidents, car d’autres États dotés de lois de réciprocité l’exigent pour les non-résidents à l’intérieur de leurs frontières.

NATIONAL FILE :