Les Généraux de l’Armée Française confrontés au Bloc Cosmopolite, sans-Frontièriste et Multiculturaliste. Vidéo.

Sans surprise aucune, c’est Manon Aubry qui a été désignée pour expliquer à un Général de l’Armée Française que la coalition étrangère se mettait en place CONTRE EUX.

Manon Aubry fixe d’emblée AU NOM DE QUI elle s’adresse au Général Emmanuel De Richoufftz par sa Ferme position :

« JE SUIS UNE ELUE DE LA REPUBLIQUE ».

Or, Tous les Généraux parlent également de « Défendre la République » !

Le BUG est acté, la Dissonance Cognitive se répand comme Peau de Chagrin car les Généraux, bien que républicains, Veulent SAUVER LA FRANCE du mondialisme Cosmopolite qui est une des « Valeurs » portée par la république depuis sa naissance.

FRANCE – REPUBLIQUE

LA REPUBLIQUE A ETE MISE EN PLACE PAR L’ETRANGER ANACHARSIS CLOOTS POUR DETRUIRE LA FRANCE.

Wikipedia : « Le baron Jean-Baptiste de Cloots1, dit Anacharsis Cloots, né le 24 juin 1755 au château de Gnadenthal (Val-de-Grâce), près de Clèves en Allemagne et guillotiné le 24 mars 1794 à Paris, est un penseur et militant politique prussien, fait citoyen d’honneur de la France le 26 juin 1792, très favorable à la Révolution française et tenant fervent de l’athéisme. »

Les intentions qu’expriment Anacharsis Cloots dans son ouvrage « La république Universelle du Genre Humain » sont textuellement LES LOIS QUE LA REPUBLIQUE DITE FRANCAISE A ADOPTE.

La République universelle lue :

Les Francs-Maçons et la république universelle :

Et la république n’est rien moins que la face cachée de la Synagogue devenue ETAT sur les cendres de l’Eglise Catholique Millénaire qui était LE CORPS D’ETAT FRANCAIS DE DEFENSE DE LA FRANCE ET DE SON PEUPLE BLANC, CHRETIEN, DE CULTURE GREQUE ET LATINE, dixit Charles De Gaulle .

Se réclamer « de la république » c’est officiellement se réclamer de la SYNAGOGUE.

Pierre Hillard a fait un Travail de Titan pour faire comprendre aux Français qu’ils vivent SOUS UN REGIME ETRANGER DANS LE PAYS DE LEURS PERES.

Si, après les explications de Pierre Hillard, les Français ne comprennent pas toujours pas la différence entre « République » et « France », Manuel Valls leur explique QUI sont ceux qui représentent la République :

Dans son Encyclique RERUM NOVARUM de 1891, Léon XIII désigne sans le nommer l’Ennemi de l’Europe et du Monde :

http://www.vatican.va/content/leo-xiii/fr/encyclicals/documents/hf_l-xiii_enc_15051891_rerum-novarum.html

« Le dernier siècle a détruit, sans rien leur substituer, les corporations anciennes qui étaient pour eux une protection. Les sentiments religieux du passé ont disparu des lois et des institutions publiques et ainsi, peu à peu, les travailleurs isolés et sans défense se sont vu, avec le temps, livrer à la merci de maîtres inhumains et à la cupidité d’une concurrence effrénée. Une usure dévorante est venue accroître encore le mal. Condamnée à plusieurs reprises par le jugement de l’Eglise, elle n’a cessé d’être pratiquée sous une autre forme par des hommes avides de gain et d’une insatiable cupidité. À tout cela, il faut ajouter la concentration entre les mains de quelques-uns de l’industrie et du commerce devenus le partage d’un petit nombre d’hommes opulents et de ploutocrates qui imposent ainsi un joug presque servile à l’infinie multitude des prolétaires. »

« Puisque la religion seule, comme Nous l’avons dit dès le début, est capable de détruire le mal dans sa racine, que tous se rappellent que la première condition à réaliser, c’est la restauration des moeurs chrétiennes. Sans elles, même les moyens suggérés par la prudence humaine comme les plus efficaces seront peu propres à produire de salutaires résultats. »

« À tout cela, il faut ajouter la concentration entre les mains de quelques-uns de l’industrie et du commerce devenus le partage d’un petit nombre d’hommes opulents et de ploutocrates qui imposent ainsi un joug presque servile à l’infinie multitude des prolétaires. »

« C’est pourquoi, si la société humaine doit être guérie, elle ne le sera que par le retour à la vie et aux institutions du christianisme. »


Après l’affaire des Fiches, Florence Parly relance l’Epuration pour les militaires qui ont signé la Tribune :

Ce sont dix-huit militaires en activité qui vont passer devant un conseil militaire a annoncé le chef d’état-major des Armées. On leur reproche d’avoir signé une tribune pour dénoncer le «délitement» de la France dans le magazine Valeurs actuelles.

«Le but était de pousser un cri d’alarme sur la situation de notre pays» Dix-huit militaires en activité signataires d’une tribune dénonçant le «délitement» de la France et se disant prêts à «soutenir les politiques» qui œuvreront contre vont passer devant un conseil militaire, a annoncé le chef d’état-major des Armées. Il passeront «chacun devant un conseil supérieur militaire», a déclaré le général François Lecointre au quotidien Le Parisien en évoquant de possibles «radiations» ou «mises à la retraite d’office».

«Je considère que plus les responsabilités sont élevées, plus l’obligation de neutralité et d’exemplarité est forte».

«Ces officiers généraux vont passer chacun devant un conseil supérieur militaire. Au terme de cette procédure, c’est le président de la République qui signe un décret de radiation», a précisé le général Lecointre.

La procédure est voulue par Florence Parly, ministre des armées et incompétente notoire en matière militaire, au vu de son parcours. Le freluquet de l’Elysée va trépigner, la Parly des armées va éructer, le général aux ordres va s’insurger et nos braves soldats seront jugés d’avance pour avoir dit la vérité.

La république remet en route ses tribunaux de l’Epuration, façon Nouvel Ordre Mondial de la Synagogue.

Messieurs les Généraux, les Militaires, si vous voulez Sauver la France, votre Devoir est d’ABOLIR DEFINITIVEMENT LA REPUBLIQUE qui n’a jamais été que LA SYNAGOGUE QUI A REPANDU SON EMPRISE DANS TOUTES LES NATIONS.

Maréchal Philippe Pétain, embastillé à Vie par la république parce-qu’il avait détruit le bras droit de la république : la franc-maçonnerie.

« Ce qui ne répond pas à la Vérité et à la Loi Morale n’a objectivement aucun droit à l’Existence, ni à la propagande, ni à l’action. »

Pape Pie XII, Ci Riesce