Mois de Juin, Mois du Sacré-Coeur de Jésus.

C’est le pape Clément XIII qui institua officiellement la fête du Sacré-Coeur le 6 février 1765.

C’est une jeune élève de Notre-Dame-des-Oiseaux, rue de Sèvres, Angèle de Sainte-Croix vers 1860 qui demanda que le Mois de Juin soit le Mois du Sacré-Coeur.
Le couvent de la rue de Sèvres (Chanoinesses de Saint-Augustin) avait une grande dévotion au Sacré-Coeur et Angèle, grande élève, eut l’intuition ou la grâce de demander à l’archevêque de Paris de consacrer le mois de juin au Sacré-Coeur, comme le mois de mai l’était pour Marie depuis longtemps déjà.

Cela a été accepté par l’archevêque et institué quelques années plus tard pour l’Eglise Universelle par (probablement) le Pape Pie IX.

Le 11 juin 1899, le Pape Léon XIII consacre le genre humain au Sacré-Cœur de Jésus. Le 19ème siècle touche alors à son terme, pendant lequel le Sacré-Cœur fait l’objet d’une grande dévotion populaire.

Père éternel,
je vous offre le Coeur de Jésus-Christ,
votre Fils bien-aimé,
comme il s’est offert lui-même
en sacrifice pour moi.
Recevez cette offrande que je vous fais,
comme aussi tous les désirs,
tous les sentiments,
toutes les affections,
tous les mouvements,
tous les actes de ce Sacré-Coeur.
Ils sont miens,
puisqu’il s’est immolé lui-même pour moi,
et je veux à l’avenir ne désirer que lui seul.
Recevez-les en satisfaction pour mes péchés,
et en action de grâce pour vos bienfaits.
Recevez-les
et accordez-moi par ses mérites,
toutes les grâces qui me sont nécessaires,
et surtout la grâce de la persévérance finale.
Recevez-les comme autant d’actes d’amour,
d’adoration, de louanges
que j’offre à votre divine majesté,
puisque c’est par le Coeur de Jésus
que vous pouvez être dignement honoré et glorifié. »

Sainte Marguerite-Marie.