Ce Covid vaut bien la destruction socio-économique de nos pays …Non ?

Le Covid est bien une arme de destruction massive – des hommes, des sociétés, des économies nationales, des Etats. Les chiffres du coût socio-économique du fanatisme global covidien continuent à tomber, toujours plus violents, que ce soit en France ou en Russie, alors que l’on apprend que le fameux Delta, au nom duquel l’on relance la furie, est aussi dangereux qu’un bon gros rhume. Si l’humanité est effectivement en péril, ce n’est pas en raison de ce virus, mais de la folie et de la vanité des hommes. « Fatigue collective et nostalgie de la servitude » écrivait Cioran.

Le coût de la gestion politico-économique du Covid est catastrophique pour nos sociétés, que ce soit en France ou en Russie. Au-delà des effets dévastateurs qui ne sont pas chiffrables, comme la perte de souveraineté, la baisse du niveau de l’enseignement, la déstabilisation psychologique des êtres humains, certains indicateurs sont bien là.

La France annonce un coût colossal de 424 milliards d’euros sur trois ans pour les finances publiques de 2020 à 2022. L’économie française a pris de plein fouet des mesures liberticides adoptées au nom de la lutte globale contre le Virus et une récession de – 8,2% a été actée pour 2020, le PIB a chuté de 4,9%, le marché de l’emploi a lui aussi marqué un recul, surtout au regard du nombre d’heures travaillées, car beaucoup de personnes ont été mises au chômage papar Karine Bechet-Golovkortiel.

On constate aussi qu’en parallèle du taux de chômage, le « halo » autour du chômage s’est étendu en 2020. Le « halo » autour du chômage désigne un ensemble de personnes n’étant pas au chômage au sens du BIT mais étant dans une situation qui s’en rapproche. Si l’on cumule cet ensemble avec les chiffres du chômage, alors en 2020 4,2 millions de personnes sont sans emploi et souhaitent travailler, soit 10,3% des 15-64 ans en moyenne. 

La situation des entreprises est elle-aussi instable :

Selon l’Observatoire statistique du Conseil National des Greffiers des Tribunaux de Commerce, environ 150 000 entreprises font actuellement l’objet d’une liquidation judiciaire en France.

Mais toutes ne ferment pas leur porte en raison du Covid. Toutefois, en raison des délais de liquidation judiciaire, l’année 2021 risque d’être un record :

« Pour les entreprises fragilisées par la crise sanitaire mais dont la situation était saine auparavant, « toutes les mesures ont été repoussées jusqu’au 31 décembre, ça les soulage un peu, ça leur donne un d’oxygène », assure Anne-Aurore Auger, directrice de la Conférence générale des juges consulaires. (…) « On s’attend, plutôt pour 2021, à un tsunami de dépôt de bilan, lorsque l’URSSAF, les impôts et les banques vont se rappeler au bon souvenir des entreprises et faire valoir l’exigibilité » de leurs créances, détaille le président du tribunal de commerce de Lille Métropole, Eric Feldmann. Car « tout ce mur de dettes qui s’est construit depuis mars, il faudra bien le franchir à un moment ou à un autre », selon lui. »

En Russie, la situation est, elle aussi, compliquée. Quelques chiffres pour l’illustrer. Le coût économique lié au Covid est estimé à un trillion de roubles (soit un milliard de milliards), ce qui représente un coût 1,4 fois plus élevé que toutes les autres maladies cumulées (alors que le Covid est très loin d’être la maladie la plus mortelle). 

De plus, les entreprises sont touchées de plein fouet par les mesures restrictives adoptées et 2021 marque un renforcement des faillites : 105 900 faillites pour le premier semestre 2021, contre 58 700 pour le premier semestre 2020. Selon Boris Titov, l’Ombudsman des entrepreneurs, en raison des mesures liées au Covid, 3% des entrepreneurs dans le pays ont fermé boutique et 10% sont sur le point de faire faillite et 30% sont sous pression, prêts à basculer.

En 2020, le revenu réel des Russes a également sérieusement baissé pour se retrouver plus bas de 10 points qu’en 2013, avant les sanctions.

Pendant ce temps-là, alors que la France et la Russie s’emballent à perdre la tête au nom d’un variant Delta, certaines analyses publiées en Grande-Bretagne estiment qu’il n’est pas plus dangereux qu’un vilain rhume. Ca vaut vraiment la peine de se lancer dans la folie vaccinale, la surveillance généralisée des QR Codes, au risque de faire imploser les sociétés … 

Nos gouvernants semblent détruire nos sociétés, en nous le vendant au nom d’une Justice supérieure, qui pourrait être contre la lutte pour la santé ? Une utopie de plus, qui ressemble à s’y méprende à du chantage. Mais tant qu’il reste des gens prêts à y croire … Comme l’écrivait Cioran, dans Histoire et Utopie :

« L’homme escomptera toujours l’avènement de la justice ; pour qu’elle triomphe, il renoncera à la liberté, qu’il regrettera ensuite.« 

Vous ne regrettez pas déjà ? 

Par Karine Bechet-Golovko

Russie Politics : http://russiepolitics.blogspot.com/2021/07/ce-covid-vaut-bien-la-destruction-socio.html


Nous, Catholiques, retenons ce que Saint Augustin nous a laissé en Témoignage :

« A force de tout voir on finit par tout supporter… A force de tout supporter on finit par tout tolérer… A force de tout tolérer on finit par tout accepter… A force de tout accepter on finit par tout approuver ! »

Autoriser autrui à s’accaparer des Libertés individuelles, de Nos Libertés, c’est se mettre soi-même dans une Geôle perpétuelle.

Reprendre ses Libertés est Vital pour faire de ce Monde UN MONDE LIBRE dans lequel Chaque Peuple pourra ENFIN bénéficier de sa SOUVERAINETE dérobée depuis fort longtemps par un symposium de Vilains et de Ladres.

QUE NUL N’OUBLIE : NE PLUS AVOIR PEUR EST LE PREMIER PALIER FRANCHI QUI MENE VERS LA LIBERTE.

3 Commentaires

  • Et oui les politiciens ne travaillent pas pour vous mais pour la finance internationnale . Ils sont aux ordres des puissants et ces puissants sont maintenant pour la dépopulation . Ils vont vous tuer et accuserons un virus . Essayez de survivre car nous en sommes là . La survie . Nous sommes dans un monde ou il faut essayer de survivre . Et oui , triste et effrayant mais réel . Noire réalité mais nous sommes au bout du bout . Les masses elles? Le foute-bolle et la société du spectacle font qu’elles ne sont pas prêtes de se réveiller .

    J'aime

  • Merci à Karine Bechet-Golovko et à Brianajane pour toutes ses relations et/ou ses recherches!! Suis d’accord avec Hubert jusqu’aux deux dernières phrases, Les  »’masses » sont nombreuses et de niveau de conscience très variés. Le taux de réveillés, dont le chiffre apparent selon les masqués en rues me mine aussi, ne fait que croitre: IL NE FAIT QUE CROITRE!! Et c’est ce qu’a dit Sylvano Trotta depuis le début!! Et cela est vrai. Cette vérité ne peut qu’affermir la volonté de faire connaitre tous les mensonges qui ont préparé l’arnaque, tels que, source Valérie Bugault, ‘demain dès l’aube », la  »nécessaire » séparation des pouvoirs, (l.e.j.) qui fait qu’aucun des trois n’est jamais responsable de quoi que ce soit!! Y a pas que le ‘foute » et le spectacle, c’est depuis ces temps!! Fm et illuminatis, mammonistes et nombreux talmudistes. Les monstres sont identifiés, par mr Lavrov, par Poutine, par Karine, et par de nombreux Français aussi!! % de réveil croissant!!

    J'aime

    • Merci mon poto de me remonter le moral . je ne demande que çà que de vous croire . Il est vrai que je vis très reculé . Mes voisins sont très rares et je sors rarement pour faire les kilomètres me séparant des rares petites villes qu’il m’est possible d’atteindre . Donc oui vous êtes certainement mieux placé que moi pour juger de l’éveil des peuples . Moi je suis en pleine amazonie française .

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s