Des jeunes enfermés : Images du premier camp covid en France. Vidéo.

Voici un court documentaire venant du site La Minute de Ricardo, de l’ancien présentateur sur France Tv et TV5 Monde, Richard Boutry. Accrochez-vous, car ce que vous allez découvrir est effrayant.

Des parents ont fait part de leur inquiétude à Richard Boutry. Il est allé à proximité du premier camp covid où sont enfermés leurs enfants de 20 à 25 ans : le lycée agricole Hector Serres, 2915 Route Des Barthes, 40180 Oeyreluy. Un établissement présenté par Sud-Ouest comme offrant de « multiples possibilités »… Hector Serres, issu d’une famille dacquoise de pharmaciens, pharmacien lui-même, aurait-il été surpris d’être le prête-nom d’une prison ? C’était un pharmacien, certes, mais cet amoureux de la forêt landaise et des eaux thermales était fort loin de l’univers carcéral de Big Pharma.

Ces jeunes sont des travailleurs saisonniers dans les campings — nous n’en savons pas plus. Peut-être venaient-ils d’un camping des Landes comme celui des Prés Verts. A partir du 20 juillet, voilà la réception des vacanciers non munis de passe sanitaire :

« Vous avez le droit de séjourner sur notre terrain en emplacement traditionnel ou en location. Cependant, les personnes majeures n’auront pas le droit d’accéder à l’espace aquatique, à l’aire de jeux, aux activités collectives, au restaurant. Ainsi, nous proposons le port d’un bracelet pour identifier les clients à jour de leur pass sanitaire (majeur et mineurs pour identifier les clients ayant validé leur séjour). »

Exclusif: le premier camp covid en France !

Les jeunes du camp d’isolement ont interdiction de sortir, une zone de délimitation est visible aux abords de la structure réquisitionnée par la préfecture. Cette dernière décide de la marche à suivre. La Croix-Rouge gère la structure où sont détenus les jeunes mis en quarantaine pour cas contacts ou covid. Interdiction formelle de voir leurs familles ou amis. Richard Boutry questionne une personne de la Croix-Rouge afin de connaître la durée d’enfermement :

« Est-ce qu’il y a des jeunes qui sont là depuis longtemps ? »


La réponse fait froid dans le dos : « Tout dépend. Si la personne arrive comme “cas contact” et qu’au bout d’une semaine, elle est positive au covid, elle en prend pour dix jours de plus. »


Les termes employés — « Elle en prend pour dix jours de plus » — font évidemment référence à des détenus dans une prison et sont prononcés le plus naturellement du monde.

La Croix-Rouge est chargée d’écouler le stock de lots de thérapies génétiques ARNm. On vous en parle . Il est logique qu’elle essaie de convaincre les jeunes, car ils rechignent à se faire vacciner contre une maladie qu’ils n’auront pas. Argument massue : les clusters ! C’est  la préfète des Landes qui nous annonce  « Une vingtaine de clusters en cours ». Elle oublie d’ajouter d’autres chiffres (officiels) :

– décès en 24 heures : 0
– réanimations en 24 heures : 0

– nouvelles hospitalisations : 0
– taux d’occupation des lits de réanimation : 11,2 %

Ce documentaire fait froid dans le dos… et l’on comprend la révolte des familles qui ont contacté Richard Boutry pour avoir plus d’explications. 

– Qu’est-ce que le covid + ? 

– Pourquoi la Croix-Rouge est-elle mêlée à ce genre de choses ? 

– Pourquoi les parents ont-ils interdiction de voir leurs enfants ? 

– Pourquoi la préfecture organise-t-elle tout ceci ?

Des questions qui ne manqueront pas de trouver des réponses.

Jacqueline et Marcel pour Le Média en 4-4-2 : https://lemediaen442.fr/des-jeunes-enfermes-images-du-premier-camp-covid-en-france/


LES PEINES QUE CES GENS RECEVRONT SERONT LOURDES, TRES LOURDES.

8 Commentaires

  • Le peuple français ne peut plus faire confiance à son gouvernement, ni aux parlementaires, ni à la Justice, ni aux institutions sensées le protéger des abus de pouvoir, ni aux syndicats, ni à l’église catholique et, on le sait maintenant, ni aux organismes caritatifs.
    Il ne lui reste plus qu’à se rendre en masse dans les rues pour chasser toute cette vermine.

    J'aime

  • J’ai vu la vidéo hier et j’ai été horrifiée !
    Bravo au courage de Ricardo et à son équipe pour dénoncer cette infamie!
    Où sont les familles de ces jeunes?
    Que faut-il faire pour lutter contre cette tyrannie ?
    C’est affreux ! 🙏🙏🙏🙏🙏🙏🙏🙏🙏🙏🙏🙏💗
    L’infirmière masquée va se faire virer pour avoir répondu à cette enquête très bien menée.
    Quant aux autres personnes interrogées, leur couardise et leur collaboration à cette infamie faisaient peine à entendre….la France de la Honte! Horrible !

    J'aime

  • oups . Il n’y a pas les miradors .

    J'aime

  • Madeleine TIXIER LAHEYNE

    Mais qu’est-ce que cela serait si l’ARNm expérimental était obligatoire. C’est le ghetto de Varsovie version 2021 !

    J'aime

    • Je prévois d’être gettoïsé , c’est inéluctable . Vous savez , la dette . La dette vous savez . La dette grandissante , toujours plus grande , la dette enormisante …. la dette qui ne s’arrête qui grossit toujours et de plus en plus vite . l’Europe comme l’Amérique le Bloc Américaniste Occidentaliste (BAO ) , c’est lui , lui va aller s’effondrant ou devenant une effroyable dictature dont même Hitler pourrait être jaloux si ce con était encore là . Cela fait trente ans que je savais , trente ans que je voyais comment cela pourrait finir . j’avoue ne pas avoir pensé que le prétexte serait une maladie imaginaire ; mais je savais que cela ne pouvait que très mal finir .

      J'aime

  • La Croix Rouge était aussi présente à Auschwitz et savait très bien ce qui se passait là, donc la morale de cette histoire est « arrêté de donner des dons à toutes ses compagnies de pseudo AIDE » l’argent va à tous les Satanistes contre lesquels vous vous battez aujourd’hui et que vous avez enrichi avec vos dons…. posez vous la question : comment il se fait qu’après des milliards de dons lors de Telethon pour le cancer il n’y a rien qui a été trouvé comme remède…. primo l’argent leur va direct dans les poches (Et ils doivent bien rire) et deuxio ils ne veulent surtout pas trouver un remède (pas payant)

    J'aime

  • A titre personnel à cause des mesures dictatoriales j’ai déjà été confiné de fait 5 mois l’année dernière, sans savoir si j’allais pouvoir revoir ma femme enceinte et mes enfants, à la suite d’un déplacement qui aurait dû durer 10 jours, début mars 2020… J’ai finalement pu les retrouver, non sans avoir tout abandonné derrière nous, maison et travail.

    Cette année suite à une maladie infantile d’une de mes filles de 4 ans je suis tombé dans une sorte de traquenard et j’ai été contraint de lui faire faire et de faire moi-même plusieurs fois le test PCR… C’est un moindre mal qu’ils se soient révélés négatifs, car on risquait bien sûr l’isolement et la quarantaine (pas en France). A noter que ma fille présente des effets secondaires à cause du test, certes à priori bénins, mais néanmoins gênants et quelque peu inquiétants.

    J'aime

  • La dame de l’accueil dit que c’est une quarantaine pour des personnes rentrées de voyage à l’étranger, cela se fait dans d’autres pays. Et si cela reste comme ça, ce n’est pas très grave. Mais nous craignons tous que ces installations deviennent permanentes et absorbent de dissidents politiques. Par glissement, on ne fera plus la distinction entre une personne porteuse du virus et une personne porteuse d’idées qui accélèrent la propagation du virus: un antivax en liberté sera bientôt désigné comme responsable de l’épidémie. On voit déjà ce glissement sémantique dans les discours des journaleux et des pseudos médecins. Généralement ils préparent l’opinion à l’adoption d’une loi liberticide. A suivre donc de très près.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s