COVID-19 : Comment fonctionne le Lavage de Cerveau.

Éteignez la télévision – La programmation neurolinguistique a été utilisée contre les populations dans de nombreux pays et le Royaume-Uni pourrait être aux commandes

Il existe un exemple célèbre de Derren Brown utilisant la programmation neurolinguistique (« PNL ») pour influencer la sélection d’un cadeau par Simon Pegg. Brown est un illusionniste, mentaliste, hypnothérapeute et auteur britannique bien connu.Sur la base du scénario – « Imaginez, au lieu d’essayer de déterminer ce que votre amie compliquée veut pour son anniversaire, vous pourriez simplement sortir, acheter ce que vous voulez et la convaincre ensuite que c’est ce qu’elle veut, la vie serait beaucoup plus facile » – Brown démontre l’hypnose conversationnelle utilisant des techniques telles que l’ancrage, les repères visuels, la suggestion et le remplacement.

En tant que technologie, la PNL a une feuille de route incroyable pour initier un changement rapide et efficace chez les individus et les groupes.Si vous demandez à 10 personnes, vous obtiendrez 10 réponses différentes mais quand vous arrivez au point crucial : la PNL est là, une forme secrète d’hypnose directe. Comme pour toutes choses, la PNL peut être utilisée pour le bien ou pour le mal. Cela dépend de l’intention de ceux qui l’utilisent. L’utilisation néfaste des techniques de la PNL, le côté obscur de la PNL, peuvent, selon toute probabilité, être utilisés à la fois pour le contrôle de l’esprit et le lavage de cerveau.

Les hypnothérapeutes ont remarqué des techniques flagrantes d’hypnose et de PNL utilisées par le gouvernement britannique et les médias contrôlés / hérités par l’État pendant la « pandémie ». Miss Anthropist 2.0 résume ces techniques dans un fil Twitter :

« Le Fractionnement. Vous leur faites faire quelque chose non pas une fois, mais encore et encore, en augmentant le niveau d’intensité à chaque fois. Habituellement, vous le faites 3 fois (remarque : nous avons eu 3 blocages/enfermements). Cela augmente la conformité – vous êtes beaucoup plus susceptible de les amener à faire ce que vous voulez.

« Un ensemble de « oui ». Faites-leur dire « Oui » à quelque chose de petit au début (2 semaines pour « aplatir la courbe »), puis augmentez progressivement (des mois de verrouillage, Noël annulé, contraignez-les  socialement/économiquement à se faire vacciner). De cette façon, ils sont beaucoup plus susceptibles de continuer à dire oui.

« La Confusion. Gardez-les dans un état constant d’incertitude. L’esprit conscient répond en « se déconnectant » alors qu’il recherche la réponse appropriée pour quelque chose pour laquelle il n’a aucun précédent. Il est alors beaucoup plus facile pour le manipulateur d’accéder à l’inconscient et de changer les systèmes de croyances. Par exemple, les règles de verrouillage changent pratiquement au jour le jour ; nous vivons dans un monde dans lequel nous n’avons jamais vécu auparavant, tout le monde trébuche sans savoir comment se comporter. Nous n’avons plus d’énergie pour combattre nos oppresseurs.

« La Répétition. Répétez les mêmes informations encore et encore.

« L’Illusion du choix. Faites-leur croire qu’ils ont le contrôle en leur donnant 2 choix, qui conduisent tous deux au même résultat. Par exemple, « Voulez-vous le Pfizer ou l’Oxford ? » ou « Vous pouvez choisir d’être bon ou mauvais. Mauvais = plus de verrouillage. Bon = plus de verrouillage. »

« La preuve sociale. Images et vidéos de stars de cinéma et de télévision, de musiciens et de sportifs recevant leur piquouze. « Regardez, toutes ces grandes célébrités la prennent et  soutiennent ! ”

« La Rareté. « Vous devrez attendre votre tour pour le vaccin… nous en allons peut-être en manquer ! », pour créer une augmentation du nombre de personnes qui s’inscrivent pour leur vaccin, augmentant ainsi l’adoption. ”

Le Groupe consultatif scientifique pour les urgences (Scientific Advisory Group for Emergencies « SAGE »), qui conseille le gouvernement britannique, s’appuie également sur des sous-comités d’experts pour des conseils spécifiques Covid-19. Ces sous-comités comprennent : NERVTAG ; SPI-M ; et, Scientific Pandemic Influenza Group on Behaviors (« SPI-B »). Le groupe scientifique sur la grippe pandémique sur le comportement et les communications (« SPI-B&C ») a conseillé SAGE lors de la « pandémie falsifiée » de grippe porcine de 2009/10. Bien que la grippe porcine de 2009/10 soit « l’un des plus grands scandales médicaux du siècle », le SPI-B&C s’est réuni de nouveau en février 2020, cette fois, son mandat était limité au comportement et il a été renommé SPI-B.

Lors d’une réunion le 22 mars 2020, le SPI-B a proposé l’utilisation de la peur – « sentiment de menace personnelle » – par le biais des médias et de l’intimidation – « l’utilisation de la désapprobation sociale en cas de non-respect » – contre le public britannique confiant. Le rapport du SPI-B indiquait également : « Il existe neuf grandes manières de parvenir à un changement de comportement : éducation, persuasion, incitation, coercition, habilitation, formation, restriction, restructuration environnementale et modélisation ». Après quoi, nous avons assisté à une campagne médiatique unifiée conforme à ces techniques, suivie d’un changement radical dans la perception et le comportement du public. Comment pouvons-nous appeler cela autrement que du lavage de cerveau ?

L’année dernière, la BBC, CBC Radio Canada, le New York Times (alias Jew York Times) et Microsoft ont collaboré au projet Origin pour lutter contre la désinformation en utilisant une collaboration multipartite et inter-organisationnelle axée sur le contenu d’actualités et d’informations. De plus, plus tôt cette année, la BBC et Microsoft se sont associés à Adobe, Arm, Intel et Truepic pour créer la Coalition pour la provenance et l’authenticité du contenu (Coalition for Content Provenance and Authenticity (“C2PA”) : un organisme de normalisation bout-en-bout pour lutter contre la « désinformation , le mensonge et la fraude au contenu en ligne ».

C’est vraiment inquiétant étant donné que la BBC, qui a mis en œuvre les stratégies psychologiques de « pandémie » du SPI-B, est la plus grande machine de propagande que le monde ait jamais vue. Nous ne devrions pas croire tout ce que dit la BBC sans le vérifier auprès d’une autre source.

Des dizaines de psychologues ont depuis accusé le gouvernement britannique d’utiliser des « stratégies psychologiques secrètes ». En avril 2021, ils étaient tellement préoccupés par le fait que le public britannique avait fait l’objet d’une expérience de masse dans l’utilisation de stratégies qui fonctionnaient «en dessous de leur niveau de conscience» qu’ils ont déposé une plainte formelle auprès de leur organisme professionnel, pour décider si le gouvernement conseillers s’étaient rendus coupables d’un manquement à l’éthique.

Comme si SAGE et BBC ne suffisaient pas à faire face à la psyché du public, il est de notoriété publique depuis au moins mai de l’année dernière que la 77e brigade, qui fait partie de l’armée britannique, fait partie de la stratégie de communication de Covid-19. Les activités de la 77e brigade comprennent la guerre de l’information et le « soutien à l’activité d’information contre-accusatoire », qui comprend « la création et la diffusion de contenu multimédia numérique et du contenu média plus large à l’appui de tâches désignées ».

Depuis au moins avril 2020, Google et le GCHQ, l’organisation britannique de renseignement sur les transmissions, travaillent au sein du National Health Service («NHS»). Nous devons nous demander pourquoi les compétences de l’armée et des agences de renseignement sont nécessaires pour « servir et protéger » la population britannique contre un coronavirus, dont plusieurs peuvent infecter les humains comme ils l’ont fait, chaque année, pendant des décennies.

L’utilisation de techniques de PNL contre la population britannique par ses propres institutions publiques peut, pour certains, sembler de la folie, comme si le « monde est devenu fou ».

Mais « ce n’est pas de la folie. Ce à quoi nous sommes confrontés est calculé et c’est une erreur de l’appeler « folie », car c’est très précis ; c’est très calculé », a déclaré Brian Gerrish lors d’un entretien avec Stiftung Corona Ausschuss (ou Comité d’enquête Corona). Gerrish, après avoir passé vingt et un ans dans la Royal Navy, a fondé avec Mike Robinson la UK Column (colonne britannique). Ensemble, ils étudient l’utilisation de la psychologie comportementale appliquée par le gouvernement britannique depuis plus de 20 ans.

Depuis 2010/11, une équipe de psychologues, la Behavioral Insights Team (« BIT »), travaille directement aux côtés non seulement du processus politique, mais aussi du processus d’élaboration des politiques au sein du gouvernement britannique. Dans un document de 2010, « Mindspace », le gouvernement britannique s’est vanté de pouvoir changer la façon dont les gens pensent et se comportent, et que les gens ne savent pas que cela leur a été fait.

Le Franco-British Council, une organisation caritative créée pour « améliorer les relations entre la Grande-Bretagne et la France« , a en réalité servi de façade pour rassembler les équipes de psychologie politique de la Grande-Bretagne et de la France afin de produire des plans communs. « Il était très clair qu’il y avait eu des efforts concertés pour étendre l’utilisation de ces techniques : non seulement de la Grande-Bretagne et de la France, mais l’implication à l’époque était que ces techniques allaient être utilisées à travers la base de pouvoir plus large de l’Union européenne, », a déclaré Gerrish.

Avançons rapidement jusqu’en 2019. Très tôt lors de la « pandémie de Covid », SAGE a eu une réunion interne avec des éléments du TBI du gouvernement. Une fiche d’information de la réunion « a admis que l’équipe SAGE et la politique du gouvernement sur le coronavirus allaient utiliser la psychologie appliquée afin d’intensifier la peur dans la population, afin d’amener la population à adhérer plus étroitement à la politique du gouvernement sur la réponse au coronavirus », a déclaré Gerrish.

Le BIT a utilisé, entre autres, la PNL afin d’influencer pratiquement tous les documents produits par le gouvernement. « Chaque déclaration faite par le gouvernement, chaque morceau de papier qui sort, est invariablement très soigneusement conçu, il est très soigneusement assemblé », a déclaré Gerrish.

Enfin, mais certainement non négligeable, il y a le Common Purpose: une organisation profondément sinistre avec des milliers d’agents disposant de pouvoir et d’influence au Royaume-Uni. La formation, qui utilise la PNL, est conçue pour donner aux gens un nouvel ensemble de valeurs pour « conduire au-delà de l’autorité » et leur permettre d’assumer le pouvoir dans ce qu’ils appellent « une société post-démocratique ». Common Purpose a des membres dans le NHS, la BBC, la police, la profession juridique, l’église, bon nombre des 7.000 quangos britanniques (quango pour « quasi non-governmental organisation » est un organisme étatique plus ou moins indépendant du pouvoir exécutif), les conseils locaux, la fonction publique, les ministères du gouvernement, le Parlement, et il contrôle de nombreuses agences de développement régional.

Tout au long de la « pandémie », la plupart des pays ont suivi le même « script ». Quant à savoir où ce « script » a été écrit, Gerrish a déclaré: « Je suis très gêné de dire que je crois que [le siège] est au Royaume-Uni. »

Pour regarder le témoignage complet de Gerrish devant le comité d’enquête Corona, suivez ce LIEN, et la transcription peut être trouvée ICI

Comment pouvons-nous cesser d’être hypnotisés et nous libérer de leur charme ? Commencez par éteindre la télévision et sachez quelles ressources en ligne « les endoctrineurs » utilisent – ​​Google, YouTube, Facebook, Instagram, Twitter, « les vérificateurs de faits », etc. – et comment elles sont utilisées.

Faites vos propres recherches. Trouvez des sources médiatiques fiables et indépendantes à suivre. Rejoignez des groupes locaux qui se rencontrent et n’ont pas peur de discuter de la vérité. Ensuite, partagez, parlez ouvertement. En exposant et en diffusant des informations, nous pourrons peut-être aider les autres à « voir la lumière ». La vraie connaissance tue l’illusion qu’ils ont créée. Et en ce sens, la « pandémie » qui nous a été lancée pour nous faire peur pourrait en fait être la chose même qui va faire que les gens redeviennent des êtres humains.

Sources :

• Comment fonctionne le lavage de cerveau How Brainwashing Works

• Comment fonctionnent les sectes – Endoctrinement des sectes How Cults Work – Cult Indoctrination

• Le rapport Biderman de 1956 et Covid-1984, le tableau de la coercition de Biderman The Biderman Report of 1956 and Covid-1984, Biderman’s chart of coercion

• Objectif Commun exposé Common Purpose Exposed

• PNL sur la colonne britannique NLP on UK Column

• Comment réveiller les personnes ayant subi un lavage de cerveau (la bonne façon) How to Wake Up Brainwashed People (The Right Way)

Hannibal GENSÉRIC pour La Cause du Peuple : https://numidia-liberum.blogspot.com/2021/08/eteignez-la-television-la-programmation.html


Un commentaire

  • Ce crop circle qui nettoie les chakras est apparut en Angleterre mi-août 2021 : disclosurenews.it.
    Le cœur contient 40 000 Neurones. Le regarder environ 1/2 h.

    Prier : En se centrant sur le cœur, En remerciant que la prière doit déjà exaucée, se concentrer jusqu ‘ ã ressentir que c’est effectif. ( cela fait plusieurs fois que je vois cette info cachée).

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s