Mathieu et Sébastien : La Réalité dépasse la fiction Covid. Vidéo.

Victor Hugo – « Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent »

« Les Châtiments », Hetzel-Quantin, 1882, O.C. tome 4

Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent ; ce sont
Ceux dont un dessein ferme emplit l’âme et le front,
Ceux qui d’un haut destin gravissent l’âpre cime,
Ceux qui marchent pensifs, épris d’un but sublime,
Ayant devant les yeux sans cesse, nuit et jour,
Ou quelque saint labeur ou quelque grand amour.
C’est le prophète saint prosterné devant l’arche,
C’est le travailleur, pâtre, ouvrier, patriarche,
Ceux dont le cœur est bon, ceux dont les jours sont pleins.
Ceux-là vivent, Seigneur ! les autres, je les plains.
Car de son vague ennui le néant les enivre,
Car le plus lourd fardeau, c’est d’exister sans vivre.
Inutiles, épars, ils traînent ici-bas
Le sombre accablement d’être en ne pensant pas.
Ils s’appellent vulgus, plebs, la tourbe, la foule.
Ils sont ce qui murmure, applaudit, siffle, coule,
Bat des mains, foule aux pieds, bâille, dit oui, dit non,
N’a jamais de figure et n’a jamais de nom ;
Troupeau qui va, revient, juge, absout, délibère,
Détruit, prêt à Marat comme prêt à Tibère,
Foule triste, joyeuse, habits dorés, bras nus,
Pêle-mêle, et poussée aux gouffres inconnus.
Ils sont les passants froids, sans but, sans nœud, sans âge ;
Le bas du genre humain qui s’écroule en nuage ;
Ceux qu’on ne connaît pas, ceux qu’on ne compte pas,
Ceux qui perdent les mots, les volontés, les pas.
L’ombre obscure autour d’eux se prolonge et recule ;
Ils n’ont du plein midi qu’un lointain crépuscule,
Car, jetant au hasard les cris, les voix, le bruit,
Ils errent près du bord sinistre de la nuit.

Quoi ! ne point aimer ! suivre une morne carrière
Sans un songe en avant, sans un deuil en arrière !
Quoi ! marcher devant soi sans savoir où l’on va !
Rire de Jupiter sans croire à Jéhova !
Regarder sans respect l’astre, la fleur, la femme !
Toujours vouloir le corps, ne jamais chercher l’âme !
Pour de vains résultats faire de vains efforts !
N’attendre rien d’en haut ! ciel ! oublier les morts !
Oh non, je ne suis point de ceux-là ! grands, prospères,
Fiers, puissants, ou cachés dans d’immondes repaires,
Je les fuis, et je crains leurs sentiers détestés ;
Et j’aimerais mieux être, ô fourmis des cités,
Tourbe, foule, hommes faux, cœurs morts, races déchues,
Un arbre dans les bois qu’une âme en vos cohues !

Paris, 31 décembre 1848. Minuit.

Les villes Américaines aujourd’hui : Les rues de Philadelphie

Streets of Philadelphia, Kensington Avenue, What happened 

https://youtu.be/lNu0fRT5oYs

https://twitter.com/i/status/14306787…

Australie :

http://wayback.tube/video/848/austral…

http://wayback.tube/video/848/australia-2-kids-confirmed-dead-after-24-000-children-herded-into-stadium-for-jab?channelName=_61079bb29c779


Bonne et Sainte Semaine à Tous.

Un commentaire

  • L’empire américain n’existe plus depuis le 08 janvier 2020 date à laquelle l’Iran attaqua la base américaine en Irak . Cette attaque de missiles iraniens sur une base américaine ne fut suivie d’aucune réplique de la part des amers . Voici maintenant que l’armée US évacue l’Afghanistan après près de vingt ans de guerre contre les talibans . L’armée US abandonne la partie et laisse le pouvoir aux talibans . Les images de Philadelphie sont le témoignage du « rêve américain  » ,  » the américan way of life  » qui n’existe plus . Des gens prostrés , des tentes dans les parcs , des déchets partout , des gens qui ne sont pas au travail , ; Les USA n’ont aucun TGV, les infrastructures sont vieillissantes , les ponts hum ! Les USA font penser à l’empire romain à la veille de sa chute au 5 ème siècle . Une puissance qui n’est que l’ombre d’elle-même et encore seulement les jours ou le temps est ensoleillé .
    Le pire serait que le MAGA délirant de Trump puisse un jour tourner au magog . Ne le souhaitons pas . Ce qui arrive aux USA va aussi nous advenir . c’est tout le Bloc Américaniste Occidentaliste qui va se retrouver ruiné et en état de faiblesse et souffrance extrème . , n’y rajoutons pas une guerre mondiale . On le savait depuis trente ans que cela ne pouvait que finir comme cela . Il fallait s’y préparer …… Mais les gens ne veulent pas laisser leur égo tomber et ne veulent pas se rassembler en groupes solidaires , forts et indépendants du système . Ils souffriront donc par le diable qui est l’égo , pour le diable et ils iront jusqu’à y perdre la vie .

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s