Nancy. Mickaël, victime d’une péricardite post-vaccinale à 31 ans, évoque son calvaire.

À tout juste 31 ans, Mickaël De Oliveira a été victime d’une péricardite post-vaccinale. Aujourd’hui, il ne peut plus faire de sport ou encore de théâtre. Parler l’essouffle.

Par Amandine Mehl Publié le 21 Oct 21 à 18:32 

Pour Mickaël De Oliveira, 31 ans, la question de la vaccination contre le Covid-19 était réglée depuis longtemps : pour lui, c’était non.

Mais avec l’instauration du pass sanitaire, le trentenaire résidant à Nancy (Meurthe-et-Moselle) s’est rendu à l’évidence. « Je fais du foot et du théâtre d’improvisation. Pour continuer, il me fallait le pass. De même pour avoir, ne serait-ce, qu’une vie sociale normale. » indique-t-il à Lorraine Actu.

Alors, le 7 octobre dernier, il a finalement décidé de sauter le pas. Un acte qu’il regrette aujourd’hui, après avoir été victime d’une péricardite. Il témoigne.

Des premiers symptômes immédiats

Quelques minutes seulement après l’injection d’une dose de vaccin Pfizer, Mickaël se sent mal. « Mes pieds, ainsi que mes mains, se sont mis à chauffer » explique-t-il. Face à cette réaction inattendue, il demande conseil à un membre du centre de vaccination. Mais celui-ci lui conseille simplement de patienter. 

Voyant que cela persiste, il décide de contacter le Samu afin d’avoir un médecin au téléphone. « J’ai expliqué ma situation au médecin et il m’a dit que c’était vasculaire, mais pas dû au vaccin. Puis il s’est ravisé en affirmant que ça pouvait être lié ». Agacé, il raccroche sans être plus renseigné.

Une jambe engourdie et une main endormie

Le lendemain de sa vaccination, le jeune homme prend rendez-vous auprès de son médecin généraliste, qui lui délivre un antihistaminique. Seulement, là encore, les jours passent et rien ne s’arrange. Pire encore, Mickael se réveille un beau matin avec une jambe engourdie et une main qui semble endormie.

Après un second appel passé au Samu, il décide de revoir son médecin généraliste, qui lui affirme que tout va bien. Seulement, alors qu’il est en pleine séance avec son kinésithérapeute, le trentenaire se sent mal.

J’étais avec mon kiné et j’avais la sensation d’avoir un point au cœur. Je me sentais oppressé. Inquiet, j’ai réécrit à mon médecin en lui disant qu’il était hors de question que je fasse la seconde dose. Il m’a alors dit d’aller consulter un allergologue.

Péricardite post-vaccinale

Lors du rendez-vous, le spécialiste est formel : il ne s’agit pas d’une allergie, mais plutôt d’un problème vasculaire dû au vaccin contre le Covid-19. Il prévient alors Mickaël : « Si les douleurs thoraciques persistent, foncez aux urgences ».

Se sentant de plus en plus oppressé, il fait le choix d’écouter les conseils de l’allergologue. Après une prise de sang, une échographie et un électrocardiogramme, le verdict tombe : il s’agit d’une péricardite post-vaccinale.

Résultat : un mois de traitement, un mois de repos et surtout : de la surveillance.

Inquiet pour l’avenir 

Aujourd’hui, Mickaël regrette d’avoir cédé, en plus d’être inquiet pour l’avenir.

Je n’ai jamais eu de problème au cœur. Aujourd’hui, je suis essoufflé rien que de montrer des escaliers, sans compter les douleurs thoraciques. Je ne peux plus faire de sport, ni de théâtre. Parler trop longtemps m’essouffle. Je suis inquiet car je ne sais pas ce que tout cela va donner par la suite, d’autant plus qu’il pourrait y avoir une récidive.

Mais ce n’est pas la seule inquiétude du trentenaire. Après que son cardiologue lui a déconseillé de se faire injecter une seconde dose de vaccin, il a pu obtenir un pass sanitaire. « Seulement, combien de temps va-t-il durer ? », se demande-t-il.

Si Mickaël affirme ne pas être complotiste, il estime que son cas est loin d’être isolé, certain que les victimes de péricardite post-vaccinale sont bien plus nombreuses que ce qui a pu être communiqué par l’État.

Lorraine Actu : https://actu.fr/grand-est/nancy_54395/nancy-mickael-victime-d-une-pericardite-post-vaccinale-a-31-ans-evoque-son-calvaire_45875653.html


Pendant que Lorraine Actu nous délivre un Témoignage réel, un journaliste de Ouest-France nous explique comment procéder à l’injection pour la grippe et celle du Covid !

C’est COLLECTOR, en effet !

Cela reprend le narratif d’Olivier Véran chez Bourdin :

LCI commence à se lâcher, un peu !

Autant BFM TV que LCI continuent leur matraquage en coupe réglée !

Si Olivier Véran avait été Injecté par Pfizer, il y aurait belle lurette qu’il aurait fait une attaque cardiaque aux vues des attaques de colères impulsives qui l’habitent !

Réfléchissez par vous-même, faites vos propres recherches et vous constaterez alors que les « Complotistes » ne sont pas ceux qui sont livrés à la Vindicte !

9 Commentaires

  • Et voilà on avait prévenu mais ils n’ont pas voulut écouté

    J’aime

  • D’une de mes sources : sur Pau, les jeunes arrivant aux urgences avec un problème cardiaque sont en très grand nombre, et ce n’est pas normal…

    J’aime

    • Justement, si on n’a aucune source dans le milieu médical ou le milieu funéraire, c’est difficile de savoir ce qui se passe en ce moment. C’est pour ça que j’avais trouvé une « méthode », faute de mieux : recenser les personnes mortes, dans la presse locale. Ça fait quelques semaines que j’ai commencé et je constate déjà que les gens meurent bien tôt actuellement (je fais des moyennes et on est bien en dessous de l’espérance de vie). J’ai même vu un bébé de 5 mois la semaine dernière, j’ose espérer que ça n’a rien à voir avec la chose.

      J’aime

  • Merci de l’info. Je retiens surtout le bon, LES JOURNALEUX QUI SE FONT REMBALLER EN ITALIE!! Je pense à Ema Krusi qui en vidéo récente a dit:  »Comment se fait-il qu’une personne à l’hôpital qui demande ’est-ce que vous avez votre certificat’, puisse faire son travail tranquille sans s’être pris un bon gros coup de pied aux fesses. Comment se fait-il que ces gens se réveillent le matin, marchent tranquilles, sans regarder derrière eux, et dire ’’purée, mais on me suit dans la rue’’ ? Ces gens-là méritent d’être suivis dans la rue, méritent de se lever et se coucher avec la trouille au bide, c’est ça qu’ils méritent, c’est ça qu’ils méritent, et ça va pas être un avocat ou un juge qui va les réveiller avec la trouille au bide, ça va être les gens, le regard des gens, l’attitude des gens, c’est ça que je veux vous dire et c’est ça depuis des mois. Les manifestations le samedi, c’est très bien, mais c’est tous les jours qu’il faut agir, c’est tous les jours qu’il faut dire, moi je ne joue plus à ce jeu-là. N’attendez pas qu’on vous donne votre liberté. Tant que vous attendrez ça, on vous dira ’va te coucher au panier’ et vous continuerez d’aller vous coucher au panier. Là, on touche le noyau familial les amis ». MEME VISION DES ACTIONS A MENER, DE TYPE EMA KRUSI ET COMITE DE SALUT PUBLIC D’ALEXANDRE JUVING-BRUNET, EGALE GARANTIE DE VICTOIRE !! Salutations à tous !!

    J’aime

  • Le problème est que les gens se sont habitués au masque et au pass sanitaire, cela est devenu une routine et cela ne les dérangent pas plus que cela de devoir montrer leur pass, que l’on sache où ils étaient à tel heure etc pas plus que le vaccin. Le prolongement de ce pass jusqu’en juillet ne fera que renforcer cette habitude et finalement l’acceptation et la normalité comme une routine. On le voit bien avec le masque, les jeunes l’ont tout le temps sur le nez, cela ne les dérange plus et peut-être même que cela est rassurant, la propagande a bien fonctionné tout est rentré dans les moeurs. Cela a définitivement coupé le lien social, les bises, les poignées de main, le côté fraternel dont les hommes ont tant besoin. Ma nièce grandi si je puis dire ainsi avec le masque, elle me le rappelle si je l’oublie!! Je ne la vois pas souvent et je n’ai pas vu son sourire sur les lèvres depuis longtemps qu’une moitié de visage. Cette distanciation sociale fait des dégâts terribles. On m’a montré des photos d’un mariage, les mariés se sont embrassés masque contre masque, la photo de famille tous masqués. La mariée avait un masque perlé assorti à sa robe!!! heureusement le ridicule ne tue pas.

    Pendant le covid on regardait toujours les faire part de décès il y avait trois pages au maximum et rien d’anormal. Si il y avait eu tant de morts, c’est un journal entier de faire parts qu’il y aurait eu. Pourquoi les petits vieux ne mouraient que dans les ephads et pas chez eux.. J’habite dans un quartier où il y a beaucoup de personnes âgées, pas une seule est décédée et pas une n’a eu le covid..

    J’aime

  • Ci-joint un court extrait d’un téléchargement sur un rapport d’analyse sur les effets primaires et secondaires du vaccin ARNm sorti en Juillet 2021 par un groupe de personnes …
    (…)
    Notre hypothèse : Cette nanoparticule que nous appelons  » Nanoparticule noire « est vivante , une fois injectée dans le corps , elle a besoin de se nourrir pour se répliquer dans le premiers jours . et lorsqu’elle est devenue suffisamment forte et nombreuse , alors cette nanoparticule continuera à se répliquer en utilisant les molécules des cellules saines du corps pour les transformer en Nanoparticules noires .
    Mais parfois cela ne fonctionne plus correctement , nous voyons des caillots sanguins qui se forment rapidement font partie des listes des effets secondaires imprévues , parce que les personnes vaccinées ne doivent pas mourir rapidement .
    (…)
    Nous pensons que les biochimistes en laboratoire ont eu beaucoup de difficultés pour préparer le liquide embryonique en tenant un décompte précis de Nanoparticules noires dans chaque dose de 0,5 ml .
    Qui nous parait impossible à réaliser . D’où les différences de concentration de la Nanoparticule noire (voir point 2,2 p.17)
    En effet il faut que ce liquide embryonnique soit constamment en mouvement pour que les Nanoparticules noires soient bien répandues à l’intérieur du médium embryonnique . Il suffit d’un petit ralentissement du médium pour que les Nanoparticules noires hautement magnétiques s’attirent automatiquement les unes aux autres . De plus même , avec un très bon microscope , elles sont difficilement visibles .

    …..Ce qui nous donneraient des variances de qualité:densité différente du vaccin et ce viendrait expliquer , pourquoi ils veulent injecter plusieurs doses , dont minimum 3 . Chiffre 3 est symbolique .

    ……. Nous pensons que les effets secondaires graves et décès immédiats après la vaccination sont probablement dus à une forte concentration de Nanoparticules noires dans une dose:flacon . (point 2.2)
    (…)

    2;2 Les différents effets secondaires d’une personne à l’autre , pourquoi ?

    Deux facteurs entrent en jeu en même temps qui donnent plusieurs combinaisons de réaction :

    ………..1er Facteur : Concentration de Nanoparticules noires contenues dans le flacon:vaccin :

    On voit de plus en plus sur internet des personnes qui nous montrent des objets aimantés sur leurs bras , généralement dans la journée même , après avoir été vaccinées . Certaines personnes peuvent mettre un seul petit aimant sur leurs bras , alors que d’autres plusieurs objets beaucoup plus lourds . Ensuite la Nanoparticule se répand dans le corps .

    Notre hypothèse : L’intensité vibratoire de cette Nanoparticule noire rend le vaccin magnétique . On pourrait comparer ce magnétisme à une source d’électricité dont le voltage est extrêmement bas , mais l’ampérage extrêmement haut . https://odysee.com@info:2b/AIMANT-VAXIN:a Covid 19 – Vaccin aimanté .

    ……… 2ème Facteur : Le système immunitaire :

    Un système immunitaire fort , une personne en très bonne santé ayant un système immunitaire fort rejettera immédiatement ces Nanoparticules noires . Si la concentration est forte , cela entraînera la mort sous forme de choc anaphyllactique , crise cardiaque …

    Un système immunitaire moyen , déclenchera des effets secondaires (par exemple : caillots sanguins , etc.) ou déclenchera des handicaps à vie ou bien la personne décèdera plusieurs semaines après la vaccination .

    Un système immunitaire faible ou défaillant ne démontrera aucun effet secondaire dans l’immédiat .

    Malheureusement la majorité de la population mondiale possède déjà un système immunitaire affaiblit causé par l’alimentation ( Monsanto , OGM et Compagnies ) par les produits quotidiens utilisés ( exemple : dentifrices contenant du fluorure qui provient d’un produit extrêmement toxique et cancérigène appelé Fluorazine qui est le produit secondaire des industries pétrolières , crèmes pour la peau , etc.)

    Il semblerait qu’en Italie (fin Juin 2021) des personnes vaccinées auraient été bloquées à l’aéroport parce que les détecteurs de métaux se seraient affolées …

    Selon le Dr Scherri Tenpenny :  » Il faudrait 48 semaines pour que le système immunitaire du vacciné soit complètement définitivement défaillant conduisant au décès de la personne  » :
    https://rumble.com/vgxxh3-pour-le-dr-sherri-tenpenny-les-vacins-sont-des-machines-tuer-parfaitement-c.html

    N’oubliez pas que les multiples doses sont là , pour s’assurer que l’infection et contagion seront efficaces et que la personne vaccinée ne pourra jamais dire qu’elle n’avait pas consenti , puisqu’elle a accepté plusieurs fois la marque de la Bête ( Rituel satanique ) .
    Nous pensons qu’à cause de ces consentements multiples , aucun retour en arrière ne sera possible .

    (…)

    J’aime

  • Hier, je parlais avec un fidèle avant la messe bien-sûr tridentine. Ce Monsieur professeur me faisait part de nombreux cas souffrant de graves effets secondaires après cette « vaxouille » ignoble et satanique. Il me racontait entre autre qu’il avait une élève de 19 ans qui venait de l’avoir reçue. Celle-ci souffrait de paralysie faciale depuis. Il me disait aussi qu’après avoir reçu cette injection maudire, il fallait arrêter absolument de faire du sport ou éviter tout effort violent.

    J’aime

    • Sur Xochipelli est retranscrite une conversation entre Ricardo Delgado et le docteur Sevillano, où ils expliquent pourquoi le sport précipite la mort des inoculés.

      « Dès que le graphène est excité, il crée une activité. La température corporelle augmente. Et il y a de plus une augmentation de l’activité électrique intracardiaque, une polarisation des myocites [fibres musculaires] et une dépolarisation du tissu de conduction. Plus l’énergie augmente, plus le graphène est excité et plus il génère à son tour des battements anormaux qui prennent le pas sur les battements normaux. C’est ce qui tue les gens.

      Voilà pourquoi ils nous disent : « Attention. Ne faites pas de sport ! » « N’en faites pas », parce qu’ils ont réalisé que celui qui en fait est candidat à une mort subite. Et, s’il y a trop de cas, les gens vont commencer à s’inquiéter. C’est pourquoi ils vous disent : « Ne faites pas de sport. Restez tranquille. » Pour cacher les choses. Vous allez ensuite mourir n’importe quand sans faire de sport. »

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s