Métavers : les prémices de Matrix (Laurent Glauzy)

Le nom de « Métavers » est tiré du roman de science fiction, le « Samourai virtuel » de Neal Stephenson, paru en 1992.

Le groupe Facebook est critiqué de toutes parts. Son fondateur prend désormais le taureau par les cornes et veut faire de la nécessité une vertu. Le nouveau nom « Meta » est également l’annonce d’une vision inquiétante de l’avenir, dans laquelle l’homme et la machine doivent fusionner de la manière la plus complète possible.

Imaginez que vous êtes dans le dix-huitième confinement en l’an 2034. Vous n’êtes pas autorisé à voir votre famille parce qu’elle n’a pas reçu quatorze vaccins. Mais l’isolement est la moitié de la bataille. Il suffit de mettre les lunettes de la réalité virtuelle et tout va bien à nouveau. Cela pourrait bientôt être une réalité.

Il veut « remettre les gens au centre de la technologie » : c’est ainsi que Zuckerberg vend l’idée, qu’il célèbre aussi comme « le franchissement de la prochaine frontière ». Le rêve est une plateforme qui relie efficacement toutes les interactions. De la vie sociale aux jeux vidéo en passant par l’économie, tout est censé se développer ensemble dans le « métavers ».

Dans cet univers, une paire de lunettes mène à un nouveau monde, qu’il considère comme la « nouvelle étoile polaire » sur la voie de l’homme numérique. On pourrait enfin dépasser les limites de la distance et de la physique et tout réaliser dans une « plateforme plus ouverte ». Désormais, son entreprise ne se concentre plus sur des produits individuels, mais sur la fusion de toutes les approches et idées dans le « métavers ».

De belles platitudes qui cachent les dangers d’une mise en réseau totale. Le fondateur de Tesla, Elon Musk, qui mène lui-même des recherches sur l' »amélioration » de l’intelligence humaine au moyen de puces cérébrales, mentionne : « Si vous mourez dans le métavers, vous mourez dans la vraie vie ».

Sans s’en rendre compte, il touche un point sensible. Car toute censure de la dissidence signifie une perte d’autant plus grande dans un monde numérique d’autant plus interconnecté. La critique des puissants conduit alors à l’exclusion non seulement d’une plateforme unique, mais aussi de la vie sociale quotidienne. Le prix est immense.

Le Forum économique mondial, dirigé par l’architecte du « Great Reset », Klaus Schwab, est aux anges : « Si le concept peut être mis en œuvre, il est susceptible de changer la société et l’économie, autant que le téléphone portable. » Ils aiment le fait que « la distinction entre on- et offline est plus difficile ».

Le WEF (Forum économique mondial – Davos) suppose un « lien étroit avec l’activité économique réelle ». Il doit être possible de « construire, échanger et investir dans des produits » dans le métavers.

Selon le WEF, le métavers ne devrait avoir « aucun bouton marche/arrêt reconnaissable ». Elle doit être omniprésente et en temps réel. La grande préoccupation des mondialistes de Davos est toutefois de savoir comment empêcher les « contenus et environnements nuisibles ».

L’idée ici est d’intégrer des algorithmes qui préviennent ce genre de situation à l’avance. En d’autres termes, ils veulent promouvoir la fusion de l’homme et de la machine, mais en même temps réparer l' »erreur » de l’internet, qui a inspiré la libre disponibilité d’informations (également critiques).

Jusqu’à présent, le WEF a prédit que nous serions « dépossédés mais heureux » en 2030. La prochaine étape est maintenant : nous sommes « un hologramme, mais heureux » …

LES LIVRES DE LAURENT GLAUZY
https://profidecatholica.com/librairie/

CES VITAMINES QUE L’ON VOUS CACHE :
https://profidecatholica.com/vitamine-c/

7 Commentaires

  • Klaus Schwab est entre les mains de l’armée américaine …son compte est bon 👎 Sur Telegram à GESARA ET LA NOUVELLE TERRE beesbuzz.com

    Envoyé de mon iPhone

    >

    J’aime

  • Merci, Laurent, de cette info et de « rétablir la vérité » sur ce sujet.
    Un économiste de grenier disait dans son édito de ce matin : c’est mieux que le bitcoin et que l’on pourra in fine – je paraphrase – « se faire un pogn…de dingue ». Au risque de m’encourir, je ne me suis pas donné la peine de regarder la vidéo !

    Quant au « Great Reset », seul le bon Dieu décidera si nous y échapperons, et il y aura là sans doute quelques surprises … (du côté des « puissants de ce monde », j’entends).

    J’aime

  • Macron dans sa Matrix vite SVP

    Suggestion : Envoyez Macron, sa femme, et leurs gangs des Francs-macs pourris dans un Matrix – Qu’ils reste dans leurs monde doré (virtuel) à jamais; et ensuite mettre le clé USB au pole sud ; à jamais – Merci !

    J’aime

  • Je suis tombée sur les pélerins d’Arès que j’ai surnommé la secte « d’amour » qui ne cite de l’évangile qu’une phrase « aimé vos énnemis » en ne citant jamais bien sure d’autres extraits d’évangiles qui nous mettent en garde contre ceux qui cherchent à nous faire perdre la foi en JC le fils de Dieu. Bill Gates et sa bande devait faire partie de l’une de ses organisations qui vous disent que le christianisme n’éxiste plus alors que c’est eux qui ont tout fait pour le détruire. Pour eux JC n’est qu’un prophète. Il faut tellement aimé ses ennemis que cela induit de penser qu’ils ne faut pas les dénoncer et encore moins bien sure les trainer devant les tribunaux, s’est sans doute péché pour eux. Klaus schwab est peut être bien l’un de ses initiés. Tout au nom de « l’amour » … ! La justice divine ne doit pas du tout être recherché sur terre bien sure …. Gare aux victimes qui ont soif de justice, le grand Malibou n’aime pas ça ! Même le diable aime sans doute que l’on cite cette phrase de l’évangile surtout « aimer ses ennemis » aimer Bill Gates, aimer Klaus Schwab.

    J’aime

    • Oui, j’ai remarqué ça aussi, mais on peut développer :
      Aimer ses ennemis c’est prier pour eux parce que ce qui les attend après leur mort va être terrible.
      Par conséquent, il vaut encore pour eux qu’ils soient arrêtés et jugés ici bas, pour leur donner une chance de se repentir.
      Quant à nous, c’est simple : pas d’amour sans paix dans la société et pas de paix dans la société sans justice.

      J’aime

  • Je cite : « …..Le nouveau nom « Meta » est également l’annonce d’une vision inquiétante de l’avenir, dans laquelle l’homme et la machine doivent fusionner de la manière la plus complète possible.  »

    Je dirais plutot :  » Prions que l’homme ne DEVIENT PAS UNE MACHINE » ……car c’est exactemment CELA qui est en train de se produire (évolution)…….Une Société qui sera ROBOTISEE dans tous ses domaines

    Reste à voir « comment » comprendre et interpréter cette phrase … »que l’homme et la machine doivent « FUSIONNER » de la manière la plus « complète » possible ……..(cela me fait penser « inconsciemment » auusi à la PUCEélectronique « collée au-dessous de la peau » d’un INDIVIDU )

    Une « machine » est un instrument et rien de plus (utilisable en bien ou en mal) …..est-ce les hommes deviendront des « instruments » et rien d’autre que des instruments ou AURONT-ILS l’INTELLIGENCE et VOLONTE INBRANLABLE d’utiliser » les machines » (la technologie) sans en devenir les ESCLAVES ?

    …on pourrait dire …que « quelque part » je l’ai déjà ressenti « dans mon sub-conscient » ……..

    CONSCIENCE

    J’aime

    • Tout à fait, Karin.
      Le site (sédévacantiste) Radio Regina avait consacré une émission sur le thème de  » Le problème du conservatisme (Théodon) », avec e.a. les questions de : L’Église est-elle conservatrice ? Les Catholiques doivent-ils être réactionnaires ? Devons-nous devenir des Amishs ?

      Bien entendu, la réponse se trouve quasi dans les questions posées, l’Eglise ne s’oppose à la technologie. De mémoire, des extraits des Papes sont cités.

      Chaîne YouTube de Radio Regina :
      https://www.youtube.com/channel/UCc8Vg__-jwPHdxisVBtcvwA
      Emission n° 33 :

      Emmanuel MACRON avait voulu assimiler les « preppers » aux Amishs, alors que se préparer à d’éventuelles difficultés liées à nos modes de fonctionnement contemporains (chaînes d’approvisionnement, acheminement de l’énergie ou autre) ne signifie absolument pas, a contrario de la secte en question, le refus d’utiliser la technologie comme le solaire ou l’éolien.

      Si Aloïs IRLMAIER (+ 1959), le voyant catholique, nous avertissant de la 3e Guerre Mondiale, disait également que :  » Après ces événements vient une longue et heureuse époque : Celui qui la vivra s’en portera bien. Mais les gens devront tout reprendre là où nos arrières grands parents ont du commencer.  »
      Si l’on comprend ce que voulait dire Aloïs, cela reviendrait à revenir au milieu du 19ième; il est dès lors intéressant de connaître les techniques de nos grands-parents et arrière-grands-parents. Mais il va de soi que la technologie reprendra par la suite, hélas sans doute, en prévision (?) de l’arrivée de l’AC.
      https://touteslespropheties.wordpress.com/2020/03/16/alois-irlmaier/

      A l’attention de Briana Jane, je me permets de reproduire également un extrait de Marie-Julie JAHENNY, qui nous parle d’une épidémie particulière (j’ignore si c’est l’actuelle) et dont le seul remède qui pourra sauver, ce sera l’aubépine (l’arbre). Etant donné l’approche de la Sainte-Catherine, où tout bois prend racine …

      « Le 5 août 1880 : « Il y aura de graves maladies que l’art humain ne pourra soulager. Ce mal attaquera d’abord le cœur, puis l’esprit et, en même temps, la langue. Ce sera horrible. La chaleur qui l’accompagnera sera un feu dévorant, si fort que les parties atteintes du corps en seront d’une rougeur insupportable. Au bout de sept jours, ce mal, semé comme le grain dans un champ, lèvera partout rapidement et fera d’immenses progrès. Mes enfants, voici le seul remède qui pourra vous sauver : Vous connaissez les feuilles des épines qui poussent dans presque toutes les haies (l’aubépine).
      Les feuilles de cette épine pourront arrêter les progrès de cette maladie. Vous ramasserez les feuilles, non pas le bois. Même sèches, elles garderont leur efficacité. Vous les mettrez dans l’eau bouillante et les y laisserez pendant 14 minutes, couvrant le récipient afin que la vapeur y reste. Dès l’attaque du mal, il faudra se servir de ce remède trois fois par jour. Mes enfants, cette maladie sera très grave en Bretagne. La pensée de Dieu y sera moins grande… Le mal produira un soulèvement continuel du cœur, des vomissements. Si le remède est pris trop tard, les parties atteintes deviendront noires, et dans le noir, il y aura des sillons tirant sur le jaune pâle. » »
      https://touteslespropheties.wordpress.com/2019/12/01/marie-julie-jahenny/

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s