Turquie : fondation d’un parti anti-vaccin et anti-masque (Laurent Glauzy)

En Turquie, l’avocat et notaire Haci Ali Özhan est en train de fonder le « Parti pour une vie sans contrainte » (DYP), un parti anti-vaccins. En effet, ils rejettent les projets du gouvernement visant à créer des robots humains asservis, dotés de liquides chimiques appelés « vaccins » et de systèmes de localisation, a expliqué M. Özhan. La Turquie a principalement utilisé l’inoculant chinois « CoronaVac ». D’ici la fin de l’année, ils veulent proposer leur propre vaccin inactivé « TurkoVac ». Dans les « démocraties occidentales », en revanche, l’accent est mis sur les traitements génétiques, y compris un abonnement sans fin à la vaccination.

Concernant le programme du parti, Özhan a déclaré : « On s’oppose aux mesures coercitives et à la violation de l’intégrité corporelle des personnes ». Özhans’oppose à la vaccination obligatoire ou au test PCR et au port du masque obligatoire. Il est d’avis que « le corps m’appartient, respectez ma décision, mon intégrité corporelle, nous n’acceptons pas l’ingérence dans nos droits ». Özhan défend une vie sans contrainte. En dehors de cet objectif, le parti n’a aucune ambition politique. Dès que cette mission sera remplie, il sera dissous, a-t-il dit.

Le ministre de la Santé, Fahrettin Koca, a annoncé : La vaccination est la seule solution. Des règlements sont nécessaires. L’objectif est d’atteindre un taux de vaccination de 70 % ou plus. Le nombre d’infections et de décès liés au Covid-19 est encore élevé. Une réglementation stricte est en place en Turquie depuis le début du mois de septembre :

Une preuve de vaccination ou un test Covid-19 négatif sont exigés pour les vols intérieurs, dans les bus et les trains et pour assister à de grands événements. Les masques et l’espacement s’appliquent dans les zones publiques. Le personnel non vacciné des écoles doit subir un test PCR deux fois par semaine.

En Turquie, 117 millions de sérums vaccinaux ont été administrés jusqu’à présent, principalement le vaccin inactivé chinois CoronaVac. Au total, 55,5 millions de personnes ont reçu une dose, soit 67,5 % de la population totale. 49 millions de personnes, soit 59 %, ont déjà subi deux piqûres. Le pays prévoit de proposer son propre vaccin inactivé, le TurkoVac, d’ici la fin de l’année. Le vaccin est développé par l’Institut de la santé de Turquie en collaboration avec l’Université Erciyes.

LES LIVRES DE LAURENT GLAUZY
https://profidecatholica.com/librairie/

CES VITAMINES QUE L’ON VOUS CACHE

& TEINTURE MERE DE PIN SYLVESTRE (ALPES AUTRICHIENNES) :
https://profidecatholica.com/vitamine-c/

Un commentaire

  • Et si ont nommer ce partie le partie anti-francmaçon si irai plus vite non ? De toute façon ont sait tous qui est l’ennemi derrière l’escroquerie covid et de nombreuses autres..

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s